Santé naturelle : est-on en train de gagner une bataille ? - Nouvelle Page Santé

Santé naturelle : est-on en train de gagner une bataille ?

gagner une bataille représenté par un jeu d'échec

Chers amis,

Il y a un bilan que nous pouvons d’ores et déjà tirer des mois que nous venons de traverser : notre santé globale a été modifiée par le chapitre Covid.

Épuisement physique et psychologique, bouleversement de nos modes de vie … les pathologies dont nous souffrons ont, elles aussi, été modifiées.

Au point que certains types de médicaments ont vu leur consommation s’envoler (et les dangers qui y sont liés aussi).

Mais dans le même temps, la santé au naturel, que nous défendons depuis longtemps, a gagné du terrain.

Je veux y voir le début d’une petite révolution de la santé.

Le moral dans les chaussettes

Les confinements successifs, les difficultés financières et l’atmosphère anxiogène ont, sans surprise, entraîné une nette hausse de la consommation d’anxiolytiques.

C’est malheureusement compréhensible.

Une étude1 publiée par Epi-Phare note ainsi qu’entre mars 2020 (premier confinement) et avril 2021, les prescriptions d’anxiolytiques et d’antidépresseurs ont respectivement augmenté de 3,4 millions et de 1,9 million.

C’est considérable !

Les auteurs d’une étude canadienne publiée dans la revue Frontiers in Psychology2 ont tiré la sonnette d’alarme. Ces traitements ont des effets particulièrement néfastes pour la santé dont :

  • des problèmes de développement chez les nourrissons ;
  • des problèmes de la fonction sexuelle et du développement des spermatozoïdes chez les adultes ;
  • des problèmes digestifs comme la diarrhée, la constipation, l’indigestion et les ballonnements ;
  • des saignements anormaux et accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez les personnes âgées ;
  • une forte dépendance ;
  • un phénomène de sevrage très pénible (vertiges, récidives graves, crises de panique…).

Un mécanisme biologique facile à comprendre explique cela : les antidépresseurs ont pour effet d’augmenter les niveaux de sérotonine (l’hormone du bonheur) dans le cerveau afin de réguler l’humeur.

Mais, en concentrant la sérotonine dans le cerveau on l’empêche d’effectuer ses autres tâches, la digestion, la cicatrisation, la reproduction et le développement.

Les auteurs de l’étude affirment que les personnes âgées qui prennent des antidépresseurs sont plus susceptibles de décéder que celles qui n’en prennent pas.

Mon conseil : ne cédez pas face à un sentiment de panique face ou à une déprime qui pointe le bout de son nez.

Repoussez le plus possible la prise d’antidépresseurs et prenez soin de votre moral de façon naturelle.

Vous éviterez ainsi de rentrer dans un cycle infernal qui peut mettre votre santé en péril.

Je vous donne des pistes à explorer pour mieux dormir et vous relaxer dans deux de mes anciennes lettres3 4.

Plus de malades qu’avant ?

Les psychotropes ne sont pas les seuls concernés par cette surconsommation de médicaments.

L’augmentation des prescriptions d’antidiabétiques, d’hypertenseurs et de statines (plus 5 % pour l’ensemble) alerte sur la dégradation de l’état de santé des Français.

Cette hausse s’explique sans doute par le manque d’activité physique due aux confinements, le grignotage fréquent lorsqu’on est enfermé chez soi, les addictions qui explosent (alcool, tabac) et le stress.

Ce qui est le plus inquiétant, c’est que l’augmentation de ces chiffres est souvent le fait de personnes qui n’avaient pas de traitement avant la Covid.

On compte 69 000 premières prescriptions en plus par rapport aux statistiques habituelles pour les hypertenseurs, 15 000 pour les antidiabétiques, et 61 000 pour les statines !

Je ne rentre pas dans les détails (beaucoup de mes lettres l’ont déjà fait5 6 7) mais quelques mesures simples et naturelles peuvent être mises en œuvre rapidement avant de se ruer sur les médicaments :

  1. mettez de côté les plats préparés et mangez mieux (plus de fruits et légumes, moins de viande et de nourriture sucrée) ;
  2. pratiquez la monodiète régulièrement ou jeûnez sur de courtes périodes (un à deux jours de temps en temps) ;
  3. ayez une activité physique régulière (30 minutes, 3 fois par semaine au minimum) ;
  4. soignez votre moral (exercices de respiration, yoga, contact avec la nature, lien  social, psychothérapie) ;
  5. faites une cure de détox tous les trimestres ;
  6. stoppez ou réduisez fortement l’alcool et le tabac ;
  7. expérimentez les techniques de thérapies alternatives (naturopathie, médecine chinoise, Qi Gong, ostéopathie, Shiatsu etc…)

Des cancers à redouter

Pendant longtemps, notamment au début de l’épidémie, de nombreuses personnes n’osaient plus aller chez le médecin ou réaliser des actes médicaux (dentiste, opérations,  coloscopies, scanners, IRM…) de peur de s’exposer au virus.

Les actes d’imageries médicales ont ainsi chuté jusqu’à 80 %, faisant redouter des dépistages tardifs de cancers dans les mois à venir.

« Il y a aura une surmortalité accrue à 5 ans, en raison de la deuxième vague » met en garde l’Institut Gustave Roussy8.

De plus, les services hospitaliers débordés ont parfois repoussé certaines prises en charge.

La bonne nouvelle c’est qu’on observe depuis mi 2020 une reprise de ces actes indispensables.

Malgré tout, le retard accumulé l’an dernier sera difficilement comblé.

Au moindre doute n’hésitez plus à consulter.

N’oubliez pas : plus une maladie est détectée tôt, plus elle a de chance d’être soignée.

Une note d’espoir, le début du changement

Fait plus étonnant : presque toutes les catégories de médicaments sans ordonnance ont affiché des ventes en baisse l’an dernier (-9,4 %) selon le baromètre de l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (l’Afipa).

Selon elle, ce recul serait lié aux mesures anti-Covid : «En se protégeant de la Covid-19 (port du masque, respect des gestes barrière et limitation des déplacements), les Français se sont aussi protégés des pathologies saisonnières (gastro entérite, grippe, rhume…) et donc ont eu un moins grand recours aux médicaments sans ordonnance».

Mais ce qui retient également particulièrement mon attention c’est que les ventes de traitements homéopathiques affichent une hausse non négligeable (+2,4 %) tout comme celles des compléments alimentaires (+1,4 %)9.

Un bond spectaculaire est même à noter pour pour les compléments visant à améliorer les défenses immunitaires (+24 %) !

Je préfère donc, de mon côté, voir dans la baisse des ventes des médicaments sans ordonnance le signe d’une adhésion de plus en plus évidente aux traitements naturels.

D’autant que cette même catégorie de médicaments avait déjà enregistré une baisse de 4 % en 2019. Et nous n’étions alors, Messieurs de l’Afipa, pas encore touchés par la Covid!

Serait-on en train d’assister à un changement de paradigme ? Voire à une petite révolution ?

Je veux le croire.

Les thérapies naturelles continuent à prendre de l’essor grâce à tous les thérapeutes de talent qui œuvrent chaque jour pour notre santé et grâce à vous chers lecteurs!

N’hésitez pas à me dire en commentaire quelle a été votre expérience de la santé naturelle ces derniers mois.

Plus que jamais, continuons le combat ensemble.

À bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 1 voter
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
14 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Piffaut de
28 jours il y a

Bien d’accord, les oligo-éléments et les huiles essentielles ont été mes seuls traitements préventifs, Connaissez vous EmRes, la résolution émotionnelle ? Et la cohérence cardiaque ? Associées, elles permettent de rendre la vie plus douce,. Elles sont à utiliser chaque fois que nécessaires. Dès qu’une émotion nous perturbée pratiquer EmRes. En fond, utiliser la cohérence cardiaque. Je suis l’auteur de plusieurs ouvrages. Le dernier s’intitule Misophonie où j’évoque longuement ces pratiques. Bien cordialement DrPiffaut

MATHEY MILLOT
MATHEY MILLOT
28 jours il y a

cela fait 10 ans que je pratique la naturopathie et en suis très satisfaite.

Guy
Guy
28 jours il y a

Oui l’OTC en chute très importante cet hiver.
Non hélas l’homéopathie n’est certainement pas en hausse depuis le déremboursement.

Hure
Hure
28 jours il y a

Aucun intérêt quel perte de remps

Sylvie MOPIN
Sylvie MOPIN
28 jours il y a

Bonjour Laurent,

Merci pour vos courriels, excellents pour aider vos lecteurs à prendre de bons repères.
J’aimerais mentionner l’utilisation de la vitamine B17 contre les cancers.
Sur internet il était question d’un hôpital à Strasbourg où l’on administre une seule injection de cette vitamine B17 aux personnes souffrant de cancer.
Une vérification pour s’assurer de l’éradication de la maladie. Une deuxième injection si nécessaire et c’est tout.
Bien cordialement,
Sylvie

Cangelosi
Cangelosi
28 jours il y a

Bonjour. Pour le covid des gestes barrieres drastiques, une hygiène irréprochable, des composés d uiles essentielles anti virales anti infectieuses et anti-inflammatoires pour le covid et la dengue ici a la réunion. De l activité physique de la sophrologie de la méditation sur you tube l y a des choses excellentes et gratuites. Garder une distance avec tout que ce soit alarmiste ou rassuriste. Accepter que notre vie change plus statique moins consumériste. Parler avec les autres les rassurer les faire rire remettre un peu de légèreté continuer des projets même tres simples et surtout de la gentillesse entre nous… Lire la suite »

blanchard
blanchard
28 jours il y a

franchement , vous etes pas très bien renseigner . l’homéopathie depuis le déremboursement et le covid s’est effondré , je travaille chez Boiron au service tubes et doses

Laurent Tessier
Éditeur
Laurent Tessier
26 jours il y a
Reply to  blanchard

Bonjour, oui vous avez tout à fait raison. La tendance générale était à la hausse jusqu’à ce que le déremboursement vienne porter un coup d’arrêt brutal à la consommation. Désolé pour ce manque de précision de ma part. Merci pour votre contribution.

Isabelle
Isabelle
28 jours il y a

Bonjour Laurent, j’apprécie beaucoup vos articles…le seul point qui me pose problème dans toutes les e-mails que je reçois, et qui me propose, comme sur le votre, de recevoir le livre de Nicolas Wirth, c’est qu’il faut s’abonner à une revue annuelle !!!! Mais comprenez bien que je ne vais pas m’abonner à une revue que je ne vais pas lire ….je n’arrive déjà pas à lire tous mes e-mails concernant la santé naturelle !! Pourquoi ne peut on pas acheter directement ce livre seul ? C’est vraiment dommage….bien cordialement…Isabelle 🐝

Candide
Candide
28 jours il y a

Bonjour
La crise sanitaire m’a conforté dans l’utilisation de thérapies naturelles.

André Charlier
André Charlier
28 jours il y a

Le temps est venu pour que la vérité prenne le dessus sur le mensonge d’état permanent auquel nous sommes soumis en FRANCE et dans ce monde de cache vérités/ IL n’est que ce temps qui nous est encore imparti avant qu’il ne soit trop tard. Il faut arrêter ces vaccins, en vérité je me fiche éperdument de ce que l’on peut entendre de la part des convertis des bienfaits supposés se la vaccination, je constate simplement que 2 membres de ma famille qui ne m’ont pas écouté l’ont payé très cher. L’un d’entre eux est mort 2 jours après son… Lire la suite »

WEITE
WEITE
27 jours il y a

,eJ’étais pharmacienne dans une vie antérieure donc on pourrait dire dépendante de Big Pharma et bien non je ne prends aucun médicament dite ‘´classique ´ ´ Par contre je prends des vitamines,comme vit D ,spiruline etc et je ne suis pas vaccinée à 73 ans je marche tous les jours,respecte les gestes barrières et si j’ai mal à la tête s’attend j’attends que ça passe Je vois un ostéopathe régulièrement et pour le vaccin j’attends le vaccin Sanofi ,s’il arrive,formule classique mais les virus mutent tellement vite !!! Il est sur que nous devons changer notre rapport à la nature… Lire la suite »

Christiane JOSSEAUME-MOUTON
Christiane JOSSEAUME-MOUTON
27 jours il y a

Depuis plus de 40 ans, je me soigne avec des traitements homéopathiques et je continue malgré les mesures injustes, révoltantes, minables de la part du gouvernement, de cette incompétente d’Agnès Buzyn et toute la clique des gros labos qui sont les plus forts pour « faire obéir » les élus au pouvoir. Je préfère payer l’homéopathie plutôt que d’être malade avec certains traitements en allopathie imposés aux médecins, qui y trouvent certainement leur compte, pour beaucoup d’entre eux ! J’espère en un nouveau gouvernement plus à l’écoute des Français…

DAZAUD
DAZAUD
27 jours il y a

Bonjour, J’accepte avec plaisir d’apporter mon témoignage en appui de l’augmentation encourageante des ventes de produits naturels. J’ai toujours soigné ma famille et moi même par les médecines naturelles, mais depuis la crise sanitaire, je suis abonnée à la revue « alternatif santé » qui me rend beaucoup plus autonome dans mes choix de produits . En novembre, j’ai opté pour le  » tout à pieds » ( 1/2h aller et 3/4 d’h retour rien que pour mon travail ) afin de compenser les pratiques sportives impossibles. J’ai pris quotidiennement de la vitamine D ( Dédrogyl , médicament remboursé ) + du magnésium… Lire la suite »

Partagez-nous

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close