Lampes de l'Himalaya, détox ou intox ? - Nouvelle Page Santé

Lampes de l’Himalaya, détox ou intox ?

lampe d'Himalaya allumée dans une chambre la nuit

Chers amis,

« Et si j’allais acheter une lampe de l’Himalaya ? »

C’est ce que je me suis dit il y a quelques jours.

J’étais fatigué, un peu morose et j’avais envie de tester quelque chose de nouveau pour retrouver un peu de peps.

Et puis, je l’avoue, l’objet me faisait rêver.

Un joli bloc de sel rose tout droit venu d’une chaîne de montagnes mythique et diffusant une douce lumière ne pouvait pas me faire de mal.

Me voilà donc parti en quête d’un magasin et prêt à investir quelques euros bien dépensés.

Bien dépensés ?

Oui et non, voici de quoi y voir plus clair sur ces jolies lampes.

Des vertus qui ne manquent pas de sel

Arrivé dans le magasin, je trouve un vendeur et j’entreprends de lui poser quelques questions.

Le jeune homme, très aimable et à l’aise sur le sujet, me répond avec entrain.

Je suis pendu à ses lèvres, désireux d’en apprendre plus sur cette lampe aux pouvoirs « magiques ».

J’ai d’abord appris que chaque lampe de l’Himalaya est fabriquée artisanalement, ce qui en fait un objet unique en terme de forme et de couleur.

Elles sont uniquement constituées de sel de roche ancien.

J’ai alors imaginé une mine perdue dans les nuages, des Tibétains aguerris creusant avec un savoir-faire unique des parois scintillantes pour en extraire la matière de ma future lampe.

Ensuite, je me suis intéressé à ses propriétés et je n’ai pas été déçu.

Le vendeur n’a pas tari d’éloges sur les bénéfices que je pouvais en tirer.

Selon lui, les lampes de l’Himalaya permettraient de :

  • purifier l’air ambiant grâce à leur capacité à absorber l’humidité, les poussières et les odeurs ;
  • lutter contre la dépression saisonnière selon le principe de la luminothérapie (ah, tiens, voilà qui m’intéresse !) ;
  • soulager l’asthme (je ne suis pas concerné mais pourquoi pas) ;
  • favoriser la détente et l’introspection (la lumière particulière et très douce de la lampe serait propice à la méditation. Parfait !) ;
  • neutraliser les ondes des appareils électriques (bien, bien, bien !) ;
  • charger l’atmosphère en ions négatifs profitables à la santé (encore mieux !) ;
  • d’avoir chez soi un objet original et tendance (si en plus je suis dans le coup, alors c’est l’achat du siècle !).

Il n’en fallait pas plus pour me convaincre.

Je suis reparti enchanté avec une magnifique lampe d’une belle couleur rose-orangée pour une trentaine d’euros.

Les ions, c’est non

Une fois à la maison je me suis empressé de l’allumer et de la contempler avec un plaisir non dissimulé.

Confortablement installé dans mon canapé, je me suis laissé aller à la rêverie et me suis couché quelques heures plus tard, apaisé.

Ce n’est que le lendemain que mon côté rationnel m’a rattrapé.

J’étais heureux de mon achat et plus calme que la veille mais je n’ai pas pu m’empêcher de vérifier les affirmations qui m’avaient été faites.

Ce qui m’a d’abord intrigué c’est la capacité de la lampe à neutraliser les ions positifs (qui portent mal leur nom d’un point de vue santé puisqu’ils seraient plutôt mauvais pour nous) et à produire des ions négatifs (qui eux seraient positifs, vous me suivez ?).

En réalité, aucune étude scientifique n’a démontré cette propriété.

Cela pour une bonne raison.

Je ne rentre pas dans les détails car évoquer la création artificielle d’ions négatifs ou positifs revient à faire un cour de physique-chimie extrêmement fastidieux.

Je vous demande donc pour une fois de me croire sur parole : avec la simple ampoule qu’elle contient, la lampe de l’Himalaya ne produit pas suffisamment d’énergie pour générer des ions négatifs.

Pour ceux qui aimeraient allez plus loin sur le sujet, vous pouvez consulter ce site : https://www.techno-science.net/glossaire-definition/Ion-page-2.html#ref_6

Et puisque notre lampe à sel ne produit pas d’ions négatifs, n’espérez pas non plus qu’elle neutralise les ondes électromagnétiques de vos appareils.

L’air purifié, c’est oui

Je me suis ensuite penché sur le fait que ma lampe me promettait un air plus pur.

De ce côté, pas de doute, ça marche !

Le sel a une propriété bien connue (qu’il soit de l’Himalaya ou d’ailleurs) : il est hygroscopique, c’est-à-dire qu’il attire l’eau.

La lampe de l’Himalaya contribue donc à réduire l’humidité de la pièce dans laquelle elle est placée.

Vous pourrez le constater par vous même si vous habitez dans un endroit humide.

Au bout d’un certain temps, une petite flaque d’eau va se former au pied de votre lampe de sel sous l’effet de la chaleur produite par celle-ci (l’eau est captée puis se condense).

On dit alors joliment que « la lampe pleure. »

Les poussières et polluants contenus dans l’air humide seront, quant à eux, emprisonnés par la lampe.

Il faut d’ailleurs la nettoyer régulièrement car elle va s’encrasser au fil du temps.

À noter tout de même qu’un gros pain de sel aura le même effet.

Du fait de sa capacité à assainir l’air, il est fort probable que la lampe soulage un peu les asthmatiques.

Mon avis personnel reste que pour avoir un effet vraiment concluant il faudrait une lampe par pièce.

C’est un investissement, surtout si vous vivez dans une grande maison.

Côté moral, c’est oui pour moi

Ce qui avait motivé mon achat était de savoir si une lampe de l’Himalaya pouvait me remonter un peu le moral.

Pour juger de cela, tout est question de ressenti.

Me concernant, cela fonctionne plutôt bien.

On ne peut cependant pas parler de luminothérapie. Cette technique consiste à s’exposer une demi-heure par jour à la lumière d’une lampe générant 5000 à 10 000 Lux1.

On en est loin avec une simple ampoule du commerce.

Malgré tout, ma lampe de l’Himalaya me permet d’instaurer une ambiance propice à la détente et à la rêverie. 

J’aime l’avoir pour seule source de lumière quand je souhaite relâcher mes tensions, faire des exercices de respiration ou de cohérence cardiaque.

Quelques conseils pour l’acheter

Attention, avec le succès qu’elles connaissent, les fabricants se sont multipliés et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous.

  • Certaines sont carrément en plastique ! Privilégiez le sel de l’Himalaya pour une lampe authentique.
  • Les véritables lampes de sel de l’Himalaya proviennent de la mine de sel de Khewra au Pakistan.
  • Le sel produit par cette mine a une couleur rougeâtre, orangée, rose ou blanc cassé.
  • Ne la mettez pas à l’extérieur.
  • Utilisez un chiffon doux et sec pour la nettoyer.
  • Pour protéger vos meubles, placez une soucoupe en dessous surtout si votre logement est humide.

Vous l’aurez compris, les lampes de l’Himalaya ne font pas de miracle d’un point de vue santé. La plupart des vertus qu’on leur accorde ne sont pas sérieusement prouvées.

En revanche, si vous cherchez un bel objet de décoration, une source de lumière apaisante qui créera dans une pièce de la maison un cocon zen n’hésitez pas.

Moi, je l’ai adoptée.

À bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

3.5 6 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rivaud
Rivaud
1 mois il y a

j ‘ai une lampe de sel depuis 20 ans sur ma table de nuit : en effet aucun impact sur la santé, mais c ‘est très joli ! cela permet aussi d ‘allumer pendant la nuit sans réveiller l ‘autre car la lumière est tamisée

Mika
Mika
1 mois il y a

c’est la première fois que je mets un commentaire mais je ne peux vous laisser conseiller un objet dangereux pour la santé . Des médecins alertent . Très graves maux de tête qui deviennent très handicapants . Ne pas utiliser ces lampes en continu . JAMAIS ! 1 heure par jour grand maximum !
je suis stupéfaite de vous voir faire la pub pour une lampe dangereuse pour la santé !

Mylène
Mylène
1 mois il y a

Bonjour, le choix de l’ampoule a en effet son importance pour la lampe de l’Himalaya. Si vous devez changer l’ampoule, achetez-en une de la même puissance (je ne sais plus quelle est sa puissance exacte mais c’est faible et ce n’est pas un hasard). 🙂

redhon
redhon
1 mois il y a

Article intéressant!…même si les vertus ne sont pas aussi prometteuses, nous pouvons faire un achat « éclairé »!…

Carmona Josée
1 mois il y a

J’ai 3 lampes sel dans mon salon une de 63kg une de 30 et l’autre de 25lorsque les gens rentre chez moi ils s’exclament. Elles sont allumées jours et nuits.dans ma chambre il y en a une sur ma table de nuit. Peu importe leurs effets si ce n’est pas négatif. Le seul problème c’est le poids pour changer les ampoules et quand on déménage.

PATRICIA
PATRICIA
1 mois il y a

Bonjour, moi aussi j’ai une lampe de sel depuis 10 ans sur ma table de nuit mais je ne l’allume pas en continue, ça procure une ambiance tamisée propice à la relaxation. Pour ma part je l’ai acheté à la mine de sel de Wieliczka en Pologne (petite aparté il y règne une atmosphère très pure dans cette grotte superbe on dit aussi qu’une minute passé dans les profondeurs de cette grotte augmente la durée de vie)

Jeanne
Jeanne
1 mois il y a

Je l’aime bien elle éclaire ma chambre à coucher,elle est très reposante

Ecolivet
Ecolivet
1 mois il y a

Bonsoir,
J’en ai acheté une à Berlin ( 10 €), il y a une dizaine d’années. C’est vrai ,que les années très pluvieuses, le sel attire l’humidité et on se retrouve avec de l’eau au pied de la lampe. Aucun impact sur la santé.

Soyris Myriam
Soyris Myriam
29 jours il y a

Bonjour Laurent il est venu à ma connaissance qu’un médecin a constaté par son usage personnel, que cette lampe , plusieurs semaines après son achat, l’ayant laissée allumée en continu, a provoqué chez lui une intense constipation. Il aurait éliminé une à une toutes les autres causes possibles, depuis l’achat de sa lampe, pour en arriver à la conclusion que celle-ci émet trop de yang et que cela constipe. C’est pourquoi il faut l’allumer seulement 3h par jour pour avoir seulement les bénéfices. Desolee je n’ai pas noté son nom. Comme je sais que vous avez de nombreuses connaissances livresques,… Lire la suite »

Partagez-nous

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close