Nous allons nous en sortir ensemble - Episode 4 - Nouvelle Page Santé

Nous allons nous en sortir ensemble – Episode 4

 

Résumé du message précédent :

Même quand on est enfermé, on peut faire de l’exercice en s’amusant. C’est nécessaire pour garder une bonne forme physique en prévision du jour où vous retrouverez une vie normale.

Voici quelques exemples pour composer votre gymnastique quotidienne.

Ce que vous allez apprendre dans ce message :

Quelques conseils pour mieux vous alimenter pendant les temps à venir, mais aussi quelles plantes et quelles huiles essentielles utiliser pour fortifier votre santé par les temps qui courent.

Comment ça se passe jusque-là ?

Souvent, pendant les premiers jours d’une crise, on fait bonne figure, on a encore de l’énergie, des idées. Il y a toujours l’excitation de l’imprévu, aussi étrange que cela puisse paraître dans une situation de confinement.

Et puis les jours passent et on commence à trouver le temps long. On ne sait pas quand cela va finir et cette simple incertitude nourrit l’angoisse.

Hier et avant-hier, je vous ai donné quelques conseils pour tenter de garder le moral et maintenir votre forme physique.

Aujourd’hui, je vais m’aventurer un peu plus loin, et vous donner des recommandations pour prendre soin de votre santé pendant les semaines à venir.

Je n’ai bien sûr pas rédigé cela tout seul : Matthieu, rédacteur en chef du magazine Plantes et Bien-Être, Franck Gigon, expert en phytothérapie, mais aussi Anne, Margaux, Elisabeth, rédactrice en chef du Journal de la Médecine Anti-Âge, dont je vous parlais déjà hier, et enfin Rémy, tous m’ont aidé à réunir ce qui nous a semblé essentiel pour vous maintenant.

Nous allons commencer par quelque chose de très basique, mais auquel vous ne penserez peut-être pas.

Nous allons vivre confinés : cela veut dire dans un espace restreint, à l’intérieur.

Commencez par prendre soin de l’air que vous respirez, puisque ce serait le même (je simplifie bien sûr), pendant plusieurs semaines.

#1 Comment purifier son intérieur ?

Plusieurs plantes d’intérieur ont la capacité d’éliminer les toxines présentes dans l’air de votre logement, notamment celles générées par les plastiques[1].

Le palmier-dattier nain élimine le formaldéhyde ainsi que le xylène.

L’aglaonème absorbe le formaldéhyde, le benzène ainsi que d’autres toxines.

Le palmier bambou est un humidificateur naturel et peut supprimer le formaldéhyde.

Le ficus robusta améliore la qualité de l’air en émettant une forte quantité d’oxygène.

L’aloe vera détruit le formaldéhyde présent dans l’air.

Je mets des photos pour vous permettre de les reconnaître. Si vous avez une de ces plantes chez vous, mettez-là dans votre salon, et prenez bien soin d’elle.

Si vous n’en reconnaissez aucune, bien sûr ce n’est pas le moment d’aller chez le fleuriste ! Il existe d’autres manières de faire.

Vous pouvez diffuser des huiles essentielles qui auront un effet antiseptique et purificateur :

  • l’essence de citron (Citrus limonum zeste) ;
  • l’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) ;
  • l’arbre à thé ou tea tree (Melaleuca alternifolia) ;
  • la menthe poivrée (Mentha piperita).

Attention, ne chauffez jamais les huiles essentielles !

Si vous disposez d’un diffuseur, essayez le mélange suivant : 30 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata), 30 gouttes de tea tree (Melaleuca alternifolia) et 20 gouttes d’essence de citron (Citrus limonum).

Si vous n’avez pas de diffuseur, ou que ces huiles vous manquent, voici d’autres manières de faire.

Si vous avez de la lavande dans votre jardin ou sur votre balcon, coupez les tiges, faites-les sécher, et faites-les brûler, comme un bâton d’encens.

Posez sur un radiateur ou près d’une source de chaleur quelques cuillerées de vinaigre de cidre.

Vous pouvez aussi faire frémir de l’eau contenant une décoction de feuilles d’eucalyptus, ou de feuilles de sauge.

#2 Comment bien démarrer la journée ?

C’est peut-être le moment de renoncer au petit café du matin. Ou au moins de faire un autre geste avant d’allumer la cafetière.

Une des panacées de la naturopathie et des médecines traditionnelles indiennes et chinoises, c’est le petit verre d’eau tiède du matin.

L’eau tiède permet de détoxifier le corps après la nuit, de finir de nettoyer la bouche et de relancer en douceur la digestion.

Vous pouvez la boire pure ou l’agrémenter d’un jus de citron ou de vinaigre de cidre.

Le citron est plein de vitamine C et est également un bon désinfectant, de même que le vinaigre qui a des vertus antibactériennes. Ce sont de bons alliés pendant cette période.

#3 Soignez votre immunité

Le petit-déjeuner est aussi le moment idéal pour avaler votre cocktail spécial immunité. Notre immunité est en général plus basse à la sortie de l’hiver. Or, s’il est un aspect de notre santé que nous devons bichonner dans la situation actuelle, avec un virus dangereux qui tourne tout autour, c’est bien elle.

Vitamine C, vitamine D, zinc, probiotiques… Assurez-vous que vous n’êtes pas en carence d’aucun de ces 4 piliers.

  • Pour la vitamine C, le régime alimentaire moyen apporte une petite centaine de milligrammes de vitamine C par jour, ce qui n’est pas suffisant. Mangez des fruits et légumes frais (kiwi, persil, orange, fraise, citron, brocoli, cresson). Ne comptez pas sur les jus de fruits, mangez les fruits entiers, car la vitamine C s’oxyde très vite.
  • Relisez ici ma lettre sur la vitamine D
  • Relisez ici ma lettre sur le microbiote, et assurez-vous de consommer régulièrement des probiotiques (yaourts , fromage, kéfir)
  • Pour le zinc c’est un peu plus difficile. Les sources sont presque exclusivement les protéines animales : poissons, coquillages, viandes. Le zinc végétal est extrêmement mal absorbé[2].

C’est peut-être le moment de prendre un complément alimentaire qui vous offre un cocktail immunité tout prêt et stable. Vous pouvez lire ici ma lettre sur la bonne manière de choisir des compléments alimentaires.

Si vous cherchez un complément qui ait un effet boosteur de l’immunité tout-en-un pour les temps à venir je vous recommande OLLIBOOST des Laboratoires Olliscience (guarana, rhodiola rosea, coenzyme Q10).

Vous pouvez aussi avoir recours à la gemmothérapie (des extraits de bourgeons de plante) , très efficace pour l’immunité. Le cassis, le sapin pectiné et le rosier sauvage combinés ensemble vous assureront une très bonne protection. Attention à bien les prendre à jeun.

#4 Adaptez votre petit-déjeuner

Je suis comme vous : je craque parfois pour un croissant, plus la baguette et le pain au chocolat. Mais notre petit-déjeuner « français » est trop riche en sucres rapides (des sucres que le corps assimile trop vite) et en mauvaises graisses.

Ce n’est pas parce que vous êtes à la maison que ce doit être tous les jours dimanche !

Voici les 3 règles à respecter pour ce premier repas de la journée :

  • limitez votre consommation de sucres rapides (pain blanc, sucre, confiture) ;
  • mangez suffisamment de protéines ;
  • veillez à votre apport en oméga-3.

Préférez le pain complet à la baguette ou au pain blanc. L’idéal est de consommer du pain au levain, meilleur pour le microbiote intestinal.

Vous pouvez également opter, comme nos voisins Anglais, pour un porridge de flocons d’avoine, ou, en version sans gluten, de millet ou de sarrasin.

Privilégiez les protéines légères (pas de bacon ou de lard, plus difficile à digérer notamment quand on avance en âge). Parmi les protéines légères, l’œuf, le saumon ou la truite fumée sont de bonnes options.

Si vous choisissez de consommer des œufs, ne les faites pas trop cuire (à la coque ou mollet pour profiter de tous leurs bienfaits). Si vous pouvez, achetez des oeufs bio, ou au moins des œufs de poules élevées en plein air.

#5 Prenez soin de vous le soir, c’est important pour bien dormir

Concernant le repas du soir, il doit être aussi léger que votre petit-déjeuner était copieux ! Sans nous en rendre compte, nous allons dépenser moins de calories en restant chez nous (même si j’espère que vous avez déjà commencé votre programme de gymnastique quotidienne) alors qu’à l’inverse, le stress et l’inactivité risquent de développer notre appétit.

Je vous conseille un repas léger – à la maison nous sommes très “soupe” mais ça n’est pas du goût de tout le monde. Évitez en tout cas les plats de viande le soir et l’alcool.

Pensez aussi à prendre votre vitamine D le soir, c’est le meilleur moment, de préférence pendant un repas contenant des graisses pour améliorer son absorption[3].

Une demi-heure après le repas (pas plus tôt car vous risqueriez de « noyer » les sucs digestifs et de ralentir la digestion) vous pouvez vous préparer une tisane. Je dirais même que c’est le moment ou jamais de prendre l’habitude d’une tisane chaque soir.

Nous sommes tous stressés par la période étrange que nous vivons, même moi dont mes amis louent en général le calme ! Une petite routine du soir, et le soutien des plantes, ce sera deux coups gagnants en un seul geste.

En plus des conseils pour garder le moral que je vous ai donnés hier, les tisanes peuvent être d’un secours précieux contre le stress.

La valériane est utilisée pour les troubles anxieux du sommeil depuis des siècles. Elle est par excellence la plante pour les ruminations mentales.

Les fleurs, les rameaux et les fruits de l’aubépine sont souvent utilisés pour aider la sphère cardiovasculaire (action hypotensive et tonicardiaque), mais elle possède aussi des vertus sédatives facilitant le retour au calme et à la sérénité.

La passiflore est utilisée en phytothérapie pour lutter contre l’anxiété et diminuer la nervosité. En infusion, elle aide à retrouver un état de sérénité, facilite l’endormissement et soulage les symptômes liés au stress.

N’oubliez pas aussi les plantes adaptogènes, réputées pour leur effet anti-stress :

  • le ginseng, dont la racine est utilisée dans la médecine chinoise pour soutenir l’organisme face à la fatigue physique et intellectuelle. Elle améliore l’état général lors de stress grâce à son action calmante et favorise la concentration ;
  • la rhodiole, dont la racine augmente la résistance au stress, mais aussi stimule le système immunitaire.

#6 Quelques conseils enfin pour mieux dormir

Surtout pas de radio/télé/smartphone dans le lit pour un dernier regard sur l’actualité avant de fermer les yeux. Vous allez polluer vos pensées au pire moment !

Pas de smartphone du tout à proximité du lit !

Aérez votre chambre, et assurez-vous d’être dans le noir pour dormir (faites la chasse aux points lumineux des appareils électroniques lorsqu’ils sont en veille).

Coronachose, tu ne nous auras pas !

Et maintenant, confineurs et confinés, j’espère que vous vous sentez mieux armés pour les jours, les semaines et les mois à venir.

Je me suis efforcé de vous fournir le plus rapidement possible une gamme de conseils diversifiés qui vous permettent de réagir maintenant à la situation dans laquelle beaucoup d’entre nous se retrouvent.

Dans mon prochain message, je vous proposerai un programme plus complet, plus détaillé, plus structuré aussi. Mais l’urgence me semblait de partager avec vous ces quelques bases.

Je vous souhaite bonne chance, et je ne vous abandonne pas bien sûr.

Qu’apprendrez-vous la prochaine fois ? Je ne sais pas encore, mais j’ai quelques idées !

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

9
Poster un Commentaire

avatar
9 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
ClaudeFrançoisClaudette DUFIEUX ATHIASMarie-Etienne JanssensJeannine Constantineau Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
laurent christine
Invité
laurent christine

bonjour merci et bonne chance aussi la coherence cardiaque est pas mal ^^ aussi je le conseille a ma mere a mon tour de m y mettre un peu plus :p .

Andrée
Invité
Andrée

Merci pour tous vos bons conseils, pleins de bon sens que l’on néglige quelques fois…

Corinne B
Invité
Corinne B

Bonjour et merci encore pour vos conseils et pour le temps que vous y consacrez . Nous lisons tant de choses affolantes en ce moment, votre lettre est une bouffée de bien être. En tout cas moi elle m’apaise 🙂merci

Montigny
Invité
Montigny

merci pour vos informations et conseils mais pour le consommateur la grosse difficulté est de trouver les laboratoires qui fournisses les produits que vous proposez.

Jeannine Constantineau
Invité
Jeannine Constantineau

Merci pour le temps précieux que vous nous consacrez pour adoucir ce temps difficile à traverser. J’ai 88ans et j’apprécie vos conseils que j’essaie de mettre en pratique . Merci pour la suite des choses.

Marie-Etienne Janssens
Invité

C’est un très beau cadeau des labos Cell’innov,mais malheureusement les services postaux belges ont stoppés hier les livraisons de colis venant de l’étranger. Dommage !

Claudette DUFIEUX ATHIAS
Invité

Un vieux truc qui date de la grippe espagnole : prenez un oignon , pelez le, coupez le sur la moitié de la hauteur et posez le sur une soucoupe, sur une table. Apparemment l’oignon capte les virus. Etant une asthmatique sévère, je peux dire que, depuis des années, je n’ai pas pris une grippe. Cette année, je viens de jeter mon oignon déjà noir à coeur et de le remplacer. A noter : bizzarement, l’oignon ne pourrit pas , il devient simplement noir.

François
Invité
François

Complet, concis et toujours pratique. Bravo et merci.

Claude
Invité
Claude

Merci pour ces bons conseils.

Partagez-nous