Le crime parfait des fabricants de jus de fruits - Nouvelle Page Santé

Le crime parfait des fabricants de jus de fruits

J’ai toujours pensé que les jus de fruits représentaient le compromis parfait :

  • doux et savoureux ;
  • aussi bons pour la santé que les fruits ;
  • beaucoup plus simples et rapides à manger.

En buvant un jus de fruits, on a la conviction de respecter les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS), « Manger cinq fruits et légumes par jour ».

On en donne aux enfants à la place des sodas, en ayant l’illusion d’être des super-parents (ou grands-parents).

Mauvaise surprise : selon une étude américaine publiée en mai 2019, portant sur 13 440 personnes, boire trop de jus de fruits tue.

Et même plus que le Coca-Cola !

Parmi les boissons sucrées, les jus de fruits sont les pires 

Les chercheurs ont observé que si les boissons sucrées représentent plus de 10% de votre apport énergétique quotidien, alors votre risque d’accident cardiovasculaire augmente de 44%, et celui de votre mortalité de 14%.

Ajoutez une canette par jour, et vous augmentez la mortalité de 11%, et ainsi de suite à chaque canette.

Comme vous, je savais que les boissons sucrées étaient mauvaises pour la santé. Mais ce que j’ai longtemps ignoré, c’est que les jus de fruits tout autant !

En fait, ils sont même pires ! Pour les jus de fruits, la canette supplémentaire (33 cl) provoque une augmentation de la mortalité de 24%, plus de deux fois plus.

Conclusion : les boissons sucrées sont mauvaises pour le coeur et la santé en général, et  parmi les boissons sucrées, les pires sont les jus de fruits.

On sait très bien pourquoi les jus de fruits sont dangereux

Une étude anglaise a observé que l’augmentation de la consommation de fruits, en particulier le raisin, les pommes et les myrtilles, est associée à une DIMINUTION du risque de diabète de type 2, tandis que la consommation de jus de fruits, quels qu’ils soient, est associé à une AUGMENTATION du risque.

Comment est-il possible que le fruit soit bon pour la santé, mais que transformé en jus, il devienne dangereux ? 

Nous aimons l’idée que lorsque nous buvons des jus de fruits, c’est comme si on mangeait des fruits liquides. Malheureusement, la transformation des fruits leur fait perdre l’essentiel de leurs bénéfices nutritionnels.

Prenons les oranges. Elles sont riches en vitamine C, B1 et B9, en fibres et en antioxydants. Formidable ! La consommation de ce fruit réduit par exemple la pression artérielle.

Mais sous forme de jus, l’orange perd en quelques minutes une grande partie de ses vitamines : elles sont sensibles à la lumière.

Moins de vitamines, et moins de fibres. Le jus d’orange en contient six fois moins qu’une orange. Or, elles jouent un rôle important pour la digestion et la sensation de satiété.

De plus, si l’orange contient beaucoup de sucres, le jus d’orange, même celui que vous pressez à la maison, en contient énormément ! En moyenne, un verre de 250 ml de 100% pur jus d’orange renferme 20 g de sucre, soit 4 morceaux. C’est plus que le Coca-Cola !

Résultat : votre jus d’orange, même préparé avec amour pour le petit-déjeuner familial, est une bombe sucrée difficile à digérer pour votre estomac.

Autre exemple : une pomme, c’est environ 10% de sucres. Du jus de pomme : près de 90% !

Beaucoup de sucre, et d’un genre qu’il vaudrait mieux éviter

C’est à cause de leur saveur sucrée que nous aimons les jus de fruits, et que les enfants les adorent. Mais on a réussi à nous convaincre qu’ils contiennent un sucre moins mauvais que les autres : le fructose.

La bonne réputation du fructose repose sur le fait qu’il a un pouvoir sucrant environ 1,5 fois plus élevé que le glucose et le saccharose (les autres formes de sucre les plus courantes). Cela veut dire qu’on peut en mettre moins tout en ayant un goût sucré satisfaisant, ce qui permet de limiter l’apport en calories.

MAIS le fructose présente un inconvénient majeur : notre corps n’est pas équipé pour l’absorber.

Notre corps identifie le fructose… comme une molécule toxique

Toutes les cellules du corps sont capables de transformer le glucose en énergie.

Mais le métabolisme du fructose est très différent.

Nos cellules ne disposent pas de récepteurs dédiés au fructose. En conséquence, le fructose est identifié comme une toxine et transite exclusivement par le foie.

La plus grande partie du fructose va être transformée par le foie en glucose, et donc réintégrer le circuit normal du sucre dans notre corps. Mais plus de 25 % va être transformé en graisses.

Ces graisses sont stockées en partie dans le foie sous forme de glycogène hépatique. Ceci peut favoriser la stéatose hépatique, la maladie du foie gras non alcoolique. Si elle n’est pas traitée, cette maladie peut vite évoluer en fibrose voire en cirrhose.

L’autre partie est transformée en acides gras triglycérides qui sont transportés dans le sang vers les tissus adipeux.

Or, cela favorise l’augmentation du taux de graisses dans le sang, et donc l’hypertension artérielle, la graisse abdominale et l’obésité. On parle de « syndrome métabolique », qui peut provoquer notamment le diabète et d’autres maladies.

Le foie ne peut gérer qu’une petite quantité de fructose

A partir de 30 g de fructose par jour, le niveau de triglycérides augmente. Un grand verre de jus d’orange chaque matin, et cela peut suffire. Vous croyez boire de l’énergie saine, non calorique, alors que vous ajoutez du gras dans vos artères.

Au-delà de 70 g de fructose par jour, tous les risques augmentent : surpoids, AVC, infarctus, hypertension, diabète de type 2.

Même si vous ne buvez pas tous les jours des jus de fruits, vous pouvez facilement dépasser ce seuil à cause de la présence de fructose dans de nombreux aliments. Le sucre de table est souvent du saccharose, un mélange de glucose et fructose. Les plats industriels  contiennent des dérivés de fructose (sirop de glucose, sirop de maïs, mélasse, dextrine, dextrose, saccharose, etc.).

Mais pourquoi on ne nous le dit pas ? 

Les fabricants des jus de fruits sont souvent des fabricants de sodas.

Minute Maid et Innocent appartiennent à Coca-Cola.

Tropicana et Ocean Spray appartiennent à Pepsi-Cola.

Ces entreprises savent que les sodas sont désormais mal perçus par les consommateurs en matière de santé. Ils veulent à tout prix favoriser l’association positive entre fruits et jus de fruits.

Ils savent que nous sommes paresseux, et gourmands, et ils en profitent. Ils savent que nous avons envie d’y croire ! Ne vous étonnez donc pas si toutes les publicités pour les jus de fruits les présentent comme source de vitalité et de bonne santé.

Mais j’ai quand même une bonne nouvelle pour vous.

Vous n’êtes pas obligés d’arrêter complètement de boire des jus de fruits

Vous pouvez continuer à en boire, et à en offrir à vos enfants et petits-enfants, mais pas trop.

La Société suisse de nutrition indique qu’on peut remplacer une portion quotidienne de fruit ou de légume par 2 dl de jus sans sucre ajouté.

L’American Academy of Pediatrics recommande quant à elle 2,5 dl de jus de fruit par jour à partir de 7 ans et plus, et moitié moins pour les enfants de 1 à 6 ans.

2 dl c’est un petit gobelet en plastique. Vous pouvez aussi tabler sur une bouteille d’un litre par semaine, pas plus.

Comme le souligne Irène Margaritis, responsable de l’unité des risques alimentaires à l’Anses : “Pour s’hydrater, notre organisme n’a besoin que d’eau, laquelle n’apporte pas de calories. Au cours de son évolution, l’être humain n’a pas développé de mécanisme biologique permettant à l’organisme d’évaluer d’éventuelles calories provenant d’autres liquides que l’eau”.

Les jus de fruits sont riches, en énergie, en nutriments. En fait, ils sont tout simplement trop riches. Notre corps n’est pas capable d’utiliser correctement cet apport.

P.S. Le geste simple que vous pourriez faire aujourd’hui ?

Si vous voulez en savoir plus sur le fructose, comment il a envahi notre alimentation (pas seulement dans les jus de fruits) et les risques que cela induit pour notre santé, le numéro de novembre de la revue Journal de la Médecine Anti-Âge propose un dossier très complet sur le sujet.

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

15
Poster un Commentaire

avatar
11 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
12 Auteurs du commentaire
nekiriai Ninie.jlaFrédéric ForgeAmelDaniel-M Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
CHESNEL
Invité
CHESNEL

Et les compotes ?
le risque d’une compote faite maison est-il le même qu’un jus de fruit fait maison ?
Merci d’avance de votre réponse.

Frédéric Forge
Editor
Frédéric Forge

Bonjour Jfchesnel

Une compote va concentrer les sucres comme un jus de fruits, mais vous conserverez partiellement les fibres.

Très cordialement

Laurence Mouton
Invité
Laurence Mouton

Merci pour vos articles, vous ne parlez pas des jus de fruits maison sans sucre ajouté mais qui contiennent beaucoup de fruits?

Frédéric Forge
Editor
Frédéric Forge

Bonjour Laurence

C’est moins pire que les jus de fruits industriels sucrés, mais c’est quand même moins nutritif que le fruit non pressé.

Très cordialement

Comment imaginer que si je presse un jus d’orange
Invité
Comment imaginer que si je presse un jus d’orange

Je suis abasourdie par la découverte de votre article
Comment imaginer que si je presse un jus d’orange je me trouve devant un poison.
Il faut du temps pour intégrer cela
Je veux bien vous croire mais c’est du domaine de l’incompréhensible

Dominique C
Invité
Dominique C

Depuis des lustres, je ne bois aucun jus de fruits, et encore moins de sodas (que je n’ai jamais aimés). Pour m’hydrater, je bois de l’eau, plate. Et de temps à autre, pour une bonne cause, avec des bulles … du Champagne donc !
Les fruits, je les mange « à la main », un par jour (mais je préfère de loin les légumes – crus et cuits).
Quand je fais une compote, c’est toujours sans sucre du tout (le sucre du fruit est amplement suffisant). Et en morceaux aussi ; si les fruits sont mixés, cela s’appelle une purée de fruits.

MARC
Invité
MARC

Bonjour Monsieur Forge. En toute chose, il convient expressément d’être exhaustif, d’aller au fond des choses et de les voir des deux bouts de la lorgnette. Je vous site: «Autre exemple : une pomme, c’est environ 10% de sucres. Du jus de pomme : près de 90% !» Dit de cette façon, je suis désolé, mais cela ne veut rien dire.Pourriez-vous préciser votre propos? Il me semble, au risque de me tromper, que vous donner de mon point de vue des chiffres qui paraissent pour le moins «relatifs». Ne pourriez-vous pas, pour plus de clarté, exprimer les éléments en valeur… Lire la suite »

Isabelle
Invité
Isabelle

Est ce la même chose pour les jus fait avec un extracteur? J ai entendu que c est mieux car débarrassé des fibres?
Qu en pensez vous?

robert
Invité
robert

le jus d’orange pressée maison est beaucoup plus sucré qu’une orange entière ??? qui a rajouté du sucre ? qu’il y ait moins de fibres , d’accord, mais plus de sucre!!!!! peut-être à cause des fibres en moins… çà demande des précisions. Merci

Frédéric Forge
Editor
Frédéric Forge

Bonjour Robert

Avec trois oranges vous faites un verre de jus d’orange.
Vous avez enlevé presque toutes les fibres, mais gardé presque tout le sucre.

Très cordialement

Daniel-M
Invité
Daniel-M

Un article bien intéressant ! Mais vous prêchez à un converti, je ne bois plus que de la bière :o) Certes pas au petit déjeuner où j’aime bien consommer tartines et confitures avec un bol de chicorée. Cela fait très longtemps que je fuis le Saint jus d’oranges du matin, car il flingue littéralement l’estomac. Avis aux migraineux, éliminez les jus d’agrumes de votre alimentation !

Amel
Invité
Amel

Le lait n’est pas bon , le jus de fruit maison non plus….On doit quoi à nos enfants au petit déjeuner ?

Frédéric Forge
Editor
Frédéric Forge

Bonjour Amel

Un peu de lait, un peu de jus de fruits, et beaucoup d’eau.

Très cordialement

jla
Invité
jla

vous m’étonnez par votre auto certitude
et surtout par la force de votre auto orgueil
vous auriez du commencer par demander aux les grands nutritionistes thierry casasnovas, irène grosjean dr
joyeux etc si la transformation du fruit ou légume en jus fait perdre comme vous le déclarez les propriétés des produits
merci de me communiquer leur réponse

nekiriai Ninie.
Invité
nekiriai Ninie.

Trop d’informations tue l’information.Pas claire pour moi cette explication sur l’inconvénient du sucre des fruits.Je pars du principe que le sucre du fruit est »NATUREL »fourni par l’environnement dans lequel on vit en osmose.C’est mon cas.Je vis sous un climat tropical tempéré et je consomme que les fruits de saison.Banni,les fruits et jus de fruits fournis par la société de consommation.Pour rien au monde,je changerai ma manière de consommer.

Partagez-nous