Corona : soyons Solidaires et Bienveillants - Nouvelle Page Santé

Corona : soyons Solidaires et Bienveillants

Chers amis,

J’en ai assez des gens qui se plaignent tout le temps et qui critiquent tout.

Soyons solidaires.

Cessons d’être égoïstes.

Comme beaucoup d’entre vous, je suis confiné à la maison avec femme et enfants, et je suis en télétravail. C’est compliqué, mais il ne me viendrait pas à l’idée de me plaindre. Nous sommes tous les quatre en bonne santé, pour l’instant.

Je pense aux personnes qui sont malades.

Les personnes qui se retrouvent à l’hôpital dans une situation de panique et de confusion totale, en souffrant d’une maladie que personne ne connaît encore vraiment, et qui peut être mortelle.

Hier, des patients de la région de Mulhouse, où les services de réanimation sont saturés, ont été évacués vers des hôpitaux du sud-est de la France[1].

Regardez cette capture d’écran du listing des départs de l’aéroport de Bâle/Mulhouse hier en milieu de journée.

Elle résume toute la crise que nous vivons.

Des vols qui normalement amèneraient des touristes insouciants de part et d’autre de l’Europe sont annulés. Une compagnie inconnue fait son apparition : French Air Force. C’est l’armée française.

Je pense à mon ami Denis qui travaille à l’aéroport de Bâle/Mulhouse et a participé à l’organisation, en urgence on l’imagine, du décollage de cet avion. J’ai pensé aux militaires qui pilotaient l’avion, aux soignants qui s’occupaient des passagers dans leur lit jusqu’au milieu du ciel.

Je pense bien sûr à tous les soignants qui risquent leur vie, sacrifient leur famille, leur santé, pour nous protéger.

En Italie, les gens chantent à leur fenêtre pour les remercier[2]. En Espagne, ils se mettent à applaudir tous les soirs à une heure fixe. J’ai cru comprendre que c’est ce qu’on nous conseillait de faire aussi en France.

Je trouve que nous pourrions être plus inventifs, plus Gaulois.

Nous pourrions déclamer de la poésie au petit matin :

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.

J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.

Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps[3].

Nous pourrions twitter des déclarations d’amour à tous les infirmiers, infirmières, docteurs et doctoresses de France.

Toi l’infirmière inconnue qui en fait toujours plus

Tu es plus belle et plus forte que tous les virus

Tu as sauvé ma mère, mon frère, mon ami

Je t’aime, nous t’aimons et te disons merci[4]

Nous pourrions chacun mettre un euro (ou plus, si on veut), tous les jours en nous levant, dans une tirelire, que nous offrirons, une fois la crise terminée, aux associations professionnelles de la santé, à charge pour elles de les redistribuer aux bonnes personnes.

Avez-vous d’autres idées ? Il est tellement important de leur dire notre reconnaissance.

Je pense aussi à toutes les autres personnes qui doivent continuer à se rendre sur leur lieu de travail.

Les caissières au supermarché, qui font l’un des métiers les plus ingrats et les plus mal payés, et sans lesquelles nous ne pourrions même plus acheter de quoi survivre. Est-ce qu’elle se plaignent, elles ?

Le personnel des pharmacies, les policiers, les routiers, les chauffeurs de trains et de bus, le personnel des services d’eau, de gaz et d’électricité – pardon pour tous ceux que j’oublie. Nous serions dans de beaux draps s’ils s’amusaient à se plaindre.

Je pense à mon ami Luc, cadre administratif dans un hôpital universitaire et qui doit maintenant coordonner un site de dépistage, puisque tout le monde est réquisitionné et qu’il faut bien que quelqu’un s’en occupe. Est-ce qu’il se plaint lui ?

Je pense aux personnes qui sont infectées par le Covid-19 et détectées, mais sont dans un état suffisamment peu préoccupant pour retourner chez elles. Elles souffrent quand même de la maladie, ne peuvent voir personne, ne peuvent pas sortir de chez elle sous aucun prétexte.

Elles font peur à tout le monde. Tout ça parce qu’elles ont attrapé un virus, comme ça pourrait arriver à chacun d’entre nous, comme ça nous est peut-être déjà arrivé sans que nous nous en rendions compte.

Elles ne se plaignent pas, j’imagine, elles sont plutôt reconnaissantes d’avoir été soignées et de ne pas se retrouver dans un avion de la French Air Force.

Je pense aux gens qui sont seuls chez eux, aux personnes âgées qui sont désormais toutes seules, sans visites, dans les EHPAD. Certaines ne doivent pas comprendre ce qu’il se passe, et les personnels n’auront jamais assez de temps à leur consacrer.

Je pense aux prisonniers qui n’ont plus de parloir, plus de promenades, qui souffrent de la promiscuité alors que nous sommes censés respecter une distanciation sociale – ils aimeraient bien eux ! Ils n’ont pas mérité plus que nous cette crise.

J’en ai assez des gens qui font la leçon à tout le monde, les commentateurs peinards devant leur écran, les profiteurs de crise.

Ceux qui aujourd’hui se lamentent du manque de préparation de notre pays face à la crise sont les mêmes qui prétendaient, en janvier, qu’il s’agissait d’une pseudo épidémie et que les médias exagéraient énormément le risque.

Moi je ne me plains pas, et je trouve même que j’ai de la chance.

La chance d’être encore en bonne santé.

La chance de vivre dans un pays avec un système de soins performant servi par des gens extraordinairement dévoués.

Mes amis qui vivent en Italie, ma soeur qui est aux États-Unis, je peux vous dire qu’ils nous envient d’être en France. Ils savent qu’ici, si nous tombons gravement malade, une ambulance viendra nous chercher et nous emmènera dans un hôpital. Oui, ce sera peut-être un hôpital militaire, ce sera peut-être dans un couloir, mais on nous soignera sans nous envoyer la facture à la fin.

Songez qu’aux États-Unis, le Congrès a dû débattre pour décider que les tests du coronavirus ne seraient pas facturés aux patients. Aurions-nous seulement pensé à cela, en France ? Avez-vous peur d’être ruiné si vous tombez malade ?

Alors merde ! Arrêtons de nous plaindre et réfléchissons à ce que nous pouvons chacun faire à notre place :

  • faire des courses pour un voisin qui ne peut pas se déplacer (hier je suis allé chercher un médicament pour Marianne) ;
  • aider les indépendants qui se retrouvent dans une situation financière catastrophique (mon fils aîné va donner un coup de main au resto voisin qui met en place un service de livraison de repas à domicile) ;
  • tenir compagnie à des gens qui sont seuls, au téléphone, ou à distance. On peut se parler d’un balcon à l’autre, ou à travers les murs ;
  • partager des vrais conseils, des vraies bonnes nouvelles, montrer qu’on tient à l’autre au lieu de se complaire dans le catastrophisme et la dénonciation permanente.

Voici quelques articles fiables, selon moi.

Le Monde : les réponses aux questions sur le confinement

Le Temps : des nouvelles encourageantes de la première ville à avoir été confinée en Italie

Les recommandations officielles en France

Le Temps : la chloroquine, une piste pour le traitement contre la maladie

AFP : les vérifications concernant certains articles colportant des fausses informations ou des rumeurs

 

P.S. : Le geste simple que vous pourriez faire aujourd’hui ?

Prenez des nouvelles de quelqu’un qui est seul. Ce simple geste signifiera beaucoup.

Ou relisez Aragon[5] :

Aimer à n’en savoir que dire

A n’avoir que toi d’horizon

Et ne connaître de saisons

Que par la douleur du partir

Aimer a perdre la raison

0 0 vote
Article Rating

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
44 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Etile Guilaine
4 mois il y a

Je veux bien ce flocon d’huile mais la poste est en confinement donc je ne pourrai pas recevoir, domage…merci pour ces encouragements que vous nous portez…courage à vous pour ce dévouement, vous êtes un baume élévation..

Lalanne
Lalanne
4 mois il y a

Bonjour Frédéric !
Où avez-vous vu que l’Armée de l’Air Française s’appelait French Air Force ? Nulle part, sûrement !
Merci de faire un rectificatif, nous sommes en France, et malgré l’américanisme de certains de nos dirigeants, nos Armées (avec une majuscule, en tant qu’institutions) restent françaises.

Frédéric Forge
Frédéric Forge
4 mois il y a
Reply to  Lalanne

Bonjour Daniele et merci pour votre message.

C’est la dénomination qui apparaissait sur le listing des vols de l’aéroport de Bâle/Mulhouse.
Est-ce très grave dans le contexte actuel ?

Très cordialement

Annie-Claude Dupart
Annie-Claude Dupart
4 mois il y a

J’adore votre réponse ! Arrêtons les polémiques stériles ! Il y a mieux faire, merde !

MENARD Monique
MENARD Monique
4 mois il y a

Merci pour cette bouffée d’air frais ….. Cessons de nous plaindre et regardons le Printemps qui pointe son nez …

Lalanne
Lalanne
4 mois il y a

En ce qui concerne le personnel hospitalier, il y a longtemps que, d’une façon générale, tous ne sont pas remerciés à la hauteur de leur tâche, de leur dévouement et du besoin qu’on en a tous. Hormis certains – heureusement très peu nombreux – qu’il est même dangereux de croiser ! En clinique, c’est différent, les médecins sont parfois outrancièrement rémunérés par rapport aux autres soignants. Si on pense à la grande majorité des soignants, si la société veut les remercier, ça devrait commencer par la reconnaissance financière et par la fourniture de matériel décent dans les hôpitaux. Quant à… Lire la suite »

Élisabeth Wojtkowiak
Élisabeth Wojtkowiak
4 mois il y a

bonjour M Forge Il y a quelques temps déjà que vos mails me parviennent Dans une boîte à mails souvent saturée mais que je trie toujours sagement Ça va vite vous savez Clic clic clic poubelle poubelle poubelle Et encore plus maintenant…. Et pourtant le vôtre m’a interpellé Tout se joue dans les deux premières minutes et pour vous tout s’est joué dans le mail du 17 mars. Alors je vous lis et j’aime beaucoup Comme un baume peut-être sans le savoir vous répondez à certaines de mes interrogations, de mes peurs et angoisses Alors merci Mister Forge car donner… Lire la suite »

FRANCOISE DOMINOIS
4 mois il y a

J’envoie à qui sait tenir une aiguille de quoi se faire des masques de protection qui seront lavables et tout ça gratuit !

Annie GREGOIRE
Annie GREGOIRE
4 mois il y a

Bravo pour cet article qui m’a beaucoup émue et qui rejoint mes convictions

CHRISTELLE VIOUX
4 mois il y a

Je ne suis pas caissiaire mais je suis responsable de mon rayon fruits et légumes dans notre magasin et les gens sont tellement indisciplinés que mes gars et moi avons de plus en plus peur. Nous sommes dans une région touristique où les parisiens arrivent par centaines pour les vacances où les fêtes mais ils sont bien là même si c’est interdit… Nous n’avons pas de masques et plus de gants mais ils sont là et ne nous respectent absolument pas. Mes gars ne veulent plus les côtoyer d’aussi près et je leur donne raison. Nous aussi on doit nous… Lire la suite »

Lisa D.
Lisa D.
4 mois il y a

Merci pour ce bon « coup de gueule » (pardon pour cette expression triviale), parfaitement justifié. Vous avez entièrement raison : SOYONS SOLIDAIRES (et j’ajouterai : ET PAS SOLITAIRES, PAS CHACUN POUR SOI) ! CESSONS DE NOUS PLAINDRE ET DE CRITIQUER A TORT ET A TRAVERS ! En espérant que cela réveillera les consciences assoupies par tant d’égoïsme et de stupidité. Encore un grand merci pour votre bon sens, on en a grandement besoin, en plus du civisme.

BETEND Chantal
BETEND Chantal
4 mois il y a

Tout simplement merci monsieur pour ces belles phrases.Moi aussi j’en ai marre de polémistes et pleureurs chroniques. Dignité et décence !

Roseline
Roseline
4 mois il y a

Merci pour cet article positif 🙂 Belle et douce journée en famille 🙂

Marie-Pierre Agache
4 mois il y a

J’adhère totalement à la lettre « soyons tous bienveillants et solidaires »…
Je m’étonne quand même que je n’entends pas de louanges pour nos pompiers, même hier le 1er Ministre a félicité sur les ondes le corps médical, les infirmières, les policiers… et quid des pompiers?
J’ai 2 fils pompiers qui continuent de travailler alors qu’ils on été en contact avec des collègues positifs…….?

Chapouly
Chapouly
4 mois il y a

bravo pour ce message que je partage complètement à 100%

Anne Borgomano
4 mois il y a

Merci Frédéric pour ce coup de gueule tout à fait juste et justifié.
Merci pour tous vos conseils tout au long de cette semaine.

Continuez, vous faites du bien à ceux qui vous lisent.
Prenez soin de vous et des vôtres.

Osmont
Osmont
4 mois il y a

Avaaz propose de remercier tous les soignants :
Chères amies, chers amis en France,
Du fond du coeur, 1 million de « MERCIS » aux médecins et infirmières qui risquent leur vie pour nous tous les jours !
Qui travaillent jour et nuit, sans interruption. Qui dorment sur leur lieu de travail. Qui voient leur famille en pointillés.
Vous êtes les vrais héros de cette crise. L’Histoire, et nous tous, se souviendront de vous.
Atteignons 1 million de signatures (de mercis) pour exprimer toute notre gratitude!!
Rv sur Avaaz.org, impossible de coller le lien ici

Claire BUSSIENNE
4 mois il y a

Je commente rarement les lettres mais là j’ai eu envie de le faire, car j’approuve à 1000 % ce que vous avez écrit. Cessons donc de nous plaindre, de dire ce qu’il aurait fallu faire, ce qu’il faudrait faire, comme si nous savions mieux que tout le monde ! Ras l’bol d’entendre des jérémiades continuelles ! Serrons-nous les coudes et pensons à tous ceux qui bossent pour nous rendre la vie meilleure, pour nous permettre de manger, de vivre tout simplement !

Bernard Bourget
Bernard Bourget
4 mois il y a

un grand bravo pour cet article.moralement salutaire
Merci du fond du cœur

Ralaimidona
Ralaimidona
4 mois il y a

Merci de nous rappeler que nous avons delà chance de pouvoir nous soigner et de ne pas être malade dans cette panique générale
Lanto ralaimidonz

JOSIANE baud
4 mois il y a

Il était une fois mars 2020 …Le Pouvoir de la Vie… Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir Mais le printemps.. ne savait pas, puis les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt C’était en mars 2020 Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n’y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens… Lire la suite »

dany
dany
4 mois il y a
Reply to  JOSIANE baud

Merci, c’est un très beau texte

HAMANDJIAN Véronique
HAMANDJIAN Véronique
4 mois il y a

D’accord avec votre article : arrêtons de nous plaindre… et remercions le personnel de santé, qui est sous-payé, et ce de façon permanente, par rapport aux risques de leurs métiers, aux heures de travail supplémentaires énormes… etc… Mise à part quelques « pontes » médicaux (notamment, ceux qui sont affiliés à des groupes pharmaceutiques ou autres) qui gagnent beaucoup plus, de ce fait, que la plupart de leurs confrères, le personnel de santé mériterait de d’avoir des salaires beaucoup plus élevé… Plutôt que de construire d’autres autoroutes, d’autres stades olympiques, d’autres aéroports, etc… En ce qui concerne l’entre-aide local, pourquoi ne pas… Lire la suite »

BOYER Brigitte
BOYER Brigitte
4 mois il y a

Merci Frédéric pour cette lettre qui donne du baume au cœur. Oui nous avons de la chance de vivre en France avec un système de santé comme le nôtre. Ceux qui dénigre la France devraient aller voir ailleurs.. Nous devons être solidaires en un moment aussi difficile que celui que nous vivons. Oui le confinement va être difficile à supporter mais si nous ne sommes pas malades, cet isolement n’est rien. Hier aux infos, j’ai vu jeune jeune femme de 30 ans dans un état urgent et qui était en attente d’être évacuée à l’autre bout de la France. Elle… Lire la suite »

Roselyne
Roselyne
4 mois il y a

AH OUI, MERCI ENFIN !!! J’ai l’impression de mieux respirer après avoir lu votre lettre !!! Oui oui et oui, merci à tous ceux qui agissent pour nous , sans se plaindre ! Moi aussi, je Bénis La France et tous les responsables politiques qui à tous les étages, font de leur mieux et se dévouent sans compter leurs heures souvent dans l’urgence !!! Moi aussi je bénis tous les employés, caissiers, routiers, infirmiers, médecins, travailleurs sociaux,gendarmes, policiers, bénévoles qui se mettent au service de la population et qui oeuvrent pour notre sécurité, la Santé et la Vie ! J’ai… Lire la suite »

Micheline BECRET
Micheline BECRET
4 mois il y a

Bonjour Frederic, merci pour votre gentil message. Moi, cela me choque qu’on doive en arriver à devoir rappeler cela. Je n’habite pas en France et dans mon pays nous sommes disciplinés et les personnes qui sortent sont celles qui doivent se rendre au travail, aux courses nécessaires. Les autres restent à la maison ou dans leur jardin quand ils en ont un. Il n’y a pas besoin de mettre un couvre-feu. Comme vous le dites nous devrions quand la crise sera finie, remercier toutes les personnes qui ont contribué à nous protéger soit personnel de santé, personnel des magasins et… Lire la suite »

Micheline Béliveau Bertschmann
Micheline Béliveau Bertschmann
4 mois il y a

C?est vrai que je ne suis pas en France mais en Suisse. Je viens de passer 1 semaine à l’hôpital suite à une opération d’urgence. Que des compliments pour les infirniers, infirmières . Ils sont tous formidables et ne se plaignent pas. Moi non plus car je n’ai que du bien dans ma vie.
Amour,empathie et reconnaissance.

duno
duno
4 mois il y a

je ne souhaite pas discuter mais féliciter la qualité de cet article qui résume beaucoup de choses , de notre inconscience d’avoir eu de la chance , et souhaiter que cela serve non de leçon mais peut être de référence à ce qui existe et à ce que l’on méconnait . Merci à ceux qui nous aident et qui nous soignent, courage à ceux qui ont du mal ou sont malades

OliVia M'allier
OliVia M'allier
4 mois il y a

Merci, tellement justes vos propos; un peu d’humilité et d’altruisme – si tout un chacun renferme ces sens en lui-même il faut bien sûr en témoigner la part – j’ai un fils maçon qui s’en se plaindre chaque matin se lève pour faire les mêmes journées de travail qu’avant le Coriv. 19; moi même Postière je travaille – plus partiellement qu’avant mais s’en rechigner aucunement et remercie avec gratitude tous ceux qui peuvent ou doivent continuer pour le service de uns et autres – merci pour vos lettres

ROLLAND
ROLLAND
4 mois il y a

Merci pour cet optimisme et sachons remercier tous ceux qui travaillent j’aimerai que l’on ne pense pas seulement aux médecin et infirmière mais aussi les aides soignantes, les brancardiers, les ash, les cadres, l’hôpital c’est une équipe sans les autres on ne peut rien faire, je suis aide soignante et on ne parle jamais de nous et ça m’exaspère un peu, je préférais que l’on parle du personnel hospitalier qui englobe tout le monde. Mais je pense beaucoup à tout les corps de métiers, chauffeurs, caissiers, facteurs, agriculteurs, artisans, pompiers, policiers, gendarme et j’en oublie sûrement désolé 🙏. Je reste… Lire la suite »

Frédéric Forge
Frédéric Forge
4 mois il y a
Reply to  ROLLAND

Bonjour Rolland et merci de votre message

Pardonnez-moi de ne pas avoir cité les aides soignantes, vous avez raison on néglige trop souvent ce métier pourtant si important pour le bon fonctionnement de nos hopitaux et autres lieux de soin.

Bon courage, merci et portez vous bien

Roselyne
Roselyne
4 mois il y a

OUi, oui et on pourrait rajouter les éboueurs !!!! Et toutes les petites mains…

Dany
Dany
4 mois il y a
Reply to  Roselyne

Bien sur les éboueurs sont essentiels aussi par ces temps de crise ! La liste des gens utiles est trop longue à citer…

Marie-Noëlle
Marie-Noëlle
4 mois il y a

Bonjour, Je suis aide-soignante en EHPAD. Les personnes âgées ne reçoivent plus de visite depuis le jeudi 12 mars. Pour eux le confinement a commencé avant. Pour certains, ceux qui ont des troubles cognitifs notamment, c’est très compliqué. Ils ne comprennent pas pourquoi ils ne voient plus leurs proches. Allez expliquer à une dame atteinte de la maladie d’Alzheimer qui a la visite de son mari tous les jours pourquoi il ne vient plus. Car même si elle ne le reconnait plus en tant que son mari, elle se demande pourquoi elle ne voit plus cet homme bienveillant qui passe… Lire la suite »

Frédéric Forge
Frédéric Forge
4 mois il y a
Reply to  Marie-Noëlle

Chère Marie-Noelle

Bravo, merci et bon courage.

dany
dany
4 mois il y a
Reply to  Marie-Noëlle

Bravo, je vous rejoins pour y avoir aussi travaillé! Oui, un seul sourire nous console de tout

Elisabeth Frayard
Elisabeth Frayard
4 mois il y a

Bonsoir, j’ai un voisin qui vient d’arrêter de projeter son boucan dans le patio (trois bâtiments de quatre étages en U). Je suppose qu’il pensait bien faire. Personne ne l’a suivi. Sa « musique » lui plait sûrement (je respecte) mais vraiment pas à tout le monde et le calme (sans bruits de la rue, ou peu, en ce moment) est un bienfait (le seul). Alors PITIE n’entrainez pas les habitants à être bruyants! Merci

DANIEL
DANIEL
4 mois il y a

A chacun de faire ce qu’il faut avec un peu de bon sens et beaucoup de patience. Pas plus !

anguis marielle
anguis marielle
4 mois il y a

Bonsoir Fréderic Merci pour vos lettres quasi quotidiennes en ce moment et vos reflexions, vos bonnes idées, votre enthousiasme Dans ceux que vous oubliez – ou que je n’ai pas vus – et qui ne se plaingent pas (ou pas trop !!!) il y a tous les agriculteurs et les petits paysans qui continuent à bosser au quotidien : la Vie ne s’arrête pas, elle (animaux, plantes, champignons…), malgré le confinement. Et même si c’est vraiment beaucoup moins facile de travailler avec les enfants à la maison h24 (plus l’école à la maison), et même si nous ne sommes pas… Lire la suite »

Michelle Rodriguez
Michelle Rodriguez
4 mois il y a

Bravo pour votre article !!!!

Michelle Rodriguez
Michelle Rodriguez
4 mois il y a

J’ai beaucoup aimé cet article ! Bravo!

U.Keller
U.Keller
4 mois il y a

Oui la lettre par courriel qu’on me permet de commenter ici est ADORABLE. Toutefois je me permets de poser ici une QUESTION qui n’a pas de rapport, FAUTE DE MIEUX car parmi les nombreuses lettres éditées dans la galaxie de l’éditeur VIVA SANTE (payantes ou gratuites) c’est encore ici que j’ai le plus confiance de ne pas être victime d’intérêts financiers (<>, je cite mon profil facebook) … et d’une ARNAQUE. Les blocages sont nombreux dans les sites hébergés par l’éditeur indiqué – impossible souvent de formuler une doléance comme en rapport avec une offre qui a BOGUé – on… Lire la suite »

Frédéric Forge
Frédéric Forge
4 mois il y a
Reply to  U.Keller

Bonjour Ulysse

Nous n’avons pas de lien avec l’éditeur Viva Santé.

Très cordialement

U.Keller
U.Keller
4 mois il y a

Cela me surprend. Il peut y avoir un lien indirect. Après tout, j’ai connu la « Lettre Directe Santé » de Monsieur Gabriel Combris – je sais maintenant que c’était de lui, car il a récidivé (offre valable jusqu’à 23 heures aujourd’hui mercredi 25 mars, soi-disant ma « dernière chance ») sans avoir réparé son sale bogue – bien avant vous: le plus ancien courriel de lui que j’ai gardé sur mon ordinateur date d’il y a plus d’une année. Pour moi tout est lié – quoique peut-être uniquement par une (ou plus d’une) vente d’adresses email entre éditeurs? J’ignore d’où vous avez la… Lire la suite »

Partagez-nous