Le soleil, notre meilleur ennemi - Nouvelle Page Santé

Le soleil, notre meilleur ennemi

Dans des précédentes lettres, je vous ai parlé des mensonges répandus au sujet des crèmes solaires et des dangers (mais aussi des bienfaits) du bronzage.

Pour continuer cette série estivale, j’aimerais faire le point sur ce gardien vigilant qui brille au-dessus de nos têtes : le soleil.

Car cet astre interagit avec l’être humain de nombreuses manières, dont certaines que vous n’auriez pas imaginées !

L’organe le plus sensible au soleil : vos yeux !

Il est indéniable que le soleil interagit avec notre peau :

  • en bien : pour synthétiser la vitamine D, essentielle dans l’absorption du calcium et pour l’immunité1.
  • en mal : car une surexposition aux rayons UV conduit à l’apparition de cancers de la peau.

Mais le soleil interagit aussi avec une partie de notre corps qu’il faut absolument protéger.

Bien qu’il occupe moins de 2% de notre anatomie, l’œil est le seul organe qui permet à la lumière du soleil de pénétrer en nous.

Si les rayons UV peuvent être bénéfiques pour la peau (vitamine D), ils sont immédiatement nocifs sur des tissus corporels autres que l’épiderme.

Notre arcade sourcilière, nos cils, la contraction de la pupille et les paupières sont autant de marques d’évolution biologique visant à minimiser l’exposition à la lumière.

Mais ces mécanismes sont activés par une lumière visible intense et ne sont donc pas efficaces pour protéger contre les rayonnements UV qui peuvent encore être élevés même par temps nuageux.

La photokératite et la photoconjonctivite sont des « coups de soleil » sur les tissus délicats de l’œil et des paupières. Douloureuses, elles sont néanmoins réversibles.

Conséquence plus préoccupante néanmoins : la cataracte.

Alors que les cataractes ont tendance à apparaître à des degrés divers à mesure que nous vieillissons, il semble que l’exposition aux UVB contribue à son développement.

Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), jusqu’à 10 % des cataractes peuvent être causées par l’exposition aux UV2.

Et, dans les cas les plus graves, le soleil peut mener à la cécité.

On l’appelle parfois « cécité de neiges », car les alpinistes et les skieurs en sont souvent victimes à cause de la réverbération du soleil accentuée par la neige. C’est pour cela qu’il est impératif de protéger vos yeux quand vous êtes à la montagne.

Pour protéger vos yeux du soleil, je vous conseille donc :

  • d’éviter de vous exposer entre 12h et 16h où les rayons UV sont les plus violents (ce qui tombe bien car vous le faites déjà pour votre peau) ;
  • de porter des chapeaux ou des casquettes avec une visière qui apporte de l’ombre à vos yeux ;
  • de porter des lunettes de soleil de bonne qualité dès que la réverbération est trop forte.

Quelques mots au sujet des lunettes de soleil. Chaque paire de lunettes de soleil doit porter le marquage CE, qui indique clairement si elles répondent aux normes de qualité des filtres fixées par l’Europe

Le chiffre suivant le CE signifie la catégorie d’intensité des verres, déterminant leur capacité à fournir une protection efficace contre les UV.

UV400, par exemple, signifie que tous les rayonnements jusqu’à 400 nm sont filtrés, ce qui est conforme à la législation européenne. Les rayons UV s’arrêtent en effet après 380 nm3.

Des UV pour désinfecter

La capacité nocive des rayons UV peut être retournée à notre avantage.

Vous l’avez sans doute déjà remarqué : laisser du linge coloré au soleil pendant quelques semaines lui fait perdre de sa couleur.

Ce phénomène, appelé « photodégradation », se produit car les rayons UV sont capables de détruire les liaisons chimiques entre les molécules. Parmi ces molécules, les chromophores, qui sont responsables de la coloration des teintures d’habit.

Or ce principe de photodégradation est le même qui tue les bactéries.

Les rayons UV ont un effet anti-microbien attesté. Les micro-organismes peuvent être éliminés s’ils sont exposés assez longtemps à la lumière du soleil.

Par exemple, vous pouvez étendre votre linge dehors, sous le soleil pendant 60 minutes, et cela éliminera les bactéries et autres micro-organismes responsables des mauvaises odeurs ou des allergies cutanées.

Cela marche aussi pour les punaises de lit, dont le cycle de vie est grandement raccourci par la chaleur :

  • Mettez vos habits dans des sacs-poubelles noirs.
  • Placez ces sacs sous le soleil directement. Idéalement, il devrait faire au moins 32° à l’extérieur.
  • Attendez une journée et ces exécrables bestioles auront péri !

Nous pouvons “manger” la lumière du soleil

Outre notre peau et nos yeux, une troisième manière d’assimiler le soleil est notre bouche.

Les plantes ont besoin de la lumière du soleil pour effectuer la photosynthèse, un processus qui leur permet de produire des nutriments essentiels.

Les légumes et les fruits cultivés en plein air bénéficient de cette lumière naturelle, ce qui leur confère une teneur en vitamines et en antioxydants supérieure à celle des produits cultivés en serre ou à l’intérieur.

Une étude publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry a révélé que les tomates cultivées en plein air contiennent des niveaux plus élevés de lycopène (un puissant antioxydant) par rapport à celles cultivées en serre.

Privilégiez donc les légumes bio de votre maraîcher à ceux de votre supermarché !

Coup de blues ? Un bain de soleil vous remettra sur pied

Le soleil a aussi un impact sur notre humeur et notre bien-être mental.

La lumière du soleil stimule la production de sérotonine, un neurotransmetteur souvent associé à la sensation de bonheur et de bien-être.

Des études ont montré que l’exposition au soleil peut aider à combattre la dépression saisonnière et à améliorer notre état d’esprit global9.

Faites donc des “réserves de bonheur” au moment de l’été !

Comme dans les relations humaines, il y a équilibre à trouver : nous ne pouvons pas vivre sans soleil et, en même temps, nous ne pouvons pas nous permettre une relation fusionnelle avec lui.

Et vous, quel est votre rapport au soleil ?

3.3 6 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Néli Busch
Néli Busch
10 mois il y a

Quand on porte des lunettes de soleil, on fausse le degré d’alerte que les yeux donnent au corps afin de protéger la peau! Ce sont les yeux qui alertent le corps de l’intensité de l’ensoleillement et la peau réagit, en se protégeant mieux d’elle même. Donc indirectement les lunettes de soleil peuvent favoriser les cancers de la peau….à creuser!

Farida
Farida
10 mois il y a

Bonjour, merci pour cet article sur les bienfaits du soleil.
je ne porte pas de lunette de soleil car j’ai le souvenir d’avoir lu que l’œil capté l’intensité de la lumière et envoie l’information à la peau de se protéger en fonction de cette intensité. Pouvez vous me confirmer cette info?
merci !

PERE, Simone
PERE, Simone
10 mois il y a

Je suis d’accord avec votre exposé. Je devais avoir 27 ans et me promenais en bateau, revêtue d’un maillot de bain, sur un lac autrichien, par un après-midi très ensoleillé. Le soir, j’ai ressenti et découvert des brûlures intenses dans mon dos contre lequel tout appui était encore plus douloureux. Ma « guérison » a été longue. En fait, elle ne l’a pas été car plus de 30 ans plus tard, un zona est apparu dans mon dos qui a « guéri » lui aussi, en espérant que ce soit le point final de mon coup de soleil autrichien !

Maflor
Maflor
10 mois il y a

Merci de nous exposer si bien les caractéristiques du soleil et de nous enseigner comment nous relier à lui pour une relation harmonieuse!

Rasandisona
Rasandisona
10 mois il y a

Suis habitué au soleil car je joue au tennis de 12h à 13h30 , 3 fois par semaine

Suivez-nous sur Facebook

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close