Bronzer, une menace pour la santé ? - Nouvelle Page Santé

Bronzer, une menace pour la santé ?

Chers amis,

L’été est là et, avec lui, le soleil radieux et la promesse d’une peau bronzée.

D’un autre côté, quand on sait que le cancer de la peau est le type de cancer le plus répandu dans le monde, on y réfléchit à 2 fois avant de se jeter sur sa serviette de plage.

Le bronzage est au départ un phénomène naturel de protection de votre peau face à la lumière du soleil.

Et, même s’il est déconseillé de façon excessive, il peut aussi avoir des bienfaits.

À condition de bien savoir doser…

Le bronzage : une barrière naturelle contre les UV

Lorsque nous sommes exposés au soleil, les cellules de notre peau (les mélanocytes) produisent une substance appelée mélanine.

La mélanine est responsable de la couleur de notre peau, de nos cheveux et de nos yeux.

Elle agit comme une barrière naturelle contre les rayons UV en absorbant leur énergie.

Les couches les plus externes de la peau s’épaississent et s’assombrissent pour bloquer les rayons UV.

C’est ce qui lui donne cet éclat doré.

Plus la peau est exposée aux UV, plus les mélanocytes produisent de mélanine.

Bon pour la peau, les os, mais aussi le moral

Une petite quantité de rayonnement UV est quand même nécessaire pour le corps car elle aide à générer de la vitamine D.

Cette vitamine joue un rôle crucial dans l’absorption du calcium et du phosphore des aliments.

Elle est donc bénéfique pour le développement du squelette, de la fonction immunitaire et de la formation des cellules sanguines.

Cependant, exposer vos mains, votre visage et vos bras au soleil pendant cinq à quinze minutes deux ou trois fois par semaine pendant l’été est suffisant pour maintenir des niveaux adéquats de vitamine D.

Mais la lumière du soleil est également bonne pour le moral.

Vous avez sûrement entendu parler des lampes de luminothérapie pour lutter contre les dépressions hivernales (dues au manque de lumière et de soleil).

Mais il suffit de l’expérimenter par vous-même lorsque vous passez la journée enfermé dans un bureau ou chez nous : en sortant, la sensation de chaleur et de lumière sur votre peau vous revigore.

Cancer, vieillissement… les dangers d’une exposition excessive au soleil

Si, à petite dose, le bronzage est bénéfique pour la santé, exposer sa peau nue sous le soleil brûlant de midi est une mauvaise idée.

En effet, dans nos latitudes, la période entre 12h et 16h correspond au plus haut degré d’ensoleillement de la journée. C’est donc à ce moment que vous êtes le plus exposés aux rayons ultraviolets1.

Comme je vous le disais dans ma précédente lettre sur les crèmes solaires, les rayons ultraviolets du soleil sont de 2 sortes : UVA et UVB.

Les rayons UVA ont la capacité d’atteindre les couches profondes de la peau, impactant le tissu conjonctif et les vaisseaux sanguins. Par conséquent, la peau perd progressivement son élasticité et commence à vieillir prématurément.

Les rayons UVB sont responsables des coups de soleil. Si ces derniers sont sévères et répétés dans le temps, ils peuvent endommager notre système immunitairevoire notre ADN directement2. C’est ce mécanisme précis qui serait à la source des cancers de la peau.

Cette menace n’est pas à prendre à la légère quand on sait qu’à l’échelle mondiale 40 % des cancers sont des cancers de la peau3.

Les mélanomes représentent un véritable danger de mort et requièrent un traitement lourd.

Au cours des dernières décennies, l’incidence des cancers de la peau a doublé voire triplé. Les régions à population majoritairement blanche sont les plus touchées4.

Cette différence s’explique par le fait que lespopulations à peau claire ont moins de mélanine, ce qui les rend plus sensibles aux coups de soleil et plus sujettes aux dommages causés par les UV.

Les personnes à la peau foncée ont plus de mélanine, ce qui les protège davantage des rayons UV, mais cela ne signifie pas qu’elles sont invulnérables aux dommages du soleil.

Les solariums ? Encore plus dangereux que le soleil !

Si vous voulez quand même bronzer mais en évitant le soleil, attention aux instituts de bronzage, solariums… Ils sont tout aussi dangereux que le soleil, voire davantage !

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les appareils de bronzage qui émettent des rayons UV comme cancérogènes pour l’homme.

Cette conclusion est la synthèse de 19 études qui ont trouvé un lien entre le bronzage artificiel et le cancer de la peau, y compris le mélanome.

Commencer à utiliser un lit de bronzage avant l’âge de 35 ans augmenterait le risque de mélanome de 75 %5.

En fait, s’allonger sous des néons UV équivaut à rapprocher le soleil vers soi. Les effets nocifs sont donc multipliés.

Bronzer intelligemment, c’est aussi savoir s’abstenir

Alors comment bronzer sans se brûler et risquer sa santé ?

Peu importe votre type de peau, une protection solaire adéquate est essentielle pour préserver la santé de votre peau.

Entre midi et 16h, même les crèmes solaires et les parasols ne vous protégeront que partiellement des intenses UV.

Si vous voulez éviter d’endommager votre peau, la meilleure chose à faire est de rester à l’abri et de ne s’exposer qu’en matinée ou en fin d’après-midi. 

Et, si possible, évitez de bronzer pendant des heures d’affilée.

Portez des habits qui couvrent une large partie de votre corps car les tissus absorbent en effet une partie des UV.

Tout cela relève du bon sens, mais il est utile de le rappeler en cette période estivale.

Et vous, êtes-vous adepte du bronzage ? Ou préférez-vous rester à l’ombre ? Dites-le moi en commentaire.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

4 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lapointe
Lapointe
7 mois il y a

Merci! Pour tous vos conseils très utile.

Ingrid
Ingrid
7 mois il y a

bonjour, je suis tres blanche de peau, je ne bronze pas, je deviens rouge! Donc plus question de m’exposer au soleil, mais je reste à l’abri. Pas besoin de crèmes solaires dont je pense qu’ils sont la cause des cancers de peau!

thomas-lamotte
thomas-lamotte
7 mois il y a

Le soleil est symbolique du père; LES GENS ACCROS AU BRONZAGE n’ont pas eu un père chaleureux. Lee mélanomes se déclenchent après un manque de père réel mais il faut interroger le malade pour le découvrir

Amic
7 mois il y a

j’ai déjà été abonné à « mes protocoles »; Là je voulais me réabonner, concernant les problèmes de peau… or j’apprends que la carte bleue n’est plus utilisable, et que votre banque préfère la procédure SEPA. Je ne suis absolument pas d’accord:j’utilise — uniquement– une e-carte bleue de 39€ pour avoir 1 an d’abonnement; cela m’évite de donner mon vrai N° de CB; on ne peux pas me le voler, puisqu’il n’est valable que pour 39 €. Et dans 1an, si je veux continuer l’abonnement; il me faut refaire une e-card: et tout le monde est content! Au lieu que pour SEPA,… Lire la suite »

Germain
7 mois il y a

Bonjour ! J’adore me faire bronzer. Ayant la peau mate, je ne prends pas de coups de soleil. Quand je vais à la piscine, une fois par semaine, je m’enduis de crème solaire indice 30 et je pars nager, car celle-ci est résistante à l’eau. J’y vais entre 11 h et 13 h car il y a moins de monde. Le soleil fait un bien fou au moral. La vie est moins triste et je ne rumine pas mes idées noires toute la journée !!!
Cordialement,
Samantha

Nath
Nath
7 mois il y a

Bonjour. En fait je pratique le longe côte et en cette période mes bras mes épaules et mon visage sont exposés 1h par jour…
Je protège le visage avec un indice 50 mais rarement les bras et épaules car je vie dans le Morbihan et souvent dehors, !
J’ai 59 ans, peau plutôt mat…
Je ne peux pas me « tartiner » chaque fois que je sors ?,,
Le fait de vivre au bord de la mer nous « protege » t il ?
Par contre je ne fais jamais la sardine sur la plage et toujours des maillots 1 pièce.

cathy
cathy
7 mois il y a

bonsoir et merci pour se rappel,depuis dix ans je vis dans le sud pour commencer vecue sur un voilier pd trois ans a l’année et toujours fais attention ,j’etais une personne qui ne supportais pas le soleil et la chaleur ! a présent j’ai la peau hâlai et l’exposition le matin tôt soit a la mer entre 9h et 11h et le soir 19h plage et comme bcp de balade dans la garrigue aux heures correct et mini de chapeau et crème , la peau est entretenue et reste souvent a l’ombre donc faut savoir profiter mais quinze minutes soleil… Lire la suite »

Suivez-nous sur Facebook

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close