Des champignons sur la peau - Nouvelle Page Santé

Des champignons sur la peau

Microbiote cutané : la flore oubliée

Je vous ai souvent parlé du microbiote intestinal et de son importance pour rester en bonne santé.

Savez-vous qu’il existe une flore tout aussi importante, qui peut engendrer de multiples problèmes si elle est déséquilibrée ?

Un de mes proches l’a appris à ses dépends.

Il s’est soudainement retrouvé victime de psoriasis à cause de … douches à répétition.

A chacun ses bactéries !

La peau possède à sa surface des virus, des champignons et de nombreuses bactéries : tout ceci forme le microbiote cutané.

Parmi les bactéries les plus présentes à la surface de notre peau on trouve des staphylocoques, en particulier Staphylococcus epidermidis et Staphylococcus hominis.

Mais chaque personne possède sa propre colonie d’agents microscopiques qui prospère en harmonie et nous protège contre les pathogènes.

Ce microbiote unique est le reflet de nombreux facteurs externes et internes et notamment : l’humidité, une température élevée, la production plus ou moins importante de sébum, et le pH de la peau.

Il complète ainsi la barrière cutanée (composée des 3 couches de notre peau) pour empêcher les agents infectieux de pénétrer dans notre organisme.

En nous colonisant et en se nourrissant des ressources disponibles, notre microbiote (lorsqu’il est bien équilibré !) empêche les pathogènes de proliférer en les privant de place et de nourriture.

En plus, certaines bactéries protectrices produisent des substances, les bactériocines, qui agissent comme des antibiotiques.

En cas de plaies, elles participent ainsi à éviter les infections et à mieux cicatriser.

Malheureusement, notre microbiote cutané peut parfois se déséquilibrer en raison de certains troubles ou maladies. On parle alors de dysbiose.

Quand les mauvaises bactéries prennent le pouvoir

Lorsque la flore protectrice est fragilisée, elle laisse les bactéries pathogènes prospérer et commettre leurs méfaits.

On peut rapidement observer les premiers signes de la bataille invisible qui se joue à la surface de notre peau. Des démangeaisons, des boutons, desquamation, rougeurs, pustules, … apparaissent.

Pour les peaux qui sont déjà sensibles, ce déséquilibre peut aggraver ou faire apparaître des problèmes de type inflammatoire comme l’eczéma ou le psoriasis (c’est ce qui s’est passé pour mon ami).

Mais de nouvelles maladies bactériennes ou virales peuvent en plus arriver : acné, érysipèle (lésions douloureuses qui touchent surtout les jambes), furoncles, verrues, ou même impétigo.

Dans toutes ces maladies de peau se sont les staphylocoques dorés (staphylococcus aureus), les streptocoques, ou les papillomavirus, qui s’en donnent à cœur joie.

Votre douche quotidienne agresse votre peau

Sous l’effet de la desquamation naturelle, le microbiote cutané doit se renouveler en permanence.

Malheureusement beaucoup de nos pratiques courantes ne lui en laissent pas le temps ou le détruisent de façon trop importante pour qu’il puisse se régénérer complètement.

En premier lieu je pense à la douche quotidienne qui constitue une véritable agression.

Une étude1 nous apprend que 76 % des Français font une toilette complète tous les jours, (81 % pour les femmes contre 71 % pour les hommes).

Le lavage agresse le film hydrolipidique de la peau, en modifie le pH et empêche la flore d’y adhérer correctement.

L’utilisation de savons au pH trop élevé (supérieur à 7) va détériorer le microbiote existant ou favoriser certaines bactéries néfastes comme le staphylocoque doré2.

La peau doit se maintenir à un pH légèrement acide (inférieur à 7) pour qu’une flore équilibrée y prospère.

Or le pH de la peau augmente dès la première douche. Pour retrouver un niveau d’acidité satisfaisant, la peau a besoin de plusieurs heures.

Le Dr C. Brandon Mitchell, dermatologue à l’Université Georges Washington, confirme que nous nous lavons trop : « …Votre corps est une mécanique bien huilée, une douche quotidienne n’est pas nécessaire, une ou deux par semaine suffisent amplement »3.

L’utilisation de crèmes, de lotions, de gels nettoyants, d’anti-transpirants peuvent aussi avoir un impact important sur la composition de la flore microbienne cutanée.

De même, avec l’émergence de la Covid nous avons pris l’habitude de nous en remettre aux gels antiseptiques hydroalcooliques pour nous laver les mains.

En voulant bien faire, nous détruisons en réalité nos premières défenses contre les agressions extérieures.

Que faire alors ? Moins se laver ? C’est une option (je vous en parlais dans un précédent message) mais il en existe d’autres.

10 conseils pour préserver votre microbiote

Afin de se préserver des problèmes de peau qui peuvent nous gâcher la vie, je vous propose quelques solutions très simples.

  • Utilisez des produits de soin adaptés au pH de la peau (aux alentours de 5,5) ;
  • Certaines marques cosmétiques commencent à proposer des produits enrichis en prébiotiques censés nourrir la flore cutanée. Il n’existe aucune preuve de l’efficacité de ces produits mais rien ne vous empêche d’essayer ;
  • Utiliser le gel hydroalcoolique de façon très ponctuelle, uniquement lorsque vous ne pouvez pas faire autrement ;
  • Évitez de vous laver à l’eau très chaude car cela déstabilise la flore cutanée ;
  • Évitez les gommages trop fréquents ;
  • Ne prenez pas de douche tous les jours et encore moins plusieurs fois par jour. L’ami dont je vous parlais au début de cette lettre est un grand sportif et il pouvait prendre jusqu’à trois ou quatre douches par jour !

Et pour avoir une hygiène parfaite sans agresser votre peau vous pouvez :

  • Utiliser le rhassoul ou ghassoul. En langue arabe, cela signifie « se laver ». Cette argile douce possède un exceptionnel pouvoir absorbant. Son application sur la peau permet d’en éliminer les impuretés et autres toxines4. Ce soin sera bien moins agressif qu’un gel douche traditionnel. Cependant, attention à ne pas en abuser car il est légèrement exfolient (trois fois par semaine maximum).
  • Faites une toilette ciblée tous les jours (visage, pieds, aisselles, parties intimes) simplement à l’eau claire, avec de l’aloe vera (en gel ou même en jus), ou avec un hydrolat de rose ou de fleur d’oranger afin de réduire la fréquence de vos douches.
  • Pour les aisselles, misez sur des déodorants naturels (les baumes de Clémence et Vivien par exemple) ou tout simplement sur le bicarbonate de soude à tamponner (j’ai récemment écrit un message sur ce sujet que vous pouvez consulter ici).

Et vous, comment entretenez-vous votre peau pour qu’elle reste en bonne santé ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Milles odette
Milles odette
4 mois il y a

j’emploi pour la douche une fois la semaine de l’huile lavante Ducray et ça passe en general. Seul bemole qui me reste le cuir chevelu demangeaison des le deuxieme jour apres lavage. Je me gratte et cheveux gras alors. Que faire et quel shampoing.

Maillot decamps
4 mois il y a

j’ai des démengeaisons du cuir chevelu notamment en couronne que faire?

DAN
DAN
4 mois il y a

bonjour
j me lave la peau qu a l eau sans produit tt les 2 jours les cheveux tt les 165 jours avec shampoing et pas de soucis

Juliette Latron
Juliette Latron
4 mois il y a

Bonjour, j aimerais préciser qu il y a une différence entre prendre une douche = passer le corps sous l eau qui lave naturellement de la poussiere, la sueur et ôte la fatigue, et la douche avec savonnage de la tête aux pieds. C est ce type de lavage qui est inutile et aggressif pour la peau au quotidien.
Mais rincer le corps à l eau fait du bien, aussi sur le plan energetique. En veillant toutefois à ne pas gaspiller trop d eau, inutile d y passer des heures…
Merci pour vos lettres
Cordialement.
Juliette

seux sylviane
seux sylviane
4 mois il y a

Bonjour, j’ai trouvé votre article très intéressant et qui me conforte dans ma façon de me laver. Je fais de la balnéothérapie 3 fois par semaine, ce qui fait que je prends 3 douches. Sinon, je fais une toilette au gant et à l’eau et je n’oubie pas de nettoyer mon nombril. Pour le visage par contre je le nettoie à l’eau de rose et je ne mets aucune crème juste une huile type bourrache. Je ne peux malheureusement pas utilise de l’aloe vera car ça me provoque des brûlures.

Laurent Sandrine
Laurent Sandrine
4 mois il y a

Bonjour, J’approuve que nous n’avons pas besoin de douche chaque jour, même en été on peut faire une toilette du chat(je lave le principal) ça suffit, pour se rafraîchir la douche sans savon est idéale, et ma peau n’est plus sèche. Pour ma part, en hiver je prends un bain une fois/semaine avec lavage des cheveux et sinon toilette du chat quand c’est nécessaire. Depuis quelques semaines jai des rougeurs avec épaississement, dessèchement de la peau entre les doigts des mains, après avoir lu votre lettre je vais suivre votre conseil et prendre un savon mains et liquide vaisselle avec… Lire la suite »

Quaine
Quaine
4 mois il y a

Depuis que j ai du pso j ai constaté que ma peau est en feu après le bain
je fais une toilette « ciblée «  tous les jours et je me baigne quand nécessaire en mettant du bicarbonaté dans mon bain. C est très apaisant.
je ne me douche que rarement car je n aime pas les douches.

Laurent Sandrine
Laurent Sandrine
4 mois il y a

Je vous écris à nouveau car je pense que les produits que nous utilisons et qui touchent notre peau, crème, savon, liquide vaisselle… Devraient plutôt avoir un ph moins acide que 5.5 plutôt 7 non? Merci pour votre réponse.
Sandrine

marcelle chauviere
marcelle chauviere
4 mois il y a

comment soigner des verrues sous les aisselles merci et cordialement

Gallinari
Gallinari
4 mois il y a

C’est très simple il a longtemps que j’ai jeté tous les produits achetés dans un commerce après avoir lu la composition de leurs produits j’ai été choquée dorénavant je fais moi même mes savons et j’utilise des produits de ma cuisine pour faire mes produits à 76 ans j’ai une peau bien lisse pour mon âge beaucoup de femmes m’envoie mon corps et mon visage pratiquement sans rides

annie Leouzon
annie Leouzon
4 mois il y a

Personne ne mentionne l huile de cade, pourtant , c est ce qu il y a de plus efficace pour l urticaire, le psoriasis et autres problemes de peau…Je ne comprends pas…!!!!!!!!

Isabelle Colonne
Isabelle Colonne
4 mois il y a

Depuis que j’utilise les produits de BONONATUREL, à cherbourg, j’ai soigne bcp de problèmes cutanés.cette jeune femme, africaine, a un label bio….est recommandée par les dermatologues.elle fait comme ses ancêtres, karité, et parfums naturels( orange, citron, vanille et tant d’autres…elle achète ses produits ds les fermes, lait d’ânesse…etc….affaire à suivre…je vous la recommande

AMBROSI HALTER
AMBROSI HALTER
4 mois il y a

Je prends une douche 1 fois par semaine essentiellement pour faire un shampooing, avec 1 produit adapté.
Les autres jours je fais une toilette comme décrite pieds, aisselles, partie intime et visage avec soit un savon d’Alep à 72% soit avec un liquide au pH neutre et sans odeur, ni alcool, ni paraben.
Par temps de chaleur je prends un carré microfibre que je mouille et que je passe sur mon corps pour me rafraîchir.
Voilà. Et la peau se porte bien et le reste de mon corps aussi 😎

Suivez-nous sur Facebook

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close