Vérités et contre-vérités sur le citron - Nouvelle Page Santé

Vérités et contre-vérités sur le citron

citrons et huile essentielle de citron posés sur une table

Chers amis,

La “routine santé” du matin la plus populaire est sans aucun doute le fameux verre d’eau tiède citronnée.

Il réveille les intestins, détoxifie le foie, permet d’avoir une belle peau, une haleine fraîche et j’en passe.

Malheureusement… il ne fait rien de tout ça pour bon nombre d’entre nous à part fragiliser davantage nos ongles, nos cheveux et notre système inflammatoire.

Je ne dis pas que le citron est à éviter (bien au contraire !) mais il faut l’utiliser à bon escient.

Tout est une question de “terrain”

N’importe quel naturopathe vous le dira : le citron ne convient pas à tout le monde. En réalité, cela dépend de votre type de profil (ou de terrain).

La naturopathie décrit deux grands types d’individus, en fonction de leur morphologie. Il y a les “sanguino-pléthoriques” d’un côté, et les “neuro-arthritiques” de l’autre.

Si vous avez souvent chaud, si vous digérez bien, et que vous avez une tendance à l’embonpoint, alors, selon les principes de la naturopathie, vous faites partie du premier groupe. Vous êtes plutôt trapu avec des os robustes et une bonne musculature.

L’autre groupe affiche a contrario une silhouette longiligne avec un teint naturellement pâle et une tendance à la frilosité. Le squelette est plus fin, la digestion souvent difficile lorsque les repas sont riches. Leur terrain les prédispose à l’acidose (le sang a tendance à s’acidifier).

On lit souvent que le citron, contrairement à ce que que son goût acide pour laisser deviner, devient alcalinisant une fois dans l’organisme.

C’est vrai … lorsqu’il est correctement métabolisé.

Les acides qu’il contient sont alors transformés en citrates alcalins.

Le hic c’est que nous ne sommes pas tous égaux concernant la transformation des acides du citron en éléments alcalins.

Les neuro-arthritiques en l’occurrence présentent une fragilité à ce niveau-là.

De ce fait, pour neutraliser l’acidité leur métabolisme agit davantage en puisant dans les minéraux présents dans leurs os, leurs cheveux, leurs ongles. C’est ce qu’on appelle le système tampon.

Par conséquent, si vous avez un profil neuro-arthritique, que vos cheveux et vos ongles sont fragiles, que vous souffrez d’ostéoporose ou si vous avez une tendance à l’inflammation, oubliez le jus de citron à jeun !

Vous risquez de souffrir de brûlures d’estomac, d’entretenir votre terrain déjà naturellement acide et d’aggraver ces problèmes.

Pour les autres, vous pouvez continuer ou débuter ce rituel de l’eau citronnée le matin si vous estimez que cela vous convient.

Astuce pour respecter l’équilibre acido-basique

Le bon sens m’a mené à cette évidence : l’intérêt du citron ne réside aucunement dans son acidité.

Ce serait même son plus gros inconvénient, en particulier pour nos amis neuro-arthritiques, dont je fais partie.

Plutôt que de boire un jus de citron au réveil, mieux vaut donc l’incorporer à son alimentation.

On bénéficie ainsi de tous ses bienfaits sans agresser son organisme.

L’idée étant d’équilibrer son assiette d’un point de vue acido-basique en associant le citron à des aliments alcalinisants.

Vous pouvez par exemple ajouter un filet de jus de citron à vos poissons, vos fruits de mer, à vos légumes ou à vos salades et terminer le repas avec des amandes ou des noix. Ainsi, votre balance acido-basique sera à l’équilibre.

Parmi les aliments les plus alcalinisants vous pouvez piocher dans : les bananes, les châtaignes, les oléagineux (noix, noisettes, amandes,…), les pommes de terre, les algues, la plupart des légumes et des végétaux (herbes aromatiques, salades…), les céréales non raffinées.

Toujours dans l’optique de contrer l’acidité du petit agrume, une eau bien pourvue en bicarbonate agrémentée de quelques gouttes de citron sera parfaite pour accompagner votre repas.

Le citron renforce la barrière intestinale

Le citron possède suffisamment de propriétés bienfaisantes pour qu’on en fasse usage régulièrement (mais intelligemment).

Il contient des flavones (hespérétine, d’ériodictyol, naringinine) qui font partie de la famille des flavonoïdes. Je parle souvent de ces derniers dans mes lettres car leurs effets sont bien documentés.

Les recherches leur attribuent des effets anti-inflammatoires et antioxydants. Leur interaction bénéfique avec la flore intestinale contribue à renforcer la barrière intestinale1.

Cette barrière est capitale car elle permet non seulement de mieux absorber les nutriments mais aussi d’empêcher les toxines de pénétrer dans la circulation sanguine et de provoquer des allergies par exemple.

Un autre effet intéressant du citron (et des agrumes) est qu’il protège de l’Helicobacter pylori, la bactérie responsable des ulcères de l’estomac. Il peut s’avérer efficace en prévention ou pour éviter les rechutes2.

Encore une fois, il ne s’agit pas pour autant de boire de grands verres de jus de citron pur mais plutôt de l’incorporer dans l’alimentation (d’ailleurs les flavones sont très présentes dans l’écorce du citron).

Si vous souffrez déjà d’un ulcère ou de problèmes œsophagiens demandez conseil à votre médecin.

On entend souvent dire que le citron « nettoie le foie ».

Je n’ai pas trouvé de publication scientifique attestant de cet effet. Il pourrait au mieux stimuler la sécrétion de bile ce qui faciliterait la digestion des graisses.

Le citron lutte contre le mauvais cholestérol

Les antioxydants du citron sont bénéfiques pour la santé cardio-vasculaire.

Il a été démontré qu’un apport régulier en flavonoïdes diminue le risque de maladie coronarienne par trois actions principales : en améliorant la vasodilatation coronarienne, en diminuant  la capacité des plaquettes dans le sang à coaguler et en empêchant le cholestérol LDL de s’oxyder3.

Des femmes ayant consommé du citron avec sa pulpe pendant 4 semaines ont vu leur taux de cholestérol diminuer de 6,5 %4.

Le citron renforce le système immunitaire 

Le citron a une action immunitaire… à condition de ne pas le mettre dans de l’eau chaude ! (encore une idée reçue à laquelle il faut tordre le cou).

C’est surtout la teneur en vitamine C qui donne au citron cette propriété5.

Or, la vitamine C comme beaucoup de vitamines est détruite par la chaleur.

Si vous voulez profiter de celle du citron dans une boisson, utilisez plutôt de l’eau à température ambiante ou à peine tiède.

Ajoutez par exemple le jus d’un demi citron dans une infusion qui aura refroidi ou dans un thé frappé.

Le citron est diurétique

Le citron draine légèrement les reins. Attention cependant en cas de reins fatigués. L’oxalate présent dans le zeste du citron peut se cristalliser s’il est en trop grande quantité et se transformer en calculs dans les reins ou dans la vésicule biliaire.

Les personnes qui souffrent de hernie hiatale, d’œsophagite peptique ou de reflux gastro-œsophagien devront éviter de consommer du citron sous toutes ses formes. 

Le citron préviendrait certains cancers

Consommer régulièrement des agrumes permettrait une réduction de 50 % du risque de cancer de la cavité buccale et du pharynx6.

Les agrumes pourraient être utiles dans la prévention du cancer de l’estomac, de la bouche, de l’œsophage, et du côlon.

L’huile essentielle contenue dans l’écorce du citron semble particulièrement intéressante pour ses propriétés anti-cancéreuses7.

Le meilleur dans le citron… c’est son huile essentielle !

Selon moi, la façon la plus profitable de bénéficier des atouts du citron est de faire usage de son huile essentielle.

L’huile essentielle de citron possède plusieurs vertus.

  • elle modère le stress en inhalation (directement au flacon ou en diffusion) ;
  • elle purifie l’atmosphère en diffusion ;
  • elle calme les nausées (inhalation au flacon ou une goutte sur un comprimé neutre à faire fondre dans la bouche) ;
  • elle est anti-infectieuse et aide à décongestionner les voies respiratoires (en inhalation en cas de rhume) ;
  • elle favorise la digestion : une goutte sur un comprimé neutre, deux à trois fois par jour avant les repas ;
  • elle soulage les piqûres d’insectes : appliquez une goutte pure sur la piqûre ;
  • c’est un tonique veineux. Vous pouvez l’utiliser en massage pour les jambes lourdes ou pour réduire les varices. Pour cela mélangez 3 gouttes d’huile essentielle de citron, 3 de patchouli, et 1 de menthe poivrée dans une cuillère à café d’huile végétale. Massez vous les jambes de bas en haut, trois fois par jour ;
  • elle est parfaite pour assainir la maison et le linge : ajoutez quelques gouttes à vos produits ménagers et à votre lessive.

L’huile essentielle de citron pour une belle peau, oui mais…

On recommande parfois aussi l’huile essentielle de citron pour avoir une belle peau. Elle rendra votre peau plus lumineuse et resserrera les pores, surtout si votre peau est grasse…

Un point important est à prendre en considération toutefois : l’huile essentielle de citron est photosensibilisante. 

Utilisez-la donc plutôt le soir et lavez-vous bien le visage le lendemain avant de prendre le soleil, sinon gare aux tâches…

Pour l’utiliser, diluez une goutte ou deux dans une huile végétale ou dans une crème de nuit.

Concernant le blanchiment des dents je ne recommande ni l’huile essentielle ni le jus de citron. Vous risquez d’abîmer l’émail de vos dents.

Au mieux, mettez une goutte d’huile essentielle sur votre brosse à dent de temps en temps pour assainir votre bouche.

L’huile essentielle de citron peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et les enfants, mais pas les bébés. En cas de calcul biliaire, demandez un avis médical. Enfin, elle est fortement dosée en composants allergènes : elle possède une grande quantité de limonène.

Faites un essai dans le pli du coude avant toute utilisation.

Et vous, êtes-vous un adepte du citron, connaissiez-vous aussi son huile essentielle ? Dites-le moi ici.

À bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

4 1 voter
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
20 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Reinhardt Stein
Reinhardt Stein
2 mois il y a

Je suis un habitué du jus de citron pressé matinal dans un verre d’eau chambrée, mais ignorais l’existence de l’huile essentielle de citron. Je vais l’expérimenter de ce pas…

Hillairet
Hillairet
2 mois il y a

Merci de ces informations. Je suis une adepte du citron. Dans mon alimentation quotidienne, du matin au soir. Outre l’utilisation commune du citron dans les boissons, les poissons ou les légumes et fruits, j’adore râper le zeste pour agrémenter mes plats de pâtes à la place du fromage râpé. C’est très bon également dans les salades de fruits ou de légumes.

deschamps
deschamps
2 mois il y a

bonjour….. félicitations pour cet article sur le citron ….parce que je tiens le même langage depuis 30 années….votre article est clair simple et compréhensible par le tout venant des citoyens… lambda… et je pratique le citron à l’eau tiède aussi, depuis 30 ans ….je précise également de toujours faire une fenêtre dans la cure de 3 semaines…cela permet au corps de se rétablir par l’homéostasie…..
bien cordialement.
Gdeschamps

verdier charles
verdier charles
2 mois il y a

bonjour c est bien votre article ,du bla bla et aucunes recettes concrètes pour pouvoir l appliquer

JMX
JMX
2 mois il y a

Merci. Mais citron vert ou jaune ? J’utilise le vert depuis depuis …Sentiments choisis. JMX.

Jean
Jean
2 mois il y a

Merci pour cet article, Laurent. je suis simplement surpris que vous indiquiez que les oléagineux sont très alcalinisants : leur indice PRAL ,est, sauf erreur de ma part, toujours positif et rarement proche de zéro…

XHIGNESSE Maurice
XHIGNESSE Maurice
2 mois il y a

Une lettre remplie de bon sens, je la lit avec beaucoup de plaisir… longue vie à vous.
Maurice.

René
René
2 mois il y a

Bonjour
je suppose que vous voulez parler de l’essence de citron, et pas d’huile essentielle qui s’obtient par distillation; cette dernière pratique n’existe pas pour le citron…
Bien à vous

Abdellah
Abdellah
2 mois il y a

MERCI!!

Paul
Paul
2 mois il y a



Jacques Marsan
Jacques Marsan
2 mois il y a
Reply to  Paul

Jacques Marsan du Canada. Oui j’utilise l’huile essentielle de citron dans mes salades. Merci pour l’information. Bonne continuité

LouiseLaplante
2 mois il y a

Merci de donner l’heure juste sur le citron. Je suis naturopathe et je vais rapidement compléter l’info que je donnais sur le petit jus de citron du matin.

robert
robert
2 mois il y a

l huile essentielle de citron est parfaite pour assainir la bouche pendant le brossage.je le fais trois fois par jour avec de l huile de coco et j ai des dents magnifiques.

Muriel
2 mois il y a

Bonjour,
Je mets quelques gouttes sur mes chaussures avant une ballade dans les bois ou hautes herbes, les tiques n’aiment pas son odeur et cela agit bien comme répulsif. Attention, pas directement sur la peau.

guy delgado
guy delgado
2 mois il y a

Merci pour cet article didactique bien documenté. Vous m’avez convaincu de ne plus prendre de jus à jeun le matin. Je possède un merveilleux citronnier qui produit 160 citrons de belle taille par an. Je les ramasse quand ils tombent mais l’été ils ont tendance à moisir. Pour prendre leur flétrissement de vitesse j’en fais du limoncello, du tiramisu au citron, de la lemon curd et j’essaye de conserver le jus dans des verres fermés. J’ai toujours pensé que les huiles essentielles étaient contenues dans la peau jaune aussi je me sers de l’économe pour la recueillir ainsi que le… Lire la suite »

Brigitte BERNEDE
Brigitte BERNEDE
2 mois il y a

Toujours des citrons à la maison ! l’huile essentielle aussi, parfum dans les lessives et en diffusion dans les chambres. Excellent en détox ! et bien sûr pour faire du limoncello maison !!!!!! vive le citron

Marie José
Marie José
2 mois il y a

Bonjour,
Merci pour cet article clair sur de nombreux points. L’huile essentielle de citron fait partie de ma vie depuis de nombreuses années. Pour aider à la digestion lorsque un repas est un peu lourd, pour une meilleure haleine, mais aussi dans le produit lessive maison, le nettoyant ménager, pour assainir la maison…
Je ne peux plus m’en passer.
Cordialement.

Guariglia
Guariglia
1 mois il y a

Je ne vais pas sur facebook donc je ne peux lire vos conseils

Carmen
Carmen
1 mois il y a

J’utilise le citron de façon journalière dans presque tout ce que je prépare (thé, salades, soupes ou plats divers, jus de fruits, etc.), je savais que l’huile de citron est aussi bon, mais je connaissais pas ses propriétés. Merci de ces informations extraordinaires et surtout gratuites.

Adam
Adam
1 mois il y a

Bonjour et merci pour la finesse de votre propos.
J’utilise l’huile essentielle de citron, parfois, en cuisine (gâteaux, flans…) et quelquefois en cosmétique.
Au sujet des oléagineux, je croyais que la noisette était acidifiante ?

Partagez-nous

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close