Vaincre enfin les mycoses cutanées  - Nouvelle Page Santé

Vaincre enfin les mycoses cutanées 

La solution pour venir à bout mycoses cutanées

Qui n’a jamais eu de mycoses dans sa vie ?

Il y a quelque temps, un ami me disait en avoir souffert de l’adolescence jusqu’à la quarantaine.

Il s’agissait de candidoses cutanées et de mycoses aux ongles.

Vous en avez sans doute vu, ça n’est pas très joli à voir, je vous l’accorde :

Mais surtout, pour s’en débarrasser, bon courage !

Les traitements prescrits par les médecins fonctionnent souvent sur le court terme, mais n’empêchent pas les rechutes.

C’est ce qu’il s’est passé pour mon ami.

Mais il a fini par trouver la solution pour s’en débarrasser définitivement grâce à un naturopathe.

Elle consiste à tuer le mal à la racine en faisant un régime alimentaire drastique.

    Les trois grands responsables des mycoses cutanées

Ce que l’on regroupe sous le terme général de mycoses cutanées provient de champignons ou de levures microscopiques.

Elles peuvent aussi bien se manifester sur la surface de la peau ou des muqueuses, que sur les ongles ou le cuir chevelu.

Ces affections sont très courantes et contagieuses.

Les symptômes sont différents selon la partie du corps atteinte, et selon les champignons ou levures impliqués.

Les trois principaux sont le candida albicans, les dermatophytes, et les malassezia.

Le candida albicans, par exemple, provoque la candidose de la bouche, la candidose génitale ou encore l’intertrigo candidosique (candidose qui se loge dans les plis du corps comme l’aine, entre les doigts, sous les seins etc…). Je reviens sur ses symptômes un peu plus bas.

Les dermatophytes, eux, sont responsables de mycoses de la peau qui touchent à peu près toutes les zones du corps. On les repère par des lésions de couleur rouge squameuses et arrondies qui s’étendent peu à peu. Sur les pieds et sur la paume des mains, l’ aspect est particulier, très desséché, blanchâtre, farineux. Les démangeaisons sont fortes. La teigne fait également partie de ces affections.

Les mycoses de la peau à malassezia concerne surtout le pityriasis versicolor. La personne atteinte présente de multiples tâches sur le corps. Leur couleur est variable (rose, beige, jaune, brun). On les remarque le plus souvent suite au bronzage car ces tâches deviennent souvent blanches sur la peau pigmentée par le soleil, comme sur la photo ci-dessous.

    Les candidoses cutanées, l’ennemi intérieur

Le candida albicans (qui provoque les candidoses) est une levure – certains parlent de champignon – habituellement présente dans le tube digestif, sur la peau, dans la bouche et les voies génitales.

Nous vivons tous en bonne entente avec cet hôte, mais dans certaines circonstances (humidité, chaleur, diminution des défenses immunitaires, prise d’antibiotiques, de corticoïdes etc.), le candida peut proliférer et provoquer alors une candidose.

Si vous avez sur la peau des plaques rouge qui démangent et qui laissent perler un liquide, c’est sans doute une candidose. Plus tard, il y aura une desquamation caractéristique.

Parfois, la candidose peut apparaître sur les ongles des doigts de la main et encore plus rarement sur ceux des pieds (mais c’est plutôt un champignon de type dermatophyte qui est en cause dans ce cas-là).

C’était exactement ce dont souffrait mon ami.

Dans ces cas-là, une seule solution : lutter de l’intérieur contre la prolifération du candida albicans.

Le protocole anti candida

Que vous ayez des mycoses vaginales à répétition, des candidoses cutanées, buccales ou sur les ongles, ce protocole est pour vous.

La priorité consiste à  modifier temporairement son alimentation.

Le sucre en particulier devra être quasiment éradiqué.

Tous les glucides sont concernés.

Cela inclut le fructose des fruits mais aussi les glucides des céréales ou des féculents.

Les glucides étant malgré tout nécessaires à notre organisme, je vous recommande de consommer des sucres complexes (riz, féculents) de temps à autre.

En revanche, dites adieu aux gâteaux, yaourts, compotes, jus de fruits, confitures, plats industriels, sodas, etc…

Les levures et autres moisissures vont également être utilisées par le candida pour se développer.

En conséquence, le fromage, le pain, la pâte à pizza, les aliments fermentés (choucroute, kéfir, bière, cidre, soja etc…) en excès seront des freins à votre guérison.

Les produits laitiers seront aussi à éviter car ils contiennent trop de lactose (qui est un glucide) ou sont fermentés.
Je vous recommande également d’adopter un régime sans gluten le temps nécessaire.

Je sais que ce régime est difficile à suivre, d’autant que pour avoir des résultats, il peut durer jusqu’à plusieurs mois.

Ne vous mettez pas de pression inutile et n’allez jamais dans l’excès. 

Veillez avant tout à votre bien-être mais gardez à l’esprit que le sucre et les moisissures dans l’alimentation favorisent le développement du candida.

Faites de votre mieux pour limiter le plus possible ces aliments.

    Les anti-mycosiques naturels

Il ne faut pas perdre de vue que ces atteintes de la peau sont contagieuses.

La première mesure à prendre est par conséquent d’appliquer les règles d’hygiène les plus strictes.

Il ne faut pas toucher les lésions au risque de les propager à d’autres parties du corps.

Le lavage des mains doit être régulier et consciencieux.

Il est important de laver à 90°C les vêtements, les draps et les serviettes qui ont été en contact avec la personne atteinte.

Afin de lutter efficacement contre les problèmes de peau liés à un champignon, il convient ensuite d’agir localement.

Les traitements dont je vais vous parler concernent aussi bien les affections à candida que les maladies dues à des dermatophytes, ou des malassezias.

Vos alliés en application locale :

1. L’huile végétale de noix de coco est un antifongique naturel. Ses propriétés ont fait l’objet de recherches publiées dans le Journal of Medicinal Food1 favorables à son utilisation contre les infections fongiques. Appliquer localement un peu d’huile de noix de coco plusieurs fois par jour sur les zones touchées par la mycose.

2. Les huiles essentielles adaptées aux mycoses cutanées :

Pour compléter l’action de l’huile de noix de coco vous pouvez y ajouter 5 à 10 gouttes de ces huiles essentielles :

  • Palmarosa
  • Tea Tree
  • Bois de Rose
  • Clou de Girofle
  • Géranium Rosat
Pour la voie orale :
1. L’extrait de pépins de pamplemousse. Son action antifongique est remarquable, notamment contre le candida albicans2 3. Faites une cure un mois sur deux à raison de 15 gouttes dans un verre d’eau une fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes. Le pamplemousse étant connu pour provoquer de nombreuses interactions médicamenteuses, il vaut mieux s’abstenir de prendre de l’extrait de pépin de pamplemousse si vous êtes sous traitement. Parlez-en à votre médecin en cas de doute.

2. Les probiotiques. Une cure de probiotiques prolongée (3 mois) est nécessaire pour renforcer la flore intestinale saine et faire en sorte qu’elle reprenne le dessus sur la flore pathogène. A renouveler régulièrement afin d’éviter les rechutes.

3. Les feuilles d’olivier. En plus de renforcer le système immunitaire, elles possèdent des propriétés antifongiques trop peu connues. Une étude publiée dans Current Medical Mycology4 annonce clairement des effets positifs concernant la prévention et le traitement des infections à candida. Réalisez une infusion à partir de feuilles d’olivier (une cuillère à soupe de feuilles par tasse d’eau ou 20 feuilles séchées pour 30 cl d’eau) filtrez et buvez deux tasses par jour. Si vous préférez la forme en gélules dosées (généralement 250 mg) : 2 gélules le midi et 2 le soir au cours du repas. Vous pourrez par la suite, une fois votre problème résolu, continuer en prévention. Par mesure de prudence, les préparations contenant des extraits de feuille d’olivier sont déconseillées aux femmes enceintes sans l’avis d’un médecin. La prise de feuille d’olivier peut augmenter l’effet des médicaments hypotenseurs et hypoglycémiants.

Enfin, pour soulager les démangeaisons je vous recommande tout particulièrement l’aloe vera.

Ses propriétés apaisantes, hydratantes, cicatrisantes et anti-inflammatoires5 devraient vous apporter un confort bienvenu.

Vous pouvez l’appliquer sous forme de gel sur les lésions qui vous font souffrir ou poser des compresses.

Et vous, quelles sont vos solutions naturelles contre les mycoses cutanées ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

4.3 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Scesa
Scesa
7 mois il y a

Il y a environ 2 ans j’ai moi-même eu une mycose au gros orteil. Je l’ai carrément détruite en environ un quinzaine de jours avec de l’huile de coco. Cela a été radical. J’ai toutefois prolongé le traitément journalier pendant 1 mois pour assurer la disparition de la mycose. Je ne l’ai plus vu réapparaître.

Brigitte
Brigitte
7 mois il y a

En homéopathie, Monilia Albicans en 30CH, 7granules 3 fois par jour, pendant 2 à 3 jours, ça fait des miracles sur les mycoses des orteils. Si ça ne suffit pas, on peut prendre 3 gr de Kreosotum 7CH le matin et 3 gr de Sepia 7CH le soir. Mais le premier traitement fonctionne super bien en général.

Cerqueira
Cerqueira
7 mois il y a

maladie de la peau ,sur enfant 3 ans ,plusieurs extension de peau comme de verrues part tout le corps,de avantage sur plis arrière genoux, ça serait quoi ??? Merci

Cecile
Cecile
7 mois il y a

Bonjour,
J’ai soigné des mycoses des pieds (sur l’ongle et entre les orteils) avec des lamelles d’ail frais appliquées directement sur les lésions et maintenues en place toute le nuit (compresse, sparadrap, chaussette). En une semaine je n’avais plus rien.

CHAZELLE Monique
CHAZELLE Monique
7 mois il y a

Bonjour,
Merci pour votre commentaire concernant les mycoses. mon médecin m’a prescrit un médicament que je ne dois pas utiliser si problème de thyroide !!! Je vais enfin trouver un traitement naturel. Encore merci

Catherine Brunelle, B.Sc., PA LEED®

Mycose des orteils, si encombrante et contagieuse! L’argent colloïdal a fait des merveilles!

Marie Andrée Lolo
Marie Andrée Lolo
7 mois il y a

Merci pour ce message.J’ai tous les doigts infectés par la mycose. J’ai pu constater en utilisant un coton tige avec de l’alcool à 90 degré sur les contours dès ongles que j’avais une amélioration. J’utilise l’huile de coco pour nourrir les ongles, je mettrai les clous de girofle et l aloue vera.
Marie-Andrée.

Tendero
Tendero
7 mois il y a

Bonjour. Je vous soumets avec toutes les précautions d’usage, la solution pour soigner les mycoses unguéales, évoquée, en passant, au cours d’un texte d’un de vos confrères chroniqueurs de santé (dont j’ai oublié de noter la référence et le nom). En quelques applications bi-qotidiennes, une mycose sur des ongles de pied a disparu complètement sur cette indication. Il s’agit d’appliquer un mélange à parts égales d’huile végétale de ricin et d’huile essentielle de lavande vraie. Bien sûr, préparer l’ongle en le coupant très court et en le limant sur le dessus avant l’application ( ce qui était préconisé aussi dans… Lire la suite »

Monica
Monica
7 mois il y a

Bonjour j’ai de petits boutons qui ressemble à de l’eczéma sous l’œil gauche je ne sais pas quoi appliquer ses petits boutons rouges pique souvent ?

Margaret
Margaret
7 mois il y a

Bonjour, Je combats un champignon dans l’ongle de mon orteil depuis au moins 25 ans. J’ai essayé beaucoup des médicaments de prescription et en vente libre et rien ne me faisait. Étant donné que je n’avais plus rien à perdre car mon ongle était complètement défiguré, j’ai préparé un mélange d’huiles essentielles que j’applique depuis 3 mois et mon ongle et en train de se rétablir, il est moins laid et la couleur noir qui la couvrait est presque disparue, plus de poussière pour l’empêcher de pousser dans le bon sens. Il faut dire que je me suis attaqué à… Lire la suite »

Ghislaine G.
Ghislaine G.
7 mois il y a

L’huile de cassia alata est également un bon antifongique naturel.

Dominique C.
Dominique C.
7 mois il y a

Bonjour, Vous recommandez ici, entre autres, la prise de probiotiques pendant 3 mois à renouveler régulièrement, alors que par ailleurs vous déconseillez leur utilisation au long cours (au profit des fibres prébiotiques) car ils peuvent perturber l’équilibre de la flore intestinale jusqu’à 6 mois après leur arrêt. Où est la logique? Cordialement

Martine Cuellar
Martine Cuellar
7 mois il y a

Bonjour
Un « truc »qui marche bien, pour l avoir vérifié moi-même, est le vinaigre de cidre à appliquer localement à l aide d un coton tige, par exemple directement sur l ongle.

BIGEAT
BIGEAT
7 mois il y a

Personnellement, je m’en suis débarrassé avec un produit trouvé sur le net, ONYCOSOLVE, qui vient je crois des Etats-Unis, et qui contient entre autre du brou de feuilles de chêne…en spray… Il m’en a fallu 6 flacons pour en venir à bout, chacun faisant à peu près une semaine…Pas donné, mais efficace…Mon fils, 35 ans a eu le même problème, j’en ai recommandé 6, et résultat parfait aussi… Sinon, le Dr SCHMITZ de Bruxelles, conseille aussi une cure de 3 mois de TCM 8, Triglycérides à Chaîne Moyenne ( acide caprylique, tiré de la noix de coco) pour les candidoses… Lire la suite »

Fokouet maurice
Fokouet maurice
7 mois il y a

L’on peu aussi utiliser le vinaigre de cidre pour lavez la zone puis utiliser l’huile de palmiste pour oindre . Ça marche selon l’infection

Partagez-nous

15
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close