Débarrassez-vous tout de suite du Téflon dans votre cuisine ! - Nouvelle Page Santé

Débarrassez-vous tout de suite du Téflon dans votre cuisine !

Le Téflon a révolutionné le monde… tout autant qu’il l’a empoisonné !

Vous avez sûrement des poêles ou casseroles en Téflon dans votre placard car, on ne va pas se mentir, son côté anti-adhésif est très pratique.

Oui, mais ce revêtement cache en réalité des composés très toxiques pour votre santé.

Retour sur l’histoire d’une substance hautement controversée…

Une révolution « glissante »

Le Téflon a été découvert par accident en 1938 par un chimiste travaillant pour l’entreprise DuPont.

Il a été breveté en 1941 et commercialisé comme « le matériau le plus glissant qui existe« .

Je me souviens que ma grand-mère racontait avoir été émerveillée à l’époque par ce nouveau matériau “miracle”. Plus besoin de gratter les poêles en métal pendant des heures !

Malheureusement, le Téflon contient du PFOA (Acide perfluorooctanoïque) qui est lié à divers problèmes de santé, y compris le cancer.

En 1961, le propre laboratoire de tests de sécurité de DuPont a lié l’exposition au PFOA à une augmentation de la taille du foie chez les rats et les lapins. Malgré cela, DuPont a continué à utiliser du PFOA dans la fabrication du Teflon[1].

Un matériau utilisé… dans les moteurs d’avion !

Un ami de ma famille vivait en Amérique à cette époque. Il travaillait pour l’US Air Force. Je me souviens très bien du jour où il était venu rendre visite à mes parents et s’était étonné de nos poêles à frire.

Il nous racontait que de nombreux tuyaux des moteurs des avions étaient recouverts de téflon.

Or on leur avait dit que, si un moteur prenait feu dans le hangar, il fallait courir car le téflon brûlant dans les tuyaux pouvait libérer un gaz toxique.

Plus jeune, je pensais qu’il exagérait ! Mais quand je suis tombé plus tard sur des articles qui parlaient bel et bien de l’utilisation de Téflon dans les moteurs d’avion[2], j’ai mieux compris son air ahuri quand il est venu dans notre cuisine…

Une solution de remplacement pire encore : le GenX

Après le scandale écologique de Parkersburgau début des années 2000[3], le fabricant remplace le PFOA par un produit appelé GenX.

L’idée était de réhabiliter le matériau en utilisant un produit prétendument moins dangereux pour la santé que le Téflon.

Cependant, le GenX renferme du HPFO-DA, qui a déjà été classé en août 2019 par l’Agence européenne des produits chimiques parmi les substances extrêmement préoccupantes[4].

Ce composé a même reçu le surnom évocateur de « forever chemical » ou « produit chimique éternel », du fait de sa persistance dans le temps et de sa capacité élevée à se déplacer dans l’eau[5].

Une exposition au HPFO-DA pourrait entraîner des effets toxiques sur le foie, les reins, le système sanguin et immunitaire. De plus, il est soupçonné d’avoir des effets potentiellement cancérogènes et de perturber le système endocrinien chez l’homme[6].

Alors quelle matière choisir ?

Un guide d’achat de l’UFC « que choisir » traite des avantages et des inconvénients de différentes poêles à frire, notamment en céramique, en fer et en fonte. Mais dans tous les cas, recommande d’éviter le Téflon comme la peste[7].

Le choix entre les 5 alternatives suivantes revient à vos préférences, vos besoins et votre budget. Gardez en tête qu’elles resteront toujours meilleures que le Téflon.

La céramique

Les poêles en céramique, présentées comme le substitut des casseroles, nécessitent toujours une manipulation prudente en raison de leur revêtement qui s’use rapidement. De plus, le manuel de l’UFC indique que les ingrédients utilisés dans la production de la céramique ne sont pas toujours divulgués. Les études existantes ne mentionnent toutefois pas d’empoisonnement à la céramique.

Le fer

Malgré les contraintes qui l’accompagnent, comme de ne pas y faire cuire des aliments acides et devoir la nettoyer après chaque utilisation, la sécher immédiatement et l’huiler régulièrement pour l’entreposage, la poêle à frire en fer reste une alternative de choix. Veillez toutefois à bien la « culotter » : appliquez de la graisse chauffée sur sa surface afin de créer un revêtement protecteur anti adhésif qui empêche la corrosion.

La fonte

La fonte naturelle est un alliage sain, durable et écologique de fer et de carbone. Cependant, son poids peut être un inconvénient. De plus, la fonte naturelle est sujette à l’oxydation et nécessite un huilage régulier pour conserver ses qualités. En revanche, la fonte émaillée résiste à l’oxydation. Veillez toutefois à ce que cet émail ne soit pas abîmé en évitant les écarts de température trop importants.

Le cuivre

En plus d’être esthétiques, ces casseroles distribuent la chaleur uniformément, rehaussant le goût des aliments cuits. Le cuivre s’oxyde néanmoins facilement au contact d’aliments salés. Pour un usage quotidien, il est donc recommandé d’opter pour des casseroles étamées qui ont une fine couche d’étain ou d’acier inoxydable à l’intérieur pour la protection. L’étamage doit être renouvelé tous les trois ans par un étameur professionnel (prévoyez environ 60€ à cet effet).

L’inox

L’inox est un matériau sain, durable et respectueux de l’environnement pour la cuisson. Pour assurer une répartition optimale de la chaleur, choisissez une casserole ou une sauteuse à fond épais, notamment pour les cuissons longues ou les mijotages. Pour éviter les allergies au fer, optez pour des ustensiles à la norme 18/10, c’est-à-dire qu’ils contiennent 18 % de chrome et 10 % de nickel. Alternativement, les ustensiles en acier inoxydable 18/0 sont sans nickel mais moins courants.

Un conseil : évitez la cuisson à haute température

Il est recommandé d’avoir une variété de casseroles, de les changer à intervalle régulier (maximum 1 année) et de limiter la friture tout en augmentant la consommation d’aliments crus.

La friture à haute température provoque la réaction de Maillard. Cela caramélise les protéines et amène des problèmes de santé tels que le vieillissement accéléré et le diabète[8].

La cuisson des aliments à basse température (moins de 120 degrés) et l’utilisation de la cuisson à la vapeur préservent la valeur nutritive.

Et vous, qu’utilisez-vous à la place du Téflon pour cuisiner ? Dites-le moi en commentaire !

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 2 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Gabrielle Isselé
Gabrielle Isselé
6 mois il y a

Comment fait-on pour faire cuire un oeuf sur le plat sans qu’il attache et sans téflon ?

Chris
Chris
6 mois il y a
Répondre à  Gabrielle Isselé

Bonjour j’utilise une poêle en fonte il faut juste la faire chauffer avec un peu de matière grasse puis mettre les oeufs cela ne doit pas grésiller et avant la fin de cuisson couper le feu. Attendre que les oeufs soient cuits et avec une spatule ils se décollent tout seul, c’est un coup de main à prendre, entre la chauffe et la fin de cuisson.

Granier Marianne
Granier Marianne
6 mois il y a

Casseroles et rôtissoire en Acier inoxydable 18/10 . Correctement utilisées, et d’excellente qualité, soit en évitant les températures extrêmes, se conservent des décennies ! Également une en fonte émaillée pour fondues au fromage…

Isabelle D
Isabelle D
6 mois il y a

Bonjour, je me sers avec bonheur depuis des années du cuiseur de Marion. Une sort de couscoussier qui cuit à la vapeur douce. Les goûts sont préservés et les nutriments. Que du bonheur

passeur3
6 mois il y a

il y a un vrai pb d’information chez vous. Sachez que l’étain est en alliage souvent avec du plomb ( jusqu’à 30% très toxique créant le saturnisme et très difficile à évacuer par l’organisme pire que l’aluminium), par ailleurs l’antimoine en alliage pour durcir l’étain est très toxique également surtout lorsqu’on monte en chaleur… L’étain pur n’existe plus de nos jours car très couteux . Or il n’y a pas de contrôle, d’autant plus que les productions se font à l’étranger dans des pays pauvres…Donc il n’est pas recommandé du tout d’utiliser ce genre de casseroles… par contre les casseroles… Lire la suite »

Mamane
6 mois il y a

Bonjour, j’utilise une poêle inox et une poêle DeBuyer en fer. Cocotte silit et cuisson vapeur robot magimix.

ZaK
ZaK
6 mois il y a

Nous sommes des survivants ! Nous avons survécu à l’aluminium, puis au Téflon… mais avec quelles séquelles ?!!! Pour ma part, j’ai opté pour la poêle en inox… s’il n’est pas trop tard !

Edmonde
Edmonde
6 mois il y a

Moi j’utilise la « pierre »

Myriam
Myriam
6 mois il y a

j’utilise une poêle en fer et des casseroles en inox. Une astuce pour cuire des oeufs dans une poêle en fer, (sans qu’ils accrochent) : mettre les oeufs sur de l’huile froide.

suzanne
suzanne
6 mois il y a

Entièrement d’accord pour ma part j’ai viré depuis qq années tous mes ustensiles anti-adhésifs et n’utilise plus que la fonte et l’inox – verre (99%) à la place du plastique – effectivement c’est moins léger.. et les poignets en prennent un coup – on mange un peu plus sainement

Claudine
Claudine
6 mois il y a

je n’utilise depuis toujours que de l’inox 18/10 et de la fonte émaillée
pour réaliser des tartes ou des quiches, j’ai une tourtière en aluminium, mais je l’isole par du papier de cuisson (du papier sulfurisé)

LORET
LORET
6 mois il y a

Il y a belle lurette que j’ai supprimé le téflon. Mes casseroles sont en inox, mes poêles en céramique que je remplace actuellement par de l’inox. Je cuisine pas mal avec l’omnicuiseur vitalité, parfois au four à basse température. Et j’ai banni le micro-ondes depuis plusieurs années.

Baccouche Georgette
Baccouche Georgette
6 mois il y a

Comme alternatives, j’utilise du fer (contraignant) ou de l’inox, sans oublier la cocotte en fonte

isaflo77
isaflo77
6 mois il y a

Merci pour cet article très intéressant. Toutefois, je ne vois pas les reports correspondants aux astérisques 1 à 8. Merci d’avance pour votre réponse.

André
André
6 mois il y a

J’ai adopté la poêle en inox.Mais pas toujours facile de cuire certains aliments comme les oeufs sur le plat !

Kervern J. J.
Kervern J. J.
6 mois il y a

Je n’utilise que la fonte, l’inox, le verre et l »émail à l’exclusion des anti adhésifs, de l’ aluminium et des plastiques afin d’éliminer la quasi totalité des perturbateurs endocriniens.

JORGE
6 mois il y a

une poele Baumstall en acier. C’est super.

Barbara C.
Barbara C.
6 mois il y a

Bonjour, pour ma part j’utilise de l’inox depuis très longtemps.

ESCOBAR Isabelle
ESCOBAR Isabelle
6 mois il y a

Personnellement j’adore la fonte d’aluminium pour sa légèreté et le fait qu’elle n’attache pas, mais est-ce vraiment toxique? Si c’est le cas, il faut vraiment que je pense à une alternative. Merci de votre réponse.

Centanni Marie Catherine
Centanni Marie Catherine
6 mois il y a

Je suis une inconditionnelle du vitaliseur de Marion Kaplan .J en ai offert à mes filles , mes soeurs et belles soeurs . Tout le monde est ravis et retrouve le vrai goût des aliments

josiane alessi
josiane alessi
6 mois il y a

bonjour j’utilise une poele vision ( en verre ) inusable mais plus en vente

Françoise
6 mois il y a

J’utilise des casseroles et des poêles revêtement pierre garantis 30 ans, dont il n’est pas fait mention dans l’article.
Dans ces ustensiles, rien n’attache et même si c’est brûlé, il n’est pas besoin de gratter pour faire partir la couche de brûlé. Seul inconvénient pour moi, le coût assez élevé à l’achat mais compensé par le fait qu’on peut les garder des années. Je n’ai jamais entendu parler de toxicité pour ces ustensiles

Suivez-nous sur Facebook

22
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close