Quand les écrans vous emmènent tout droit vers Alzheimer - Nouvelle Page Santé

Quand les écrans vous emmènent tout droit vers Alzheimer

Les méfaits des écrans sur notre santé sont nombreux : troubles oculaires, sédentarité, surpoids, problèmes de posture…

Mais il y en a un auquel vous n’auriez pas forcément pensé et que de récentes études scientifiques sont venues confirmer : la maladie d’Alzheimer.

Plus de temps passé devant un écran qu’à dormir

Quand on parle de « temps d’écran », on parle spécifiquement des écrans rétro-éclairés, c’est-à-dire la télévision, les smartphones, les consoles de jeux, les ordinateurs, les écrans publicitaires…

Nous baignons donc quasi constamment dans de la lumière bleue.

Selon une étude de 2021[1], les Français consacrent en moyenne 56 heures par semaine à l’utilisation des écrans, avec un accent particulier sur Internet (y compris le temps d’écran lié au travail).

Cela équivaut à une durée faramineuse de 27 ans, 7 mois et 6 jours tout au long de leur vie, soit 122 jours par an devant des écrans.

Cela représente un tiers de leur vie entière.

En comparaison, le temps cumulé passé à dormir se situe généralement autour des 25 ans…

Or, passer un tiers de sa vie devant les écrans a des conséquences réelles et notamment le développement d’un Alzheimer précoce.

Les 3 impacts que les écrans ont sur votre cerveau

Problèmes de mémoire

Une étude californienne[2] a examiné les habitudes de plus de 3 000 adultes et a constaté que ceux qui passaient plus de 4 heures par jour devant des écrans présentaient un risque accru de développer des problèmes de mémoire et de cognition…

… des problèmes justement considérés comme des signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer.

Cortex qui rétrécit

L’équipe de chercheurs de cette même étude californienne a constaté que l’excès d’écrans pouvait entraîner une réduction de l’épaisseur du cortex cérébral, la partie du cerveau liée à la pensée complexe et à la mémoire.

Augmentation de la “protéine d’Alzheimer”

Des chercheurs de Harvard[3] ont montré que les individus qui passaient beaucoup de temps devant des écrans augmentaient de 130% leur taux de bêta-amyloïde, une protéine qui s’accumule dans le cerveau des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Ils suggèrent ainsi un lien potentiel entre l’exposition prolongée aux écrans et la formation de plaques amyloïdes caractéristiques de la maladie d’Alzheimer.

Mais comment faire pour passer moins de temps devant les écrans alors qu’ils sont partout autour de nous ?

La règle des 3-6-9-12 pour les enfants

Cette problématique nous concerne à tout âge car nos enfants et même nos bébés passent déjà 3h par jour devant des écrans[4].

La prévention contre le déclin cognitif doit donc commencer dès le plus jeune âge. C’est ce que s’est dit également le pédopsychiatre Serge Tisseron.

En 2008, il a élaboré la règle 3-6-9-12 qui a été avalisée par l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire[5].

Son objectif est de limiter le temps que les enfants passent devant les écrans.

En substance, il suggère que les enfants :

  • ne devraient pas être exposés à des écrans avant l’âge de 3 ans,
  • ne devraient pas avoir d’appareils numériques personnels avant l’âge de 6 ans,
  • devraient éviter les consoles de jeux portables et s’abstenir d’accéder à Internet jusqu’à l’âge de 9 ans,
  • ne devraient s’engager sur les réseaux sociaux qu’après l’âge de 12 ans.

La règle des 20-20-20 pour les adultes

Et pour les adultes, voici quelques conseils simples que je vous recommande vivement d’adopter :

1. Limitez votre temps d’écran : fixez-vous une limite quotidienne raisonnable pour le temps passé devant les écrans. Vous seriez surpris de voir à quel point quelques minutes en moins peuvent faire une grande différence sur le long terme.

2. Pratiquez la règle des 20-20-20 : pour toutes les 20 minutes passées devant un écran, accordez-vous une pause de 20 secondes en regardant quelque chose à une distance d’au moins 20 pieds (6 mètres). Cela aidera à réduire la fatigue oculaire et à stimuler votre cerveau.

3. Engagez-vous dans des activités cérébrales stimulantes : au lieu de vous perdre dans le monde virtuel, pourquoi ne pas faire travailler votre cerveau avec des puzzles, des jeux de mémoire et des activités créatives ? Cela pourrait renforcer vos fonctions cognitives et réduire le risque d’Alzheimer.

Les écrans sont d’autant plus pernicieux qu’ils sont partout et parfaitement intégrés à notre quotidien. Nous y passons ainsi des heures sans nous en rendre compte.

Mais ils ne valent pas le coup que l’on perde nos capacités cognitives.

La maladie d’Alzheimer est une menace sérieuse et il est de notre devoir de protéger notre bien-être mental. En adoptant des habitudes saines dès aujourd’hui, nous pouvons contribuer à préserver nos souvenirs et notre vitalité mentale pour les années à venir.

Je vous en dirai davantage à ce sujet dans une future lettre.

En attendant, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez des écrans et si / comment vous arrivez à vous en passer au quotidien.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

4 2 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dolores Gauthier
Dolores Gauthier
6 mois il y a

Très justifié comme information. Ça nous met en garde et je vous en remercie.

Célia
Célia
6 mois il y a

Je travaille sur un ordinateur pendant de longues heures chaque jour. Que puis-je faire pour minimiser le risque?

Martine
Martine
6 mois il y a

Oui je sais que je passe beaucoup trop de temps devant les écrans et ça m’occasionne des PBS de santé.

Marie
Marie
6 mois il y a

Je suis atterrée de voir l’usage des écrans chez les jeunes . Dans mon lycée on leur a donné des tablettes et on a supprimé les livres !! Je vois déjà les dégâts : pb de concentration, difficultés à lire et à comprendre !
Je suis en totale contradiction avec la grande tendance ..

elisabeth
6 mois il y a

d’accord avec vous au sujet des écrans, mais tout passe par internet maintenant. Et vous etes les premiers à utiliser les écrans pour votre communication!
tout est conçu justement pour qu’on ne puisse plus faire tri entre messages utiles et messages intrusifs. Voyez vous même la structure des messages de votre site!

cordialement

Marguerite
Marguerite
6 mois il y a

Est-ce la même chose pour l’écoute de MP3 , podcasts, avec écouteurs dans les oreilles?

Renteux
Renteux
6 mois il y a

J’ai lu ‘La fabrique du crétin digital’ …

Gilles BIGOT
Gilles BIGOT
5 mois il y a

Bonjour Ne pas perdre de vue que vos (bons) articles augmentent le temps passé sur les écrans !!!

Suivez-nous sur Facebook

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close