Quel est votre type de douleur ? - Nouvelle Page Santé

Quel est votre type de douleur ?

Et 3 techniques pour l’apaiser

Chers amis,

Que vous ayez mal au genou à cause de l’arthrose, mal à la tête à cause d’une migraine ou mal à la gorge à cause d’une angine, dans tous les cas vous avez mal.

Vous pourriez bien-sûr prendre un antidouleur qui marche pour tous les types de douleurs.

Mais on en connaît les effets secondaires, et ça n’est pas ce que je vous recommande.

Apprendre à reconnaître votre type de douleur (et je ne parle ni de sa localisation ni de sa cause) vous permettra de savoir comment la traiter, d’une manière plus douce et surtout, plus appropriée.

Douleur chaude : ça gonfle

Le premier type de douleurs, les plus fréquentes, ce sont les douleurs chaudes.

Une douleur « chaude » est la plupart du temps provoquée par une inflammation.

Vous-êtes vous déjà cogné un orteil contre un meuble ?

C’est extrêmement douloureux et vous pouvez rapidement constater après le choc le gonflement de l’orteil, une rougeur et une sensation de chaleur qui irradie.

Ce sont des réactions inflammatoires typiques.

Quand l’organisme est agressé, que ce soit de manière chimique, toxique, microbienne ou traumatique, il met en place pour se défendre ce type de réaction.

Cette réaction est le plus souvent locale.

Les globules blancs vont sécréter des molécules entraînant la vasodilatation des vaisseaux afin de permettre l’arrivée d’autres cellules de défense pour les aider à lutter contre l’agression.

Ce système ingénieux est indispensable à l’organisme : il permet l’élimination des agresseurs et assure la réparation des lésions.

Il prend fin lorsque le danger disparaît.

Il s’agit donc d’une action naturelle qui est nécessaire pour guérir.

Par conséquent, et sauf si la douleur est trop forte, il ne faut pas forcément toujours s’acharner à la combattre (mais il peut être utile de la soulager, j’y reviens juste après).

Toutes les maladies qui se finissent en ite (tendinite, arthrite, otite, etc…) sont généralement un phénomène inflammatoire.

3 solutions pour apaiser une douleur chaude

La première solution pour apaiser une douleur de type chaude est d’apporter du froid.

Le froid va permettre de réduire l’œdème, et de calmer la douleur en limitant la production par l’organisme de molécules inflammatoires de type cytokines ou prostaglandines.

Il « endort » aussi les fibres nerveuses, d’où son action anesthésiante.

Pour être tout à fait complet les effets du froid permettent aussi :

  • un effet vasoconstricteur (il resserre les vaisseaux)
  • une diminution locale de la circulation sanguine
  • une réduction des risques de saignements internes
  • une atténuation des spasmes musculaires

Vous pourriez en faire usage en cas de genou enflé et douloureux, de tendinite, d’entorse, de foulure, de coup, d’arthrite douloureuse, de piqûre de moustique

Le froid peut être utilisé dans les trois premiers jours (pas plus longtemps pour permettre à notre système de défense de faire son travail) suivant l’apparition des symptômes afin d’éviter qu’ils ne s’amplifient.

Enveloppez des glaçons dans un linge humide (ou achetez une poche de froid en pharmacie) et appliquez-le 12 à 15 minutes.

Répétez toutes les deux heures si nécessaire.

Attention au risque d’engelure !

N’appliquer jamais directement les glaçons sur la zone touchée et si la douleur s’aggrave ou que la peau devient très rouge stoppez le soin.

Deuxième solution : pensez à l’homéopathie. 

Les deux grands médicaments des douleurs chaudes et gonflées sont Belladonna (du nom de la plante poison) et Apis mellifica (issu du venin d’abeille).

Vous pouvez utiliser Belladonna en 5 CH pour  une douleur locale et compléter si la douleur persiste avec Apis Mellifica en 9 CH, à raison de 5 granules, dès que la douleur apparaît et toutes les 2 heures.

Troisième solution : respirez de la bonne manière !

Une manière toute simple de calmer la douleur est d’utiliser tout simplement votre respiration.

Les deux temps de la respiration (inspiration et expiration) activent chacun l’un des côtés de notre système nerveux, sympathique ou parasympathique.

Or, quand vous souffrez de douleur inflammatoire, votre système parasympathique s’emballe pour tenter de calmer l’inflammation.

Un simple exercice de respiration peut vous permettre de ramener l’équilibre.

Voici comment procéder : portez votre regard sur la région de la douleur et effectuez des inspirations plus longues que vos expirations (ce peut être 6 secondes pour les premières, contre 4 pour les secondes).

Faites cet exercice pendant 5 à 10 minutes.

Si vous voulez en savoir plus sur ces techniques incroyables de respiration, j’ai créé un programme avec un grand spécialiste de la cohérence cardiaque que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien.

Douleur froide : ça circule mal

Les douleurs « froides », quant à elles, ne découlent pas d’une inflammation.

Il n’y a ni œdème, ni rougeur, ni chaleur.

Elles sont plutôt dues à des contractures musculaires, ou à des problèmes de circulation sanguine.

On les appelle parfois des douleurs neurologiques.

C’est typiquement le cas de la migraine ou encore de la sciatique. On trouve aussi dans cette catégorie les rages de dents par exemple.

Une bonne manière de savoir si votre douleur est de type “froide” est que vous aurez spontanément envie de chaud pour la soulager.

3 solutions pour calmer une douleur froide

La première, vous vous en doutez, va être d’utiliser le chaud.

La chaleur va permettre à vos muscles de se décontracter en diminuant les tensions et les raideurs.

Elle augmente la circulation sanguine (vasodilatation), l’activité cellulaire (stimulation des organes) et l’action inflammatoire qui favorise la guérison.

Vous pourrez faire usage du chaud en cas de contractures musculaires, de mal de dos, de douleurs cervicales, de torticolis, de douleurs abdominales ou menstruelles, de courbatures, de crampes, de migraines, de sciatique.

Pour l’appliquer vous pouvez utiliser une bouillotte par exemple.

Maintenez la zone douloureuse bien chaud entre 15 et 20 minutes. Attention à ne pas vous brûler tout de même !

Une douche ou un bain chaud sont parfois suffisants.

Du côté de l’homéopathie, en cas de migraine, vous pouvez viser Ignatia amara en 5 ou 7 CH à raison de 5 granules 2 à 4 fois par jour.

Et bien sûr, pour ce type de douleur, la respiration peut aussi vous aider.

Dans ce cas, l’exercice à pratiquer sera l’inverse de celui évoqué pour les douleurs chaudes : concentrez-vous sur la région de la douleur (vous pouvez même poser votre main dessus) et effectuez des expirations plus longues que vos inspirations (4 secondes contre 6 secondes).

Le soulagement devrait être rapide.

Et vous ? comment traitez-vous vos douleurs ?

Prenez soin de vous.

Laurent des éditions Nouvelle Page

4.2 25 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

26 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Rousseau Sylvie
Rousseau Sylvie
11 mois il y a

Souffrant de calcification
Tendineuse sur le dessus
Du pieds depuis 5 jours je
Prends toutes les 2/3 heures apis mellifica
CBD 10% 7 gttes toutes les 8 heures
Du froid 2 fois par jours
J ai presque plus mal
À la marche plus de grosses brulures

PEDINELLI Rose
PEDINELLI Rose
11 mois il y a

Bonjour
J’ai de l’arthrose aux lombaires, dans les genoux (opérés) et aux cervicales qui me provoque des maux de tête très fort.
Pour y palier, je fais du renforcement musculaire et de la physio pour les genoux et le dos ainsi que des massages chez le kiné.
2 fois par an un séance d’ostheoptie.
Je prends rarement des antalgiques très mauvais pour le foie.
Bonne journée

Marvane
Marvane
11 mois il y a

Bonjour j ai des brûlures d’estomac. Merci

Esther
Esther
11 mois il y a
Répondre à  Marvane

Bonjour marvane, plusieurs solutions 😃
1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans un peu d’eau après le repas pour neutraliser les acides, ou de lithothamne. Sinon 1 goutte d’huile essentielle de basilic directement sous la langue pour atténuer les spasmes. La coriandre est aussi efficace mais le goût est plus fort.
Prends soin de toi 😘

Ingrid
Ingrid
11 mois il y a

J’ai un matelat avec des lampes infra-rouge. En plus il y a des programmes de massage, selon les besoins, comme la nuque, le dos etc.. Ca detent le corps pendant 1/4 heure! C’est tres relaxent.

Elisabeth
Elisabeth
11 mois il y a

Intéressant!

geneviève
11 mois il y a

Bonjour et merci pour cet article.
Je me permets de le compléter : en Sophrologie, il est possible d’apprendre à soulager ses douleurs en apportant sur la zone concernée une sensation de froid, de chaleur ou autre (selon le besoin). C’est réellement efficace, et pratique lorsqu’on n’a ni poche de glace ou bouillotte à sa portée !

Sylvie
Sylvie
11 mois il y a

Bonjour,
La douleur au bras et dans la région après l’injection d’un vaccin, elle est froide ou chaude ?
Bien à vous

Fabie
Fabie
3 mois il y a
Répondre à  Sylvie

Je pense qu’elle est chaude du fait que ça gonfle c rouge et y a même parfois une petite boule qui remue.

Jean-Yves POINAS
Jean-Yves POINAS
11 mois il y a

J’utilise du MSM (méthylsulfonileméthane) produit naturel qui a une efficacité extraordinaire : le 26 février j’ai été percuté à l’arrière par un 18 tonnes que je n’ai pas vu arriver ! Douleurs au genou droit d’où prise en 2 fois d’une cuillère à café de MSM et la douleur s’est envolée ! Idem il y a 1 mois en arrière après x séances de kinési j’avais tellement de douleurs que je me suis levé à 3h du matin pour voir si suite au choc à la hanche j’aurais pu avoir une algodystrophie ? Le seul remède des anti inflammatoires :… Lire la suite »

Kazti houssin
11 mois il y a

j ai contracté covid et après guérison je souffre des douleurs articulaires depuis maintenant neuf mois aidez
moi spl….

Fabie
Fabie
3 mois il y a
Répondre à  Kazti houssin

Il faut en parler avec votre médecin, Chondrosulf chez Arkogellules est très bien, il faut se masser les zones douloureuse s avec une crème analgésique du type Aroma ou Saint Bernard, un matelas « champ de fleurs » boostant la circulation sanguine peut vous aider

MIMI
MIMI
11 mois il y a

personne ne parle d’argile.!!! et pourtant, J’ai des douleurs aux genoux principalement le gauche. Genou enflé donc douleur chaude. Je supprime les aliments pro-inflammatoires, voire jeûne pendant 2 ou 3 jours et applique un cataplasme d’argile à température assez épais pour la nuit. et ça va mieux immédiatement jusqu’à me laisser tranquille pendant .plusieurs mois.. Dernièrement, j’ai fait une crise de douleurs généralisées (toutes les articulations, tendons, muscles) sans fièvre ni oedème donc douleurs froides suite effort dehors et pas assez couverte. (coup de froid à priori) et contrariétés. .J’ai donc augmenté mon chauffage resté au minimum (16°), passé 2… Lire la suite »

Fabie
Fabie
3 mois il y a
Répondre à  MIMI

Vous êtes très courageuse Mimi !

Evelyne Herrera
Evelyne Herrera
11 mois il y a

J’ai des douleurs froides, telles que sciatique ou crampe que je traite par des massages avec le baume de Sebastopol ou des huiles essentielles. Et avec le yoga des doigts (mudras) et la respiration profonde qui va avec…

GUY BOURG
GUY BOURG
11 mois il y a

Bonjour j’ai de très importantes douleurs causées par le Vaccin Anti Covid enfin, Vaccin, supposé être utile pour éviter d’attraper le Covid en effet, on voit de plus en plus de vaccinés qui développent le Covid, et avec des suites catastrophiques je en voulais pas me faire vacciner, mais étant en présence de Professionnels de santé dans mon activité, je me suis vu dans l’obligation de subir ce foutu vaccin malheureusement les effets secondaires à la suite de la 2ème dose m’ont grandement handicapé, je vous serais reconnaissant de bien vouloir me dire qu’est ce que je pourrais faire pour… Lire la suite »

CATHERINE
CATHERINE
11 mois il y a

Bonjour,
J’ai l’habitude de soigner mes douleurs avec les aimants de chez Auris. C’est très efficace quand ils sont bien positionnés.

Françoise Hugues
Françoise Hugues
11 mois il y a

Je souffre de douleurs sur le devant des jambes et des cuisses comme des courbatures permanentes sauf allongée
Station debout et marche sont pénibles muscles ? Os ? Circulation ?
Merci de me donner un avis

Dussaud
Dussaud
11 mois il y a

Bjr moi étant dépressive j’ai un traitement en plus pour mon épaule droite pommade genoux du froid dos côté droit je dois passé un IRM car ils n’ont pas pu m’opérer cause arthrose avant bras gauche douleur suite à un accident en 1993 je suis aussi bipolaire je suis suivie par un très bon psy je suis hasmatique je compte faire une cure a la montagne car la j’habite en bord de mer j’ai 61 ans je vais prendre ma retraite en 2022 voilà en gros les douleurs que j’ai mon dos n’aime pas le froid 🧤

Dussaud
Dussaud
11 mois il y a

Re j’ai aussi du cholestérol je suis au régime je fais attention à se que je mange je suis entrain d’arrêter de fumer pas facile je vapote j’ai étais opéré d’une ernie dicale côté gauche j’ai aussi un Sten problème sirculatoire je porte des chaussettes de contenttion j’ai des pertes de mémoire pneumologue pour mon hasme j’ai étais opérer du dos a Bordeaux je prend de la vitamine D. Pour mon adresse mail elle va changer dans un mois car j’étais chez Orange trop cher là je suis avec Free j’attends que mon copain vienne pour mon ordinateur fixe mais… Lire la suite »

Boutté
Boutté
11 mois il y a

Suite à de multiples entorses des chevilles j’ai développé une arthrose telle qu’on ne me propose comme solution que l’arthrodèse. J’ai essayé sur une cheville et en suis peu satisfait : je ne risquerai pas l’autre . Que faites-vous ? me demande mon Médecin à qui j’avais annoncé avoir trouvé une solution très simple :.
-Entre mes chevilles et moi j’ai coupé la sono . On ne se parle plus et je les ignore.

Bonnier
11 mois il y a

ma douleur principal est macron

Ephrem
Ephrem
11 mois il y a

Juste pour vous féliciter pour vos recherches qui nous sauve.

ROBERT
ROBERT
11 mois il y a

Je les soulage essentiellement par la respiration lente et profonde.

Esther
Esther
11 mois il y a

Bonjour, j’ai été opérée d’une épaule pour raccrocher un tendon, opération extrêmement douloureuse (5 mois sans conduire !) Les nuits étaient les plus difficiles malgré les opioïdes, alors j’imaginais un autre Moi à côté à qui je transférais ma douleur tout en pratiquant des exercices de respiration. Cela me laissait un peu de répit pour m’endormir. Technique énergétique ? Mentale ? Le cerveau a d’énormes pouvoirs…

Chelaz
Chelaz
11 mois il y a

Trop d’incohérences dans votre article.
Froid engendre vasodilatation réflexe et afflut snaguin . Donc favorise saignements si il y a…
Faites la distinction entre Inflammation chronique et ponctuelle. Ça ne se traite pas du tout pareil.
Attention ! Ce n’est pas sérieux tout ça…

Suivez-nous sur Facebook

26
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close