Peut-on vraiment se soigner avec les gymnastiques douces ?

Qi Gong, yoga, Tai Chi : se soigner en respirant

Groupe de trois personnes en pleine séance de tai chi

Dans nos jardins publics, il y a des places de jeux pour enfants, avec des manèges, des cabanes, des toboggans.

Mais au Japon ou en Chine, dans les jardins publics, on trouve plutôt des appareils pour faire de l’exercice physique : comme dans un club de fitness, des appareils pour soulever des poids, pour marcher sur place, pour travailler les cuisses ou les fessiers.

Et à qui sont-ils destinés ? Aux personnes âgées.

Des grand-mères qui soulèvent des haltères dans un parc 

Ce sont elles, les personnes âgées, qui viennent s’entraîner, par petits groupes en bavardant, souvent tôt le matin (après il fait trop chaud). Les jeunes ou les adultes, ils n’ont pas le temps. Ils sont trop occupés à travailler.

Est-ce pour les encourager à faire de l’exercice ? Est-ce qu’on les oblige ? Pas du tout, si on a installé ces appareils, c’est parce qu’ils les ont réclamés.

Ma grand-mère, il aurait fallu la payer pour aller faire des flexions-extensions dans un parc. Elle aurait eu honte. Elle aurait eu le sentiment de perdre son temps, et de se rendre ridicule.

Mais les grands-pères et les grands-mères d’Asie, ils n’ont pas honte. Ils sont bien plus malins que nous.

En Asie, on trouve aussi, dans les grandes villes, des clubs de fitness à l’occidentale, où une clientèle très jeune vient suer à grosses gouttes en écoutant de la musique très fort, une bouteille de boisson énergisante à la main (bourrée de sucre).

Mais les personnes âgées, elles, se rassemblent dans les parcs, pratiquant quotidiennement d’étranges chorégraphies ou se musclant tranquillement sur les pédaliers ou les barres fixes installés dans les jardins.

Chacun son idéal : bodybuilder ou maître zen 

On sait que l’espérance de vie des Japonais est la plus élevée du monde. On a tous aussi en tête l’image de ces bonzes tibétains qui vieillissent en parfaite santé sur le toit du monde, dans la simplicité et la frugalité.

Quel est leur secret de longévité ? Les sushis ? Le riz ? Une alimentation moins grasse et moins calorique que la nôtre ? Oui, c’est vrai, en partie.

Mais surtout, les sociétés orientales ont compris depuis très longtemps deux choses : 

  • la santé est un état d’équilibre global, qui prend en compte le corps et l’esprit ;
  • une pratique physique modérée, mais quotidienne, est la clé d’une bonne santé, notamment avec l’âge.

C’est en se faisant du mal qu’on se fera du bien, vraiment ?

Nous, à l’ouest de l’Oural, nous avons inventé des formes d’exercice physique qui sont à l’image de notre vision du monde : plus vite, plus haut, plus fort, comme dirait l’ami Coubertin. Le sport comme mode de dépassement de soi et d’évasion.


D’où le marathon, le fitness, l’aérobic, la gym suédoise, le spinning (cette sorte de fitness sur bicyclette en salle)… Des pratiques physiques très intenses, souvent désastreuses pour les articulations, où le rythme cardiaque fait des pointes au-delà du domaine du risque.


En Asie, le but n’est pas d’améliorer son temps d’un dixième de seconde ou de soulever 100 grammes de plus. C’est de durer plus longtemps.


Personne ne se blesse en faisant du Qi Gong . Alors que j’ai tellement d’amis qui se sont cassé quelque chose au ski.

Des exercices physiques inspirés du fonctionnement du corps 

Yoga, Qi Gong, Tai Chi, pour ne citer que les pratiques les plus connues, elles ont en commun le même point de départ : la respiration.

Difficile de nier que c’est la fonction physiologique la plus essentielle pour notre vie avec le battement du coeur, les deux étant d’ailleurs intimement liées.


Le Qi Gong distingue pas moins de huit manières de respirer : douce, continue, longue, relaxée, uniforme, fine, profonde, silencieuse ! S’agissant du yoga, une branche entière, le 
Yoga Pranayama, est consacrée exclusivement à la guérison par des techniques de respiration.

En s’appuyant sur la maîtrise de la respiration, les exercices pratiques visent à développer la circulation de l’énergie vitale dans le corps et l’esprit (approche chinoise) ou à équilibrer l’esprit par rapport au corps (approche indienne).

Dans le Tai Chi et le Qi Gong, les exercices consistent en des mouvements lents, toujours combinés à des exercices respiratoires, qui visent à faire circuler les énergies. Au yoga, le travail associe des positions du corps (les postures, dites asanas), respiration et relaxation.

Des médecines traditionnelles venues d’ailleurs… mais validées par notre science 

Vous ne croyez pas à ce genre de charabia et vous vous dites que ce qui est bon pour les Indiens ne l’est pas forcément pour nous ? 

Pourtant, les effets positifs sur la santé de ces pratiques sont désormais reconnus par la science occidentale : à tel point que yoga ou Gi Gong sont désormais pratiqués à l’intérieur des hôpitaux, y compris en France.

L’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris a été pionnier en la matière en créant dès 2011 un centre intégré de médecine traditionnelle chinoise. Celui-ci propose, notamment à des patients traités pour un cancer, diverses techniques venues d’Asie (Qi Gong, massages chinois, Tai Chi, etc.). Le but est de leur permettre de pratiquer une activité sportive pour leur redonner de l’énergie, améliorer leur sommeil et, selon les cas, agir sur des organes ou des fonctions spécifiques.

Car des études scientifiques sont venues confirmer la capacité des médecines traditionnelles orientales à soigner notre corps.

Des gymnastiques pour tout le monde, y compris les cancéreux, les personnes en rééducation, ou les femmes enceintes

Une analyse portant sur un échantillon de 1 535 personnes, dont 559 adultes en bonne santé et 976 souffrant de diverses pathologies, a démontré les effets positifs d’une pratique régulière de Baduanjin Qi Gong. Il s’agit de l’une des formes de base du Qi Gong, qui comporte 8 exercices.

Une pratique régulière améliore :

  • la qualité du sommeil,
  • l’équilibre,
  • la souplesse,
  • mais aussi la pression artérielle et la fréquence cardiaque.

Ces résultats sont valables aussi bien pour les participants en bonne santé que pour ceux qui étaient malades au début de l’étude.

S’agissant spécifiquement de l’hypertension, les bénéfices du Qi Gong et du yoga ont été mis en évidence par plusieurs méta-analyses (c’est-à-dire qu’elles compilent les résultats de plusieurs études) .

30 minutes d’activité physique modérée par jour, le meilleur investissement 

Cette recommandation de l’Organisation mondiale de la santé semble tomber sous le sens. 

Mais mis à part la marche et la pétanque, l’Occident n’a pas inventé de formes d’exercices physiques doux, praticables par tous et qui soient bénéfiques au quotidien pour notre santé en général.

Si vous avez envie de reprendre un peu d’exercice, si vous êtes convalescent(e) et que vous manquez encore d’énergie, si vous voulez être sûr(e) que vous ne vous ferez pas plus de mal que de bien, vous auriez tort de vous priver des bienfaits du Qi Gong, du Tai Chi, du yoga et de bien d’autres pratiques.

 

P.S Le geste simple que vous pourriez faire aujourd’hui ?

Prenez rendez-vous pour ce cours gratuit qui vous fait envie depuis si longtemps : gymnastique douce peut-être, mais aussi cours de peinture, pole dance ou grec ancien. Peu importe, allez-y, appelez !

0 0 vote
Article Rating

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
17 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Colette
Colette
7 mois il y a

Toujours très intéressant mais à quand le qi gonk pour paraplégique ? Je suis incapable de pratiquer ce sport, je n’ai plus d’équilibre ! C’est vraiment dommage, si vous avez des solutions elles sont les bienvenues. Merci à vous, Colette

Santos Marcelle
Santos Marcelle
7 mois il y a

Que faut il faire pour soigner la tension des yeux

Marcel Beaudoin
Marcel Beaudoin
7 mois il y a

Merci et gratitude pour ces textes inspirants et motivants.

OLiete Marie-Hélène
OLiete Marie-Hélène
7 mois il y a

Merci Frédéric pour cette lettre,je pratique une fois par semaine des exercices de qui auront avec gym douce et ça me fait du bien.

jouan
7 mois il y a

je pratique depuis le mois de septembre le qi gong pour les articulations c’est formidable

Anne
Anne
7 mois il y a

J’ai 81 ans ; Je pratique une danse libre que j’ai découverte par hasard il y a très longtemps .:Un jour où j’étais très triste , je me suis mise à danser sur une musique de Philippe Barraqué . Je ne savais pas du tout à cette époque qui il était .Je ne savais pas non plus que sur ce cd il y avait le mantra de guérison . Je me laissais seulement aller dans les vibrations de la musique . Je devenais cette musique , dans laquelle je me « déployais »extrêmement lentement , pleinement …Je pleurais d’ailleurs . Je ne… Lire la suite »

Perrier
Perrier
7 mois il y a

merci pour votre article sur la pratique de Qi Gong et Tai Chi:je les pratique depuis plus de 10 ans regulièrement et ,en effet,j’ai calmé de nombreuses douleurs :algodystrophie suite à fracture du poignet et « entrapment » du nerf par la cicatrice, arthrose, lumbago,etc..jai opté pour le Qi gong en remplacement des anti-inflammatoires.la respiration est essentielle et donc la pratique interieure :Gi Gong,Yoga et gymnastique posturale se complètent parfaitement.. tout consiste a faire circuler l’énergie dans tout le corps…je vis à Rome et nous avons d’excellents professeurs!..

mad pichon martin
mad pichon martin
7 mois il y a

Merci pour ces rendez-vous santé. Je voulais juste confirmer le bienfait de ces pratiques dont je suis adepte depuis plusieurs années.Cordialement

saunier
saunier
7 mois il y a

Bonjour, Je viens de regarder votre offre concernant le cours de Qi Qong avec Tran Huynh Hue en ligne. Vous prétendez que la personne qui s’inscrit fait une économie de 193 euros . Cependant, en calculant les 49 euros à payer par mois cela revient à 588 euros. Contrairement à ce que vous mentionnez, il ne s’agit pas d’une aubaine de 193 euros.Ce cours coûte en fait plus cher de 248 euros comparativement à un cours d’un an à l’institut ( 340 euros). De plus, vous mentionnez des frais d’entretien du site personnel de 27 euros par an passé la… Lire la suite »

Florence Meurin
Éditeur
6 mois il y a
Reply to  saunier

Bonjour Sylvie,
Merci pour votre message.
Le cours de Qi Qong avec Tran Huynh Hue dure 3 mois soit 147 euros en tout, d’où l’économie mentionnée. Aprés les 3 mois au cours desquels vous recevez de nouvelles vidéos chaque semaine, vous conservez un accès illimité à toutes les vidéos moyennant 27 euros de frais annuels pour le maintien de la plateforme.
J’espère que ces explications vous auront éclairées.

Très cordialement.

Marie-therese Payneau
4 mois il y a
Reply to  saunier

Madame 49 × 3 mois sa fait 147 et c’est 340 en cours qui seras en salle ,economie je pense et sans se deplacer

Kouame koffi Noël
Kouame koffi Noël
5 mois il y a

Bonjour,
Je me suis inscrit à votre site il n y a pas si longtemps, parce que j ai trouvé en vos écrits des sources innovantes pour améliorer notre santé et notre vie. Merci pour votre contribution à la vie des personnes du troisième âge et des hommes en général.
Que le Seigneur continue de vous éclairer pour nous instruire pour l amélioration de notre vie. Merci.
Excellente journée.

Giraud Hélène
Giraud Hélène
4 mois il y a

Bonjour, je viens de m’abonner et j’ai reçu l’e-mail de confirmation de Frédéric Forge – Nouvelle Page Santé
Malheureusement cette adresse n’est pas valide pour répondre et poser des questions. Je ne trouve aucun contact e-mail avec nouvelle-page-sante.
Je me demande si je dois annuler mon abonnement avec des robots-fantômes. C’est une situation étrange.
Hélène

Frédéric Forge
Frédéric Forge
4 mois il y a

Bonjour Hélène

Je vous assure, je ne suis pas un robot-fantôme.
Vous pouvez mettre des commentaires ou poser des questions bien sûr, pour chaque article de ce blog.

Très cordialement

Burzawa eric
Burzawa eric
4 mois il y a

Bonjour, je fais du taï chi et du qi cong depuis 8 ans suit à un arrêt cardiaque avec une insuffisance cardiaque en résultat…. J’ai l’extrême chance de le faire avec une Maître « Chen » asiatique et de pratiquer tous les jours chez moi…. C’est vrai que c’est génial mais elle a presque 70 ans et elle aspire à prendre un autre tournan dans sa vie. J’ai commencé à prospecter dans ma région pour continuer à évoluer mais quand je vois les individus qui s’octroie t des titres et qui font et imposent tout un folklore et à quel prix….. C’est… Lire la suite »

Bernière Solange
Bernière Solange
2 mois il y a

Tout d’abord un grand merci pour votre article très intéressant. Je suis très intéressée pour essayer la pratique du Qi Gong. J’ai fait 6 ans de yoga qui m’apportaient un bien-être physique et mental. Mon état de santé actuel ne me permet plus de faire du yoga. Mon rhumatologue et mon neurologue m’ont parlé des biens faits du Qi Gong. Je ne sais hélas pas si en cette pėriode sanitaire, les clubs fonctionnent. Je préfèrerai pratiquer dans un groupe, que seule. Et peut être qu’avec mes pathologies, il y a des mouvements que je ne doit pas faire du moins… Lire la suite »

Calibre Dominique
Calibre Dominique
2 mois il y a

Depuis le confinement, nous pratiquons en famille « les huit pièces de brocard » ainsi que « la grande danse », nous terminons par de l’auto shiatsu. Cela a un effet sur la respiration , nous entretenons notre souplesse et notre musculature sans souffrance.
Effet bénéfique sur le moral également.
Je ne puis qu’encourager autrui dans cette voie. C’est une bulle de bien-être.

Partagez-nous