Pour fortifier les os, fuyez le lait - Nouvelle Page Santé

Pour fortifier les os, fuyez le lait

Vous souvenez-vous de la célèbre campagne Got Milk ? des années 1990 ?

Des consommateurs lambdas autant que des célébrités y buvaient un grand verre de lait, et finissaient avec une moustache blanche.

Le but de cette campagne télévisée était d’inciter la population à consommer davantage de lait pour avoir des os solides.

Mais ces publicités étaient un gros mensonge !

Car vous pouvez fortifier vos os… sans avoir recours au lait !

La science le dit : le lait fragilise les os

L’idée que le lait n’est pas le ciment rêvé pour nos os n’a rien de nouveau, ni même de révolutionnaire. La communauté scientifique est au courant depuis presque 40 ans !1 2

En 1980 aux États-Unis, une équipe de chercheurs sous la houppette de Diane Feskanich a entrepris une étude clinique sur 12 années. Commandée et financée par les National Institutes of Health et le Département de l’Agriculture des États-Unis, cette étude a été menée auprès de 77 761 femmes âgées entre 34 et 59 ans. Ces femmes n’avaient jamais pris de complément de calcium dans leur vie.

Le projet de l’étude était de chercher à savoir si le lait avait quelconque impact sur la santé des os chez les femmes.

Parmi les aliments donnés aux participantes : lait (entier, à faible taux de matières grasses, écrémé), yaourt, crème glacée, fromage frais et fromage à pâte dure.

Et le résultat fut sans appel. Les chercheurs n’ont trouvé aucun bienfait du lait sur les os. Mais pire encore, le risque de fracture des os de la hanche et du fémur augmente respectivement de 50% et 10% par rapport aux femmes ne consommant pas de lait.

Mais ce n’est pas le seul mythe lié au lait à avoir été démenti.

La vitamine D n’est pas l’exclusivité du lait

La vitamine D est très importante pour la santé des os.

Cette vitamine, aussi appelée calciférol, aide à l’absorption du calcium et du phosphore, participe à la santé osseuse, la fonction musculaire et la modulation du système immunitaire.

En plus du calcium, le lait en est souvent présenté comme une source idéale.

Mais, en réalité, il existe de nombreuses autres sources alimentaires et naturelles de cette vitamine.

Vous en trouverez par exemple dans :

Les poissons gras (saumon, thon, sardines, …)

Les champignons (shiitake, chanterelles, maitake, …)

Les œufs

Et même si ce n’est pas un aliment, une exposition de 10 minutes au soleil suffit pour que votre corps produise de la vitamine D.

Du lait non mais du calcium, oui !

Vous l’aurez compris. Si vous voulez des os sains, fuyez le lait !

Mais alors que consommer à la place ? Car le calcium reste essentiel à votre bonne santé osseuse.

Il existe des aliments riches en calcium d’origine végétale3 : les légumes verts à feuilles comme le brocoli, le chou frisé et les épinards sont d’excellentes sources de calcium.

Côté légumineuses et oléagineux, je peux vous recommander la consommation de graines de sésame, d’amandes et de haricots blancs. En effet, ces aliments sont eux aussi riches en calcium.

En ajoutant ces aliments à votre alimentation régulière, vous pouvez augmenter votre apport en calcium sans dépendre du lait.

La vitamine oubliée : la vitamine K2

Souvent négligée, la vitamine K2 est cruciale pour la santé osseuse, car elle aide à réguler la distribution du calcium dans notre corps5 6.

Vous en trouverez dans le natto, un plat japonais à base de graines de soja fermentées, ou le tempeh, sa version indonésienne.

Sous leurs airs étranges, ces plats ont une grande complexité de saveurs et un don pour s’adapter à tout type de préparations : seuls ou avec une sauce à la moutarde, en salade, sur un bol de riz et même dans des pâtes. De quoi vous changer des sempiternels fromages !

Non, le sport ne casse pas les os, il les soutient

Enfin, n’oubliez pas l’exercice physique !

Le sport et l’exercice physique jouent un rôle crucial dans la santé des os en :

1. Stimulant la formation osseuse : lorsque vous vous engagez dans des activités physiques qui impliquent des charges et des impacts, comme la course à pied, la musculation ou les sports de saut, vous créez un stress mécanique sur vos os. Ce stress stimule les cellules spécialisées appelées ostéoblastes à produire de nouvelles cellules osseuses, renforçant ainsi la densité et la solidité de vos os.

2. Rrenforçant les muscles : les muscles exercent une traction sur les os auxquels ils sont attachés, stimulant ainsi la formation osseuse et améliorant la densité minérale osseuse.

3. Améliorant l’équilibre et la coordination : la pratique régulière d’activités sportives améliore l’équilibre et la coordination, ce qui réduit le risque de chutes et de fractures.

4. Favorisant la production de vitamine D : certaines activités sportives se pratiquent à l’extérieur, ce qui permet une exposition au soleil. Comme mentionné précédemment, l’exposition au soleil est une source naturelle de vitamine D, essentielle à la santé des os.

Un aliment qui n’est pas fait pour être consommé

Enfin, de plus en plus de personnes expriment une intolérance grandissante au lactose.

En effet, même si les nourrissons tolèrent bien le lait maternel, les intestins des adultes ne sont pas faits pour digérer le lait animal. Cela donne une raison supplémentaire pour fuir le lait, mais j’en parlerai plus en détail dans une autre lettre.

En attendant, je vous recommande l’ouvrage de Thierry Souccar Lait, mensonges et propagande (ed. Thierry Souccar, 2008) pour vous renseigner davantage.

Et vous, comment prenez-vous soin de vos os ?

4 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
CAT
CAT
8 mois il y a

Pour mes os, je prends tous les jours de la vitamine D et K2 et je vais en plus des cures de silicium .

Loulette 13
Loulette 13
8 mois il y a

Bonjour 10 mn de soleil pour la vitamine D, n’est largement pas suffisant. il faut se suppplémentariser avec des compléments de Vitamine D

MARTIAL
MARTIAL
8 mois il y a

Bjr, plutôt une question : je privilégie le lait…mais surtout(!), fromages de bebis et chèvres qui ne seraient pas « nocifs » contrairement au seul lait de vache. Ai-je raison ou tort par rapport à votre expertise ?
Merci.

Jamila
Jamila
8 mois il y a

La publicité pour la consommation de produits laitiers a pris pour prétexte le manque de calcium responsable de la fragilisation des os
Mais des études ont montré que l’ostéoporose n’est pas due à un manque de calcium mais à un manque de protéines qui constituent la structure de l’os

Jorjy
Jorjy
8 mois il y a

Bonjour, une question :je prends de l huile de foie de morue tous les jours. Est-ce bien ou dois-je y associer autre chose ?

António Várzea
8 mois il y a

Aprender, aprender. Sempre

reverdy
reverdy
8 mois il y a

un ami qui souffrait d’intolerances au gluten, lactose, etc a adopté le régime cru et le lait cru, depuis il retrouve un fonctionnement normal . Le lait non pasteurisé ne présente pas les inconvénients du lait chauffé.

Sasa
Sasa
8 mois il y a
Répondre à  reverdy

Tout à fait. Il a au contraire une multitude de bienfaits. C’est bien ce dont je parle dans mon commentaire ( plus haut). En général les Anciens, moines, fermiers paysans ( et nobles!) etc savaient bien ce qu’ils faisaient. Ils appliquaient des recettes physiologiques( d’origine sans doute quasi spirituelles), contrairement à la science néfaste qu’on connaît depuis 250 ans qui prétend tout comprendre mais massacre tout lol.

Banget
Banget
8 mois il y a

Félicitations! Je suis toujours épaté de voir gens comme vous faire preuve d’une imagination pour trouver chaque jour, 360 jours par année, un sujet pour faire peur aux inquiets de ce monde. Vous êtes plusieurs à vous disputer la jobardise des gens (Secrets nutrition, etc.) Vous trouvez un article qui va vers vos « convictions économiques » (faire de l’abonnement). Vous le triturez pour en faire apparaître juste l’aspect négatif et voilà ! De quoi faire peur aux naïfs, aux obsessionnels de la santé, etc. Et vendre quelques abonnements avec la promesse d’un livre « gratuit ». En ce qui concerne la fameuse étude citée… Lire la suite »

Wuidart Éric
Wuidart Éric
8 mois il y a

Bonjour, ce que vous dites sur le lait ne concerne que les laits industriels. Le lait cru directement de la ferme n’a pas les défauts que vous signaler. Comme la plupart des aliments, le lait est fait pour être tèté, plus il s’éloigne de la mamelle moins il est bon pour la santé. A l’heure actuelle, on appele, dans l’industrie, ultra frais, des produits laitiers qui on été trait quinze jours auparavant. Comment voulez vous que ces produits aille encore des qualités nutritionnelles. vous voulez plus d’informations sur ces faits. Lisez le livre « le lait, cet élixir assassiné  » de… Lire la suite »

Sasa
Sasa
8 mois il y a
Répondre à  Wuidart Éric

J’ai été voir ce livre. Il semble extrêmement intéressant. Les Editions Nouvelles pages pourraient peut être rencontrer cet agriculteur ou ses descendants pour faire un reportage sur les bienfaits du lait cru? Et s’ils veulent vendre quelque chose, une formation pour faire son lait fermenté ( bon avec du citron c’est pas très compliqué:)) et 2 ou 3 fromages maison :).

Marion
Marion
8 mois il y a
Répondre à  Wuidart Éric

Exact. le lait vraiment complet et cru, pas du tout modifié, n’est pas le même produit que ce qu’on nous vend sous le nom de lait dans le commerce et qui a subi moultes transformations et modifications. il y a aussi le livre du Canadien Carol Vachon: Pour l’amour du bon lait, le livre de Taty Lauwers: Qui a peur du grand méchant lait, ou encore celui de Véronique Richez: La vache qui pleure. C’est à chacun de sentir s’il digère le l ait ou pas. La norme de l’évolution serait de ne plus avoir de l’enzyme lactase qui permet… Lire la suite »

Sasa
Sasa
8 mois il y a

Bonjour. Le fromage au lait cru ou plus simplement le lait fermenté, est consommé depuis des milllénaires par nos ancêtres, et dans d’autres régions aussi traditionnellement ( lassi, dahi, autres laits crus). Souvent, après le repas ( d’ou la tradition de manger un morceau de fromage après le repas qui est devenu une absurdité après Pasteur alors que c’était quasiment un « super-aliment »)) et on sait que cela permet une excellente digestion et favorise la santé du microbiote et donc du corps en général. Le fromage cru n’aurait il quand même pas quelques avantages pour les os? je me pose la… Lire la suite »

Suivez-nous sur Facebook

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close