Nous allions de toute façon commencer à porter des masques - Nouvelle Page Santé

Nous allions de toute façon commencer à porter des masques

Dans le coronavirus, beaucoup accusent la mondialisation.

Certes, c’est une réalité que les gens voyagent énormément et que les marchandises circulent sur les océans…

… mais à mon sens, cette explication est incomplète.

On ne peut pas regarder l’épidémie, sans regarder le terrain.

“Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui fait tout” disait Claude Bernard, le célèbre médecin français mort en 1878 et fondateur de la médecine expérimentale.

Quand bien même le coronavirus circule… s’il se retrouve face à des populations saines, bien nourries, et qui ont une bonne hygiène… 99,9974 % de la population survivra.

99,9974 %, c’est la proportion actuelle de survivants en France[1].

Mais nous pourrions faire encore mieux… je vais y revenir dans un instant.

Les mesures les plus efficaces sont les plus simples

Les plus grands progrès de la santé ne sont pas dûs aux médicaments, ni même aux vaccins, mais à des bons gestes de base[2][3][4][5][6] :

  • boire de l’eau potable ;
  • manger à sa faim ;
  • avoir des apports suffisants en micronutriments (vitamines et minéraux) ;
  • se laver les mains ;
  • désinfecter le matériel médical.

Lorsque ces éléments sont réunis, notre système immunitaire devient un bouclier surpuissant. C’est ce qui explique que la plupart des gens se débarrassent des infections, sans médicaments ni vaccins.

Ceci nous amène à l’hygiène. L’hygiène est le domaine où nous avons la plus grande marge de manoeuvre en France, selon moi. Et c’est ce qui permettrait de sauver des vies…

… à commencer par porter un masque.

Je ne vais pas revenir sur le cafouillage du gouvernement Macron au sujet des masques.

Il y a trois types de masques :

  • masque fait maison

  • masque chirurgical

  1. Masque filtrant FFP2

 

Protège les autres si vous avez le coronavirus Vous protège du coronavirus si vous craignez de l’attraper

Masque fait maison

moyennement

très mal (dépend du design)

Masque chirurgical

bien

moyennement

Masque filtrant FFP2 très bien

bien

[7]

Pour ne pas être contaminé par un malade, seuls les masques filtrants FFP2 ont prouvé leur efficacité. Mais il est difficile de s’en procurer à l’heure actuelle en France bien que la vente soit à nouveau autorisée[8][9].

Maintenant que le déconfinement se prépare, nous allons voir de plus en plus de masques. C’est un changement culturel qui se joue en Europe.

J’ai toujours été impressionné par les Asiatiques qui portent un masque lorsqu’ils sont malades. Je suppose que vous aussi. Et chaque fois que j’en voyais un, je me demandais : “Dans combien d’années les Européens vont-ils se mettre à porter des masques ?” C’était bien avant le coronavirus.

Alors certes, dans tous les hôpitaux de France, les mesures d’hygiène (masques, solution hydroalcoolique) sont irréprochables. Mais, les autorités sanitaires n’ont pas la même exigence dans les lieux publics.

En novembre 2019, après avoir été malade une semaine, je me suis surpris à porter un masque dans la rue, pour ne pas contaminer les autres. C’est surtout ma femme qui m’a encouragé. Elle vient d’une famille de médecins, donc nous avons toujours des masques et des gants chirurgicaux à la maison. La raison pour laquelle je vous donne ces détails personnels, c’est que je ne crois pas au hasard…

Le fait que ma femme se soit dit “nous devrions porter un masque” est la preuve d’un changement de mentalité en Europe.

Et l’arrivée du coronavirus cet hiver est presque un “épiphénomène”. L’Europe était déjà en train d’adopter des mesures d’hygiène “à la japonaise”.

Ce qui m’a le plus surpris, c’est qu’on fait face à une tendance qui vient d’Extrême-Orient.

J’y vois un changement de paradigme : depuis la Seconde Guerre mondiale, les tendances naissaient aux États-Unis et arrivaient en Europe avec 10 ans de retard.

Et si désormais la Chine était l’avenir de l’Europe ?

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Isabelle SOLLaurence SturmCatherine MORELbrochetDaniel MARTIN Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Daniel MARTIN
Invité
Daniel MARTIN

Je suis âgé de 70 ans, je suis technicien en électro-mécanique, j’ai travaillé toute ma vie de 20 ans à 65 ans dans l’industrie chimique en service posté, (Matin, Après-midi, Nuit), j’ai fait partie d’une unité de pompiers d’entreprise en même temps que mon travail journalier normal, je suppose que j’ai eu les mêmes maladies que n’importe qui… et voilà que maintenant on voudrait me voir porter un masque, pour me balader ou promener mon petit chien ??? NON CA JAMAIS !!!! SOUS AUCUN PRÉTEXTE !!!

brochet
Invité
brochet

Pet de lapin sur toile cirée ! Si certains asiatiques portent des masques, ce n’est ABSOLUMENT PAS pour des raisons de contagiosité (dans un sens ou dans l’autre!). C’est parce que l’air est irrespirable dans les mégalopoles à cause de la pollution ! Il est loisible d’imaginer le port volontaire du masque pour les Parisiens qui ont la trouille au ventre et dont les traits psychotiques s’accentuent de mois en mois (cf mon intervention au congrès mondial de philosophie d’Albi en juillet 1994, thème du congrès : « devenir de l’Humanité »), mais nous sommes en France ! et si 10% de… Lire la suite »

Catherine MOREL
Invité
Catherine MOREL

Bonjour, c’est quoi ce message sur les masques, vous ne nous apprenez rien ! Enfin pour moi ! peut-être effectivement pas pour tout le monde ! c’est sympa comme actualité mais je vois que dans l’envoi de cette publication, vous informez bien sûr mais vous proposez vos publications payantes,  » Plantes bien être, etc …business is bussiness ! depuis le temps que je vous suis et je me fais souvent « avoir » lorsque j’ai cliqué pour avoir plus de contenu à votre lettre, de n’imputer directement la publication payante parce vous avez mes coordonnées SEPA et que je dois après coup… Lire la suite »

Laurence Sturm
Invité

Bonjour, C’est joli tout ça et ces discours qui changent d’une semaine à l’autre et se contredisent allègrement. Il y a effectivement des choses à faire à titre individuel et collectif. Et il ne s’agit pas de copier-coller des pratiques pour obtenir un résultat. N’oublions pas que le port du masque en Asie est déjà une pratique culturelle pour le groupe, l’individu est au second plan. Là les mesures de privation de liberté le soulignent avec panache. Les mesures ordinaires les plus simples comme se laver les mains à l’eau et au savon ne sont prises au sérieux et appliquer… Lire la suite »

Isabelle SOL
Invité

Bonjour. Je suis aide à domicile auprès des personnes âgées et ou handicapées, donc l’utilisation des masques lorsque j’ai un rhume,etc (qui me permet de travailler), je connais depuis des années. A chaque début d’hiver, j’achète une dizaine de masques à ma pharmacie qui me revenaient à 5 centimes l’un jusqu’en 2018/19. Cette année,en début d’hiver, ma pharmacie n’avait que des boîtes de 50 masques à 9,90 € (soit 2 centimes l’un).Lorsque je suis allée renouveler mon ordonnance, le pharmacien m’a dit qu’elle les vendait à 83 centimes l’un et qu’elle ne faisait aucune marge dessus. Ce qui est rare… Lire la suite »

Partagez-nous