Votre miel est mort - Nouvelle Page Santé

Votre miel est mort

Au-delà de 38°C, votre miel est « mort »

Chère lectrice, cher lecteur,

Au-delà de 38°C, votre miel est “mort”.

C’est une apicultrice qui m’a expliqué ça :

Dans une ruche d’abeilles, il fait entre 35 et 38°C, pour garder les larves bien au chaud.

Jamais plus, et rarement moins. C’est à cette température que les abeilles stockent le nectar qu’elles viennent de butiner dans les fleurs des environs.

Pendant le voyage, elles le mélangent à des enzymes de défense, des probiotiques, des petits grains de pollen.

Le nectar s’épaissit, devient hyper nutritif et antibactérien, tout ça bien précieusement stocké dans la tiédeur des rayons… La nourriture idéale pour aider la ruche à passer l’hiver.

Le précieux nectar… ébouillanté

C’est ça, le miel qu’on mange : un microcosme fragile et équilibré qui se crée grâce au lent travail des abeilles.

Et c’est aussi ça que vous détruisez quand vous le chauffez : vous réduisez à l’impuissance les enzymes de défense, vous tuez la vie microbienne de votre miel, et vous dégradez ses propriétés antiseptiques et antivirales…

Il ne reste littéralement que le sucre !

38°C, 3 minutes

Ça ne vous aura pas échappé : 38°C, c’est pile la température que ne dépasse pas notre corps. Si tout va bien, il est même à 36,6°C : parfait pour bien assimiler le miel sans dénaturer ses propriétés (la vie est bien faite, quand même !).

Mais il ne s’agit pas juste de l’avaler tout rond non plus !

Vous prenez une cuillère bien bombée de miel, et vous la mettez sous votre langue.

Là, vous n’avalez pas tout de suite : comme pour l’homéopathie, le fait de  garder le miel dans la bouche lui laisse le temps de diffuser ses principes actifs dans votre bouche, dans votre gorge, et pas uniquement dans le système digestif.

Vous le laissez fondre 2-3 minutes (profitez du goût au passage, c’est quand même meilleur que dilué dans de l’eau), puis vous avalez.

Contre un mal de gorge, une inflammation des gencives, un petit rhume : c’est radical 🙂

Mais ça ne s’arrête pas là !

Car s’il est bien connu que le miel est efficace pour soulager un petit refroidissement ou délicieux, étalé sur une tranche de pain, au petit-déjeuner, il peut faire bien plus que cela pour notre santé !

En massage, en cataplasme, en gargarisme…

Vous pouvez utiliser le miel en cataplasme, directement sur les blessures (cette technique est même employée dans certains hôpitaux1). Exactement comme les abeilles qui l’utilisent pour ses propriétés antibactériennes, vous pouvez l’appliquer pour éloigner les bactéries des plaies, et aider les tissus à se reconstruire.En massage, il aide le corps à se débarrasser de ses toxines, en les absorbant au fur et à mesure des mouvements (il y a, là aussi, un protocole simple à suivre en 3 étapes).

En crème, il a un rôle « désinfectant », très efficace en cas d’eczéma ou de problème de peau. Si vous le mélangez avec un peu d’huile et de cire, vous obtenez une crème qui saura vous soulager 😊

La recette que je préfère

Je ne pouvais pas terminer ce message sans vous partager ma recette favorite à base de miel ! Elle est ultra facile à réaliser, prête en seulement quelques secondes et remplace n’importe quel masque pour le visage du commerce.

Teint frais et peau souple et hydratée naturellement garantis 😉

Pour la réaliser, vous avez seulement besoin de mélanger :

  • deux cuillères à café de miel
  • deux cuillères à café de lait (un deuxième ingrédient idéal pour hydrater, nourrir et purifier la peau)
Une fois le mélange bien homogène, il ne reste plus qu’à l’étaler sur le visage et laisser poser le tout pendant une vingtaine de minutes.
J’espère que ces informations sur le miel vous auront plu !
5 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
SYLVETTE
SYLVETTE
29 jours il y a

Bonjour, En 2015, j’ai été gravement accidentée, à moto non responsable. Fracture du plateau tibial, péroné et cheville en vrac, j’en passe…! Plusieurs mois hospitalisée 2ans de rééducation, avec tous les désagréments accompagnants. On m’a fait une greffe de peau prise à la cuisse(environ 15cmx5cm) et replacée à la cheville… qui a assez bien guéri ! Le retrait de peau à la cuisse ne cicatrisait pas, et ça, pendant plusieurs semaines malgré les soins. Mon époux apiculteur, à cette époque me suggère de poser sur la plaie du MIEL . On en connaissais les propriétés ! A l’instant du contact… Lire la suite »

bar
bar
29 jours il y a

bonjour – bien reçu votre message – merci de bien vouloir faire suivre cette
information à tous les vendeurs de miel sur le territoire français – que pensez du
miel congelé ou chauffé ? à vous lire – merci

Jean-Noël
Jean-Noël
29 jours il y a

Bonjour,
Il y a longtemps que je sais qu’il ne faut pas chauffer le miel mais ce n’est pas 38 mais 42° qu’on m’avait donné comme limite.

Judith Drapeau
Judith Drapeau
29 jours il y a

J’apprécie votre page et j’adore le miel
Merci pour toutes ces infos que j’ignorais
Gratitude infinies

Suivez-nous sur Facebook

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close