L’effet collatéral le plus inattendu du Covid – Nouvelle Page Santé

L’effet collatéral le plus inattendu du Covid

Le confinement a été pour beaucoup un moment difficile. Il a fallu (ré) apprendre à vivre ensemble à temps plein, à deux ou en famille. Cette épreuve a mis de nombreux couples à rude épreuve. 

La Chine, l’Espagne et la Russie en ont déjà fait les frais. Dans ces pays, les demandes de divorces explosent (1).

En France, d’après un sondage réalisé par l’IFOP pour un site de sexologues, un couple sur dix souhaite prendre ses distances et 4 % envisagent d’ores et déjà une rupture.

A mon cabinet, je suis très sollicité pour accompagner des parents (ou des enfants) dans ces moments de rupture.

Voici pourquoi le confinement a fait exploser les couples, et comment mieux s’y préparer s’il devait se reproduire.

Le divorce, révélateur des dysfonctionnements du couple 

D’après les spécialistes en conseil conjugal, c’est surtout chez les jeunes couples fragiles que la séparation est devenue inévitable. Ces couples étaient dans une situation dite de « conflit larvé » : il existait un malaise qui n’était pas exprimé.

Souvent, les activités extérieures (travail, sport, culture) permettent de masquer un conflit existant. Le confinement a alors agi comme un miroir grossissant le vide relationnel. 

Au bout de quelques semaines, un membre du couple était alors à même d’exprimer : « j’ai pris ma décision ; avant je m’interrogeais, mais le confinement a été le déclencheur. »

L’été arrive… mais rien ne s’arrange !

La fin du confinement coïncide pour nous avec l’arrivée de l’été. 

Bonne nouvelle ? 

Hélas non, car traditionnellement, l’été est aussi une période compliquée pour les couples fragiles. Les avocats le savent bien, avec des consultations plus nombreuses à l’automne. 

Comme pendant le confinement, la période estivale marque un retour à une vie de famille intense. Même si la liberté, en vacances, est plus grande qu’au moment du confinement, les bases de nombreux couples restent fragiles et peuvent menacer de s’effondrer à tout moment.

Quoi qu’il arrive : communiquez !

Et si vous demandiez à votre conjoint ce qu’il espère de vous et réciproquement ? 

Les problèmes de couple sont souvent le fruit d’une mauvaise communication. Echanger sur les désirs sexuels, sa vision de l’éducation des enfants, les envies de loisirs communs, de partage culturel, … tout ceci est une bonne source d’entente du couple.

Un bon exemple de l’importance de la communication dans le couple est l’histoire de Paul, qui est récemment venu me consulter. Sa femme et lui n’étaient pas d’accord sur le choix de l’école de leur fille qui entre en CP : école privée ou publique ? Après un entretien, il est apparu que le désaccord portait surtout sur les horaires de classe et non tant sur les choix éducatifs.

Le cas de Paul est significatif : très souvent les problèmes que l’on croit insurmontable ne sont en réalité que des problèmes relativement superficiels, et non de fond. 

Aborder les problématiques sur le fond, à partir des besoins de chaque parents et enfants,  permet aussi de cimenter le couple.

Mais gardez aussi une sphère privée

Un couple qui fonctionne est un couple qui se respecte et qui respecte la liberté de l’autre

Il est indispensable d’avoir des espaces de liberté au sein de son couple : un déjeuner entre amis, une activité sportive ou culturelle individuelle. 

En parler et consulter un ou une spécialiste en conseil conjugal ou thérapie de couple peut permettre de renouer le dialogue et de sauver son couple. 

Voici deux autres histoires de couple qui prouvent à quel point le dialogue est important : 

  • Odile et Jean n’arrivent plus à communiquer. Une liaison platonique et amicale entre Jean et une internaute a mis le feu aux poudres. Odile ne parvient pas à lui refaire confiance alors que leur union dure depuis 30 ans. Quelques entretiens ensembles permettent de renouer le dialogue.
  • Martine constate que son couple bat de l’aile. Elle ne ressent pas d’agressivité, mais une forme d’indifférence, sans doute pire. Pouvoir en parler lui permet de prendre du recul sur sa situation familiale. Elle se sent enfin capable de prendre une décision.

Ne restez pas enfermés ! Parler est déjà une ébauche de solution, quelle qu’elle soit.

5 1 voter
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Partagez-nous