Le sucre, meilleur ami du cancer - Nouvelle Page Santé

Le sucre, meilleur ami du cancer

Tout le monde aime le sucre, car cette substance active dans notre cerveau le circuit de la récompense1 et c’est pour cela qu’il est universellement apprécié.

Autrement dit, manger du sucre déclenche dans notre cerveau une sensation de plaisir.

Cela tombe bien car nos cellules ont besoin de sucre pour fonctionner.

Le problème c’est que nous en consommons beaucoup trop, et de la « mauvaise forme ».

Malheureusement, cette consommation effrénée a un lien direct avec le cancer.

La consommation de sucre a augmenté de 1000% en 20 ans

ll existe plusieurs types de sucre. Certains sont d’origine naturelle, c’est le cas du sucre de canne et ses dérivés (Jaggery, Piloncillo, Muscovado, etc.), du miel ou du sucre de betterave…

Mais le véritable ennemi, c’est le fructose raffiné, qui apparaît dans nos étagères sous des formes très différentes.

Une étude menée en 2022 à l’Université du Texas2 a cherché à savoir quel type de sucre était le plus nocif. Voici ses principaux résultats :

  • La consommation par personne de sucre transformé dans le monde est aujourd’hui de plus de 45 kg/an.
  • L’augmentation de la consommation de sucres ajoutés, en particulier dans les boissons sucrées, contribue aux épidémies mondiales d’obésité, de diabète, de maladies cardiaques… et de cancer.
  • La consommation de HFCS (sirop de maïs à haute teneur en fructose) a augmenté de plus de 1000% entre 1970 et 1990. Cela représentant le plus grand changement dans la consommation de tout aliment ou groupe d’aliments dans les sociétés développées.
  • Le HFCS représente actuellement plus de 40% des édulcorants caloriques ajoutés aux aliments et boissons.
  • Le fructose est naturellement présent dans les fruits, mais est aussi largement utilisé comme édulcorant calorique ajouté dans de nombreux aliments (comme le HFCS).

Enfin, d’après cette étude, c’est bien le fructose, en particulier lorsqu’il est présent sous forme de HFCS, qui semble être le type de sucre le plus étroitement lié au cancer.

Pour une raison simple : il dérègle notre production d’insuline.

L’insuline : un acteur clé dans la relation entre le sucre et le cancer

L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui joue un rôle essentiel dans la régulation de la glycémie (taux de sucre dans le sang).

Lorsque nous consommons des glucides, notamment du sucre, notre taux de glucose sanguin augmente.

En réponse, le pancréas libère de l’insuline pour aider les cellules à absorber le glucose et le convertir en énergie.

Le problème, c’est que les cellules cancéreuses sont particulièrement gourmandes en glucose car il les aide à grossir

Quand il y a un excès de glucose dans le sang, l’insuline fait donc entrer le sucre prioritairement dans les cellules cancéreuses.

C’est grâce à ce carburant que les cellules cancéreuses se multiplient.

Mais attention à ne pas éliminer tous les sucres pour autant !

Le fructose, un carburant pour les cellules cancéreuses

Toutes nos cellules ont besoin de glucose – qui est, je le rappelle, une forme de sucre – pour fonctionner.

Mais une étude3 a montré que le fructose déréglait non seulement la production d’insuline, mais aussi l’homéostasie glucosique (l’équilibre en glucose) des cellules.

Dit plus simplement : le fructose pousse nos cellules à trop manger !

Elles assimilent donc plus de glucose que ce dont elles ont besoin, et prennent le risque de se multiplier trop et trop vite.

Une autre étude a montré que la consommation de boissons sucrées (très riches en fructose) était associée à un risque accru de cancer du sein, de carcinome hépatocellulaire, de cancer colorectal et de mortalité par cancer de la prostate3.

Vous l’aurez compris, évitez à tout prix les sucres transformés de type fructose !

Voici quelques conseils pour venir à bout de cet ennemi.

4 conseils pour une consommation sans risque du sucre

  • N’ajoutez pas de sucre : une alimentation équilibrée et variée contient assez de glucose. Il n’est donc jamais nécessaire d’ajouter du sucre à ce que vous mangez ou buvez (café, thé, gâteau…). Si vous ne pouvez pas vous passer du goût sucré, optez pour des alternatives naturelles comme le miel ou le sirop d’érable, et toujours en modération.
  • Évitez les “sucreries” : boissons sucrées, sodas, bonbons, pâtisseries… et évidemment tous les aliments transformés du type plats préparés…
  • Mangez des fruits entiers : les fruits contiennent certes du sucre naturel mais ils sont également riches en fibres, vitamines et antioxydants. De quoi contrebalancer le sucre qui, prisonnier des fibres, va se libérer progressivement dans l’intestin et donc dans le sang.
  • Lisez les étiquettes : faites la chasse aux mentions telles que glucose, saccharose, fructose, maltose, sirop de maïs… Et soyez conscient des sucres cachés là où ne les attend pas : pain blanc et mi-blanc, pâtes à la farine de blé, riz blanc…
Si vous avez d’autres astuces à partager avec nous pour diminuer le sucre dans notre quotidien, n’hésitez pas à laisser un commentaire.
0 0 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Roques
8 mois il y a

Bonjour.Moi je consomme du sirop d agave .

Picard
Picard
8 mois il y a

Je pense qu il faut se déshabituer progressivement. Ne manger que les desserts maison sans sucre. On peut compenser par des raisins secs, de la vanille, fève tonka. Au début je rajoutais 1 c à soupe de sirop d agave. Maintenant je n en ai plus besoin. Le corps s habitue. Il faut trouver les bonnes recettes et les adapter. On peut manger autrement sans aucune frustration

Amanda
Amanda
8 mois il y a

Qu’est-ce que le sucre de table ? Le saccharose, ou sucrose, est un sucre issu de la betterave sucrière ou de la canne à sucre. C’est lui que l’on appelle aussi sucre de table (utilisé en cuisine et en pâtisserie). Composé de fructose et de glucose, le saccharose est connu pour son goût doux et sucré particulièrement apprécié. LE SUCRE DE BETTERAVE EST MAUVAIS AINSI QUE LE SUCRE DE CANNES. LES CELLULES CANCEREUSES SE NOURRISSENT DE CES SUCRES. Pour les boissons sucrées, optez pour les sodas ZERO sans sucre avec édulcorants car LES EDULCORANTS NE SONT PAS CANCERIGENES. Le café et… Lire la suite »

Dominique
Dominique
8 mois il y a

Moi je sucre avec du miel qui sort directement des ruches je ne prends plus de sucre blanc raffiné depuis plusieurs années

Barbier
Barbier
8 mois il y a

Vous n’évoquez. Pas l’activité …si vous écrivez ou regardez une grande partie de la journée les écrans forcément vous devez vous priver de ce sucre si critiqué!!!

Suivez-nous sur Facebook

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close