Le seul sucre qui pourrait vous faire du bien - Nouvelle Page Santé

Le seul sucre qui pourrait vous faire du bien

Le sucre, de façon générale, n’est pas mon ami, vous le savez.

Pourtant, il en est un qui pourrait entrer dans mes bonnes grâces.

Il s’agit du ribose.

Sans lui, nous serions à plat

Le ribose (alpha-D-ribofuranose ou D-ribose) est un sucre simple synthétisé dans notre organisme à partir du glucose, il n’est donc pas directement apporté par la voie de l’alimentation.

Inutile de chercher des aliments riches en ribose, vous n’en trouverez pas.

Ce petit sucre joue un rôle capital chez tous les êtres vivants, animaux et végétaux, car il constitue un élément clé du métabolisme énergétique : il sert en effet à stocker l’ATP dans nos cellules. L’ATP, c’est cette petite « batterie » qui permet à nos cellules d’accomplir toutes leurs tâches.

Le ribose intervient également dans la structure de notre matériel génétique, l’ADN et l’ARN.

Mais des chercheurs lui ont découvert d’autres vertus thérapeutiques incroyables.

Le cœur, grand consommateur de ribose

Le cœur a besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner convenablement.

Pour vous donner une idée du travail qu’il doit fournir, sachez qu’une journée représente environ 86 000 battements et que le cœur pompe 5 litres de sang par minute !

Si notre cœur n’est pas suffisamment alimenté en ribose, il ne peut pas fournir cet effort.

Le ribose est le nutriment le plus important pour entretenir l’énergie cardiaque.

Les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque pourraient alors tirer le plus grand bénéfice d’une supplémentation en ribose.

L’insuffisance cardiaque se traduit par une fonction de pompage du cœur réduite qui entraîne un apport sanguin insuffisant aux autres organes comme le cerveau, le foie et les reins.

On ressent alors un essoufflement qui peut survenir au repos ou à l’effort, une fatigue chronique, de la rétention d’eau, et parfois une toux persistante.

Les résultats de plusieurs études1,2,3 concluent que l’administration de ribose à des sujets atteints d’insuffisance cardiaque est profitable.

La deuxième étude à laquelle je renvoie affiche 64 % de sujets soulagés après six semaines de traitement.

Les chercheurs notent que la qualité de vie des patients est incontestablement meilleure.

L’ensemble des pathologies cardiaques ischémiques (défaut d’oxygénation des cellules suite à un rétrécissement artériel qui peut provoquer, entre autres, l’infarctus du myocarde) pourraient même être traitées grâce au ribose4.

Le ribose pourrait notamment aider le muscle cardiaque à retrouver une fonction normale après un infarctus par exemple.

Fibromyalgie ou fatigue chronique : pensez au ribose

Le Dr Julian Whitaker5 est membre de l’American Medical Association. Il est l’auteur de nombreux livres à succès et fondateur de la Freedom of Health Foundation.

Il milite depuis longtemps pour une utilisation plus large du ribose en cas de maladies cardiaques,  ou musculaires telle que la fibromyalgie.

Selon lui, certaines personnes pourraient ne pas accomplir correctement la synthèse du ribose.

Le cœur et les muscles demandant beaucoup d’énergie pour fonctionner seraient d’autant plus affectés par un manque de ribose disponible.

La fibromyalgie et le syndrome de fatigue chronique ne sont pas bien compris par la médecine.

Cependant, ces deux affections semblent avoir en commun un métabolisme énergétique cellulaire altéré provoquant de la fatigue, des douleurs inexpliquées, des problèmes de sommeil ou encore des troubles de la mémoire ou de la concentration.

Le Dr Whitaker pense qu’une simple supplémentation pourrait aider à améliorer ces symptômes.
Une étude atteste d’ailleurs des effets du ribose sur tous les effets néfastes de la fibromyalgie6.

Ce sont surtout les grands sportifs en quête de performances qui connaissent bien les vertus énergétiques du ribose.

Son effet sur l’endurance en fait un supplément très populaire auprès de certains coureurs de fond et cyclistes de compétition.

En médecine, en revanche, son usage est beaucoup moins répandu.

C’est dommage.

Comment vous supplémenter en fonction de votre problématique ?

Pour les sportifs, la récupération sera facilitée par la prise de 5 g de ribose 30 minutes avant l’effort et une autre dose de 5 g dans les 30 minutes après l’effort.

Pour les problèmes cardiaques, la fibromyalgie ou la fatigue chronique, 15 g (3 X 5g) par jour sont généralement utilisés.

Je vous conseille de privilégier la forme D-ribose (forme active) en poudre ou granule. Les comprimés contiennent généralement de trop petits dosages et sont trop coûteux.

Vous pouvez vous en procurer dans les boutiques dédiées au sport, sur internet ou en parapharmacie.

Il vous suffit de le diluer dans un verre d’eau ou de jus de fruit.

Le ribose présente peu d’effets secondaires.

Ce sont surtout lors de prises de 10 grammes ou plus (en une seule fois) que l’on peut constater une hypoglycémie temporaire qui peut être évitée avec un apport de glucides (comme le jus).
Les autres effets secondaires que certaines personnes ressentent sont la mollesse des selles, des maux de ventre ou de tête mais cela reste rare.
La prise du D-Ribose est susceptible de faire baisser le taux de sucre dans le sang (puisqu’il est synthétisé à partir du glucose).

Il est donc déconseillé aux personnes diabétiques et à celles prenant des molécules qui réduisent le glucose dans le sang comme l’insuline.

Le D-Ribose est interdit aux personnes qui viennent de subir une intervention chirurgicale. Évitez également d’en prendre deux semaines avant une opération chirurgicale.

Enfin, par précaution, la prise de Ribose est déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler du ribose ? En avez-vous déjà pris ?
A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

3.5 4 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
TIAN
TIAN
29 jours il y a

Bonjour je ne connais pas le D-Ribose j’ai beaucoup apprécié vos recherches.
Merci de le partager avec nous.

Mathelin annette
29 jours il y a

Jamais entendu parler … merci pour cette info. !
A.M.

Justin Yembe
Justin Yembe
29 jours il y a

comment trouver le ribose dont il est question dans les conditions qui sont les notres!! car c’est bien toute cette théorie, nous avons besoins d’experimenter

Michel
Michel
29 jours il y a

Merci pour vos informations, personnellement je ne connaissais pas ce produit .

Dumas-Rodet
29 jours il y a

Non je n,’ai jamais entendu parler de D rigole. Merci pour l’info.

Dumas-Rodet
29 jours il y a

D Ribose et non (D rigole !!)

GRAVES
GRAVES
29 jours il y a

Merci pour cette information très intéressante et complètement nouvelle pour moi ! Vous ne citez pas dans les contre-indications les traitements anti-coagulants mais le fait que vous indiquiez qu’il faut arrêter le traitement 15 jours avant une intervention laisse penser qu’il agit sur la fluidité du sang.
Est-ce exact ? Merci de donner cette précision

gabriel
gabriel
28 jours il y a



Gerard
Gerard
27 jours il y a

Merci pour l’info

Belibys
Belibys
27 jours il y a

Intéressant mais quid de l’absorption du D ribose par nos enterocytes: ports dédiés aux glucose/galactose, ou fructose? De plus je ne comprends pas pourquoi la glycémie baisse en cas d’ingestion, à mon sens elle devrait plutôt augmenter , est-ce que l’hypoglycémie serait donc réactionnelle ? Quelques données seraient à enrichir pour être utilisées par des soignants en toute sécurité. Des sources( pub Med ou autres) seraient utiles pour aller plus loin. C’est ce que je ferai afin de creuser cette piste! Vous avez suscité ma curiosité…

CAMOZ
CAMOZ
27 jours il y a

contente d’avoir connu ce produit dont j’ignorais l’existence

Partagez-nous

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close