Le jus de chou, un remède miracle ? - Nouvelle Page Santé

Le jus de chou, un remède miracle ?

Avec sa composition en nutriments exceptionnellement riche, le chou est l’aliment santé par excellence.

S’il n’a pas le pouvoir de régler tous les soucis de santé d’un coup de baguette magique, il saura tout du moins la préserver et soulager une grande quantité de maux.

La teneur en minéraux, vitamines et oligo-éléments des différents choux est un atout précieux qu’il convient de préserver en les consommant essentiellement crus.

La cuisson, en effet, entraînerait une perte importante de tous ces trésors.

Je sens déjà les intestins fragiles se contracter à la lecture de ces lignes.

Le chou cru ? Aïe aïe aïe ! C’est un coup à se plier en deux dans les vingt minutes qui suivent… Ben non ! Pas forcément, a fortiori si vous le consommez en jus.

Le fait de consommer le chou en jus casse les fibres ce qui est déjà un avantage pour ceux qui souffrent de sensibilité intestinale. De plus, j’ai fait en sorte d’incorporer aux recettes que je vais vous proposer quelques ingrédients qui limiteront les effets néfastes des composés soufrés contenus dans le chou. En d’autres termes, herbes, épices et plantes sont là pour vous sauver la mise !

Pour vous guider, j’ai également décliné mes recettes en gardant en tête les bienfaits thérapeutiques ciblés que vous pouvez en retirer.

À vous de choisir en fonction des troubles que vous souhaitez soulager.

Les bases pour un bon jus de chou

1. Je vous recommande d’utiliser un extracteur de jus. C’est un investissement pour ceux qui n’en possèdent pas encore mais c’est le meilleur appareil pour garder tous les nutriments et obtenir un jus « vivant ». Vous limiterez aussi considérablement les fibres qui restent présentes lorsqu’on utilise un mixeur. Un atout non négligeable pour les intestins fragiles.

2. Évitez d’acheter du chou prédécoupé en sachet. Il a perdu une grande partie de ses propriétés. Choisissez-le bio et conservez-le entier au réfrigérateur.

3. Avant de réaliser votre jus, trempez le chou préalablement découpé et lavé à l’eau claire dans un récipient rempli d’eau tiède et de deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Cela limitera les désagréments de type flatulences (et supprimera les résidus de pesticides si vous n’avez pas trouvé de chou biologique).

4. Retirez les premières grosses feuilles pour n’utiliser que les feuilles les plus tendres. Le trognon sera lui aussi mis de côté. Prenez soin de réaliser votre jus avec des choux bien frais. Les feuilles jaunies qui ont passé une semaine au réfrigérateur seront plus adaptées à une potée par exemple.

5. Évitez d’ajouter du sucre ou du sel à votre jus de chou. Il est préférable d’y incorporer d’autres légumes ou des fruits, ce qui donnera du goût ou adoucira votre préparation.

6. Gardez à l’esprit que les fruits sont riches en sucre et qu’il est préférable d’utiliser au moins 60% de légumes dans vos jus.

7. Buvez votre jus rapidement, ne le stockez pas au réfrigérateur dans le but de le boire plus tard.

8. Dernier conseil : soyez créatifs et faites-vous plaisir !

Le jus anti-ulcère

Grâce à la glutamine qu’il contient, le jus de chou est un remarquable cicatrisant gastro-intestinal particulièrement apaisant en cas d’ulcère de l’estomac. Afin de potentialiser les effets anti-ulcère de ce jus j’y ai introduit le curcuma qui est un anti-inflammatoire très efficace, l’aloe vera qui fait office de pansement gastrique et l’ananas qui est riche en bromélaïne, une enzyme aux propriétés multiples : cicatrisante, anti-inflammatoire, ou encore antalgique.

Vous pouvez boire un verre du jus que je vous propose avant chaque repas pendant trois semaines selon votre ressenti. En voici les ingrédients :

  • un chou rouge ;
  • deux carottes ;
  • une belle branche de céleri ;
  • une demi-cuillère à café de curcuma ;
  • une cuillère à soupe d’aloe vera ;
  • un demi-ananas.

Le coup de fouet

En cas de fatigue, voire d’anémie, le jus de chou kale est tout indiqué. Il s’impose par sa teneur élevée en fer et en protéines. Ajoutons-y un peu d’orange et de persil qui sont de bonnes sources de vitamine C, et du pollen et du gingembre ce sont des énergisants naturels. Deux à trois verres par jour devraient suffire à vous requinquer ! Pour cela vous aurez besoin de :

  • un gros chou kale ;
  • du persil frisé ou plat ;
  • du gingembre frais (à doser selon votre goût) ;
  • une cuillère à café de pollen frais ou sec ;
  • une orange.

La semaine prochaine, je vous partage 3 autres recettes à base de jus de chou pour vous aider à surmonter les lendemains difficiles et pour être en forme avant de faire du sport.

La dernière recette présentée agit comme un véritable élixir de jeunesse !

Avez-vous déjà testé le jus de chou ? Qu’en avez-vous pensé ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

4.6 5 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Claudie Josselin
Claudie Josselin
8 mois il y a

Bonjour dans les recettes de jus de chou les quantités des divers légumes et ou fruits me semblent assez importantes or vous dites de ne pas conserver les jus au réfrigérateur faut il tout boire d’un seul coup. Ou ces quantités sont elles nécessaires pour 1 verre ou 2 ? Merci davance

Laurent Tessier
Éditeur
Laurent Tessier
8 mois il y a
Répondre à  Claudie Josselin

Bonjour Claudie, avec un extracteur la quantité de jus n’est pas toujours très importante. Cependant, vous pouvez choisir des choux de petite taille si vous souhaitez réaliser un ou deux verres de jus. Le mieux est de boire le jus dès qu’il est prêt pour ne pas perdre ses bienfaits. A vous de voir la quantité d’ingrédients qu’il vous faut pour la consommation que vous souhaitez. Ce que j’ai donné est à titre indicatif. Avec l’expérience on y arrive. Bonne dégustation.

Françoise
Françoise
8 mois il y a

j »avais un nodule thyroïdien et un RV à l’hopital pour retirer ma thyroïde. Un médecin m’a conseillé de mettre sur mon nodule un morceau de feuille de chou (non frisé) tiède et un peu écrasé pour faire sortir le jus. J’ai fait en attendant l’opération. Le nodule a disparu, l’opération a été annulé, j’ai gardé ma thyroïde et évité les extraits thyroïdien à vie et l’endocrinologue a écrit ‘miracle » sur ma fiche !!!

Bélayati Djéma
Bélayati Djéma
7 mois il y a
Répondre à  Françoise

Bonjour Francoise
pouvez vous me dire combien de temps (jours) avez-vous utilisé ce procédé en cataplasme
sur votre nodule ?

Partagez-nous

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close