Covid : le salut viendra-t-il d’Omicron ? - Nouvelle Page Santé

Covid : le salut viendra-t-il d’Omicron ?

C’est reparti, une énième vague de Covid nous submerge depuis quelques semaines.

Panique à bord !

Comment ne pas perdre la face lorsque la politique soi-disant « sanitaire » ressemble de plus en plus à un fiasco ?

La réponse est simple : stigmatiser les non vaccinés pour justifier l’inefficacité des mesures qui ont été prises et les errances du passé.

Un jeu dangereux et qui ne dupe plus personne ou presque.

« C’est pas moi c’est lui ! »

Lorsqu’un enfant fait une bêtise et qu’il est pris sur le fait, une de ses réactions classiques consiste à clamer : « c’est pas moi c’est lui ! » en pointant du doigt son petit camarade.

Nos dirigeants sont-ils de grands enfants ?

Car depuis le début de la campagne de vaccination ils semblent user de la même technique : les coupables ce sont les non vaccinés.

Si les contaminations se multiplient, si les hôpitaux sont proches de l’implosion, si les restrictions refont surface, ce n’est certainement pas à cause de vaccins à l’efficacité limitée (voire douteuse) ou de mesures inefficaces.

Une manière habile de détourner l’attention.

Diviser pour mieux régner et dissimuler ces insuffisances, serait-ce la recette gagnante de nos dirigeants ?

Ils ont bon dos les non vaccinés…

Les non vaccinés ont bon dos pour détourner l’attention de l’essentiel.

Car en réalité, pourquoi les hôpitaux sont-ils au bord de l’implosion ?

Ce que la pandémie de Covid-19 a mis en lumière, ce sont les errances d’une politique de santé au rabais qui dure depuis des lustres.

L’hôpital public sous-équipé, le manque de personnel, le numerus clausus dans les universités de médecine qui a conduit à l’embauche de médecins étrangers devant la pénurie de médecins formés en France, les salaires indignes…

Tout cela se paye aujourd’hui.

Et que dire des 75 000 lits fermés (vous avez bien lu !) entre 2003 et 2019 ?

Nous sommes passés, toutes disciplines et tous secteurs confondus, de 468 000 à 393 000 lits hospitaliers !1

Et tout cela pour quoi ?

Pour réaliser des économies de bouts de chandelle ?

L’épidémie de Covid-19 coûtera 424 milliards d’euros sur trois ans à la France. C’est Olivier Dussopt, ministre des Comptes publics, qui l’a affirmé2.

Le personnel hospitalier, qui attend un soutien financier depuis des lustres, sera sans doute content de l’apprendre…

Se battre contre des moulins à vent

Nous vivons dans un monde ouvert où la population voyage en permanence et où la vie en société est indispensable à tous les niveaux (loisirs, travail, école, culture, liens sociaux, etc.).

Chercher à empêcher la propagation d’un virus à coup de mesures plus invraisemblables les unes que les autres me semble irréaliste.

D’autant que, sur ce sujet, les vaccins ont tout à fait échoué.

Dès, lors, pourquoi ne pas simplement maintenir les seules mesures qui, à mon sens, restent valables : la prévention, le maintien de certaines mesures d’hygiène (on les appelle les « gestes barrière » mais je n’aime pas trop ce terme) et la réforme rapide et profonde de l’hôpital.

Faire voler en éclat la République

Rappelez-vous, au début de l’épidémie, des mesures de détection et d’isolement des malades, puis les confinements successifs avaient été acceptés de bonne grâce par la majorité d’entre nous.

Il s’agissait d’un effort collectif.

Cela a-t-il été efficace ?

Sans doute pas assez, mais, cela avait au moins le mérite de nous rassembler. Nous étions tous ensemble face à une menace commune (et alors inconnue), pour laquelle nous engagions un effort commun.

Cette belle solidarité s’est envolée depuis l’apparition des vaccins et du pass sanitaire.

En faisant croire que la vaccination résoudrait le problème du coronavirus et surtout en la rendant quasi obligatoire, nos dirigeants ont fait voler en éclat la notion de fraternité sur laquelle repose notre pays.

En bien sûr, ils ont manqué à leur obligation d’humilité face à une situation qui les dépasse.

Je trouve cela extrêmement grave.

Je suis également profondément choqué par l’acharnement dont nos dirigeants font preuve à promouvoir la vaccination et les doses de rappel sans fin, au mépris de l’évolution de l’épidémie.

Faut-il avoir peur d’Omicron ?

Depuis le jeudi 30 décembre, le variant Omicron est officiellement devenu la souche majoritaire dans l’épidémie de Covid en France (presque 86 % des variants circulants au 6 janvier)3.

Et, surprise, il semblerait qu’il soit plutôt source d’espoir pour l’avenir.

Je m’explique.

Le virus de la Covid, comme tous les virus, mute en permanence (c’est la
« mission » d’un virus).

(En soi cela devrait déjà discréditer la théorie qui consiste à dire qu’une vaccination de masse va tout résoudre, mais je n’insiste pas plus sur ce point.)

A chaque mutation les vaccins deviennent moins efficaces et il faudrait sans cesse les reformuler.

C’est une course contre la montre perdue d’avance.

Concernant le vaccin Pfizer, la protection contre Omicron s’élève à 35 % d’après les études4.

La double dose resterait efficace à 70 % contre les hospitalisations liées à Omicron (contre plus de 90 % pour les hospitalisations liées à Delta).

La bonne nouvelle c’est que les virus, au fur et à mesure de leurs mutations, cherchent davantage à se répandre (donc à contaminer) qu’à faire des dégâts (donc à être dangereux).

Cela se vérifie encore avec la Covid.

Selon cette logique, le variant Omicron est donc moins dangereux que les variants précédents.

Selon une étude de l’agence sanitaire britannique5, les patients infectés par Omicron ont entre 40 et 45 % de chances en moins d’être hospitalisés.

Le risque de se retrouver à l’hôpital du fait d’Omicron serait quant à lui de 50 à 70 % inférieur au risque avec Delta.

Des données en provenance d’Écosse6 confirment cette tendance « Omicron est associé à une réduction de deux tiers du risque d’hospitalisation pour Covid-19 par rapport à Delta ».

Une autre étude7 suggère une « infectivité plus faible des cellules pulmonaires ». 

La capacité d’Omicron à tromper les défenses immunitaires et donc à infecter plus de personnes serait compensée par une baisse de sa capacité de réplication et de pathogénicité (comprenez, “de dangerosité”).

Avons-nous créé le pire des scénarios ?

Les vaccins, s’ils ne protègent pas du virus, limitent la mortalité. Je l’admets volontiers.

Malheureusement, ils risquent aussi, à l’avenir de ne plus protéger du tout.

Ce n’est pas un avis personnel.

Je ne me permettrait pas d’affirmer cela sans m’appuyer sur des données scientifiques.

Une étude très sérieuse8  basée sur une modélisation juge ce scénario très probable, car la stratégie choisie par les gouvernements pour contrer l’épidémie est “idéale”…

Je cite :

« Un résultat contre-intuitif de notre analyse est que le risque le plus élevé d’établissement de souches résistantes se produit lorsqu’une grande partie de la population a déjà été vaccinée mais que la transmission n’est pas contrôlée. »

N’est-ce pas ce que nous sommes en train de vivre avec ces vaccins qui n’empêchent en rien la transmission ?

Omicron tend d’ailleurs à confirmer cela en affichant une résistance aux vaccins inédite.

Ces vaccins qui devaient vaincre l’épidémie pourraient bien au final avoir tout l’effet inverse et produire des souches résistantes un peu comme le fait la surconsommation d’antibiotiques.

Et les traitements dans tout ça ?

Je le dis encore une fois au risque de me répéter : se pencher sur la meilleure façon de soigner la maladie est une piste qui a été trop négligée depuis le début de la pandémie.

Ceux qui s’y sont risqués comme le professeur Raoult ont été traités de fumistes…

L’ivermectine, les anticorps monoclonaux, la phytothérapie, la prévention avec la vitamine D associée au zinc, etc. tout cela a été balayé d’un revers de main méprisant.

Tout miser sur des vaccins pour lesquels nous n’avions aucune garantie d’efficacité n’avait finalement que peu de chances de donner des résultats concluants.

Non seulement le virus s’est adapté mais il a continué à se propager.

Qu’avons-nous retenu des précédentes épidémies ?

On invoque l’efficacité du vaccin pour expliquer la réduction des formes graves mais si c’était tout simplement la moindre dangerosité des nouveaux variants qui en était responsable ?

Pourtant, de précédentes crises nous donnent des indices clairs quant à l’évolution des épidémies de ce type.

On constate souvent une évolution allant d’un pic de virulence jusqu’à un amoindrissement naturel.

Plusieurs mécanismes sont à l’œuvre : l’évolution des virus en eux-mêmes, du fait de leurs mutations, mais également l’immunité collective qui se renforce peu à peu.

Déjà à l’époque du variant Delta, on parlait d’un affaiblissement du virus sur LCI9.

Benoît Visseaux, virologue à l’hôpital Bichat et chercheur à l’Inserm, rappelait qu’aux alentours de 1890 un autre coronavirus, le « OC43 » (dit de la « grippe russe »), avait engendré une forte mortalité avant que l’épidémie ne se résorbe et que sa virulence ne diminue.

D’ailleurs, l’apparition de plusieurs virus grippaux à travers les époques a été marquée par la répétition de schémas assez similaires :

« Une première vague qui faisait pas mal de dégâts, puis une seconde plus importante, avant que la situation ne se tasse un peu et que cela deviennent une grippe comme tant d’autres avec des taux de décès somme toute assez classiques durant l’hiver, sans pics anormaux. »

Le variant Omicron représente peut-être à ce titre une forme d’espoir, mais la stratégie mise en place depuis le début de la pandémie ne risque-t-elle pas de nous conduire vers un scénario moins enviable ?

Croisons les doigts et restons mobilisés,

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

3.3 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

56 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
serge snélinski
serge snélinski
8 mois il y a

Bien d’accord avec vous, cette crise est mal gérée des le début… Et pas seulement en France…
Depuis des siècles les ministres ont été comparés à des ânes, et c’est d’autant plus vrai aujourd’hui, avec un peu de corruption et plus….
Au moins un âne (un vrai) c’est honnête

Hervitch
Hervitch
8 mois il y a
Répondre à  serge snélinski

Mon commentaire à été gommé ?

Montmasson
Montmasson
8 mois il y a

Bjr, on nous ment depuis le dėbut il y avait des traitements. j ai eu le delta et j ai pris du Zirtecset, Guėrison très rapide, pas de suites difficiles genre Covid long ou pire. J ai toujours un traitement d avance au cas où. Bonne journée.Cordialement. Claire

Pascale Multon
Pascale Multon
8 mois il y a

Merci pour ce point de vue. Depuis mi 2020 je dis qu’il faut apprendre à vivre avec, comme pour la grippe. Je suis heureuse de voir que certaines personnes du gouvernement espagnol pensent la même chose. Effectivement, une fois vaccinés les personnes à risques, il fallait laisser aller tout en surveillant. Tout cela, comme vous le dites, c’est surtout pour éviter le flash des hôpitaux.
Meilleurs vœux et continuez de nous informer différemment.
Pascale

Rozier
Rozier
8 mois il y a

Bonjour, devant cette situation, je me demande si nos dirigeants ne veulent pas nous envoyés au trou. Car les gens n’ont plus de résonnement, quel sentiment les guides ? : la peur ou l’intelligence personnelle. Je pense que c’est la peur, ils sont tellement intoxiqués par les médias et autres artistes de plateaux TV que leur résonnement est tombé dans leurs chaussettes et non plus la faculté de réfléchir. Bonne continuation dans cette voie, amitiés à tous. Joseph.

yves
yves
8 mois il y a

Vos remarques relèvent du pur bon sens, une qualité qui semble manquer à nos dirigeants. Nous sommes en guerre a déclaré il y a plusieurs mois le 1er d’entre eux. Mais avec quoi mène t-on cette guerre ? Avec une seule arme, le vaccin. Imagine t-on un responsable militaire qui partirait à la guerre en déclarant « j’utilise les chars mais pas les avions, ni les sous marins, ni les drones ». Il serait vite « remercié » pour incompétence. D’autant que cette seule arme, le vaccin, montre chaque jour ses limites. Or, c’est ce que font nos soit disant « sachants » qui interdisent les… Lire la suite »

EVESQUE Françoise
EVESQUE Françoise
8 mois il y a

Merci de donner les références quand vous citez des études, chiffres, avec des petits numéros à l’appui, donc en principe avec des renvois mais il n’y a rien…

Lecoindre
Lecoindre
8 mois il y a

Je suis parfaitement d’accord avec le fonctionnement du virus et son évolution naturelle. De plus il est inconcevable qu’au bout de deux années de pandémie rien n’a été fait pour soigner et organiser une prévention en renforçant les défenses immunitaires. Cette action aurait permis de donner à la population mondiale de meilleures défenses Wei Qi/ Zheng Qi face à tout Xie Qi autre que le Covid. perversité et médecine chinoise.

pujos
pujos
8 mois il y a

Tout un tas de théories sont avancées sur l’inefficacité des vaccins ,le degré de contagiosité des variants,etc,etc.Personne ne parle de la dangerosité des vaccins et de leur terribles effets secondaires,de leur mortalité.Faut il noyer le poisson?

Marcasse
Marcasse
8 mois il y a

Je penses que tout ceci est une mise en scène pour diviser le peuple et mieux régner ! On se moque de nous depuis le début ! La manière d’obliger tout le monde à se faire vacciner ne rassure pas ! Tout porte à croire que ce vaccin n’en est pas un … Il n’empêche pas la transmission et des effets secondaires graves après vaccination sont cachés ! J’ai peur pour la suite … ( Mais tout ça c’est mon avis )

Brigitte Coulon
Brigitte Coulon
8 mois il y a

Tout à fait d’accord avec votre analyse,Monsieur . Le plus difficile est l’hystérie qui atteint une partie de la population, qui ne peut plus prendre de recul vis à vis de sa peur , de la maladie et de la mort. Que faire ?

haaf
haaf
8 mois il y a

Votre analyse est très claire. En espérant que la « majorité des français » commencent à ouvrir les yeux

ASTRID
ASTRID
8 mois il y a

bonjour, merci pour votre publication, je pense qu’il faudrait revenir à la notion d’immunité collective et donc de ne plus isoler les personnes contaminés par Omicron, ne pas multiplier les tests surtout chez les enfants ; un écovillon dans le nez d’un enfant plusieurs fois par semaine, c’est traumatisant…. est-ce pour permettre à nouveau, toujours et encore de susciter la peur et donc induire le « réflexe » vaccinal en plus de toutes les interdictions infligées aux non vaccinés. Cette gestion de crise est absolument lamentable et monter les citoyens, les uns contre les autres, une absurdité ou encore une fois, serait-ce… Lire la suite »

Roselyne Passereau
Roselyne Passereau
8 mois il y a

Je pense que l’éveil de chacun n’est plus personnel mais collectif car ce qui c’est passé à dépasser toute absurdité de la part de notre gouvernance qui nous ont pris en otage.
L’heure est venue de reprendre notre chemin pour se réaliser dans cette nouvelle vie.

poget
poget
8 mois il y a

Bonjour, merci pour cette analyse pertinente, mais je ne trouve aucun des liens de renvoi avec un petit chiffre (affaiblissement du virus sur LCI9. IE) erreur, omission ? la justification et vérification des sources pour moi fait la différence entre un article sérieux ou non.

Burger s
Burger s
8 mois il y a

En mars 2020, à la retraite depuis quinze jours et au plus fort de la pandémie je garde ma petite fille de deux ans pour que ma fille aide soignante puisse travailler a l Epad avec des moyens dérisoires. Beaucoup de soignants étaient malades. Apres son service elle venait chercher sa petite et à chaque fois j avais la boule au ventre d attraper ce virus ! En 2021 , un vaccin* miracle* dont le gouvernement fait une publicité qui me laisse perplexe et oblige la vaccination pour retrouver la *liberté perdue*. Jamais j ai entendu un médecin sur les… Lire la suite »

VIENNET
VIENNET
8 mois il y a

Vos commentaires ont été rabachés dans tous les sens, ils n’apportent rien de nouveau, et font une fois de plus qu’exarcerber notre mental à la confusion, à entretenir la peur et fournir en pâture l’exécutif politique qui soit disant sont des menteurs, egocentriques à leur place d’élus. Mais dans le concret que feriez-vous à leur place??? Cela on l’entend jamais ; par contre les critiques en tous genres , acerbes et incitent à la violence sur nous spectateurs de vos débats idiots sur les scientifiques, politiques et ne donnent aucune solution ou remède. Personnellement j’aimerai vivre en paix mentale mes… Lire la suite »

Tretout
Tretout
8 mois il y a

Vous êtes un escroc dangereux, ce que vous racontez est faux et risque de coûter la vie à des gens mal informe , ceci pour vous faire valoir , c’est nul et dangereux

brebre
brebre
8 mois il y a

bonjour et grand merci, Monsieur, pour tous les éclaircissements apportés ! mais y aura-t’il des gens dont les yeux savent lire, dont la cervelle fonctionne ! Je suis d’accord avec vous pour faire stopper cette vague de sur-vaccination qui ne cherche qu’à rendre tout citoyen plus que vulnérable à tout virus qui va passer ! Depuis la nuit des temps, nos ancêtres ont appris à se soigner, à prendre soin d’eux. Je ne baverai pas sur les vrais vaccins qui ont été découverts, ni sur la pénicilline, ni surtout le travail de propreté qui a été demandé et obligé auprès… Lire la suite »

Pisivin
Pisivin
8 mois il y a

il fallait soigner les traitements du prof Raoult etaient excellents et utilisés dans d’autres pays mais notre gouvernement s’est ingénié (honte à lui) à le discréditer et à même interdit aux médecins généralistes de prescrire l’hydrocychloroquine et l’ivermectine et de ce fait beaucoup de décès (ou les conflits d’intérêts mènent),démission de tous ces apprentis sorciers!

joelle Koenig
joelle Koenig
8 mois il y a

Quelqu’un va-t-il enfin nous dire comment faire pour être immortels?

Christine
Christine
8 mois il y a

Bonjour, je suis d’accord avec l’essentiel de votre commentaire. Je trouve navrant cette politique d’affolement en inondant de tests partout. Le gouvernement crée une psychose pour que les gens se fassent vacciner par peur de mourir. Je ne suis pas anti-vaccin et je le comprends pour les personnes fragiles ou âgées . Mais imposer le vaccin à tout le monde alors que des grands épidémiologistes prônent des traitements moins coûteux et moins invasifs. Personnellement, je ne suis pas une souris de laboratoire. Le gouvernement n’est pas préoccupé par la santé des Français mais pense plutôt à se remplir les poches… Lire la suite »

Cyrille
Cyrille
8 mois il y a

Je ne pense pas que le vaccin ait qq chose à voir avec les variants. Il n’y avait pas de vaccination massive au Brésil et en Afrique du Sud à ce que je sache.
Vaccin ou pas vaccin il y aura des variants.

Alain Marti
Alain Marti
8 mois il y a

On a l’impression que les campagnes de vaccination ont affaibli la défense immunitaire normale et qu’on risque une aggravatzion de la situation à terme.

Odile
Odile
8 mois il y a

C’est absolument ça! Ce virus va devenir endémique, et nous vivrons avec. Quant à nos dirigeants, jamais ils n’admettront l’erreur d’une politique de vaccination de masse en pleine pandémie (relisez vos cours de 1ère année de médecine, vous les soit disant spécialistes!!!)

Hervitch
Hervitch
8 mois il y a
Répondre à  Odile

Bonjour Odile,
je ne suis pas médecin mais je dis exactement la même chose… à qui veut l’entendre.
Bon courage !

Marcel Desmarais
Marcel Desmarais
8 mois il y a

bonjour, plus je lis des documentaires sur le covid plus un raisonnement s’installe tout d’abord les virus sont là depuis avant nous et nous nous sommes propice à leur survie donc leur travail est de survivre tout en nous laissant survivre mais le hic dans la covid c’est que le virus à tuer du monde donc il a été programmé et modifier génétiquement et libérer intentionnellement faut dire qu’il a été façonné exactement à une certaine puissance pour annéantire les cas morbides ( n’a t-il pas trop de monde sur la planète c’est ce qu’on entend depuis un bon moment… Lire la suite »

Canova
Canova
8 mois il y a

Bonjour Laurent, merci pour cette lettre dont je partage à 100% le point de vue, le raisonnement et l’optimisme! Pour ma part je ne suis pas une scientifique, mais je suis experte de mon corps, en quelques sortes, de part ma pratique professionnelle de la danse (20 ans de métier et avant cela 15 ans de formation, depuis l’enfance). Même si cette expertise n’est pas reconnue, je suis en profonde confiance depuis le début. Je constate notamment qu’après une 2e infection au Covid (la première en avril 21 et la seconde début janvier 22) mon corps a une mémoire (immunitaire… Lire la suite »

Lefevre Lefecee
Lefevre Lefecee
8 mois il y a

J ai 77ans non vaccinée mais respectueuse des gestes barrière je fais attention et surtout je prends des vitamines… depuis le début et de l homéopathie chaque année pour me protéger de la grippe mon mari et moi sommes conscients que ce gouvernement nous prend depuis le début pour des IDIOTS qui ne comprennent rien et à qui nous allons imposer tout et n’importe quoi…. pour enrichir ces Montres de Laboratoires MERCI POUR VOS INFORMATIONS Cordialement Marie France

Hervitch
Hervitch
8 mois il y a
Répondre à  Lefevre Lefecee

Bonjour et bonne année, nous sommes dans le même bateau et c’est un des gagnznts de cette course en solitaires…
À l’âge de 17 ans on devait m’opérer d’une horrible sinusite… mais j’ai rencontré une sorcière qui l’a envoyée en 8 jours aux oubliettes grâce aux numéros 8 et 10 de l’Abbé Chaupitre et ceci jusqu’à mes 83 printemps…
Les chiens aboient… la caravane passe…

plée dominique
plée dominique
8 mois il y a

Même si Omicron disparaissait et avec lui tous les mutants possibles, le Gouvernement continuerait à propager sa fable pour continuer à fourguer ses vaccins. Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Le cas de l’Espagne est intéressant à cet égard. Macron s’en inspirera-t-il ? Permettez-moi d’en douter

Christine Frechard
Christine Frechard
8 mois il y a

Oui je suis d ‘ accord avec votre analyse. Je me suis forcée à me vacciner poussée par un esprit de guérison collective que l on nous promettait . 5 mois plus tard j’ai attrapé la Covid et cela m a frustrée. Nous étions tous des vaccinés et 25 personnes ont été affectées lors d une réunion. La stratégie vaccinale globale est un échec total car depuis 2 ans nous ne sommes toujours pas sortis de l affaire. Je pense même que la vaccination en masse provoque de nouveaux variants et affaiblie notre système immunitaire. Je ne suis pas anti… Lire la suite »

RENOUX
RENOUX
8 mois il y a

Le sujet est sérieux… anxiogène… alors un peu d’humour : j’espère que ce moment vous détendra et vous fera sourire. Bonne journée à tous. Dernier communiqué d’Olivier Véran il y a 10 minutes sur France Info : plusieurs variantes ont été détecté simultanément ; il faut s’y préparer. le variant Travolta donne toujours de la fièvre, mais seulement le samedi soir. le variant suisse reste neutre, quelque soit le teste : PCR, antigenique ou sérologique. Pour le variant bordelais, pas de soucis on a les Médoc. le variant normand est difficile à prévoir : « P’têt ben qu’oui, P’têt ben qu’non ».… Lire la suite »

Freddy
Freddy
8 mois il y a
Répondre à  RENOUX

J’apprécie énormément ce message plein d’esprit et de cet humour qui fait du bien à tous en cette difficile période! Tant qu’il existera des personnes telles que vous durant ces moments si pénibles, on sait qu’on s’en sortira!

Avila
Avila
8 mois il y a
Répondre à  RENOUX

bien vu, et bien dit
le rire est un bon massage sanitaire anticovid pour le cerveau et évidemment plus besoin de vaccin

Freddy
Freddy
8 mois il y a

Bravo pour cet excellent résumé qui est ma pensée profonde depuis 2020! Vous citez la Grippe Russe de 1890 que je ne connaissais pas, mais nous avions sous les yeux la fameuse Grippe dite Espagnole de 1918 à 1921 dont tous les scientifiques mondiaux auraient dû se rappeler, car elle était une précieuse source de renseignements pour aider à lutter contre celle du Covid-19 ; et il faut rappeler qu’à l’époque il n’y avait aucun vaccin! Mais au lieu d’aborder la Pandémie actuelle avec humilité, comme vous le rappelez fort justement, les « Décideurs » ont eu la prétention de tout miser… Lire la suite »

Marie-paule DUCOURTIL
Marie-paule DUCOURTIL
8 mois il y a

Je suis vaccinée , sans aucun symptôme négatif….suis-je chanceuse ou ai-je une bonne nature ou est-ce le résultat d’une vie assez saine , rando, gym, Yoga, régime méditerranéen le plus souvent, fruits et légumes de saison, mais sans exclure une adaptabilité selon invités ou invitation. Cultive des relations amicales, la joie de vivre malgré les épreuves de la vie ? Pourquoi tout attendre des autres et du gouvernement, l’essentiel n’est-il pas de déjà savoir se gouverner soi-même? Belle Année à tous en prenant soin de VOUS !

marie france
marie france
8 mois il y a

merci pour votre analyse de la situation sanitaire actuelle dans notre pays. Pourquoi nos politiques n’ouvrent pas les yeux , leur entêtement avec leur vaccination à tout prix ………on constate que ce n’est pas la solution miracle comme ils le prétendent. Par contre pour semer la division et répandre un climat de peur ……… réussite totale……Essayons de ne pas perdre notre bon sens.

Yvon Haquet
Yvon Haquet
8 mois il y a

bonsoir,
D accord a une nuance
L immunité collective a un prix en vie
Elle est reduite par le vaccin

Bernard
Bernard
8 mois il y a

Cet article montre bien l’incompétence de son auteur..
Il prend plaisir à critiquer mais n’a aucune compétence médicale lui permettant de critiquer les autres.
Son article n’a pour objet que de semer la zizanie entre les français et de se faire valoir comme soit disant beaucoup plus compétent que tous les autres.
Cela n’a pour effet que de démoraliser un peu plus tous ceux qui ont besoin qu’on les soutienne et qu’on leur donne de l’optimiste
Je me désabonne de cette lettre

Bernard LARDELLIER
Bernard LARDELLIER
8 mois il y a

Bonjour à vous
J e suis d accord avec votre analyse de la situation le hic c est que si vous êtes arrivé à cette analyse nos dirigeants avec le conseil de leur scientifiques devrait nous proposer d autres pistes que l obligation vaccinale déguisée sous forme de pass sanitaire puis vaccinale. Sauf que leur intention est tout autre et s inscript dans un plan mondial e domination et d asservissement des populations. Résistons et virons ces régisseurs du spectre mondial du fric .

Donat
Donat
8 mois il y a

La pandémie devient le prétexte à beaucoup d’hommes politiques et à beaucoup d’imitateurs, de paver la voie à quelque forme de dictature; c’est ce qui me parait le plus regrettable.

VERNEY
VERNEY
8 mois il y a

Bonsoir, Merci pour vos publications qui nous donnent de l’espoir et surtout des portes de sortie. Dès la première heure j’ai refusé ce « vaccin », bien que n’étant pas farouchement contre les vaccins en général. Outre la méfiance immédiate envers ce traitement sorti du chapeau, la politique de La Répression En Marche a fini de me convaincre de laisser ma dose à ceux qui en ont besoin ! Très vite j’ai eu le pressentiment que ces médocs à répétition feraient comme les antibiotiques : une résistance aux virus et un amoindrissement de nos défenses immunitaires naturelles. Pour Noël nous étions 12… Lire la suite »

Vividu49
Vividu49
8 mois il y a

Le gouvernement sait très bien ce qu’il fait avec les vaccins. Il veulent nous contrôler avec la vaccination de masse c’est le début du transhumanisme. C’est volontairement qu’ils ignorent les traitements afin de faire croire que tout repose sur le vaccin. Tout n’est que mensonges et mensonges! Pour arriver à leurs fins, la dépopulation et le contrôle de ceux qui resteront. Le nouvel ordre mondial

Hervitch
Hervitch
8 mois il y a

La direction, par des personnes dont le Seul but est de gagner le plus d’argent possible, de l’ensemble qui concerne la santé DU Monde, aboutit au triste spectacle actuel.
Tout ça n’est pas dû à des erreurs successives mais à une volonté monstrueuse d’interdire les soins aux médecins, alors terrorisés par la sanction promise, afin de gagner des milliards en nous injectant une substance et nous interdisant d’en connaître la composition complète.
J’ai 83 ans et n’aurais jamais pensé une telle aventure pour l’ÊTRE humain après l’horreur de 39-45….

Simonetti
Simonetti
8 mois il y a

Pour ce qui est des personnes non vaccinées qui arrivent en soins intensifs ou réanimation,ce qui est un peu différent quel âge ont-ils ?et pour quelle raison précise arrive-t-il en soins intensifs car si on mélange toutes les causes accident de voiture accident cardiaque ,c’est facile de mettre ça sur le compte du fait que la personne n’est pas vaccinée alors qu’en fait elle serait décédée même vaccinée…c’est là où il y a tromperie je pense.(soignant à la retraite)

Goreck
Goreck
8 mois il y a

Tout est dit..merci le plus grave est de citer la fraternité en début de pandémie et ce qu il en reste aujourdhui.les gens sont éteints, dépressifs, égocentriques…un grand drame!! Les politiques ne seront plus jamais crédibles à mon avis !!!

petit
petit
8 mois il y a

Je pensais « bizarrement » tôt ce matin, avant d’avoir lu votre texte: « Et si ce virus devenait dans quelque temps un virus de la grippe »???

CONORT
CONORT
8 mois il y a

un virus est un parasite ; il cherche donc à coloniser un maximum d’ hotes et plusieurs espèces . il n’ est pas destiné à tuer la vache à lait ! c’ est de la parasitologie que viendra la réponse au covid 19 .

Jacques
Jacques
8 mois il y a

Communication erratique, mensongère, sectaire. C’est un discrédit total des gouvernants et de leur caution scientifique, J-F Delfraissy et consort. Ceux qui sont aujourd’hui vaccinés sont les cobayes des laboratoires pour vérifier l’efficacité et la dangerosité de leur soit disant vaccin, puisqu’il faut entre 5 et 10 ans pour s’assurer des résultats d’une vaccination. Nous en sommes loin. Je pense également qu’Omicron, et le variant à venir, « banaliser » ce Covid-19. Ce qui m’inquiète plus c’est la marche forcée imposée pour la mise en place d’un pass vaccinal qui n’a plus lieu, si tant est qu’il ne l’a jamais eu, d’être. Allons-nous… Lire la suite »

Association CISTEL
Association CISTEL
8 mois il y a

Obliger les gens à se faire vacciner est contraire aux droits de l’homme garantis par la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne qui édicte dans son article 3 : « Toute personne a droit à son intégrité physique et mentale. Dans le cadre de la médecine et de la biologie, doivent notamment être respectés : le CONSENTEMENT LIBRE et éclairé de la personne concernée ». Donc tous les pays européens qui imposent la vaccination contreviennent à cette Charte. J’ajoute que le droit européen est supérieur aux législations nationales.

Peter Brooks
Peter Brooks
8 mois il y a

Moi aussi, tout a fait en accord. Donc, premierement mes compliments d’avoir publie votre avis.
J’ai alors ce question (et excusez mon langue je suis Anglais un pays actuellement entoure par la folie mais, grace a les stupidites politiques, se trouve de plus en plus limitee en sens de restrictions le gouvernement peut imposer)
Sur le plan practique, qu’est ce qu’on peut faire afin de changer la route. Les manifestations change rien – que faire. Et je pose le question dans l’esprit que mondialement on se trouve en face de la meme difficulte.

Avila
Avila
8 mois il y a

je partage l’analyse que vous faites, omicron est une porte ouverte à la solution et d’aprés certaines sources, Israel, pionnier dans la politique sanitaire du covid, est aujourd’hui plongé dans le doute de l’efficacité de la 4eme dose de vaccin et arrive à la même conclusion de laisser circuler omicron pour enfin atteindre l’immunité collective…

Mourad
Mourad
8 mois il y a

Je partage parfaitement l’avis de l’auteur de ce texte. Je dirai même plus, on aurait du laisser faire ce virus, il serait parti de lui même mais hélas avec beaucoup de morts. Le seul avantage des vaccins est d’avoir réduit le nombre de décès la grippe espagnole de 1918 a fait près de 50 millions de morts pour une population mondiale de 2, 5 milliards et pourtant ils ne voyageaient pas autant que de nos jours, le sars cov2 de nos jours à fait 5,5 millions de morts pour une population mondiale de 7,8 milliards qui a tort qui a… Lire la suite »

DUBOIS Jean Marie
DUBOIS Jean Marie
8 mois il y a

Laurent, J’ai bien lu votre article et suis en accord avec la plupart des arguments développés Une chose cependant les médias et les gouvernements parlent de pandémie mais personnellement bien que non complotiste, je pense plutôt à une GUERRE BACTERIOLOGIQUE. Lorsque vous servez les forces armées, vous recevez pour votre information un feuillet vous expliquant les causes, les moyens de résister, de se protéger en cas d’attaque NBC, Nucléaire, Bactériologiste et Chimique Bien que le premier foyer ait été mis en exergue en Chine, à qui profite le crime, les USA , la France et d‘autres pays possèdent des labos… Lire la suite »

Partagez-nous

56
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close