Laits végétaux : idéal pour le corps et la planète ? Pas toujours

Laits végétaux : idéal pour le corps et la planète ? Pas toujours

Fille tenant des amandes et un verre de lait d'amande

Dans l’une de mes précédentes lettres, je vous ai expliqué pourquoi je vous  recommande la consommation de lait de vache, mais en petites quantités, et seulement s’il est de bonne qualité (et bien sûr, seulement si vous êtes tolérant au lactose). Vous pouvez consulter cette lettre ici.

Aujourd’hui je voulais vous parler des laits végétaux, particulièrement à la mode depuis quelques années.

Lait de soja, lait d’amande, lait de quinoa, lait de coco, lait d’avoine (très populaire aux Etats-Unis), lait de noix de cajou, lait de chanvre, lait d’épeautre, lait de teff… La liste est interminable et regroupe des boissons sans grand rapport les unes avec les autres, si ce n’est leur apparence généralement blanchâtre, d’ailleurs souvent artificielle.

Des boissons qui n’ont en fait rien à voir avec le lait

Elles ont aussi en commun de ne plus pouvoir être commercialisées sous l’appellation “lait”, depuis un arrêt de la Cour de Justice Européenne[1] qui n’accorde ce qualificatif qu’à des boissons produites par des mammifères allaitants.

Certains de ces produits existent de longue date : le lait de soja est une étape dans la fabrication du tofu, il est consommé en Chine depuis le XVème siècle. Il a commencé à devenir populaire en Occident dès le début des années 2000.

Les autres sont pour la plupart des produits nouveaux, popularisés récemment par le développement du véganisme, et par une défiance nouvelle vis-à-vis du lait de vache et de l’élevage en général.

Le lait d’avoine est littéralement une invention d’un scientifique suédois Rickard Oste, qui travaillait au début des années 1990 sur des substituts pour des personnes intolérantes au lactose.

Les consommateurs de ces boissons avancent deux arguments principaux :

  • ces laits seraient meilleurs pour la santé que le lait de vache ;
  • ils sont moins dommageables pour l’environnement car l’élevage animal, bovin en particulier, est une catastrophe écologique. Sans parler de la maltraitance animale.

En résumé : moins gras, plus sucrés, mais très différents pour tout le reste

Si vous voulez remplacer le lait par l’un de ces produits, ne le faites pas au hasard !

Leur seul véritable point commun : pas de lactose, ni de caséine.

Pour le reste, ce sont des préparations industrielles, mélangeant de la poudre (amande) ou de la farine (riz) avec beaucoup d’eau (jusqu’à 98 % pour les laits d’amande, environ 85 % pour les laits de riz et de coco, le soja et l’avoine se situant entre les deux).

Ils sont moins gras que le lait (à l’exception du lait de coco). Ils contiennent autour de 3 % de lipides, soit environ moitié moins que du lait entier, ce qui les rend un peu plus légers.

Si vous voulez renoncer au lait de vache pour maigrir, soyons sérieux, passer aux laits végétaux ne fera pas une grande différence. D’autant qu’ils sont en général plus sucrés, soit naturellement, soit parce qu’on y ajoute du sucre.

Quel bénéfice recherchez-vous ?

Si vous êtes intolérant au lactose, ou si vous avez des problèmes de digestion, quatre laits sont recommandés : le lait d’amande, le lait de riz et deux options plus sucrées, le lait de châtaigne et celui de noisette.

Les amandes ont des vertus antiseptiques et elles contiennent des fibres. Quant aux boissons à base de riz, ce sont les moins allergènes.

Le lait de châtaigne est reconnaissable à sa couleur foncée. Il contient aussi tous les acides aminés essentiels, mais il est très sucré.

Le lait de noisette se caractérise par sa richesse en fer, calcium et magnésium et en acides gras insaturés. Il a goût sucré très caractéristique.

Si vous voulez conserver un apport en protéines, comme le lait de vache, deux options : le lait de soja et le lait de quinoa.

Le lait de soja est le plus riche en protéines, ce qui le met au même niveau que le lait de vache. Les boissons à base de soja contiennent tous les acides aminés essentiels, ce qui n’est pas le cas des autres boissons. Mais certaines boissons au soja contiennent beaucoup de sucre (l’équivalent de 2 sucres par verre !).

Le lait de quinoa a l’avantage de combiner un apport en protéines ET en fibres (entre 10 et 15 %), ainsi que des vitamines et acides aminés. Son indice glycémique est bas (53), ce qui en fait un compromis intéressant pour ceux qui recherchent le côté nourrissant du lait, mais en plus digeste, et sans être plus sucré.

C’est le goût et la texture que vous recherchez, notamment pour le café ou la cuisine ? Essayez les boissons au riz, le lait d’avoine et celui de coco.

Les boissons au riz doivent leur succès notamment à leur côté onctueux, avec une texture proche de celle du lait, et leur goût naturellement sucré.

Le lait d’avoine est très utilisé dans les bars à café, car il mousse aussi bien sinon mieux que du lait de vache. C’est de l’eau dans laquelle on a laissé trempé des grains d’avoine. L’avoine contient beaucoup de fibres, mais, attention, aussi du gluten.

Vous utilisez peut-être déjà le lait de coco pour cuisiner ? Mélange de pulpe de coco et d’eau bouillante, cette boisson est particulièrement riche. Elle est source de magnésium, phosphore, potassium, manganèse, cuivre, et zinc. Mais attention, si le lait de coco est si onctueux… c’est qu’il est nettement plus gras que les autres, et contient notamment beaucoup d’oméga-6.

À noter, et c’est important, qu’aucun de ces laits ne peut remplacer le lait maternel chez les bébés, sous peine de les exposer à des complications nutritionnelles extrêmement graves.

Et pour la planète, est-ce un progrès ?

Ces boissons jouent beaucoup sur leur côté naturel, par opposition au lait de vache produit dans des élevages industriels et processés dans d’énormes laiteries. Mais c’est un peu trompeur.

Ces produits sont vegans, sans conteste, mais ils n’ont rien de naturel. Ces produits requièrent en fait des transformations industrielles assez lourdes. Si on prend l’exemple du lait d’avoine[2], l’avoine est d’abord moulu, puis plongé dans un bain d’enzymes, puis filtré, chauffé et stérilisé avant d’être conditionné.

De plus, ces boissons sont souvent enrichies artificiellement en vitamines et minéraux…. ceux que le lait contient naturellement ! La plupart des boissons au soja sont par exemple enrichies de vitamines A, B et D, pour être comparable au lait de vache.

En revanche, il est exact que la production de ces boissons est moins mauvaise pour l’environnement que le lait de vache.

La consommation des ressources en eau et l’impact sur le réchauffement climatique sont deux à trois plus importants pour un verre de lait de vache que pour n’importe quelle alternative végétale[3].

Parmi les laits végétaux, le lait d’amande et celui de riz se distinguent (en mal) par leur forte consommation d’eau (74 litres d’eau pour un verre de lait d’amande, 54 litres pour le riz). Mais c’est quand même beaucoup moins que les 120 litres d’eau nécessaires pour produire un verre de lait de vache.

Sachant que 80 % des amandes cultivées dans le monde provient de Californie, et que la monoculture de soja contribue à la déforestation de l’Amazonie, il est ardu de trouver la solution parfaite !

Tous les laits végétaux sont disponibles en option bio, mais il est souvent difficile d’avoir des ingrédients ou des productions locales.

Au final, réfléchissez avant de remplacer votre lait de vache par ces soi-disants “laits”.

Si vous aimez le lait de vache, buvez-en moins, mais du meilleur.

Choisissez les laits végétaux pour leurs bénéfices spécifiques en fonction de vos besoins.

 

P.S. Le geste simple que vous pourriez faire aujourd’hui ?

Goûtez ! Dans de nombreux cafés on peut désormais prendre son cappuccino ou son café crème avec des laits divers et variés !

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

29
Poster un Commentaire

avatar
25 Fils de commentaires
4 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
28 Auteurs du commentaire
CedricgattacaTHIRAULT DenisSophie BarbellionAna maria DE MATOS ROSA Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Hadassah
Invité
Hadassah

Bonjour Frédéric,
Dans le quiz 15 contre-vérités sur la santé , il y a plusieurs questions qui ne sont pas bien posées, car aucune des réponses des 3 réponses n’est vraiment juste, ce qui fausse le score. Dans cet article, vous précisez par exemple pour la question du lait « (et bien sûr, seulement si vous êtes tolérant au lactose) ». Ceci est important!
Cordialement,

Christine BOUILLON
Invité
Christine BOUILLON

Bonjour Pour ma part je fais moi même mes laits végétaux et dans ce cas je ne sucre pas. Je n’utilise donc que la matière première (amandes, noisettes, noix de cajou etc…) avec de l’eau. De plus je récupère l’okara que j’incorpore dans mes préparations. Donc pas d’impact pour la planète et que des bonnes choses pour mon organisme. Comme je ne suis pas intolérante je continue d’utiliser aussi avec parcimonie du lait de vache. J’invite les adeptes de laits végétaux à essayer de les faire maison. Ce n’est pas bien compliqué et au moins vous savez ce que vous… Lire la suite »

Tonia
Invité
Tonia

Bonsoir ! Moi je me demande si la substitution du lait de vache pour les laits végétaux à un côté positif sur l’asthme 🤔élimine t’il la production de sécrétion causé par le lait de vache ? Merci

Anne marie
Invité
Anne marie

Vos commentaires sont très justes , très intéressants et judicieux …. A COMMUNIQUER AU PLUS GRAND NOMBRE POUR ÉDUQUER LES JEUNES GÉNÉRATIONS DE PARENTS CONSCIENTS DE LA SANTÉ DE LEUR FAMILLE , et DES CONSÉQUENCES ÉCOLOGIQUES …. MERCI DE VOS ENQUÊTES TRÈS PRÉCISES …. AM

weil Gérard
Invité
weil Gérard

Très intéressant article, merci Frédéric. J’ai renoncé au lait de vache pour avoir lu qu’il favorise l’arthrose. Est-ce vrai?

Frédéric Forge
Invité
Frédéric Forge

Bonjour Gérard

Pas à ma connaissance.
Je vous renvois à cette lettre sur le lait de vache
https://nouvelle-page-sante.com/lait-de-vache-controverse/
Il faut boire peu de lait, mais du bon.

Très cordialement

Cedric
Invité
Cedric

Bonjour Gerard
Oui il faut absolument supprimer les laits d’origine animale en particulier le lait de vache, qui favorise le développement de l’arthrose, arthrite, etc… 4 mois après avoir stoppé les produits laitiers d’origine animale plus de problèmes!

Lyberty
Invité

Merci pour tous ces précieux renseignements, car il est vrai que dans ce monde commercial privilégiant le business à la santé des consommateurs on ne sait plus à quel saint se vouer !!!!

Françoise
Invité
Françoise

Le mieux c’est de se vouer « à son saint intérieur » car nous en avons tous un.!!

Maryse
Invité

Bonjour, est-il possible de faire notre propre lait d’avoine? Si oui, comment et le recommandez-?ous? Merci!

qsdfgy
Invité
qsdfgy

Moi, qui suis intolérante au lactose, je remplace le lait de vache, par du lait de noisettes fait par mes propres soins. Donc pas d’additif, pas de sucre, ni colorant ni conservateur.Je peux vous dire que je fais également moi-même mes recettes de cuisine : crème de noisettes, gâteau aux noisettes et les personnes à qui je fais goûter mes recettes me les demandent. Voici des dizaines d’années que j’ai banni de toute ma nourriture le lait de vache et je m’en porte fort bien. « Tout se qui sort du pis de la vache est poison » quand on sait tout… Lire la suite »

Marielle Poliquin
Invité
Marielle Poliquin

Je suis contente de vos explications, c’est clair et précis, le plus important dans parti pris. Nous avons besoin de cette honnêteté. Et aussi, sans en-dessous vendre un produit de vous meilleur que les autres. Restez Honnête. Merci et belle continuation .

Adeline
Invité
Adeline

Le lait de vache est fait pour les veaux (contient des protéines destinées à la croissance d’un veau).

Mme Lalonde
Invité
Mme Lalonde

Bonjour M. Forge,

Article intéressant, mais vous ne trouvez pas qu’il est biaisé? Vous occultez tout un pan de cet aspect : le faire soi-même.

Vous ne mentionnez pas que l’on peut faire très facilement la majorité de ces boissons à ma maison simplement avec de l’eau et un mélangeur.

Je fais mon lait de chanvre depuis des années : graines décortiquées bio et eau de source aucun additif.

Je développé une fortement réaction produits bovins (même bio) début cinquantaine, allez savoir pourquoi moi qui est un carnivore dans l’âme, comme me m’ennuie d’un bon steak.

Du Québec

Mme Lalonde

Daniel-M
Invité
Daniel-M

Article très intéressant ! J’ai découvert il y a de cela plus de 25 ans que j’étais intolérant au lactose grâce à une homéopathe (je précise, car aucun allopathe n’avait compris mes problèmes de santé pendant presque 30 ans). Je me suis donc dirigé vers des laits de chèvre et de brebis en complétant avec des produits manufacturés à base de soja, comme le yaourt ou les crèmes cuisine. Les autres laits végétaux ne sont pas compatibles avec ma bourse, voilà tout :o) Pour les desserts, adieu yaourts Danone et autres Danettes et vive les compotes de fruits sans sucre… Lire la suite »

Elisabeth RUBILLON
Invité
Elisabeth RUBILLON

Peu de lait de vache mais du vrai lait bio, idem pour le lait de chèvre ou de brebis. ….réduire les quantités mais augmenter la qualité et en tout raison garder !

Martine SP
Invité
Martine SP

Je vous invite à lire cet article https://www.l214.com/vaches/elevage-vaches-laitieres . (et sans oublier la technique Très inconfortable de l’electroejaculation artificielle des taureaux, et bien sûr aux autres équidés et autres animaux…. ) alors en effet suite à votre lettre Vous posez la question « quel bénéfice recherchez vous ? » Et oui l’Homme toujours en quête de « bénéfice » en tout genre, il veut toujours plus, toujours mieux ….pour lui. Y’a qu’à constater…..  Nous avons tous compris les enjeux écologiques de notre planète d’une part, puis les enjeux pour notre santé quant à la consommation de produits industrialisés d’autre part. Alors merci de votre… Lire la suite »

La Débrouille
Invité
La Débrouille

Bonjour, j’ai lu avec attention votre article. Je ne parlerai pas du lait et des » jus » végétaux, je ne bois aucune boisson de ce genre et je n’en cuisine aucune. Quant au sujet sur la planète, la culture de l’amande pour ne citer qu’elle, il faut une consommation d’eau impressionnante, si bien qu’aux USA où elle est produite, les nappes phréatiques sont épuisées…et le côté néfaste du transport maritime….. Quant au porte-monnaie payer 3€ environ un pack de 80/90% d’eau et un peu de jus végétal ? croquez donc au matin des noisettes et des amandes françaises 5 par jour… Lire la suite »

Isabelle d'El rosario
Invité
Isabelle d'El rosario

Bonjour, je trouve votre article intéressant,, cela fait des années que je bois du lait, pas en grosses qu’entité, je prends de temps en temps,des lait végétaux, je pas accro pour ces laits, merci pour votre texte. Cordialement

Mirella
Invité
Mirella

Bonjour !!!! Merci pour toutes ces informations si précieuses oui le mieux est de faire sois même les laits de noix celui au sésame merveilleux goût je vais dévier un peu la de la conversation mais j’aimerais avoir votre opinion sur l’huile de coco qu’en est il ???? SVP votre avis vos recherches es -ce bon ou non ???? L’impact sur notre santé bon gras ou mauvais gras Merci je ne sais plus quoi penser et faire esce le lobby des mauvaises huiles qui en fait mauvaise presse ????

Lilou
Invité
Lilou

Moi je vous remercie pour votre gentillesse et de prendre le temps de faire partager tous ces renseignements avec nous.
Encore merci.

Susan Samson
Invité
Susan Samson

Bonjour! Merci beaucoup, j’aime vous lire. Continuer de nous inspirer pour une meilleure santé.

Chassagneux
Invité
Chassagneux

Super votre article. Je fais mes propres jus végétaux avec un extracteur à jus (100g d’amandes ou noisettes qui ont été mises dans de l’eau durant 12 h, au préalable, et j’ajoute 700 à 800 ml d’eau) j’en ai pour 2 ou 3 jours, cela en vaut la peine et je sais ce que je bois. Les amandes et noisettes sont d’origine bio. Avec le reste de noisettes appelé Okara aussi, j’utilise pour faire des cookies, rapidement. Je suis intolérante au gluten et au maïs et suis diagnostiquée. Je me porte beaucoup mieux.

Gsell Foorence
Invité
Gsell Foorence

Bonjour,
Vous n’abordez pas la question de la maltraitance Animal ???! (Vous la citez à peine dans votre introduction.)
Vous n’expliquez pas le «prix » du lait pour les vaches et leurs veaux !
Et pourtant … il me semble que c’est aussi un argument bien important !!!
Cordialement
Florence

Ana maria DE MATOS ROSA
Invité
Ana maria DE MATOS ROSA

Merci infiniment d’avoir ENFIN abordé ce sujet, car il me semble juste et libre à chacun d’arrêter de boire du lait d’un quelconque animal, entre autres de vache, uniquement parce que  »nous ne digérons pas la souffrance animale » (la phrase n’est pas de moi mais j’adhère totalement à l’idée). Est il si difficile d’admettre que l’on refuse de boire du lait de vache tout simplement par amour et respect de l’animal, être vivant et que nous devrions bcp plus respecter ? Cela ne veut pas dire pour autant que nous prétendons boire un lait de meilleure qualité, avoir une santé… Lire la suite »

Sophie Barbellion
Invité

Il n y a pas que du lactose dont les intolérances sont complexes mais ce sont surtout les ANTIBIOTIQUES qui sont inoculé à ces pauvres vaches qui font qu un jour ou l autre hormis l horreur de la pratique nous serons tous résistants !
D autre part que les personnes intéressées par le sujet aillent consulter sur Google ce qu est la pratique inventée par l INRA des vaches à hublot.
Ajoutez la guerre des prix du lait pour les agriculteurs et vous aurez fait le tour des bonnes raisons pour vous en passer.

THIRAULT Denis
Invité
THIRAULT Denis

Bonjour,
Pourquoi ne pas avoir parlé des fromages à pâte dure et des yaourts au bifidus aromatisés ou aux fruits mixés ?
Ne supportant pas vraiment le lait en lui même, je me porte très bien en assimilant les éléments contenus dans le lait sans en boire directement.
Simplement je m’impose des fromages à pâte dure exclusivement et puis les yaourts (3 par jour) cités plus haut.
Pour moi cela semble une bonne solution depuis longtemps.
Qu’en pensez-vous ?
DT

gattaca
Invité
gattaca

Depuis quelques mois (années ?), l’EFSA s’est prononcée sur les « laits » végétaux.
Ils ne doivent plus être appelé « lait » car cela provoque une confusion dans l’esprit de trop de consommateurs.
Cette décision est en réaction à des parents qui ont nourris leur bébé uniquement de laits végétaux (car végétaliens eux mêmes, voire végans). Le bébé est décédé vers 7-8 mois en raison de graves carences !
En tout état de cause, ce ne sont nullement des laits mais des boissons végétales.

Cedric
Invité
Cedric

Bonjour Tout d’abord le lait de vache c’est pour les veaux et non pour les humains. Puis, et ceci a été prouvé dans de nombreux travaux de recherches, le lait de vache et produits derivés est une drogue légale dont tout le monde peut avoir accès. La raison en est simple : la caséine du lait contient des opoids de même nature que ceux se trouvent dans la cocaïne et l’opium. Il semblerait même que la caséine du lait est plus forte que la cocaïne ce au niveau addiction. Si vous comprenez l’anglais (qui est ma première langue depuis quelques… Lire la suite »

Partagez-nous