La recette (presque centenaire) de Lucienne et Maurice - Nouvelle Page Santé

La recette (presque centenaire) de Lucienne et Maurice

Frictionnez-vous de bon cœur !

Lorsque la formule d’une lotion de soin reste inchangée depuis plus de 70 ans et qu’elle est toujours plébiscitée, on peut lui faire confiance.

C’est le cas de la friction de Foucaud qui a vu le jour au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Le remède anti-gratouille des colons

A l’époque où la “friction” est lancée, la France possède de nombreuses colonies.

Dans ces contrées tropicales, la « bourbouille » sévit souvent.

Ce terme, bourbouille, désigne une affection cutanée propre aux climats chauds et humides qui se manifeste par une éruption de boutons qui démangent énormément. En cas de grattage trop fréquent, ils peuvent même provoquer des infections.

Une grande fatigue, des malaises, des vomissements, de la fièvre peuvent aussi survenir, on parle alors de bourbouille profonde.

Peu de remèdes existent en ce temps-là pour endiguer cette dermatose, mais Maurice Cola et sa femme Lucienne Merle sont intimement convaincus que la lotion qu’ils viennent de créer fera des merveilles.

Maurice est en effet un chimiste passionné par les actifs thérapeutiques des végétaux.

Dans la lotion qu’il vient de créer, une synergie simple mais efficace : quelques huiles essentielles bien choisies (citron, orange, thym, romarin, lavande, lavandin), du camphre, du menthol et c’est tout.

Une composition imparable pour pallier la fatigue et assainir la peau.

Il a l’idée que les soldats, les aventuriers, les missionnaires et simples colons expatriés sous les tropiques pourraient en avoir grand besoin.

Problème, il manque encore un nom à cette préparation…

“Essayez, et si le produit vous convient, adoptez-le !”

Lucienne Merle est une fervente admiratrice du Père Charles de Foucauld (1858 – 1916), un militaire devenu prêtre, explorateur, puis ermite.

Foucauld fut très proche des Touaregs dont il étudia la langue et la culture.

Il sera béatifié le 13 novembre 2005 par le pape Benoît XVI puis canonisé le 15 mai 2022 par le pape François.

La lotion prend ainsi le nom de “friction de Foucaud”, en hommage au prêtre admiré (le L de son nom ayant disparu au passage pour une raison que j’ignore…).

Des dizaines de flacons sont soigneusement disposés dans des caisses et expédiés auprès des militaires français alors engagés dans la guerre d’Indochine.

Un message accompagne la livraison : « Essayez, et si le produit vous convient, adoptez-le. »

Nous sommes en 1946 et le laboratoire Merle vient en quelque sorte d’être fondé.

La réputation du produit s’étend rapidement en Asie, en Afrique, aux Antilles, puis fait son apparition dans les pharmacies de la métropole.
De nouvelles vertus sont mises en avant par les utilisateurs, en particulier des propriétés relaxantes sur les muscles et les articulations.

Le succès ne se démentira plus jusqu’à aujourd’hui.

Un indispensable multifonctions

Depuis sa création, le laboratoire Merle a connu divers changements de propriétaires (il est malgré tout resté dans la famille jusqu’au milieu des années 90) et la marque s’est modernisée tout en gardant son authenticité.

D’autres formules ont été développées : des soins pour les bébés, pour le visage, pour les sportifs, contre la cellulite, la couperose… mais la friction de Foucaud demeure le produit phare et sa formule n’a pas bougé d’un iota.

Avec ce seul produit vous pouvez :

  • Activer votre circulation sanguine ;
  • Dynamiser vos muscles avant l’effort (en friction) et les relaxer après votre séance de sport (parfait en massage contre les courbatures) ;
  • Rafraîchir votre corps durant les fortes chaleurs (appliquez généreusement sur toute la surface du corps) ;
  • Désinfecter et soigner divers petits problèmes cutanés (acné, rougeurs, démangeaisons, feu du rasoir) ;
  • L’utiliser en guise de déodorant.

Vous frictionnez-vous ?

Nous avons perdu l’habitude de nous frictionner, et c’est un tort !

Car ce geste simple permet de ressentir un bien-être immédiat à peu de frais.

La friction de Foucaud est bien entendu idéale pour reprendre cette pratique.

Il existe deux types de frictions qui sont tout aussi intéressantes l’une que l’autre.

1. La friction sèche
Il s’agit de se frictionner le corps avec un gant de crin ou une éponge légèrement exfoliante que l’on peut acheter dans le commerce. Vous pourrez le trouver sous le nom de loofah, un drôle de légume duquel on extrait une petite éponge cosmétique.

En effectuant ce geste une fois ou deux par semaine, on élimine bien des toxines et des impuretés car la peau fait partie des émonctoires, un organe qui élimine les déchets. Elle est même, selon moi, l’un des organes d’élimination les plus importants de l’organisme.

Les différentes toxines sont naturellement éliminées via les glandes sébacées et sudoripares. Une partie reste cependant prisonnière des peaux mortes et c’est en se débarrassant de ces celles-ci que l’on réalise un véritable geste de soin profitable à la santé.

De plus, avec la friction, nous disposons d’un excellent moyen d’améliorer la circulation sanguine. Les capillaires sont stimulés, le sang est attiré vers la peau et cela permet de nourrir les tissus tout en relançant la circulation des déchets stagnants qui vont être redirigés vers tous les autres émonctoires.

Et ce n’est pas tout : on agit aussi sur le système lymphatique et la cellulite.

L’idéal, pour une friction à sec efficace, est de la pratiquer après la douche ou le bain car les pores sont alors dilatés et les peaux mortes ramollies seront plus facile à éliminer.

  • Passez le gant de crin ou le loofah sur la peau en allant de l’extrémité des membres vers le haut (des mains vers les bras et les épaules, des pieds vers les mollets et les cuisses, du bas ventre jusqu’à la poitrine).
  • Inutile d’appuyer trop fort.
  • Lorsque la peau devient légèrement rosée, on arrête.
2. La friction humide

On parle de friction humide si on utilise une huile, une lotion, une crème ou une pommade. Cela se rapproche alors d’un massage rapide et énergique (toujours en partant des extrémités).

Seules les mains sont alors utilisées, il n’y a plus besoin de gant ou de loofah.

Frictionner les muscles et les articulations avec la paume des mains, permet de chauffer les tissus, et favorise la pénétration des actifs. Si vous utilisez la friction de Foucaud, c’est une excellente manière de procéder et de rendre le produit encore plus efficace.

Et chez vous, la friction de Foucaud fait-elle partie de vos « indispensables » ? Comment vous en servez-vous ?

Je serai heureux de lire vos commentaires.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
André
André
20 jours il y a

Bonjour, où trouver cette friction? Est-elle disponible en pharmacie ou se commande chez Merle ?
Merci de votre réponse, bien à vous,

Chris Boyer
Chris Boyer
20 jours il y a

Bravo et merci pour la lotion de Foucaud !! Je suis née à Saigon et j’avais enfant de la bourbouille en effet à cause de la chaleur. J’étais ravie de vous lire sur la lotion de Foucaud avec laquelle ma mère me frictionnait.

carrière Arlette
carrière Arlette
20 jours il y a

bonjour,oui j’utilise la friction de Foucaud contre les piqures de moustiques,les courbatures,les douleurs que j’ai par ci par la,je l’ai fait connaitre aux enfants qui aiment faire des randonnées,c’est frais ça ne colle pas et l’odeur est agréable.
vraiment un bon produit.

MIKI
MIKI
20 jours il y a

Je connais très bien la friction de Foucaud, j’habite aux Antilles et elle était accessible au supermarché il y a une vingtaine d’année pour 10 francs le litre. Je m’en servais beaucoup car très efficace et très agréable. Aujourd’hui elle n’est vendu qu’en pharmacie pour plus de 20€ les 250ml, trop chère pour moi, je ne m’en sers plus et je le a regrette beaucoup

Riche
19 jours il y a

Médecin, je me sers de la lotion de Foucaud pour les personnes âgées alitées. Odeur agréable, sensation de bien-être, prévention des escarres…
Je la conseille pour les soins à domicile.

Geneviève
Geneviève
19 jours il y a

C’est la première fois que j’entends parler de cette lotion
Ou la trouve t on?

CLAUDE
CLAUDE
18 jours il y a

je pense essayer !

madeleine
madeleine
17 jours il y a

bonjour je connais la lotion depuis plus de 70 ans mon grand père l’utilisait déjà.
C’est un traitement d’urgence pour les piqùres de guèpes et meme de frelons , en plus des propriétes de frictions pour détendre les muscles .

Faysal
Faysal
17 jours il y a

Bonjour,
J’ai découvert cette lotion à Djibouti. On l’utilise car elle appaise la bourbouille. Sinon la sensation à l’application est très rafraichissante et agréable.
Mais cette lotion est devenue trop chère ici pour en profiter régulièrement.
Bien à vous

Partagez-nous

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close