La nouvelle vie du bleu de méthylène - Nouvelle Page Santé

La nouvelle vie du bleu de méthylène

Vous l’avez sans doute découvert lors de vos cours de chimie au collège, pourtant aujourd’hui c’est de ses étonnantes vertus pour la santé que j’aimerais vous parler.

Lui, c’est le bleu de méthylène, qu’un laboratoire français de Marseille vient justement de remettre au goût du jour.

Cette solution antiseptique qui a connu son heure de gloire au début du XXe siècle avait été peu à peu abandonnée car elle présentait une certaine toxicité.

Pourtant, elle pourrait bien retrouver le chemin de nos armoires à pharmacie.

C’est dans les vieilles marmites…

La molécule du bleu de méthylène a été découverte en 1876 par le chimiste allemand Heinrich Caro qui cherchait à mettre au point un colorant bleu pour l’entreprise chimique BASF.

Mais si elle a rapidement connu un vif succès, c’est en raison … de ses propriétés antiseptiques !

Elle permettait en effet de lutter contre les bactéries, les virus et les champignons et fut même l’un des premiers traitements pour contrer la malaria.

Il n’y a pas si longtemps les pastilles Monléon, souveraines contre le mal de gorge, teintaient la langue des enfants (et des grands) en bleu.

Elles ne sont pourtant plus vendues depuis 20111.

La raison de ce désamour, c’est d’abord l’apparition et la généralisation des antibiotiques.

Mais le bleu de méthylène avait aussi un défaut : sa structure chimique en faisait un chélateur, c’est-à-dire une molécule capable de capter les métaux lourds. Le problème, c’est qu’il captait les métaux lourds utiles à sa fabrication industrielle.

Son usage s’est alors marginalisé, même s’il était toléré en dépit de la réglementation française.

Le laboratoire pharmaceutique marseillais Provepharm lui a redonné une seconde jeunesse au début des années 2000 en débarrassant le produit fini de tous les métaux potentiellement toxiques qu’il pouvait contenir2.

Avec sa méthode de fabrication innovante, la concentration en impuretés de son bleu de méthylène est aujourd’hui 50 fois inférieure aux niveaux prévus par la réglementation européenne.

Ce renouveau a permis d’ouvrir de nouveaux champs d’utilisation aussi variés que la lutte contre le paludisme, différentes formes d’allergie, les maladies dégénératives, mais aussi le traitement de la douleur et le diagnostic du cancer du sein.

Pourquoi doit-il retrouver votre armoire à pharmacie

Le bleu de méthylène est actuellement utilisé essentiellement en biologie (il colore les bactéries pour mieux les visualiser au microscope) et à l’hôpital pour traiter les intoxications graves du sang (c’est par exemple un antidote lors de l’empoisonnement du sang au monoxyde de carbone par un appareil de chauffage défectueux).

A la maison, je le trouve particulièrement bien adapté pour désinfecter les plaies bénignes, traiter les lésions de la peau ou encore soulager les maux de bouche.

Pourquoi le bleu de méthylène en particulier ?

1. Parce qu’il n’est pas agressif pour la peau contrairement à la plupart des désinfectants courants. Au contraire, il serait particulièrement efficace pour protéger et régénérer les cellules de l’épiderme.
2.Parce que son action est très large (bactéries, virus, champignons). Il peut ainsi traiter de nombreux petits problèmes locaux en toute innocuité.

4 applications concrètes du bleu de méthylène

Concrètement, vous pouvez l’utiliser sans danger pour :

Soigner un aphte ou le muguet

Il vous suffit d’imbiber un bout de coton ou un coton-tige avec du bleu de méthylène et de tamponner les endroits atteints. Cela vous soulagera rapidement.

Il sera également efficace contre le muguet, une infection de la bouche provoquée par un champignon, le candida albicans.

Cette affection se reconnaît à des plaques blanchâtres à l’intérieur des joues, sur le palais ou sur la langue.

Les nourrissons en sont souvent atteints.

Changez de coton-tige entre chaque partie traitée pour éviter de propager accidentellement le muguet sur des zones saines de la bouche.

Répétez l’opération plusieurs fois par jour pendant 2 ou 3 jours.

Soulager les affections de la peau

Des études scientifiques récentes ont démontré que le bleu de méthylène est un antioxydant de choix pour les peaux fatiguées, âgées ou abîmées.

Il favorise la cicatrisation des plaies superficielles, augmente l’hydratation de la peau et lui redonne de l’éclat3.

A tel point que l’industrie cosmétique s’y intéresse fortement et commence à l’utiliser comme composant principal pour des crèmes anti-âge.

Attention cependant à ne pas vous en servir comme soin jeunesse en mettant quelques gouttes dans votre crème de jour. Vous risqueriez de voir votre peau se teinter en bleu ! (le bleu de méthylène est un colorant très tenace).

En revanche, vous pouvez vous en servir localement pour aider une petite plaie à cicatriser, pour soulager une poussée d’eczéma ciblée ou des irritations cutanées.

La couleur bleue qui teintera votre peau à l’endroit où vous aurez appliqué le produit disparaîtra d’elle-même en quelques semaines.

Traiter une angine

Vous pouvez, là aussi, badigeonner vos amygdales avec du coton imbibé de bleu de méthylène ou tout simplement faire un gargarisme.

Pour cela, mettez simplement deux ou trois gouttes dans un verre d’eau.

Votre langue va se teinter en bleu pour quelques heures mais le traitement est efficace.

Traiter une mycose de l’ongle

La méthode est très simple : appliquez du bleu de méthylène pur sur l’ongle atteint comme vous le feriez avec un vernis. Répétez ce traitement une fois par semaine jusqu’à amélioration.

Un espoir pour le déclin cognitif et la dépression

Le bleu de méthylène est utilisé depuis longtemps dans le domaine des pathologies psychiatriques.

Des résultats particulièrement prometteurs ont été obtenus dans le traitement à court et à long terme du trouble bipolaire.

Ses effets antidépresseur et anxiolytique sont connus et documentés4.

Une étude de l’Université du Texas5 a également démontré que la prise d’une dose orale unique permet de stimuler la mémoire à court terme et l’attention.

Cependant, le processus neuronal qui régit ces effets prometteurs reste flou pour le moment.

Les chercheurs continuent néanmoins leurs recherches car le potentiel du bleu de méthylène pour traiter à l’avenir les maladies neuro-dégénératives semble très prometteur.

Une fois encore, n’utilisez pas du bleu de méthylène en auto-médication de façon irréfléchie. 

Lorsqu’il est administré en concomitance avec des inhibiteurs de recapture de la sérotonine (le principe de bon nombre d’anti-dépresseurs), le bleu de méthylène peut s’avérer toxique, même à faible dose6.

Alors prudence !

Dans le même ordre d’idée, des études in vitro et in vivo7, ont montré une efficacité impressionnante du bleu de méthylène dans l’atténuation des symptômes que peuvent engendrer les accidents vasculaires cérébraux, l’ischémie cérébrale globale, ou les lésions cérébrales traumatiques.

Bref, la potion bleue n’a pas fini de nous étonner !

En revanche, sachez que le bleu de méthylène est un produit difficile à trouver.

Il vous faudra toujours choisir un produit bénéficiant de l’appellation « bleu de méthylène officinal » .

En effet, le bleu de méthylène industriel (qu’on utilise dans les aquariums par exemple) ne convient pas à un usage humain.

Vous pouvez en trouver sur internet (par exemple sur ce site : https://compasslaboratory.com/en-fr) sous forme de dilution à 1%.

N’ingérez jamais du bleu de méthylène pur. Il doit toujours être dilué à hauteur de 5 à 10 gouttes dans un litre d’eau. Je vous recommande pour ma part de l’utiliser uniquement en application locale.

Et vous, êtes-vous familier de ce “vieux” remède ? Saviez-vous qu’il était efficace pour traiter quelques petits maux courants ?

4.2 25 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

69 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Courtois Annick
Courtois Annick
1 année il y a

je l’utilise sur un tampon de coton hydrophile et me tamponne les amygdales qi la gorge commence à me faire un peu mal …

fabre
fabre
3 mois il y a
Répondre à  Courtois Annick

Prenez un sucre et 2 gouttes de niaouli huile essentielle c’est de l’ordre du miracle. 2 fois opère, flegmon chaque mois depuis plus rien à répéter pendant 4 jours

Devendeville yvette
15 jours il y a
Répondre à  Courtois Annick

Bonjour
Ou se procurer ce bleu de méthylène officinal , ( dans mon enfance on soignait très efficacement les maux de gorge ) je n’en trouve plus depuis l’ongtemps en pharmacie
Merci de m’éclairer

Hélène quéré
1 année il y a

le bleu de méthylène dont vous parlez dans votre page santé et le lien pour en trouver est écrit tout en anglais il y aurait-il moyen de l’avoir en français je ne parle pas anglais je ne comprends rien sinon merci pour ces conseils ce serait bien de pouvoir en trouver en France

Al
Al
2 mois il y a
Répondre à  Hélène quéré

Sur Etsy vous pouvez le trouver

Grimi
Grimi
2 mois il y a
Répondre à  Hélène quéré

On peut en trouver en pharmacie,(sur Nice,06 )

Francoise Hulin
Francoise Hulin
1 année il y a

Utilisable en bain de siège et en collyre depuis longtemps

Allavena
1 année il y a

Bonjour et Merci beaucoup pour ce partage, cela me rappelle que j’ai utilisé ce produit auparavant pour mou et des enfants et aimerais bien m’en procurer de nouveau ; le site mentionné en bleu est-il celui que vous recommandez et le fabricant marseillais dont vous parlez au debut ?
Ps et lz conseilleriez vous pour un erysipele ?

Merci de votre retour

Le Roux
Le Roux
1 année il y a

Oui je connais bien le bleu de méthylène, quand j’étais petite mon Père soignait nos maux de gorge et d’angine avec. C’était très efficace et un jour le produit à disparu !

Colette
Colette
1 année il y a

Oui je connais bien le bleu de méthylène. Je l utilisais dans les années 70-80 out soigner les angines de mes enfants. C était très efficace.

jouan
jouan
1 année il y a

j ai aujourd, hui 80 ans et je me souviens de son utilisation lorsque j avais une angine

Marie
Marie
1 année il y a

Il y a 40 ans un médecin du CHU m’a prescrit du bleu de méthylène à avaler suite à des infections urinaires à répétition.Pendant un an j’ai uriné bleu mais j’ai été définitivement guérie.

schirinsky
8 mois il y a
Répondre à  Marie

Exact !!!! on avait du Mictasol bleu contre les cystites et on s’en portait très bien, sinon mieux alors que les antibio qu’on donne maintenant ne sont pas du tout efficace et coutent 3 fois plus cher !!! comment remplacer quelque chose d’efficace, contre l’inefficacité très chère !!!

Valérie COZ
Valérie COZ
1 année il y a

J’utilisais il y a 20 vingt ans, le bleu de méthylène contre l’érythème fessier du nourrisson pour ma fille et j’en était très contente car efficace et très doux. La couleur bleue faisait que l’on savait exactement où l’on en avait appliqué ou pas.
Je reviois il y a plus longtemps encore ma petite sœur soigner les poussée de boutons de fièvre qu’elle avait parfois.

Julie Champagne
Julie Champagne
1 année il y a

J’en ai mis sur les fesses de mes enfants qui avaient beaucoup d’eurytherme fessiers au lieu des crèmes de cortisone. Le problème a été réglé tout de suite et n’est jamais revenu.

LACROIX
LACROIX
1 année il y a

Bonjour, votre article m’a beaucoup rajeunie et je me souviens dans les années 1960 avoir employé ce bleu de méthylène pur, sur les conseils d’un médecin sur un coton pôur soigner mes angines à répétition et l’opération de mes amygdales a donc été annulée. Que de bons souvenirs…

Monique
Monique
1 année il y a

Bien sûr…ma grand-mère soignait tous mes maux de gorge avec un coton imbibé de bleu de méthylène et accroché au bout d’un manche en aluminium réservé à cet effet ….Après ça je filais à l’école…guérie !…

Claudine
Claudine
1 année il y a

je l’utilisais en badigeon pour mes enfants quand ils avaient une angine. Ils en gardent un très mauvais souvenir, mais quelle efficacité !

Françoise FELIX
Françoise FELIX
1 année il y a

J’ai le souvenir que badigeonner les boutons de varicelle atténuait les démangeaisons. Les enfants avaient l’air de Schtroumpfs. Ces personnages avaient fait leur apparition bien avant la sortie des albums.

Marie-Paule DUCOURTIL
Marie-Paule DUCOURTIL
1 année il y a

Quel bonheur de savoir que je vais pouvoir à nouveau acheter du bleu de méthylène que j’utilisais dès qu’un mal de gorge apparaissait. Super efficace avec en plus la coloration en vert de l’urine, ce qui faisait bien rire mes enfants ! mais disparu des pharmacies à mon grand dam ! je vais de suite en acquérir, bonne nouvelle en début d’hiver!
Merci.
MP

AM
AM
1 mois il y a

Où en trouver svp ? Merci.

jeannette vincent
1 année il y a

etant fragile ORL régulierèment je me badigonnait avec c’etait le seul produit a venir à bout d’une angine ou maux de gorge super produit

Marie-Paule DUCOURTIL
Marie-Paule DUCOURTIL
1 année il y a

Retour rapide…..je viens de consulter le site indiqué pour commande par internet :30$ pour 50ml frais de port en sus . La bouteille de 100 ml valait quelques euros ….il y a 20 ans . Certes, mais même avec la revalorisation c’est indécent. Je vais chercher ailleurs.
MP

SOUFLET
SOUFLET
5 mois il y a

bonjour excusez moi mais avez vous trouvé ailleurs? Merci à vous.

Al
Al
2 mois il y a
Répondre à  SOUFLET

Sur Etsy vous pouvez le trouver.

Laure
Laure
1 année il y a

J’ai 57 ans, et je me souviens, enfant et ado, d’avoir utilisé le bleu de méthylène sur les « angines blanches ». C’était très efficace.

COUTAZ
COUTAZ
1 année il y a

Bonsoir,
Je connais le bleu de méthylène même si pour ma part je ne l’ai jamais utilisé. Par contre je me souviens que ma grand-mère en avait et l’utilisait pour certains maux.

bobet carole
bobet carole
1 année il y a

lorsque j’ étais enfant , maman a fait disparaitre l’ exéma que j’ avais derrière les oreilles avec des applications pures de bleu de méthylène ,

Brigitte Merlet
Brigitte Merlet
1 année il y a

Bonsoir, je viens de lire votre article sur le bleu de méthylène. Quand j’étais enfant et ado (je suis née en 1964), on utilisait du « collubleu » quand on commençait à avoir mal à la gorge.

Idier
Idier
1 année il y a

Je connaissais de nom mais je ne savais pas tout ça. MERCI

de Muizon
de Muizon
1 année il y a

Oui, petite je soignais mes maux de gorge avec et cela était très efficace.
j’aimerai retrouver la dilution du bleu de m qui était vendu en pharmacie.

orlando
orlando
1 année il y a

Bonsoir il y a une cinquantaine d annees mon fils en etant bebe avait toujours les fesses abimees je lui fesais des bains de permanganate de potassium et apres je lui appliquais du bleu de metylene et quand les enfants avait la varicelle on leur mettait du bleu de metylene sur les boutons

Rougy
Rougy
1 année il y a

Dans les années 60 je soignais angines , herpès, micoses , même les infections urinaires ! Avec le bleu de méthylène ! Et c’était très efficace ! Après mon médecin m’a conseillé les antibiotiques ! Et toutes les allergies ont commencé ! Et impossible d’en retrouver en pharmacie !

Picard
Picard
1 année il y a

Je me souviens l avoir avalé en comprimé pour des infections urinaires c était efficace

Lambert
Lambert
1 année il y a

Souvenirs de mes parents qui faisaient des blagues avec des bonbons qui coloraient la langue de leurs amis😂

Josette Q
Josette Q
1 année il y a

Je suis très contente de voir réapparaître le bleu de méthylène qui avait disparu depuis des années. J’avais l’habitude de l’utiliser dés le début d’un mal de gorge en tamponnant mes amygdales avec un coton tige trempé dans mon flacon de bleu de méthylène et le mal disparaissait presque instantanément ! Je vais en acheter dès que possible pour en avoir à la maison.

LELONG
1 année il y a

Je suis ravie de voir que ce remède est de nouveau accessible. Enfant j’étais sujette aux angines, ma mère les soignaient avec des badigeons au bleu de méthylène. En 2 ou 3 jours l’angine disparaissait. Comme pour tout remède des précautions sont à respecter. Ce produit est vraiment efficace. Merci de cette information.

MENDEZ Mimose
1 année il y a

Vous avez tout à fait raison, dans les années 80, j’ai utilisée le bleu de méthylène pour les aptes de la bouche de mes enfants, aujourd’hui le pharmacien me dit ça n’existe plus

Picratte
Picratte
1 année il y a

Bonjour, le bleu de méthylène était souverain pour signer les petites cystalgies et entrait dans la fabrication du mictasol bleu que toute une génération de femmes a bien connu. Il permettait de soulager immédiatement, en attendant un RDV chez le médecin si persistance de la douleur. Hélas comme tous les médicaments simples et peu coûteux il a été retiré de la circulation pour être remplacé par les antibiotiques comme le monuril, qui ne peuvent être obtenus que sur ordonnance, après une ECBU => 3à 5 jours d’attente …

M Laure
M Laure
1 année il y a

J ai toujours traité mes angines à points blanc en badigeonnant mes amygdales avec un gros coton tige spécialement fait pour ça

Jérôme Roederer
Jérôme Roederer
1 année il y a

Il y a 7 renvois à des notes (de bas de page ?), mais il n’y a aucune note qui y correspondent…
Pensez à les insérer dans vos prochains messages.

Dyane
1 année il y a

Bonjour , merci de partager toutes ses informations elle sont vraiment très intéressantes et constructives. Je vous suis régulièrement, un gros merci Dyane

Coliopoulos yvette
Coliopoulos yvette
1 année il y a

Je me souviens des badigeonnages lors de mal de gorge.

Ddourou
Ddourou
1 année il y a

Utile sur la peau de bb notamment en bain de SIÈGE quand irritations

Nicole
Nicole
1 année il y a

On utilisait le bleu de methylene pour traiter les pourritures de fourchette des chevaux (et divers petites plaies) et c’était très efficace.
C’est une bonne nouvelle qu’il refasse surface même si personnellement j’ai re-découverts l’argent colloidal qui a lui aussi un très large spectre de soin.
Merci pour ces infos

Intsaby
Intsaby
1 année il y a

Mes 4 frères (nés en 1948, 1949, 1951 et 1953) étaient coutumiers d’angines pendant leur enfance (pas moi ni mes soeurs, peut-être parce que nous allions dans des écoles différentes). Maman les soignait avec du bleu de méthylène ce qui était très efficace.
(Anecdote : Mes soeurs et moi étions très jalouses car ils faisaient les malins quelques jours leurs urines étant teintées, et nous aussions voulions « faire pipi bleu ».!)

Agnès
Agnès
1 année il y a

Enfants, nos angines étaient traitées ainsi. Je m en souviens parfaitement.
Qu en est-il des gingivites? Le bleu peut-il être efficace?

Laurent Tessier
Éditeur
11 mois il y a
Répondre à  Agnès

Bonjour Agnès et merci pour votre fidélité. Oui, le bleu de méthylène peut soulager les gingivites mais je vous conseille également de faire régulièrement des détartrages chez le dentiste. Je vous renvoie également vers ma lettre consacrée à ce sujet : https://nouvelle-page-sante.com/vos-dents-peuvent-vous-sauver-la-vie/ Bien à vous.

Michèle Meugens
Michèle Meugens
1 année il y a

Ma grand-mère l’utilisait pour “blanchir” son linge qu’elle faisait bouillir dans une marmite. Le linge était plus blanc que blanc!!

planchat
1 année il y a

tres très intéressant merci

Franbal
Franbal
1 année il y a

Mon père utilisait systématiquement le bleu de méthylène pour soigner ses angines et il ne voyait jamais un médecin. Et j’étais soignée de la même manière

bernard heim
bernard heim
1 année il y a

désinfecter et marquer la varicelle des petiots

PEROUSE
PEROUSE
1 année il y a

Bonjour, il y a une vingtaine d’année, je soignais mes angines et celles de mes enfants avec du « Collubleu » , en badigeon sur les amygdales.
Effectivement, ce remède n’est plus en vente mais j’ai gardé le flacon et utilisé pour moi l’an dernier… avec efficacité !

Dernière modification le 1 année il y a par PEROUSE
BARGAIN
BARGAIN
1 année il y a

Oh oui, je connais personnellement le bleu de méthylène ! Lorsque j’étais enfant (j’ai 71 ans), j’avais droit à un badigeonnage de la gorge lors des maladies ORL. Il y a quelques années, j’en ai cherché partout… en vain, pour des aphtes.

Marguerite Fage
Marguerite Fage
1 année il y a

Ma grand mère ne voulait que ça pour soulager ses crises de siati

sophia
1 année il y a

J’ai eu la chance en 1997 d’en avoir en cachet pour une grippe. C’était à Londres. Qu’elle ne fut pas ma surprise de déféquer bleu! Merci pour ces informations

Gilles
Gilles
1 année il y a

bonjour,
Il faut savoir que le bleu de méthylène est le précurseur de l’hydroxychloroquine. Je ai utilisé une solution à 1% au début de la pandémie de covid19 à raison de 1ml /kg de mon poids dilué dans un grand verre d’eau (non minérale)à avaler, tous les 3 jours en cas de risque accru ou une fois par quinzaine de façon préventive. Puis je me suis fait vacciner.
La pharmacie du vieux port à Marseille en vend sur ordonnance à environ moitié prix.
Courtoisement

Chantin Michèle
Chantin Michèle
1 année il y a

Mes parents l’utilisaient notamment pour soigner nos angines. Les « angines de Vincent » ne faisaient pas de pli après un ou deux gargarismes alors qu’aucun médicament n’en venait à bout. A été également très utile lors d’une crise de furonculose que rien ne calmait.

Francesca
Francesca
11 mois il y a

Souvenir de notre enfance. pour soigner tous nos bobos

Suivez-nous sur Facebook

69
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close