La meilleure huile pour vos apports en oméga-3 - Nouvelle Page Santé

La meilleure huile pour vos apports en oméga-3

L’huile de cameline

L’huile de cameline fait partie de ces huiles anciennes qui sont revenues dans la lumière pour notre plus grand bonheur et celui de notre santé.

Si vous êtes, comme moi, un peu réfractaire au goût prononcé de l’huile de colza, l’huile de caméline pourrait bien devenir votre nouveau compagnon.

Nous consommons trop d’oméga-6 et pas assez d’oméga-3

L’huile de cameline provient des graines de Camelina sativa.

Son goût, comme son odeur, peuvent rappeler le chou (la plante fait partie de la famille des Brassicae) ou même l’asperge.

Ce qui est intéressant dans sa composition, c’est le rapport oméga-3/oméga-6 qu’elle affiche.

C’est une notion importante car nous consommons trop d’oméga-6 et pas assez d’oméga-3.
Nous sommes le plus souvent sur un ratio de 1 pour 20 (à titre d’exemple 1 pour 18 en France et 1 pour 40 aux États-Unis !).
​​​​​​​
Or, ces deux types d’acides gras sont en compétition dans l’organisme. Un excès en oméga-6 nuit donc à l’utilisation des oméga-3. Avec pour conséquence une moins bonne protection des oméga-3 contre des maladies cardiovasculaires, les troubles allergiques ou inflammatoires1.

Selon les recommandations de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), le rapport optimal devrait plutôt être proche de 5. Notre alimentation devrait donc idéalement nous apporter 5 molécules d’oméga-6 pour une d’oméga-32.

C’est là que l’huile de caméline est intéressante : elle possède davantage d’oméga-3 (en moyenne 35 %) que d’oméga-6 (en moyenne 20 %)3. Cela fait d’elle une bonne huile pour rétablir l’équilibre.

Surtout, elle est l’huile végétale la plus riche en oméga-3 après l’huile de lin.

Autre avantage, sa teneur en vitamine E, en phytostérols, et en pro-vitamine A qui en font une remarquable huile antioxydante.

En usage externe, profitez de son action réparatrice

C’est un usage peu connu, mais l’huile de cameline est grandement appréciée des peaux sèches et abîmées.

Elle agit en consolidant la barrière hydrolipidique, le film qui protège la peau, et maintient son hydratation.

Avec ses agents antioxydants elle régénère en profondeur, atténuant au passage les ridules.

Les peaux sujettes aux rougeurs et aux irritations bénéficient également de son action anti-inflammatoire.

Il vous suffit de l’appliquer comme vous le feriez avec une crème de jour.

Son avantage est qu’elle est très pénétrante et ne laisse pas de traces grasses sur le visage.

En cas de maladie de peau inflammatoire, comme l’eczéma sec, n’hésitez pas à en faire usage, elle vous apaisera efficacement.

Les cheveux cassants et fragiles peuvent aussi retrouver tout leur éclat grâce à la cameline.

Appliquée en massage, elle permet également d’apaiser d’éventuelles irritations du cuir chevelu.

Par voie interne, la promesse d’une action puissante

L’huile de cameline possède des propriétés étonnantes qui commencent à intéresser la communauté scientifique pour soulager divers problèmes de santé.

C’est par exemple le cas concernant :

1. La stéatose hépatique non alcoolique (maladie du foie gras).
Cette pathologie se caractérise par un excès de graisses dans le foie, sans rapport avec une consommation d’alcool, mais souvent associée à l’obésité.

Si rien n’est fait pour y remédier, la maladie évolue vers une inflammation chronique et parfois jusqu’au cancer.

De plus, la stéatose hépatique peut, à terme, entraîner une résistance à l’insuline, avec pour conséquence une augmentation de sécrétion de l’insuline par le pancréas et la fabrication anormale d’acides gras par le foie.

Diabète et maladie du foie gras sont donc malheureusement très souvent liés.

Une étude a montré que l’huile de cameline peut agir à différents niveaux pour limiter la progression de la stéatose hépatique4.

D’après les chercheurs, sa richesse en oméga-3 permettrait de réduire la résistance à l’insuline chez les sujets supplémentés mais aussi de réduire l’inflammation hépatique. Ils avaient pour cela donné aux sujets de l’étude 20 grammes par jour durant 12 semaines.

2. Le cholestérol

Une étude5 a comparé les effets d’une supplémentation à base de différentes huiles riches en oméga-3 pour réguler une hypercholestérolémie.

Soixante-huit sujets ayant un taux de LDL modérément élevé (le « mauvais » cholestérol) âgés de 28 à 65 ans ont été suivis durant six semaines.

Ils ont été répartis en 3 groupes. Le premier devait consommer quotidiennement 30 g (environ 33 ml) d’huile de cameline, le second, la même dose d’huile d’olive et la troisième de l’huile de colza.

Au terme de l’étude, la concentration de LDL a diminué de 12,2 % dans le groupe assigné à l’huile de caméline, tandis que dans le groupe colza la baisse était de 5,4 % seulement et de 7,7 % dans le groupe huile d’olive.

Les oméga-3, c’est tous les jours !

Je ne le répéterai jamais, les oméga-3 sont les acides gras les plus importants. Il est nécessaire de veiller à en consommer régulièrement, tous les jours si possible !

Se supplémenter est évidemment un moyen d’y parvenir mais vous pouvez aussi les trouver dans votre alimentation.

Pour augmenter vos apports en oméga-3, misez sur :

  • les poissons gras comme les sardines ou les maquereaux,
  • les fruits à coque comme les amandes, les noisettes, les noix…
  • les graines de chia,
  • les huiles végétales de colza, de lin et bien sûr de cameline,
  • les œufs de poules nourries aux graines de lin, qui sont naturellement riches en oméga-3. Pour cela, vous pouvez privilégier le label Bleu-Blanc-Cœur qui garantit une volaille nourrie au lin ou élevée en plein air.

Combien et comment la consommer au quotidien

L’huile de cameline ne fait l’objet d’aucun dosage précis.

Les études montrent qu’un apport de 20 à 30 grammes (environ une à deux cuillères à soupe) par jour est suffisant pour contrer les problèmes de santé liés au cholestérol ou aux phénomènes inflammatoires.

J’attire cependant votre attention  sur le fait que les oméga-3 fluidifient le sang.

Il est donc recommandé de limiter sa consommation en cas d’hémophilie ou de traitement anticoagulant.

Pour un usage à long terme, il est préférable de demander l’avis de son médecin. 

Pour votre usage interne ou externe, privilégiez, comme toujours, une huile vierge et bio, issue d’un pressage à froid.

Les propriétés de l’huile de cameline s’altèrent à la chaleur, veillez donc également à l’utiliser crue.

Pensez-y pour vos assaisonnements, ou en filet généreux sur des légumes, du poisson ou de la viande.

Notez enfin que cette huile s’oxyde facilement au contact de l’air et de la lumière. Il est recommandé de la conserver au réfrigérateur et de la consommer dans les 2 à 6 mois après ouverture.

Et vous, connaissiez-vous cette huile d’antan ? Quel usage en faites-vous ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

2.3 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
CAMILLE
CAMILLE
13 jours il y a

Merci pour vos précieux conseils. En effet ma naturopathe me conseille de consommer de l’huile de lin huile de cameline également des graines de lin moulinées, des graines de chia pour un apport en oméga 3. Par contre j’ignorai que cette huile pouvait etre utilisée sur la peau.. Je ferai l’essai.

Josée
Josée
13 jours il y a

Merci pour le bon travail que vous réalisez. Est-il possible de commander l’huile de caméline par internet? Je ne trouve nulle part là où j’habite.
Merci.
Josée

Janine
Janine
12 jours il y a
Répondre à  Josée

Bjr, vous pouvez consulter le site de la ferme CONTAL à 08220 Banogne les Recouvrance
ou SAS ORMELI à 08200 Champlin

france feron
france feron
13 jours il y a

depuis que l on a fait oméga tout a perdu de sa saveur rien n est plus comme avant arriere gout mauvaise odeur detruit les gouts de choses que l on cuisine et ca deviens immangeable alors rien de telle que l original

CREG
CREG
13 jours il y a

Bonjour,
Merci pour votre article. Mais, vous dites que la cameline est l’huile la plus riche en oméga 3. Vous oubliez l’huile de périlla qui contient de 60 à 65% d’acide alpha-linolénique (oméga 3).
Cordialement

Anne Prunet
Administrateur
Anne Prunet
12 jours il y a
Répondre à  CREG

Bonjour,

Vous avez tout à fait raison, mais l’huile de périlla étant rare et difficilement trouvable dans nos contrées, j’ai préféré considérer la teneur en oméga-3 des des huiles « communes ».

Bien à vous,

Laurent Tessier

Lahkim Najiba
Lahkim Najiba
12 jours il y a

Merci pour l’information mais oû trouve t’ on cette huile c’est la 1ère fois que j’entends parler. ??

José Acevedo
12 jours il y a

Où peut-on trouver cette huile et à quel prix?

Hassan Ouelkobaa
Hassan Ouelkobaa
9 jours il y a

Merci beaucoup est ce que la consommation des produit contenant ces huiles sans les extraire aurait les mêmes vertus.
Pouvez vous ne parlez un peux sur l’huile d’olive.Merci

Partagez-nous

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close