La berbérine, un complément alimentaire à utiliser avec prudence - Nouvelle Page Santé

La berbérine, un complément alimentaire à utiliser avec prudence

En 2019, l’Agence de sécurité alimentaire (Anses), mettait en garde contre l’utilisation « sauvage » de la berbérine, une substance ayant une forte action sur la glycémie1.

Ce complément alimentaire va-t-il bientôt devenir un médicament vendu en pharmacie ?

Avant d’en arriver là, voyons ce qu’il pourrait faire pour vous.

Une puissante molécule naturelle

La berbérine est une substance active d’origine naturelle tirée de diverses plantes dont l’épine-vinette (Berberis vulgaris).

Pour les férus de chimie, il s’agit plus précisément d’un alcaloïde isoquinoléique.

Cette large famille de molécules a donné naissance à de nombreux médicaments comme la morphine, ou la codéine.

Leurs effets, en fonction de leur structure chimique, sont très variés : sédatifs, psychotropes, analgésiques, ou encore antispasmodiques, etc.

La berbérine tirée de l’épine-vinette présente une variété d’effets mais le plus connu est sans doute celui qui permet de faire baisser de façon importante la glycémie (taux de sucre dans le sang).

Cela en fait un complément alimentaire très prisé lorsqu’on souffre de diabète ou de prédiabète.

Il ne s’agit donc pas d’un complément préventif mais bel et bien d’une substance thérapeutique ayant une action directe sur certaines constantes métaboliques de l’organisme.

C’est cela qui explique que son utilisation sans ordonnance, et surtout sans supervision médicale, soit sujette à polémique.

Avec la berbérine, il faut être prudent !

Une fois n’est pas coutume, avant de vous parler des bienfaits de la berbérine, je vais commencer par vous mettre en garde sur son utilisation.

Je vous le disais, la berbérine a une action pharmacologique, réelle, importante et diverse.

Or, lorsque vous achetez un complément qui en contient, les boites indiquent généralement : « Maintien d’une glycémie normale » ou « Complément contre le diabète ».

Ces allégations me semblent erronées.

Car premièrement, la berbérine ne maintient pas la glycémie, elle la fait baisser. Ensuite, il ne s’agit pas d’un complément qui viendrait soutenir un traitement, c’est un traitement en soi !

Comme on peut le lire dans le communiqué de l’Anses, « À partir de 400 mg, la berbérine agit comme un médicament et non plus comme un aliment ».

Les experts n’excluent pas non plus un effet à des doses inférieures.

Je vous recommande donc la plus grande prudence, et en particulier si vous souffrez de diabète ou de troubles cardiaques, de problèmes rénaux ou hépatiques.

N’ajoutez pas de berbérine à votre traitement habituel. Et si vous souhaitez utiliser la berbérine en lieu et place de votre traitement, parlez-en au préalable à votre médecin.

De façon générale, la berbérine (quel que soit le but de la prise de ce complément) doit se faire sous la supervision de votre médecin. Les interactions avec plusieurs médicaments (la carbamézépine, la ciclosporine, la digoxine, le losartan, la metformine et bien d’autres) peuvent être graves.

Enfin, sachez que la berbérine provoque parfois des effets indésirables comme : des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, des diarrhées et une baisse de la tension.

L’intérêt de la berbérine en cas de diabète

Ceci étant dit, si votre médecin vous donne le feu vert, la berbérine peut se révéler très intéressante en cas de diabète ou de prédiabète.

La berbérine fait baisser la glycémie de différentes façons mais il semblerait que son action bénéfique sur le microbiote intestinal soit une des raisons de son efficacité2.

Pour rappel, l’inflammation chronique et une flore intestinale déséquilibrée sont deux facteurs prépondérants dans l’apparition du diabète sucré.

Or, en plus de sa faculté à favoriser les bactéries bénéfiques, la berbérine agirait sur les cellules immunitaires de l’intestin ainsi que sur l’inflammation3.

Des études ont montré que l’effet hypoglycémiant (qui fait baisse la glycémie) de la berbérine est similaire à celui de la metformine (un médicament qui traite le diabète de type 2)4.

Elle fait baisser la glycémie à jeun, la glycémie postprandiale (glycémie deux heures après le repas), ainsi que l’insuline plasmatique à jeun.

A noter que le cholestérol total et le cholestérol LDL des sujets participant à l’étude ont également diminué de manière significative.

La dose recommandée habituellement dans le diabète de type 2 varie de 500 mg à 1 gramme par jour, mais là encore seul votre médecin pourra vous prescrire la dose idéale pour vous. 

Anticancer, neuroprotectrice… la berbérine n’a pas encore livré tous ses secrets

La berbérine a été l’objet de nombreuses recherches in vivo et in vitro pour comprendre ses effets sur le métabolisme.

En plus de son action sur la glycémie, des effets antioxydants, anti-inflammatoires, antimicrobiens, hépatoprotecteurs, neuroprotecteurs, et hypolipidémiques ont été relevés5.

Ces dernières années, des recherches ont montré que la berbérine inhibait la prolifération cellulaire et pouvait détruire les cellules cancéreuses6.

Ainsi, de nombreux dérivés ont été synthétisés pour améliorer l’efficacité et la sélectivité de la berbérine.

Les résultats obtenus jusqu’à présent sur les cellules cancéreuses humaines soutiennent l’idée que la berbérine et ses dérivés pourraient être des agents prometteurs pour le traitement de certains cancers comme celui du pancréas, du poumon, du foie, des ovaires, ou du côlon.

Un effet notable contre le Candida albicans

Je m’arrête un instant sur cette propriété de la berbérine, car elle est moins connue et parce que le Candida est particulièrement difficile à traiter.

Or, dans le cas d’une candidose vulvo-vaginale (une maladie inflammatoire causée principalement par Candida albicans) la berbérine inhibe de manière significative l’adhésion de C. albicans aux cellules épithéliales vaginales7.

Sachant que le Candida résiste de plus en plus aux antifongiques, la prise de berbérine peut être une solution de secours fort appréciable (toujours en accord avec un médecin).

Cela est d’autant plus vrai que la berbérine empêche non seulement le champignon de s’installer sur les muqueuses mais qu’elle s’attaque directement à sa membrane cellulaire, ce qui provoque sa destruction.

La berbérine est un puissant remède naturel à utiliser avec précaution. Nul doute qu’à l’avenir de nombreux médicaments seront synthétisés à partir de cette molécule étonnante.

Cela vient confirmer ce que je pense depuis toujours : la santé se trouve dans la nature !

Et vous, avez-vous déjà pris de la berbérine ?

4.5 4 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

23 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mottet
Mottet
5 mois il y a

Elle est prescrite parfois en traitement du Sibo.

Baeb Francis
Baeb Francis
5 mois il y a

J’ai beaucoup de choses à dire à propos de mon utilisation personnelle de la berbérine,
mais je refuse expressément que vous utilisiez mon commentaire à des fins commerciales !
Veuillez me confirmer votre accord par retour !

jean
5 mois il y a

si prendre trop lonptemp bouton sur le cote droit du corps

Henri KÉPÉNÉKIAN
Henri KÉPÉNÉKIAN
5 mois il y a

Bonjour ,
Moi j’en prends depuis septembre 2017
De la Berberine 500 mg
Et c’est effectivement effectivement efficace

Blanchard
Blanchard
5 mois il y a

oui ,j’ai déjà pris de la berbérine , dans un complément alimentaire (très complet ) pour lutter contre un pré-diabète ,et en 3 mois j’avais retrouvé toutes mes normes de santé , perdu les 9 kgs qu’il me fallait perdre , sans utiliser big pharma , c’était en 2016 , et depuis je surveille , mange ce qu’il faut pour conserver mes acquis ! et tout va bien !

baroux rené
5 mois il y a

j’ai pris de la berberine à raison de 3x500mg par jour pendant deux mois, en même temps que la metformine 2×1000 , pour réduire mon diabète de type 2. Je n’ai constaté aucun changement sur mes résultats d’analyses. J’ai donc arrêté la berbérine. Aucun autre effet secondaire non plus.

Nathalie
Nathalie
5 mois il y a

Un immense merci pour cet article. J’ai été diagnostiquée diabète de type 2 il y a 4ans. J’ai d’abord pris la Metformine, mais j’avais trop d’hypoglycémies. Le médecin m’a alors dit de manger 3 morceaux de sucre quand cela arrivait.. j’ai trouvé cela aberrant! Je me suis donc mise en quête de solutions naturelles. Beaucoup de plantes hypoglycémiantes existent. Après 3 ans d’essai sur moi-même, la berbérine est la solution lorsque l’on se trouve à des taux limites entre le pré diabète et le diabète de type 2. Cela fonctionne très bien pour moi depuis près de deux ans. Je… Lire la suite »

Mohamed AMIROU
Mohamed AMIROU
5 mois il y a

Bonjour
J’ai bien pris la Berberine pendant quelques années et je vais en reprendre.
Je suis diabétique de type II et quand j’en ai parlé à mon médecin, elle m’a remercié d’avoir pu valider ce qu’elle pensait de cette molécule, à savoir qu’elle remplaçait parfaitement la metformine.
Si ce n’était le coût, je ne prendrai que la berberine au lieu de mixer mon traitement par période de metformine et d’autres par la Berberine.
Mais je ne mélange jamais les 2.
Et les résultats sont excellents: baisse sensible de la glycémie à jeun.

Je la recommande fortement

hb.boulaye@ gmail.com
hb.boulaye@ gmail.com
5 mois il y a

Bonjour,
Je me demande si la photo correspnd bien aux épines vinettes car j’ en ai à la campagne et les fruits sont plus minces et fins. Ne seraient-ce pas ce que l’ on appelle plus familièrement des ‘ »gratte-culs »??

BOUYSSOU Jean-Pierre
BOUYSSOU Jean-Pierre
5 mois il y a

Je tiens personnellement à m’adresser à Monsieur Laurent TESSIER Cher Monsieur, je viens de prendre connaissance de votre enquête sur la Berbérine et j’en suis vert ! J’ai regardé l’autre jour un webinaire de Julien VENESSON que vous devez connaître et celui-ci en cas de pré- diabète ou diabète de type 2 préconise une dose de 900 à 1500 mg/Jour d’ingrédient de berbéris ??? J’ai bien dit, d’ingrédient de Berbérine et pour cela il conseille les laboratoires NUTRIXEAL de Grenoble de même qie pour le curcuma ? Ayant une vision qui diffère entre vous deux, voux me permettrez d’être sceptique… Lire la suite »

hb.boulaye@ gmail.com
hb.boulaye@ gmail.com
5 mois il y a

ou « cynorodon ». Excusez-moi . le message m’ a échappé et n’ était pas tout à fait completL

Marcelino
5 mois il y a

Bonjour
Je voulais savoir si on peut prendre de la Metmorphine et du berberine en même temps
Merci

Laurence
Laurence
5 mois il y a

Bonjour, et merci pour cet intéressant article. J’ai consommé de la berbérine durant plusieurs mois, car ma glycémie était un peu élevée, sans pour autant que mon médecin décide de me prescrire quoi que ce soit. Succès : je suis revenue à la norme. J’ai alors arrêté la berbérine, mais vous venez de m’apprendre qu’elle pourrait m’aider contre une candidose, je vais donc m’y remettre ! car j’en ai une qui récidive, et je ne veux plus des 6 mois d’anti-fongique qui sont la prescription standard en pareil cas, et qui bousillent la flore intestinale…

Huguette
Huguette
5 mois il y a

Je soigne mon diabète avec de la Berberine (2fois 500 mg par jour depuis une dizaine d’Annees. Avec succès jusqu’à il y a peu ou des chimios ont déstabilisé mon Diabete.
Quand j’ai reçu mon diagnostic de diabète j’avais été mise sous metformine mais malheureusement cela me faisait faire des hypoglycémies me suis mis pénibles.
Avec l’accord du médecin qui me suis mise à la Berberine.

barrault sylvie
3 mois il y a
Répondre à  Huguette

j’ai lu votre commentaire et je voudrais savoir quel berbérine vous avez pris ? quel laboratoire ? je suis aussi diabétique je vous remercie de me répondre, à bientôt
Sylvie

PARIS Patricia
5 mois il y a

Je prends du berberis vulgaris D1 15 gouttes le matin depuis 2 ans et mon taux de cholestérol à bien baissé ! Je n ai pour l instant aucun effet indésirable

buttignol j pierre
buttignol j pierre
5 mois il y a

bonjour ,diabétique 2 depuis 20 ans glicémie 1,9 ,la glyquée 9 ,les 2 premieres annés la diadétologue me traite avec meltaformine, un vrais desastre,conpletement détraqué,j ai tout arreté j,ai pris de la berbérine 500 mg bio le matin et soir pendant 1 ans , glycémie s,est stabilisée a 1,5 g et la glyqué 6,8 analyse que j,ai fait a met frais ,je suis revenu voir la diabétologue et lui est tout dit sans lui montrer les résultat de mon analyse,elle m,a dit que j,etait fou et inconcient, apres un examen complét le résultat est du plus surprenant ,1,5 et 6,5… Lire la suite »

H,Steengracht
H,Steengracht
5 mois il y a

Je consomme les baies rouges du berbéris, est ce imprudent?

Chane corinne
Chane corinne
5 mois il y a

Bonjour, bien qu’étant pré diabétique (vraiment minime) la vendeuse du magasin diététique où je me fournis me l’a conseillé mais en dose de 4 gélules par jour. Le soir j’ai fait un important malaise et une grosse chute de tension. Vraiment à prendre avec précaution !!! Et seulement en cas de diabète je pense.
cordialement

Hauwel Monique
Hauwel Monique
5 mois il y a

Je prends de la berbérine chaque jour depuis plus d’un an et n’en voit aucun effet indésirable.

Malika
Malika
5 mois il y a

A fait baisser mon hémoglobine gl de 11 à 8 très très bien

Isabelle
5 mois il y a

Bonjour et merci pour votre article très intéressant.En ce qui me concerne voilà au moins 5 ans maintenant que je prends de la berberine à 1500 mg par jour… j’ai maigri de 4kg doucement grâce à elle car je suis une véritable sédentaire depuis l’année 2019, l’année du Covid !! Et pourtant je ne mange quasiment plus de féculents, pâtisserie, sucreries, etc..depuis 30 ans, …. je suis diabétique de type 2 , un diabète qui s’est déclenché après la prise de statines, que j’ai vite arrêté !! La berberine tient ma glycémie gliquée dans les normes et mes analyses sanguines… Lire la suite »

GRIFFAUT Line
GRIFFAUT Line
4 mois il y a

Bonjour,
A lire les commentaires cette plante a l’air efficace si on l’utilise correctement (comme toutes les plantes !). Etant au dessus du seuil de définition indiqué soit 1.10g/L, j’ai essayé la berbérine en comprimé dosé à 300mg. Mon taux de glycémie oscille entre 1.13g/L et 1.40 g/L .J’ai pris 1 comprimé (300mg) par jour pendant 2 mois et malheureusement cela n’a pas fonctionné ! Peut-être que la dose prise n’était pas suffisante mais j’ai suivi les conseils sur le flacon. Peut-être que 2 mois ne suffisait pas…..

Suivez-nous sur Facebook

23
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close