Savez-vous bien respirer ? - Nouvelle Page Santé

Savez-vous bien respirer ?

Chers amis,

Depuis le jour de notre naissance, nous respirons sans y penser, à tel point que nous n’avons plus conscience des mécanismes qui régissent cet acte vital.

Pourtant, il y a mille façons de respirer, et certaines ont un impact insoupçonné sur la santé.

C’est pourtant assez simple à comprendre : 

L’oxygène que nous inspirons voyage des poumons jusqu’aux vaisseaux sanguins et est utilisé par les cellules pour produire l’énergie qui permet à tous nos muscles et nos organes de fonctionner correctement.

Mais il peut arriver que notre respiration ne soit pas optimale et compromette cette bonne oxygénation des tissus…

Le souffle court

Vous êtes-vous déjà posé ces quelques questions :

  • Est-ce que vous respirez par le nez ? 
  • Par la bouche ?
  • Votre respiration est-elle lente ou rapide ?
  • Est-elle profonde ou courte ?
  • Est-ce que vous respirez de façon continue ou faites-vous des apnées involontaires ?
  • Avez-vous conscience des mouvements de votre poitrine et votre ventre lorsque vous respirez ?

Toutes ces questions, en apparence anodines, sont en réalité fondamentales pour prendre conscience de la qualité de notre respiration.

En général, du fait de notre mode de vie stressant et du manque d’attention que nous portons à notre respiration, nous inspirons et rejetons peu d’air, notre cage thoracique reste « fermée » au lieu de se dilater pour laisser les poumons s’emplir d’air, notre diaphragme (le muscle qui accompagne l’inspiration et l’expiration) manque de tonus, la respiration abdominale quasi inexistante…

Bref, nous avons le souffle court.

Nous tenons nos fonctions respiratoires pour acquises, mais c’est une erreur.

Notre capacité et notre fonction pulmonaire diminuent progressivement à mesure que nous vieillissons, et sous l’influence de notre mode de vie.

Ce n’est pas à prendre à la légère.

Quelques bonnes raisons de prêter attention à notre respiration

Les études montrent que la respiration joue un rôle important par exemple dans la survenue et la récidive de la dépression.

Après avoir suivi pendant trois ans des sujets dépressifs et des sujets sains, les chercheurs ont constaté que certains troubles respiratoires étaient étroitement liés à l’humeur.

Une plus grande variabilité de la durée de pause et de la fréquence respiratoire ainsi qu’un rapport expiration/inspiration plus faible ont été relevés chez les sujets déprimés.

Normalement, l’inspiration est plus courte que l’expiration (dans un rapport de 1:2 voire 1:3). En cas de dépression ou de stress, le temps d’expiration a tendance à se raccourcir et à se rapprocher du temps d’inspiration. On expire moins d’air.

En conclusion de cette vaste étude, les chercheurs suggèrent que des interventions axées sur la respiration seraient bénéfiques dans le traitement de la dépression.

Bien respirer permet de stabiliser notre état émotionnel, et ce n’est pas le seul bénéfice que nous pouvons en tirer.

Avoir une bonne capacité pulmonaire permet aussi de se sentir moins fatigué au quotidien, d’éloigner les risques d’insuffisance respiratoire, de soulager l’asthme, d’éviter l’apnée du sommeil, de mieux dormir, de diminuer l’hypertension, ou encore d’être plus performant pour les sportifs.

La recherche récente montre qu’une respiration maîtrisée augmente le flux sanguin, équilibre les systèmes nerveux sympathique et parasympathique et augmente le tonus vagal .

Autant de bienfaits dont nous nous privons en négligeant trop souvent notre respiration.

Heureusement, il existe des techniques simples et efficaces pour apprendre à mieux contrôler sa respiration.

Réapprendre à respirer

Afin de retrouver une bonne capacité d’oxygénation, vous pouvez mettre en pratique sans risque les conseils suivants :

  1. Faire de l’exercice au grand air

Vous en retirerez de nombreux bénéfices pour la santé et notamment celui d’entretenir votre respiration.

Lors d’un effort physique, la respiration est sept à huit fois plus sollicitée. Le volume d’air inspiré par les poumons est accru. On travaille donc notre capacité pulmonaire.

De plus, l’air de l’environnement extérieur est 5 à 10 fois moins pollué que celui des espaces clos ! Cela est d’autant plus vrai si l’on pratique dans un espace vert et non en pleine ville au milieu des voitures.

Pratiquez 3 à 4 fois par semaine, de préférence en pleine nature, une activité physique adaptée à vos capacités.

2. Pratiquer la respiration abdominale

C’est la respiration la plus efficace pour retrouver son calme, se détendre en profondeur.

Naturelle chez les nouveaux nés, bon nombre d’entre nous, emportés par le stress, l’avons perdue depuis des années.

Elle consiste à respirer par le ventre plutôt que par le thorax.

En effet, nous avons tendance à pratiquer la respiration thoracique en permanence : à l’inspiration, vos côtes se soulèvent pour que la poitrine se dilate ; à l’expiration, la poitrine se contracte et les côtes reviennent à leur position initiale.

Ce n’est pas la respiration la plus profonde qui soit : les poumons ne sont pas autant remplis que lors de la respiration abdominale et le souffle est plus rapide et plus superficiel.

Alors pour vous connecter à une respiration plus complète, installez-vous au calme.

Assis ou debout, mains sur le ventre, inspirez pendant 3 secondes par le nez en gonflant le ventre tranquillement, bloquez l’air 3 secondes puis expirez lentement par la bouche jusqu’à ce que votre ventre soit totalement dégonflé (sans forcer).

Répétez l’exercice 4 à 5 fois.

Je vous laisse vous familiariser avec la respiration abdominale et jeudi, je vous partagerai des techniques encore plus complètes.

D’ici-là, n’hésitez pas à partager vos techniques pour bien respirer.

C’est vraiment crucial pour votre santé.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

 

3.9 10 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reinat
14 jours il y a

Vous avez raison concernant la respiration.
Je la pratique souvent en marchant en pleine conscience ou en pratiquant le yoga.
Et la nuit aussi car je souffre du syndrome des jambes sans repos et aucun traitement ne me convient , souvent à cause des effets secondaires engendrés par ceux-ci.
La respiration est un recentrage et m’aide à supporter ce calvaire.
Cordialement

Krespine
Krespine
14 jours il y a

Vous semblez confondre « respiration » c’est à dire passage des gaz (essentiellement oxygène et « CO2 » contenus dans l’air) à travers la membrane alvéolaire et « ventilation » qui est la mobilisation de l’air vers…dans les poumons ou va avoir lieu la respiration à partir du nouvel air puis expiration de l’air utilisé par la ventilation

Balmes
Balmes
14 jours il y a

Bon conseil. En stretching je pratique cette respiration

Bry
Bry
14 jours il y a

Merci pour vos bon conseils

Boyer roger
14 jours il y a

Après une plastie cardiaque le 21 12 2022,rééducation cardiaque 3 fois par semaine .
Cadeau de Noël ,inscription a la piscine ,pour nager le crowl .
A 68 ans ,avec aucun problème majeur ,la respiration est devenue principale pour avoir du tonus,de la résistance ,je reprends le golf.
Je suis de près vôs commentaires .

idrac
idrac
14 jours il y a

bonjour vaut il mieux expirer par le nez que par la bouche je parle de l’expiration

dominique
dominique
13 jours il y a

Bonjour, quelle est la différence entre une respiration par le nez, qui dilate les narines, et une respiration par le nez qui passe directement au fond de la gorge, quand on sent la pression du voile du palais et de la luette?

correa moique
correa moique
13 jours il y a

effectivement ,j ai essayé c est très bien.je le fais plusieurs fois par jour e cela me ft beaucoup de bien.

Michelle Renaudier
Michelle Renaudier
13 jours il y a

Merci ca m’intéresse beaucoup l’importance de la respiration , nous pratiquons la cohérance cardiaque qu’en pensez vous?

Suivez-nous sur Facebook

9
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close