De quelle couleur sont vos cellules graisseuses ? - Nouvelle Page Santé

De quelle couleur sont vos cellules graisseuses ?

ventre graisseux

Chers amis,

De quelle couleur sont vos cellules graisseuses ?

On sait depuis quelques années que les cellules graisseuses des adultes peuvent être blanches ou brunes.

Loin d’être anecdotique, cette couleur en dit long sur votre santé.

Plus de cellules brunes signifie en effet moins de diabète, de maladies cardiaques ou d’hypertension.

Bonne nouvelle : il est possible d’agir pour stimuler sa production de graisse brune.

Des cellules presque comme les autres

Nos graisses sont stockées dans le tissu adipeux qui est composé d’adipocytes.

Ce sont des cellules comme les autres (elles ont un noyau, des mitochondries, une membrane…) mais leur unique fonction est de stocker les graisses et de les libérer en cas de besoin : quand nous sommes en manque d’énergie, sous-alimentés par exemple.

Il en existe deux types : les adipocytes blancs (ils sont nombreux) et les bruns (beaucoup plus rares).

Hormis leur couleur, ces cellules se ressemblent mais elles stockent des types de graisse différents.

Vous l’avez deviné, de la graisse blanche pour les premiers, de la graisse brune pour les autres.

Si vous n’avez jamais entendu parler de la graisse brune, rien d’anormal.

Il y a peu, nous pensions que seuls les nouveaux-nés en possédaient en bonne quantité avant qu’elle ne disparaisse ou presque à l’âge adulte.

Si bien que sa fonction a longtemps été négligée.

Aujourd’hui la donne a changé.

Des bébés bien au chaud

Quand il vient au monde, le système nerveux du nouveau-né n’est pas suffisamment développé pour déclencher le phénomène du frisson qui lui permet de se défendre contre le froid.

Le petit bébé, pour se tenir au chaud, développe donc de la graisse brune.

Son rôle est protecteur : elle permet de maintenir une température du corps constante même sous les climats les plus rudes.

On retrouve donc aussi cette graisse brune en quantité chez les petits mammifères et les animaux qui hibernent.

La persistance de la graisse brune à l’âge l’adulte n’a été mise en évidence que depuis une dizaine d’années.

Elle a été détectée alors que des oncologues recherchaient des tumeurs cancéreuses à l’aide d’un PET-scan (une technologie récente qui met en lumière l’activité des cellules).

C’est une activité énergétique supérieure à la moyenne au niveau du thorax, des clavicules et du cou qui a éveillé la curiosité des médecins.

Cette activité a, depuis, été attribuée à la graisse brune.

En effet, tandis que les adipocytes blancs stockent la graisse pour une utilisation ultérieure, les adipocytes bruns la brûlent directement pour la transformer en chaleur.

« On estime qu’un adulte possède 63 grammes de graisse brune (de cellules graisseuses brunes NDR) dans le corps, qui brûle l’équivalent de 4,1 kilos de graisse par an« , affirme Mirko Trajkovski, de l’Université de Genève1.

Mais surtout : on en trouverait davantage chez les individus jeunes et minces que chez les obèses ou les diabétiques.

Plus de graisse brune : moins de problèmes de santé

Pour mieux comprendre les effets de la graisse brune les chercheurs ont examiné les données de 50 000 patients passés sous l’œil inquisiteur de PET-scans2.

Ces observations à grande échelle ont révélé que la graisse brune était corrélée à une probabilité plus faible de :

  • diabète de type 2,
  • de dyslipidémie (excès de graisses circulant dans le sang),
  • de maladie coronarienne,
  • de maladie vasculaire cérébrale,
  • d’insuffisance cardiaque,
  • d’hypertension.

Une autre observation d’importance a été relevée : les sujets obèses chez qui l’activité de la graisse brune est toujours présente semblent être protégés contre ces comorbidités.

En produisant de la chaleur les adipocytes bruns brûlent des calories et monopolisent une part du glucose circulant3.

Les chercheurs nourrissent par conséquent de grands espoirs pour les personnes atteintes d’obésité et de diabète4.

Afin de stimuler leur graisse brune, ils songent à développer des médicaments spécifiques.

Mais avant d’en arriver là, il existe déjà des moyens simples et avérés d’augmenter sa part de graisse brune dans le corps.

Comment pouvez-vous activer votre graisse brune ?

  • En vous exposant au froid

On le sait, la graisse brune a pour principale fonction de lutter contre le froid.

Une exposition régulière à des températures basses semble donc la bonne solution pour inciter l’organisme à en produire davantage.

De nos jours, avec des habitations et des bureaux surchauffés, nous sommes loin du compte.

Pourtant, selon les chercheurs, il suffirait d’un effort minime pour retirer de grands bénéfices.

Le simple fait d’abaisser la température de votre chambre à coucher à 19 degrés pourrait favoriser la production de graisse brune jusqu’à 42 %5 !

Une étude japonaise6 démontre qu’une exposition à 17 °C deux heures par jour pendant six semaines permettrait également d’accroître l’activité de la graisse brune.

  • En pratiquant une activité physique

Quand vous pratiquez un exercice physique, vous sécrétez une molécule appelée irisine.

Cette molécule a pour spécificité de provoquer le brunissement des cellules adipeuses blanches7.

Les scientifiques ont donc mis en évidence que la graisse blanche peut se transformer en graisse brune sous certaines conditions !

  • Sport + froid : le combo gagnant 

Mais ce n’est pas tout : le fait de frissonner de froid stimule aussi la production d’irisine.

Quand vous frissonnez, votre corps provoque une contracture musculaire pour vous réchauffer. Ce travail musculaire peut s’apparenter à de l’activité physique… involontaire.

Le froid couplé à l’activité physique serait donc la combinaison idéale pour remplacer la graisse blanche par de la graisse brune et stimuler l’activité de cette dernière.

  • En mangeant des aliments riches en catéchines, quercétines et capsinoïdes

Certains aliments pourraient eux aussi mimer l’effet du froid et activer les cellules de graisse brunes8.

On pense qu’ils pourraient également avoir un rôle dans le brunissement du tissu adipeux blanc.

La littérature scientifique recense en particulier les polyphénols comme les catéchines du thé ou la quercétine des oignons et des pommes. Les capsinoïdes, que l’on retrouve dans les piments, semblent aussi présenter un intérêt.

Concernant le thé, ce sont les feuilles de thé fermentées ou oxydées (que l’on retrouve dans le thé oolong, pu-erh ou noir) qui se sont révélées les plus efficaces pour brunir la graisse blanche.

Les études ont également montré de bons résultats en associant catéchine et caféine9 (une boisson contenant 615 mg de catéchine et 77 mg de caféine deux fois par jour pendant cinq semaines).

Résultat de l’étude : « La catéchine de thé ingérée par voie orale avec de la caféine provoque une activité accrue des tissus adipeux bruns ».

D’après une étude parue en mai 202010 l’allicine (un composé de l’ail) stimulerait lui aussi la graisse brune et inhiberait la prise de poids. Les chercheurs suggèrent que l’allicine pourrait prévenir l’obésité et les troubles métaboliques associés tels que le diabète de type 2.

Le resvératrol, un polyphénol que l’on trouve dans le chou rouge, le raisin, les baies, les cacahuètes, a aussi son rôle à jouer dans la transformation des graisses blanches en graisses brunes11.

D’autres molécules alimentaires sont en cours d’étude chez l’homme après avoir montré une certaine efficacité chez les rats ou les souris.

Je pense notamment à la curcumine, au thymol (que l’on trouve dans le thym), à la chrysine (contenue dans les champignons, les produits de la ruche), …

Ma feuille de route quotidienne pour activer votre graisse brune

Les données scientifiques, je vous l’ai dit, sont encore récentes sur le sujet de la graisse brune.

Mais voici d’ores une petite feuille de route qui résume les connaissance actuelles, à intégrer au quotidien :

  • Pensez à frissonner 15 minutes par jour (prenez une douche fraîche, sortez vos poubelles ou promenez votre chien en étant peu couvert)
  • Ne surchauffez pas votre environnement de vie ou de travail (y compris la nuit !)
  • Faites du sport plusieurs fois par semaine, par exemple du Qi Gong dont je vous ai déjà parlé dans cet article)
  • Ayez une alimentation riche en polyphénols : raisin, chou rouge, baies, ail, oignon, etc…
  • Faites-vous plaisir avec quelques tasses de thé ou de café sans excès.

Les découvertes qui voient le jour peu à peu sur le potentiel de la graisse brune sont pleines de promesses.

Je suis en train de réunir des informations sur la mélatonine, l’hormone du sommeil, qui aurait la capacité de transformer la graisse blanche en graisse beige brune. Si cela vous intéresse, dites-le moi dans les commentaires.

Elles pourraient bientôt permettre de lutter plus efficacement contre l’obésité et le diabète, deux pathologies qui tendent à prendre de l’ampleur dans notre société moderne.

Alors restons attentifs et curieux.

Portez-vous bien,

À bientôt

Laurent des éditions Nouvelle Page

4.8 8 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jaccard Bonzon
1 mois il y a

Très intéressant! Merci

Fossi Boronat Isabelle
Fossi Boronat Isabelle
1 mois il y a

Très intéressant et plein de promesses pour les personnes en surpoids comme moi. C’est pourquoi je serais curieuse des effets de la melatonine

Marie-Jo Baril
Marie-Jo Baril
1 mois il y a

Bonjour,

En pratiquant les bains dérivatifs, vous refroidissez votre corps! Très bon pour la graisse brune.

Cordialement

Violaine
Violaine
1 mois il y a

Bonjour et merci pour cet article très éclairant. Votre prochain article sur la mélatonine m’intéresse aussi, et je l’attends avec impatience… Merci pour toutes ces informations tellement importantes que vous partagez avec nous !

Paul Dupont
1 mois il y a

Vous ne dites pas comment connaître la couleur des cellules graisseuses

Francine
Francine
1 mois il y a

Très intéressant merci

magali gyselynck
magali gyselynck
29 jours il y a

Intéressé pour avoir tous les moyens faciles à mettre en place pour augmenter la graisse brune

JOSIANE
JOSIANE
4 jours il y a

Bonjour ! Il serait intéressant d’évoquer les bains dérivatifs pour favoriser les graisses brunes,
Cordialement,
Josiane

Partagez-nous

Testez la taille de votre prostate

Hypertrophie de la prostate : informez-vous !

Close