Connaissez-vous le caviar de la santé naturelle ? – Nouvelle Page Santé

Connaissez-vous le caviar de la santé naturelle ?

Il y a quelques jours, je vous ai parlé de la propolis. Comme je vous l’ai dit, ce n’est pas le seul trésor caché par les abeilles…

Encore plus élaborée que la propolis, il y a la gelée royale. C’est le produit le plus précieux de la ruche, le caviar de nos amies les abeilles !

Comme le suggère le terme de « gelée royale », elle est seulement réservée à la reine des abeilles… enfin presque ! Une exception est faite pour les larves au premier stade de leur existence. On leur accorde 180 millièmes de gramme par jour[1]. Ce privilège permet aux larves de multiplier leur poids par 1800 en 5 jours.

De son côté, grâce à la gelée royale, la reine peut vivre 6 ans contre 45 jours pour une abeille ouvrière[2]. C’est un record dans le monde animal. Durant sa longue existence, la reine est chargée de pondre toutes les larves de la ruche – 1 000 œufs par jour en saison environ[3].

C’est simple : sans gelée royale, pas de reine, et sans reine, pas d’abeilles. D’où le rôle capital de la gelée royale dans la survie de la ruche. Et si c’était pareil pour notre santé ?

L’origine de la gelée royale

Passons aux choses sérieuses.

La gelée royale est produite par les glandes hypopharyngiennes et mandibulaires des jeunes abeilles nourricières. Ces abeilles peuvent en fabriquer environ 300 à 800 g par ruche et par année.

Au cours de sa vie, une abeille aura besoin de 180 mg de pollen avec une moyenne de 20 % d’azote pour fabriquer la fameuse gelée royale.

Une composition naturelle unique au monde

Comme la propolis, la composition chimique de la gelée royale est complexe et comprend de nombreux éléments. À noter, pour ceux qui ne connaissent pas encore, que la saveur de la gelée royale est plutôt âcre et acide avec un pH qui varie entre 3,7 et 3,9.

Voici sa composition :

  • 65 % d’eau ;
  • 15 % de glucides (surtout du fructose, le sucre des fruits, et du glucose) ;
  • 13 à 18 % de protéines ;
  • 1,5 % de minéraux et oligo-éléments ;

On retrouve enfin dans la composition de la gelée royale 4 à 6 % de lipides dont un acide gras spécifique, le 10-hydroxy-2-décanoïque. Le 10-hydroxy-2-décanoïque (10-2 HDA) est un acide gras au potentiel exceptionnel, car il freine le vieillissement de l’organisme. On ne retrouve cet acide gras que dans la gelée royale.

La gelée royale est aussi riche en vitamines du groupe B – B1, B2, B3=PP, B5, B6, B8, B9.

D’ailleurs, c’est le produit naturel le plus riche en vitamine B5, indispensable à toute vie cellulaire. La vitamine B5 intervient notamment dans la production d’énergie, la réponse au stress, la synthèse de l’hémoglobine, la transmission de l’influx nerveux.

Comment savoir si c’est votre cas ? Les personnes carencées en vitamine B5 peuvent parfois souffrir du syndrome des pieds brûlants, d’une alopécie ou même de la pelade du cuir chevelu.

La grande force de la gelée royale pour votre immunité

On trouve aussi dans la composition de la gelée royale des facteurs antibiotiques particulièrement actifs contre les bactéries du genre Proteus et sur Escherichia coli B (colibacille). C’est ce que les chercheurs ont appelé la Royalysine. Il s’agit d’une fraction peptidique qui a une forte action contre les bactéries.

De manière générale, les tests de criblage antibiotique réalisés avec la gelée royale ont montré de fortes activités inhibitrices contre des bactéries pathogènes, des champignons et des virus. Au total, plus de 150 bactéries, champignons et virus ont été testés.

Une cure de gelée royale vous protège contre les microbes et contre les virus grâce à ses propriétés antimicrobiennes, antifongiques (contre les champignons), et anti-inflammatoires. Elle modulerait l’expression de plus de 260 gènes. Elle peut être prise toute l’année et surtout dans les périodes d’épidémie de grippe ou de baisse de vitalité.

Attention, cependant, la présence de facteurs de croissance (dits “lipoprotéinés”) fait craindre son utilisation chez les malades atteints de cancer. Par ailleurs, la gelée royale, comme la propolis, peuvent provoquer des allergies. Il est préférable d’être prudent si vous êtes déjà allergique au miel.

Comment choisir la meilleure gelée royale ?

Ce produit existe sous différentes formes : fraîche, lyophilisée, reconstituée… Comme souvent, faites attention aux labels (choisissez un produit bio si possible) et à la provenance de votre produit.

La fabrication en France n’excède pas 2 tonnes par an. Conséquence : 98 % de la gelée royale consommée en France provient malheureusement d’Asie, principalement de Chine. Là-bas, les conditions de fabrication ne sont pas contrôlées : abeilles nourries artificiellement, usage frauduleux d’antibiotiques, congélation à répétition… Par sélection génétique, les Chinois sont parvenus à des rendements importants, de 5 à 7 kg par an et par ruche avec des reines âgées seulement d’une année.

Inutile de dire que vous avez tout intérêt à préférer la gelée royale française !

0 0 voter
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que Santé Nature Innovation pourra l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
awny
awny
7 mois il y a

Vraiment utile , cet article
Mais je me demande comment verifier la gele royal

awny
awny
7 mois il y a

Comment verifier le bon quality ?

Partagez-nous