Avez-vous cédé à la mode du “quantique” ? - Nouvelle Page Santé

Avez-vous cédé à la mode du “quantique” ?

visualisation de la quantique

Chers amis,

“Pour une vie réussie : soyez quantique !”

“Cultivez le quantique et vous connaîtrez l’abondance !”

Cela fait quelques mois que l’on voit partout (ou presque) fleurir des livres, des conférences, des thérapeutes, des techniques qui se revendiquent du “quantique”.

Le quantique est devenu le nouveau “truc” à la mode pour dire tout et n’importe quoi, sous couvert d’une pseudo justification scientifique.

Au point que l’on trouve même des hypnothérapeutes quantiques (j’en ai rencontré un récemment, adorable au demeurant, mais incapable de m’expliquer en quoi sa pratique était quantique).

L’intention de tous ces adeptes du quantique est sans doute louable, je ne dis pas le contraire, mais elle nous fait oublier que le quantique est une chose sérieuse, très sérieuse même.

« Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas »

D’abord, la notion de quantique, à l’origine, s’applique à la mécanique, donc à la physique.

La mécanique quantique est un domaine de la physique qui étudie les phénomènes à l’échelle atomique (l’infiniment petit).

Cela fait de nombreuses années que je m’intéresse à cette science, mais loin de moi l’idée de prétendre y avoir tout compris.

D’ailleurs, Richard Phillips Feynman, l’un des grands physiciens du XXe siècle, disait déjà : « Si vous croyez comprendre la mécanique quantique, c’est que vous ne la comprenez pas. »

Entrez dans la monde d’à côté

Je vais tout de même essayer de vous en expliquer deux grands principes de la physique quantique pour que vous puissiez comprendre pourquoi je m’élève contre certaines dérives actuelles.

  1. On parle du principe de superposition pour désigner le fait qu’en mécanique quantique, une particule ou un atome puisse être dans plusieurs états à la fois.

Par exemple un atome peut être à la fois dans son état fondamental stable et dans un état excité.

Un photon peut être à un endroit et à un autre en même temps.

On ne peut être certain qu’il est en un lieu précis que si l’on effectue une mesure.

En effet, la chose la plus incroyable c’est qu’un photon de lumière se comporte comme une particule solide lorsqu’il est observé et comme une onde lorsqu’il n’est pas observé !

À propos de ce phénomène, il existe une conversation très connue dans le milieu de la physique :

Un jour, Albert Einstein demanda à son ami Niels Bohr : “Croyez-vous vraiment que la lune n’est pas là quand personne ne la regarde ?”. Bohr répondit : “Pouvez-vous me prouver le contraire ?”

  1. On parle de l’indéterminisme de la mesure quand, en physique quantique, on essaie de connaître la propriété d’un objet.

En mécanique classique on peut mesurer les propriétés des objets, par exemple la vitesse d’une balle frappée par un tennisman.

Que se passe-t-il en physique quantique ? Si l’on mesure la vitesse d’un électron, le résultat sera probabiliste. Autrement dit : “ça dépend”.

Il n’existe aucun moyen de savoir à l’avance quel sera le résultat. Si l’on fait plusieurs fois l’expérience exactement de la même manière, on ne trouvera pas forcément le même résultat que la fois d’avant.

Retenez en gros que les règles qui s’appliquent dans le monde quantique sont difficilement transposables à l’échelle humaine.

Les deux mondes cohabitent mais fonctionnent différemment.

Peut-on alors imaginer qu’en agissant sur la dimension quantique de notre être nous pouvons avoir des résultats cohérents ?

Pourquoi parle-t-on de médecine quantique ?

Si le domaine de la médecine quantique est nouveau pour vous, je vous recommande chaudement la lecture du Médecin quantique d’Amit Goswami, dont la première édition date de 2004.

C’est, selon moi, l’ouvrage le plus accessible pour comprendre les enjeux et les limites de ce qui pourrait un jour devenir une médecine holistique digne de ce nom.

Mais c’est à Deepak Chopra, médecin américain, que l’on doit la notion de médecin quantique avec la publication de son best-seller Le Corps quantique, en 1989.

Depuis, tous les adeptes de la médecine quantique s’appuient sur sa théorie : notre corps est parcouru par un flux d’informations et d’énergie, soumis à la mécanique quantique.

Il serait possible d’agir sur ce flux et de guérir nombre de maladies (dépression, maladies auto-immunes, cancer…).

Il s’agit d’envisager la maladie et la guérison à l’échelle quantique c’est-à-dire à partir du postulat que nous sommes tous constitués de particules infiniment petites qui, à mesure que l’échelle augmente, constituent nos cellules puis nos organes puis notre organisme tout entier.

L’idée et l’intention sont séduisantes, mais…

Gare au grand n’importe quoi !

Je veux bien admettre certains rapprochements avec la mécanique quantique lorsque l’on parle de thérapies basées sur la dimension énergétique de l’Homme.

Ce que j’admets moins ce sont les dérives complètement absurdes que l’on peut voir un peu partout en ce moment.

En faisant mes recherches pour vous écrire cette lettre, j’ai pu trouver pêle-mêle :

“Épreuve personnelle et saut quantique”, “Comment la physique quantique nous aide-t-elle à devenir co-créateurs de notre destin relationnel”,”Le puzzle de l’autisme : une maladie quantique”, “Le plasma quantique, quantums d’affect et de désir” (…), “Le code secret des miracles de Jésus : perspectives en médecine quantique ?”  (religion et quantique ou comment ratisser large…), “Prémices d’une nutrition quantique”, et j’en passe…

N’en jetez plus ! Il y a soudainement une quantité de gens qui non seulement ont tout compris à la quantique mais qui en maîtrisent tous les aspects au point de la manipuler aussi facilement que leur lave vaisselle…

Toutes ces solutions miracles fonctionnent au moins sur un point : on peut faire dire tout et n’importe quoi à la mécanique quantique.

La science reste la science

« Ces pseudo-thérapies extrapolent des effets connus à l’échelle de l’atome pour les transposer à plus grande échelle , or, il a été clairement prouvé expérimentalement que tous ces effets quantiques disparaissent dès qu’on considère un objet supérieur à quelques milliardièmes de mètre, et encore plus si cet objet est vivant et à 20 °C. »1

Ces mots sont de Julien Bobroff, physicien à l’université Paris-Sud et ils résument tout.

Mais comme la plupart d’entre nous n’ a que vaguement entendu parler de la physique quantique, notre méconnaissance du sujet permet d’exploiter une forme de crédulité ou de naïveté.

Et c’est vrai, ce thème est suffisamment mystérieux, fascinant et futuriste qu’il donne envie de croire le premier spécialiste auto-proclamé qui s’y réfère.

Il serait selon moi plus juste de parler de médecine « énergétique », ou « vibratoire » lorsqu’on cherche à guérir le corps en agissant sur notre dimension subtile.

Je pense à l’homéopathie, aux fleurs de Bach, ou au travail sur les méridiens effectués par les thérapeutes en médecine chinoise.

Pour conclure, je tiens tout de même à dire que le sujet s’avère passionnant.

Ce qui me séduit le plus réside dans la volonté de s’intéresser à la maladie de façon holistique, c’est -à-dire en prenant en considération la dimension énergétique de l’être humain pour le soigner.

Cependant, tout ce que j’ai pu lire me semble très théorique.

Une véritable médecine quantique verra peut-être le jour dans le futur, mais pour le moment il me semble qu’on extrapole à tout va à des fins mercantiles.

Alors si un « thérapeute » vous affirme sans sourciller qu’une épreuve personnelle est un saut quantique, faites-lui une petite blague et demandez-lui ce qu’il sait des sauts quantiques de Bohr…

Il y a de forte chance pour que vous passiez votre chemin pour revenir dans le monde bien réel que nous connaissons tous.

À bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

4.5 4 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
19 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Rose. Marie-josé
Rose. Marie-josé
2 mois il y a

votre page est très intéressante, elle suscite un éveil…

Jean-Louis JACQUEMIN
Jean-Louis JACQUEMIN
2 mois il y a

Un grand merci pour cette indispensable mise au point que j’attendais depuis longtemps. J’ai soutenu il y a pas mal d’années une thèse de Doctorat d’Etat en physique quantique à bacc.+12. Ce qui veut dire… que je connais un peu cette science. Mais un peu seulement, peut-être même très peu ! Et je suis très agacé (douce litote) par l’emploi irraisonné, factice, trompeur, malhonnête (choisir le mot qui convient) du qualificatif « quantique » à toutes les sauces, juste pour faire savant. Or les meilleurs spécialistes mondiaux que j’ai rencontrés avouent ne pas connaître grand chose de cette science qui exige la… Lire la suite »

albert durand
albert durand
2 mois il y a

les « illusionnistes « du quantique devraient commencer par se former à l ‘épistémologie des sciences afin de différencier connaissance scientifique et délire …ceci concerne les naïfs qui se trompent en colportant des inepties ; quant aux escrocs ….il reste la solution de les dénoncer !

Wins
Wins
2 mois il y a

Je plussoie votre analyse, très juste et humble, nous sommes, individuellement, les moins armés des être vivants dans l’univers, enfin c’est mon avis ^^

Francisco
Francisco
2 mois il y a

Bravo pour cet article, je suis thérapeute et je rencontre parfois d’autres thérapeutes qui parlent de médecine quantique sans savoir ce que cela veut dire. Pour moi une discipline qui se rapproche le plus du quantique c’est l’homéopathie, on ne peut pas savoir comment elle fonctionne puisqu’on ne retrouve aucune particule du traitement après de multiples dilutions. Pourtant une action sur l’organisme est mesurable lorsque le traitement est approprié. Il est certain que dans quelques temps on pourra scientifiquement expliquer l’action de l’homéopathie. Dans le domaine de la science rien n’est jamais acquis ce qui était juste hier sera faux… Lire la suite »

Wins
Wins
2 mois il y a
Reply to  Francisco

Belle analyse, je me fais traiter aussi en homéopathie en parallèle, car les bienfaits sont immenses pour qui sait écouter son corps.

Guy
Guy
2 mois il y a



Barré
Barré
2 mois il y a

Merci pour cette mise au point .

Renée Paradis
Renée Paradis
2 mois il y a

Encore un autre qui se sert du quantique pour vendre sa salade

Wins
Wins
2 mois il y a
Reply to  Renée Paradis

Vous parlez de Laurent ?

Secrettand
Secrettand
2 mois il y a

Merci infiniment pour votre message éclairant…Tant de gens s’approprient (ou plutôt tentent de s’approprier!) des théories dont ils ont entendu parler sans en connaître le plus petit élément. .
Restons modestes… « Tout ce que je sais, c’est que je ne sais rien! »

Boulet Patrick
Boulet Patrick
2 mois il y a

Bonjour,
Le subconscient, l’inconscient collectif, l’univers ne comprennent pas la négation, il serait peut-être plus efficace de formuler en titre de pétition ce que l’on veut plutôt que ce que l’on ne veut pas et sans évoquer ce que l’on ne veut pas sinon on crée finalement ce que l’on ne veut pas…
Très cordialement

Duvernet christine
Duvernet christine
2 mois il y a

Bonjour, Je vois un thérapeute quantique pour un baso cellulaire.. afin d’éviter la chirurgie..anesthésie et test PCR…. J’ai entendu des témoignages qui me confortent…toutes les médecines qui vont à l’encontre de certaines croyances font l’objet de rejets.. je suis ouverte car mon mari a eu un cancer pendant 16 ans : os, poumon, colonne et était suivi par un iridologue génial que les médecins ont fini par faire fermer.. mon ainé avait 2 ans et j’attendais le second.. il est parti mes enfants étaient ados ..il les a vu grandir…pourtant au début , j’étais sceptique ! Il fallait aller en… Lire la suite »

GRUNFELD
GRUNFELD
2 mois il y a

Que penser des guérisseurs, magnétiseurs et chirurgiens à mains nues.

Ecoiffier
Ecoiffier
2 mois il y a

Exposé savant et convaincant.Cependant lorsqu’il se conclut par la signature de la motion proposée,il oublie innaceptablement la différence fondamentale.entre le domaine concernant l’individu et celui d’une société.

MORLIN ROUSSEAU
MORLIN ROUSSEAU
2 mois il y a

Bonsoir,
Connaissez-vous les travaux duRusse, GRABOVOÏ ?

Wins
Wins
2 mois il y a

Vous écrivez : « Il serait selon moi plus juste de parler de médecine « énergétique », ou « vibratoire » lorsqu’on cherche à guérir le corps en agissant sur notre dimension subtile ». Cela veut dire exactement la même chose, c’est la définition du quanti. Chacun met ce qu’il veut dans les mots, mais l’énergie quantique existe bel et bien. C’est comme l’effet papillon, ça n’est pas une histoire de mode, les sages indiens le savent depuis toujours et ça a été vérifié grâce aux avancées actuelles mais c’est vieux comme le monde, donc pourquoi refuser le terme ou parler de… Lire la suite »

AMEL COULAIS
AMEL COULAIS
2 mois il y a

Contre les poux , j’utilise l’hydrolat de lavande en spray pour les tous petits , quelques pressions au niveau de la nuque et sur les cheveux permettent d’éloigner les poux. Efficacité relative

Michelle Berthier
Michelle Berthier
2 mois il y a

Je ne suis pas une scientifique mais je peux apporter mon expérience sur l’homéopathie que j’ai dû compléter pour l’utiliser sans risque pour mes proches par des stages de radiesthésie . Utiliser le pendule en « mesurant  » les tubes de granules et leur compatibilité sur chaque personne a changé ma vie . Je suis capable de dire si un produit est bon ou mauvais en lui-même ( j’ai d’énormes doutes par exemple sur l’eau du robinet soi-disant potable et sur certaines eaux minérales célèbres ) mais surtout s’il est adapté à la personne qui me sollicite ce qui veut dire… Lire la suite »

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close