Aspic, vraie, officinale ? La lavande qu’il vous faut - Nouvelle Page Santé

Aspic, vraie, officinale ? La lavande qu’il vous faut

La lavande qu’il vous faut

S’il devait exister une “star” des plantes des chez nous, ce serait sans doute elle : la lavande.

Les Romains, les Assyriens, les Grecs l’utilisaient déjà durant l’Antiquité à des fins cosmétiques, religieuses et médicinales.

Au Moyen  ge, elle faisait partie des simples cultivées dans les monastères aux côtés d’autres plantes et herbes médicinales. On l’utilise notamment en fumigation pour purifier l’air et éloigner les infections.

Aujourd’hui sa popularité est toujours intacte et son huile essentielle est l’une des plus utilisées.

Mais savez-vous bien faire la différence entre toutes les espèces qui existent ?

Un peu de botanique

Il existe de nombreuses huiles essentielles de lavande : la lavande vraie, la lavande fine, la lavande aspic, la lavande officinale. Sans oublier bien sûr le lavandin.

Bien qu’elles fassent toutes partie de la famille des lamiacées et du genre lavandula, leurs propriétés sont bien différentes.

C’est leur espèce botanique qui va les différencier.

Les lavandes vraies (Lavandula angustifolia vera), fines (Lavandula angustifolia) et officinales (Lavandula augustifolia officinalis) sont très proches. Ce qui les distingue est le terroir sur lequel elles poussent. Leurs propriétés thérapeutiques sont similaires, seules leur biochimie et leur odeur sont légèrement différentes selon les lieux de culture et de récolte.

Champ de lavande à Valensole dans les Alpes de Haute Provence

Nous pouvons encore faire la distinction suivante : la lavande dite « vraie » est sauvage alors que l’officinale et la fine sont cultivées.

La lavande vraie pousse entre 800 et 1800 mètres d’altitude, surtout dans les Alpes de Haute-Provence. Elle ne monte pas très haut : 50 à 70 cm.

On la récolte traditionnellement à la main et on la distille sur place. Sa qualité est optimale mais son prix sera en conséquence élevé à l’achat.

La lavande aspic (lavandula spica / latifolia) est la lavande mâle, contrairement à la lavande vraie qui est la lavande femelle. Elle se présente sous la forme d’un arbrisseau mesurant entre 80 cm et 1,20 m. La composition de son huile essentielle n’est pas la même et son usage sera totalement différent.

Le lavandin est un hybride apparu de manière naturelle par croisement entre la lavande vraie (femelle) et une lavande aspic (mâle) grâce à la pollinisation des abeilles. Son huile essentielle aura par conséquent des propriétés communes à l’une et à l’autre. On en distingue trois en particulier :

  • Le lavandin super (lavandula x burnatii super – lavandula x hybrida super)
  • Le lavandin grosso (lavandula hybrida x grosso)
  • Le lavandin abrial (lavandula hybrida x abrialis)

Enfin, la lavande stoechade ou lavande papillon (Lavandula stoechas), est sans doute la moins connue des lavandes. C’est une lavande sauvage, qui pousse au niveau de la mer. On l’utilise rarement en aromathérapie car elle n’est pas sans danger.

Les lavandes fines, vraies et officinales pour rester zen

L’utilisation principale des lavandes fines, vraies et officinales est surtout orientée vers la détente.

1 à 2 gouttes sur l’oreiller ou en application sur le plexus solaire (diluées dans 10 gouttes d’huile végétale) favorisent le sommeil et la diminution du stress.

Par ailleurs, elles sont antiseptiques, cicatrisantes et régénèrent la peau. Leur douceur vous permet de les appliquer pures sur une petite blessure, un bouton d’acné.

Une eau florale ou une infusion fera également des merveilles pour les peaux grasses, le démaquillage, les démangeaisons.

En bain de bouche, l’eau florale permet d’apaiser les aphtes et de contrer la mauvaise haleine.

Si vos enfants ont des poux, vous pouvez mettre quelques gouttes dans leur shampooing et sur le peigne avec lequel vous les coiffez ou retirez les lentes.

La lavande fine et ses petites sœurs ne comprennent pas de risques particuliers mais par précaution elles sont déconseillées aux bébés de moins de 3 mois et aux femmes enceintes de moins de 3 mois.

La lavande aspic, été comme hiver

Vous pouvez avoir un flacon de lavande aspic sur vous autant pour vos vacances au ski que lors de vos séjours au bord la mer pendant les grandes vacances.

Cette huile essentielle est utile en cas d’encombrement bronchique et indispensable en cas de piqûres d’insecte. Elle soulage aussi efficacement les brûlures superficielles.

Pour les rhumes, la toux : 20 gouttes en diffusion dans un bol d’eau chaude ou mélanger 5 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale et appliquer sur le thorax, le dos et la gorge.
Piqûre d’insectes : appliquer 1 à 2 gouttes pures. A répéter si besoin.

Brûlure : faire un mélange de 5 gouttes dans une cuillère à soupe de macérat huileux de Millepertuis. Appliquer 2 à 3 fois par jour sur la zone concernée.

Eczéma (sec ou suintant) : 2 gouttes pures sur les plaques, 3 fois par jour.

Attention, cette huile essentielle contient du camphre qui peut être neurotoxique et de l’eucalyptol qui peut provoquer des convulsions chez les bébés. Elle est donc à utiliser avec prudence. 

Elle est strictement déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement, chez les épileptiques, les asthmatiques et les enfants de moins de 8 ans.

Le lavandin pour les douleurs

Je vous le disais, il existe trois types d’huiles essentielles de lavandin :

Le lavandin super : C’est le plus fréquemment employé en aromathérapie. Il est décontractant musculaire et anti inflammatoire.Le lavandin abrial : Sa teneur en camphre est un peu plus importante, il aura un effet sur les muscles plus puissant.

Le lavandin grosso : Il n’a pas vraiment d’utilité thérapeutique. Il est utilisé pour l’industrie cosmétique et les lessives.

Comme la lavande aspic, les lavandins contiennent également du camphre et devront être utilisés avec les mêmes précautions.

A utiliser également avec prudence chez les patients sous traitement anticoagulant (l’huile essentielle de Lavandin super peut augmenter l’effet anticoagulant) ou ayant des troubles de la coagulation (hémophiles).

Le lavandin est principalement utilisé pour décontracter les muscles après un effort sportif. Il soulage les crampes et permet d’éviter les courbatures. Pensez-y aussi en cas de torticolis ou de mal de dos. Entre 5 et 8 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale pour un massage profond.

Il ne faut pas négliger la capacité qu’a l’huile essentielle de lavandin à calmer et apaiser les tempéraments agités. En cas de stress, mettez une goutte ou deux sur un mouchoir et respirez-la profondément pendant quelques minutes.

La lavande stoechade

La lavande stoechade est extrêmement neurotoxique et abortive.

Il est indispensable de se faire accompagner par un spécialiste en aromathérapie pour l’utiliser sans danger.

Son usage est interdit par voie interne.

On ne l’utilisera jamais chez les bébés, les enfants de moins de 8 ans, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées et les épileptiques.

Elle n’est à mon sens vraiment utile que dans un cas bien précis : les otites séreuses.

1 goutte dans une cuillère à café d’huile végétale en application autour de l’oreille à renouveler 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours maximum.

Et vous, connaissiez-vous toutes ces lavandes, laquelle est votre préférée et pour quel usage ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patricia
Patricia
1 mois il y a

Bonjour, j’utilise la lavande en diffuseur pour son effet calmant et apaisant après une bonne journée de travail, ça décompresse. J’apprends par votre mail qu’on peut utiliser aussi pour les torticolis, décontracter les muscles, se sera à essayer!
J’ai une variété de lavande chez moi qu’on appelle « lavande dentelle », j’aimerais savoir si elle a des propriétés connexe aux autres ?

Boué Catherine
1 mois il y a

bonjour, personnellement je be sors jamais sans lavande aspic dans mon sac, en randonnée aussi pour guérir en quelques gouttes toutes les piqûres d’insectes. elle fait partie de mes indispensables!

Petillon
1 mois il y a

Très intéressant et instructif

Fred
Fred
1 mois il y a

Lavande aspic : piqûre et brulure

lenoir jacqueline
lenoir jacqueline
1 mois il y a

je me sers de la lavande vraie pour soigner mes douleurs principalement sur les poignets qui ont ete casses, repares a ce jour mais tres douleurs, la lavande vraie soulage ces douleurs

Jacques Marsan
Jacques Marsan
1 mois il y a

Oui, je connais quelques lavandes, tout près d’ici, est cultivé la lavande. Je m’en sers surtout en massage sur le plexus solaire mélangée à l’huile de ricin. Cela allonge mes nuits de sommeil. Étant âgé de 81 ans, la nuit est souvent morcelée pour aller à la toilette. J’aurais bien aimé vous répondre plus longuement, mais j’ai 385 messages en attente, 3 heures par jour de lecture ne suffisent pas à me mettre à jour. Donc les messages s’accumulent. Bonne journée et excellente continuité. Jacques du Québec Canada

Teran
Teran
1 mois il y a

Elles me paraissent toutes très utiles. Très bonne information merci

Hélène Trévoan
1 mois il y a

Pouvez-vous nous parler de la « lavande anglaise » qui serait perpétuelle, même si elle n’est pas médicinale, mais décorative. Se trouve dans les jardineries. Merci. Hélène

Partagez-nous

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close