Stévia, xylitol : la grande illusion - Nouvelle Page Santé

Stévia, xylitol : la grande illusion

Suite à ma récente lettre sur les dangers des édulcorants, vous avez été nombreux à m’interroger sur deux substituts aux sucres que je n’avais pas mentionné : la stévia et le xylitol.

Me voici donc de retour pour répondre à vos questions bien légitimes.

Et… la réponse n’est pas si simple.

Pourquoi je n’en ai pas parlé ?

Tout simplement parce que mon avis est partagé.

Certes, le xylitol et la stévia sont considérés comme des édulcorants naturels puisqu’ils proviennent de l’écorce de bouleau pour l’un et de la stévia rebaudiana pour l’autre.

C’est incontestablement un atout si on les compare aux édulcorants de synthèse comme l’aspartame.

En cela, ils seront toujours préférables à ces derniers.

Cependant, il ne faut pas oublier que les édulcorants restent ni plus ni moins des additifs alimentaires.

Stévia et xylitol, aussi naturels soient-ils, n’ont aucun intérêt nutritionnel contrairement au véritable sucre.

Ils n’apportent pas d’énergie à l’organisme et possèdent peu de nutriments.

Un autre point qu’il faut souligner, et j’y reviendrais plus tard : ce sont des produits extrêmement transformés.

Du produit d’origine, il ne reste plus grand chose une fois que vos sucrettes arrivent sur votre table.

Alors certes, ces deux édulcorants présentent des avantages non négligeables, notamment pour les diabétiques, mais de façon plus générale sont-ils préférables aux véritables sucres naturels dont j’ai parlé dans ma précédente lettre (miel, pur sucre de canne, etc…) ?

Personnellement je n’en suis pas convaincu.

Vous décevez votre cerveau et il n’aime pas ça !

En effet, en consommant des édulcorants, qu’ils soient d’origine naturelle ou non, vous jouez un bien mauvais tour de passe passe à votre cerveau.

En son sein, le système de récompense s’active quand il reçoit du sucre.

Avec les édulcorants, le voilà bien embêté.

Il pensait recevoir sa dose de glucose mais rien !

Imaginez la frustration !

Le résultat ? l’envie de sucre est démultipliée, ce qui pousse au grignotage, de préférence gras et… sucré pour compenser la déception enregistrée par vos neurones.

Les études le disent : consommer des édulcorants en lieu et place du sucre n’aide aucunement à contrôler son poids, bien au contraire1.

Pourtant, dans la majorité des cas, lorsqu’un consommateur se tourne vers les produits « light » la raison première est bien la perte de poids.

Cherchez l’erreur.

Un autre point est mis en avant par certaines études : les édulcorants, quels qu’ils soient, interagissent de façon assez mystérieuse avec les récepteurs au glucose du système digestif, ce qui déclenche la sécrétion d’insuline2.

En d’autres termes, les réactions physiologiques liées à la consommation de sucre se déclenchent alors même qu’aucun véritable sucre ne pénètre dans l’organisme.

De fait, abuser de ces substituts pourrait entraîner, à terme, une fatigue du pancréas et dans les cas les plus graves favoriser le diabète.

Tromper son organisme avec des aliments « vides » n’est donc pas une très bonne idée.

La stévia, le pour et le contre

La stévia rebaudiana est une plante originaire d’Amazonie.

Ses feuilles, qui peuvent être consommées fraîches ou séchées, ont un goût sucré très prononcé.

Pour fabriquer les édulcorants, on extrait de ces dernières trois principales molécules : les stéviols, les stéviosides et les rébaudiosides qu’on regroupe sous l’appellation « glycosides de stéviol » (ref. E960 dans la liste des additifs alimentaires).

Ce sont ces molécules qui imitent le goût du sucre.

Leur pouvoir sucrant est 40 à 300 fois supérieurs à celui du sucre de table (saccharose) !

Le problème qui se pose selon moi est que l’on présente les sucrettes comme étant à base de stévia (la plante) alors qu’il ne s’agit que de molécules extraites dans des laboratoires.

Sur le site de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) cette confusion trop fréquente, et savamment entretenue par les marques qui commercialisent ces produits, est pointée du doigt.

On peut y lire : «  les glycosides de stéviols sont purifiés à plus de 95%, ce qui en fait un produit aussi éloigné de la plante d’origine que le saccharose l’est de la betterave. »3

Si la stevia est bien issue d’une plante, le produit final n’est donc pas pour autant naturel.

Le procédé d’extraction des molécules peut être chimique.

De plus, des agents de charge (afin d’augmenter le volume du produit final) et des additifs alimentaires (chimiques et naturels) peuvent aussi être ajoutés.

En réalité, l’idéal serait de consommer de la poudre 100% feuilles de stévia (elle est vendue sur certains sites). 4 5

Encore mieux, si vous possédez un jardin, vous pourriez envisager d’en planter et d’en récupérer les feuilles pour sucrer vos aliments.

Si ce défi vous tente voici un lien où l’on vous explique tout : https://www.rustica.fr/plantes-medicinales/comment-cultiver-stevia-plante-sucrante,16813.html

La plante en elle même présenterait quelques avantages non négligeables comme :

  • des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire et notamment l’hypertension6,
  • des effets antioxydants7,
  • des effets protecteurs pour la santé bucco-dentaire grâce à des composés capables de bloquer la prolifération de bactéries8.

Tout n’est donc pas négatif.

Cependant, des études relatent un effet négatif qui n’est pas négligeable :  la consommation d’édulcorants à base de stévia provoquerait un déséquilibre du microbiote intestinal9, y compris à faible dose.

Les chercheurs soulignent même que : « son impact devrait être examiné plus en détail dans les populations présentant une dysbiose telle que l’obésité. »

A priori, moins d’inconvénients avec le xylitol

Le xylitol vendu comme édulcorant est une poudre fine et blanche, qui ressemble à s’y méprendre à du vrai sucre.

Il est issu du xylose (une molécule végétale dont on se sert pour fabriquer l’éthanol), généralement à partir de l’écorce de bouleau.

La paille, les épis de maïs et les noix de coco contiennent également naturellement beaucoup de xylose.

Celui-ci se transforme en xylitol sous l’action d’enzymes et de divers procédés plus ou moins naturels.

Son pouvoir sucrant est strictement le même que le saccharose. Il n’est donc pas difficile à doser contrairement à la stévia.

Le seul problème potentiel du xylitol se résume à l’apparition de diarrhées ou de douleurs abdominales lorsqu’il est consommé en trop grande quantité.

Il est vanté pour de nombreuses propriétés proches de celles de la feuille de stévia :

  • Il est favorable aux diabétiques car il augmente peu la glycémie ;
  • Il est deux fois moins calorique que le sucre ;
  • c’est un protecteur de la sphère bucco-dentaire, son action antibactérienne serait même efficace en spray nasal ou auditif contre les sinusites et les otites 10 11 !

J’attire votre attention sur le fait que le xylitol apporte quand même un peu de glucides.

Il faut par conséquent être vigilant quand on est diabétique et que l’on ne sait pas encore bien gérer ses apports en sucre (demander conseil à votre médecin avant d’en consommer).

La seule réserve (hormis le procédé de fabrication) que je peux apporter est que les études sont assez floues sur son effet sur le microbiote.

Certaines l’incluent dans les édulcorants susceptibles de déstabiliser la flore, d’autres non…

A suivre…

Attention, le xylitol est très dangereux pour certains animaux, les chiens notamment, alors soyez vigilants !

En conclusion, le xylitol semble présenter moins d’inconvénients que la stévia industrielle tout en ayant les mêmes avantages.

Pour ma part, je considère que se procurer de la feuille de stévia pure reste tout de même la meilleure option si vous voulez éviter le sucre.

C’est un avis personnel qui tient au fait que l’on a alors entre les mains un produit 100% naturel.

A vous de faire votre choix.

J’espère que cette lettre aura répondu à vos nombreuses interrogations, n’hésitez pas à m’écrire à ce sujet en commentaire de ce message.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 5 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
B.Ducamp
B.Ducamp
1 mois il y a

Merci pour cette belle mise au point !

Carole
Carole
1 mois il y a

Et la glycine? L erythritol?

Nassi Assouline
1 mois il y a

Bonjour, votre mis au point sur les édulcorants est très intéressante et je vous en remercie .
Que pensez-vous du tagatose ou tagatesse comme édulcorant peut-être peu connu ?
Quels sont les avantages et les inconvénients?
Merci pour votre réponse .

Eric Dugénie
Eric Dugénie
1 mois il y a

Bonjour j’ai voulu poster votre article précédant sur un de mes groupes Facebook et j’ai été bloqué par leur modérateur !!

Hélène G.
Hélène G.
1 mois il y a

Bonjour Laurent, pour ma part étant diabétique (pas sous sous insuline), je mets une pincée de xylitol (je trouve que ce produit a 1 goût trop sucré) que je mélange avec divers sucres : coco, brun voire 1 peu de sucre blanc, tout en réduisant fortement le dosage de sucre dans la recette. Je fais de même avec les farines.: riz, sarrasin, maïs et de la farine blanche. Bref, je fais de la chimie amusante avec mes recettes.

Agnes
Agnes
1 mois il y a

Erithrytol ? Qu’en pensez vous ?

M-Pierre
M-Pierre
1 mois il y a

Est-ce que stevia et xylitol déclenchent une production d’insuline?
(question dont je cherche la réponse depuis longtemps)

Midy
Midy
1 mois il y a

Merci pour votre présentation de la stevia et du xylitol, qu’en est-il de l’érithrytol, substitut au sucre que l’on peut se procurer en magasin bio ?

Pierre Simon
Pierre Simon
1 mois il y a

Bonjour,

Il ne s’git pas de commentaires mais plutôt de questions:
a) Où peut-on se procurer la feuille de stévia pure?
b) Comment en tirer la valeur sucrante?

Abbadie Christine
Abbadie Christine
1 mois il y a

Merci et l’érythritol s’il vous plaît ? merci

V.Hamandjian
V.Hamandjian
1 mois il y a

Bonjour. La stévia pure en poudre ou en feuille est intéressante pour des petits plaisirs sucrés dans l’alimentation cétogène. Mais il ne faut pas la faire cuire ! Je n’ai pas de sensation de frustration en prenant de la stévia ni d’envie de « sucre et gras » !
Merci pour ces renseignements

SOLEIL ELIANE
1 mois il y a

bonjour, je voudrai avoir votre avis sur le « sukrin » qui est du erythritol qui semble (je dis bien semble) être une très bonne chose pour les diabétiques.

Louise
1 mois il y a

je ne suis pas d’accord, voulant me préserver du diabète (ma mere en avait) j’utile(ais) le xylitol depuis 5 ans environ, en en mettant bcp moins que le sucre( avec des minis,minis cuilleres, taille de l’ongle du petit doigt) et ca sucre qd meme,…puis petit a petit, j’ai carrément décroché du sucre (je n’en ai plus touché 1 carreau), et je reste avec cette infime quantité, idem sur les fraises et ds les gateaux (que je fais rarement) 1 CS au lieu de 3 de la recette exacte..(au debut j’ai essayé une dose plus importante et c’est exact pour diarrhées;… Lire la suite »

Mme K. Danielle
1 mois il y a

Bonjour
Merci pour cette explication au sujet du sucre xylitol/stévia
ou peut on trouvé une plante en pot la stévia. Merci
Cordialement

Miji
Miji
1 mois il y a

La Stevia est pour moi le plus sain des édulcorants. On peut faire pousser la plante et ensuite les faire sécher. En plus., désormais, on peut acheter les feuilles séchées en grandes surfaces vendues dans des sacs kraft…

JOCELYNE
1 mois il y a

Merci pour ces informations Que cest difficile de bien salimenter quand on doit enlever le sucre blanc ….. grand merci.

Suivez-nous sur Facebook

16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close