Arrêtez tout de suite les édulcorants - Nouvelle Page Santé

Arrêtez tout de suite les édulcorants

Le sucre est un fléau pour la santé, je le dis souvent.

Pour réduire leur consommation, certains se tournent, pensant bien faire, vers les édulcorants.

Mais ils sont loin d’être une solution !

Les études sur la question, souvent restées (volontairement ?) dans le flou, tirent aujourd’hui la sonnette d’alarme.

Une “alternative saine”… vraiment ?

Les édulcorants sont des substances qui apportent un goût sucré quand on les mélange à d’autres aliments.

Parmi les plus connus, on a l’aspartame, l’acésulfame potassique, le sucralose, les glycosides de stéviol…

Certains noms vous paraissent familiers ?

C’est normal car vous les retrouvez dans des aliments et boissons industriels.

Quand le sucre est devenu ennemi public n°1, les édulcorants ont souvent été présentés comme étant une solution pour lutter contre les problèmes de poids et les maladies associées.

Les boissons “0 calorie” ont connu un succès retentissant grâce à ces allégations purement dictées par le marketing.

Mais les édulcorants sont-ils vraiment une alternative plus saine que le sucre ?

Jusqu’à présent, les recherches qui avaient été faites sur les potentiels effets néfastes des édulcorants donnaient en général des résultats contrastés.

Elles se concluaient presque systématiquement par la fameuse phrase : « Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer que… »

Ou alors on pouvait trouver que l’aspartame avait été jugé “sans danger pour la population générale” dans une évaluation complète publiée en 2013 par l’EFSA (European, Food Safety Authority) et d’autres organismes de contrôle.

Bref, personne ne voulait vraiment se mouiller sur la question.

Depuis 2019 une nouvelle évaluation a été décidée1 et les effets des édulcorants sur la santé sont actuellement réévalués par l’Organisation mondiale de la santé et d’autres agences de santé.

On découvre alors des pépites !

Les 4 grands dangers des édulcorants

Une étude récente publiée dans le British Medical Journal2, avec quelques précautions d’usage, dit clairement : la consommation excessive d’édulcorants est associée à un risque accru de maladies vasculaires.

Ainsi, selon les résultats obtenus, l’aspartame favoriserait les maladies cérébrovasculaires (AVC).

L’acésulfame potassique et le sucralose, quant à eux, seraient associés à une augmentation du risque de maladies coronariennes (infarctus).

Le compte rendu de l’étude s’achève ainsi : « Nos résultats indiquent que ces additifs alimentaires, consommés quotidiennement par des millions de personnes et présents dans des milliers d’aliments et de boissons, ne doivent pas être considérés comme une alternative saine et sûre au sucre, conformément à la position actuelle de plusieurs agences de santé. »

Une autre étude3 menée par des chercheurs de l’Inserm, de l’INRAE, de l’Université Sorbonne Paris Nord et du Cnam, vient de livrer un verdict tout aussi inquiétant.

Comparés aux non-consommateurs, les personnes qui consommaient le plus d’édulcorants, en particulier l’aspartame et l’acésulfame-K, avaient un risque plus élevé de développer un cancer, tous types de cancers confondus.

Il est souligné que le cancer du sein et les cancers liés à l’obésité sont les plus à risques.

Le comble pour des substances qui étaient censées remplacer les dangers du sucre ! Encore un coup du marketing…

Dans le cadre des nouvelles études réalisées, il est maintenant prouvé que, non seulement les supposés bienfaits des édulcorants sont mensongers mais que c’est plutôt l’effet inverse qui est constaté !

Les auteurs de l’une d’entre elles4 se montrent particulièrement virulents envers ceux qui voudraient nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Ils affirment, avec courage, que « les seules études qui étaient neutres ou positives étaient des études biaisées, financées par les grandes sociétés d’alimentation et de boissons. »

En réalité, une aggravation des maladies liées à l’adiposité, telles que l’hypertension, la dyslipidémie et le diabète peuvent largement être reliées à une surconsommation d’édulcorants

Ceci serait dû à une déstabilisation du microbiote intestinal vers un schéma plus inflammatoire lorsqu’on en consomme régulièrement.

De plus, le contrôle neuro-hormonal de la satiété serait lui aussi perturbé ce qui entraînerait le besoin plus fréquent de se nourrir (de se remplir, devrais-je dire…). Pas idéal quand on cherche à lutter contre l’obésité !

Les 4 morceaux de sucre qui aident la médecine à couler

Le sucre, nous sommes nombreux à l’aimer.

Il nous est difficile d’imaginer nous priver d’une petite douceur en fin de repas.

Je me garderai donc de vous conseiller de vous priver de sucre.

Cela serait d’ailleurs une aberration car nous en avons besoin pour avoir de l’énergie et pour le bon fonctionnement de notre organisme.

La règle la plus importante est d’oublier définitivement les édulcorants, le sucre blanc (ultra-raffiné) et de se montrer très raisonnable dans les quantités. 

Deuxièmement, il convient de bien choisir le sucre que l’on consomme.

Voici quelques exemples de sucres à privilégier :

  • Le sucre complet présente par exemple l’avantage d’être riche en minéraux. Seul le sucre de canne complet ou intégral (comme le rapadura ou le muscovado que l’on trouve en magasin bio) est à privilégier.
  • Le miel. Même s’il n’est pas aussi bon qu’on pourrait le croire (peut-être l’objet d’une prochaine lettre qu’en dites-vous ?) il est toujours préférable au sucre blanc car il contient des substances antibactériennes, des probiotiques et quelques minéraux. De plus, il est légèrement moins calorique.
  • Le sirop d’agave. Il possède un indice glycémique faible (intéressant pour les diabétiques) et contient des minéraux.
  • Le sucre de coco. Il apporte lui aussi des vitamines et des minéraux (notamment beaucoup de phosphore et de potassium) mais aussi des probiotiques (inuline). Son indice glycémique est bas.

Avec ces quatre sucres naturels, nous avons de quoi nous faire plaisir et varier les saveurs sans tromper notre organisme avec de faux sucres qui présentent au final bien peu d’intérêt nutritionnel.

Et vous, comment limitez-vous votre consommation de sucre ?
Avez-vous abandonné les édulcorants pour des solutions plus saines ?
Donnez-moi vos recommandations en commentaires.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

33 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
MATHIEU
MATHIEU
2 mois il y a

J’ai pris des édulcorants pendant des années et ensuite quand on m’as dit que c’était dangereux maintenant je prends du sirop d’agave et miel d’acacia
cet article me confirme que j’ai fait le bon choix

Fonder Marie
Fonder Marie
2 mois il y a

Bonjour ; tout à fait d’accord avec votre analyse, mais qu’en est-il du stevia ? Recommandé pour remplacer le sucre , faut-il s’y fier ? Aucune calorie ; prix cependant très élevé !

Velasques
2 mois il y a

Bonjour,
Je consommais du sirop d’agave; mais une autre étude disait qu’elle n’était pas aussi bonne….
Je consomme avec modération: sucre bio de coco, canne et du miel bio sans additif.
Merci pour toutes ces informations qui nous sortent de la léthargie environnante.🙏👍🏿

Édwige
Édwige
2 mois il y a

Bonjour je ne mets pas de Sucre dans mon café et pas de sirop de fruits dans mon eau.

Frédéric
Frédéric
2 mois il y a

Bonjour,moi j’utilise du xylitol ou de l’érytritol…car je suis diabétique…

Beate
Beate
2 mois il y a

Et le xylitol? Je crois savoir que ce sucre de bouleau est une bonne alternative aussi.

Bastien
Bastien
2 mois il y a

Que pensez vous du xylitol ? il est considéré comme un édulcorant mais étant naturel (issu du bouleau) il me semble moins néfaste …

y-hebert@skynet.be
y-hebert@skynet.be
2 mois il y a

MERCI MAIS VOUS NE PARLEZ PAS DU TOUT DE PURE VIA ( STEVIA ) FAIT IL PARTI DE L’étude ??? j’en prends très peu (pour sucrer mes compotes ) ou mon chocolat chaud VAN HOUTEN qui est non sucré . BREF est ce mauvais ? merci d’avance ! 

Bengee
Bengee
2 mois il y a

Bonjour, j’aime le goût sucré, comme je suis prédiabétique , je prend de la stévia qui est pour moi une bonne alternative pour le café et les tisanes . Le stévia étant d’origine naturel les indiens des Andes en consomment depuis des siècles.

fournier
fournier
2 mois il y a

que pensez vous du sucre de dattes?

TRESINIE
TRESINIE
2 mois il y a

Bonjour, le Xylitol (issu du bouleau) semble une bonne alternative aussi et bon pour les gencives. Avec modération, sinon bonjour l’effet laxatif.
Bien à vous,
Isa

GB
GB
2 mois il y a

j’avais arrêté le sucre à 40 ans après la mort de mon père ( diabétique à la cinquantaine et à l’insuline à la fin de sa vie) remplacé par des « sucrettes  » chimiques puis j’ai découvert la stévia ( pour le café du midi) et me suis déshabituée du sucre pour le thé ; les tisanes étant sucrées au miel ..et pour les desserts, j’utilise tout ce que vous avez cité: sucres complets, sirop d’agave, sucre de coco et mon taux de glycémie reste …satisfaisant

Horne Gray
Horne Gray
2 mois il y a

Vous ne parlez pas des bienfaits ou méfaits de la stevia que j’utilise.

Pierre
Pierre
2 mois il y a

Très intéressant, merci !

J’aimerais en savoir plus sur le miel, un sucre facilement disponible ici au Québec.

Merci !

GRIFFAUT Line
GRIFFAUT Line
2 mois il y a

Bonjour,
Que pensez-vous du stevia ? Je prends ça à la place du sucre. Bonne journée. Bien cordialement. Line

Mena Lati
2 mois il y a

Le sucre d’érable est ilbon?

Meysonnasse
2 mois il y a

Que penser. Une énième version sur les bons et mauvais sucres. Même si je suis d’accord avec vous sur l’essentiel de votre document. Plusieurs cas m’interpelle dont la stevia mise au banc des accusés et le sirop d’agave encensé, alors qu’un bon nombre de vos confrères le condamne. Quid du xylitol et bien d’autres…

Micheline
Micheline
2 mois il y a

Bonjour je fais alimentation cétogène et les sucres recommandés dans les recettes sont
des sucres polyalcool avec modération Stevia erythritol allulose xylitol ce dernier est à faire attention dommageable pour les animaux ceux-ci ne font pas monter la glycémie.
Qu’en pensez-vous?

Agnes
Agnes
2 mois il y a

Que pensez-vous de l’érythritol bio ?

Julie H
Julie H
2 mois il y a

Je me demande… Qu’en ait il du fruit du moine et de l’erythritol et du stévia
J’avais l’impression que c’était de meilleurs choix….
Ce serait intéressant que vous en parliez dans une prochaine lettre…

Bailly
2 mois il y a

Perso j’utilise également du sirop Yacon.

EVELYNE Auroux
EVELYNE Auroux
2 mois il y a

Bonjour. J’ai laissé tomber les édulcorants de synthèse il y a quelques années pour me tourner vers les sucres dont vous avez parlé. Mais au niveau restriction calorique, le compte n’y est pas ! 😄 Puis j’ai lu un mail de santé au naturel concernant les édulcorants naturels. J’ai donc testé le sucre de bouleau (xylitol), et approuvé ! De plus, il est même bénéfique aux dents. Le problème, c’est qu’il est rare à trouver en France et cher. J’en commande régulièrement en Allemagne. Il semble être de qualité et moins cher.

Diane
Diane
2 mois il y a

Je fais attention au sucre mais j’ai une question: est-ce que le stévia est dommageable ou est-il considéré comme le miel par ex. ??

Merci

VISAN viorica
VISAN viorica
2 mois il y a

C’est dommage que l’aspartame est utilisé largement dans des médicaments, comme des antibiotiques!!! On n’a pas le choix des prendre les antibiotiques!!!!

Christine
Christine
2 mois il y a

Au Canada, c’est le sirop d’érable et le sucre d’érable que nous privilégions! (-:

Jhon
Jhon
2 mois il y a

Bonne synthèse, mais compliquer de diminuer la consommation de Sucre !

Amic
2 mois il y a

j’aimerais connaitre les effets secondaires négatifs pour les consommateurs de « stévia », dont je suis. En fait (j’ai travaillé longtemps à l’INSERM). Les raisons ne sont toujours pas clairement identifiées, soyez plus clairs !! le stévia est totalement différent du glucose ?

Christina
Christina
2 mois il y a

Bonsoir,
Tout d’abord je mange et bois peu sucre. Lorsque je souhaite sucrer, je vais cueillir de la stevia fraîche dans le jardin, la fais secher puis la mouds. Sinon, du sucre de moine car il ne fait pas monter la glycémie et enfin, soit du sirop d’érable soit des dattes ayant trempé dans l’eau. Cela en fait une belle palette.
Bonne soirée d’Afrique du Sud

Dr Pierre Dukan
Dr Pierre Dukan
2 mois il y a

Bonjour Laurent, J’apprécie souvent vos interventions. Aujourd’hui, je voudrais répondre à celle-ci : Je suis depuis 50 ans le dossier et les polémiques sur les « faux-sucres », les édulcorants. Je suis l’éclosion des nouvelles études éclairant leurs risques sur le microbiote et les conséquences sur la perte de leurs bénéfices présumés. Ceci étant, ce que je peux vous dire avec certitude, c’est que le SUCRE, raffiné ou pas, utilisé à vie (associé à la farine blanche) est INFINIMENT plus toxique et dangereux que les édulcorants. Notre corps, notre sang et nos organes, baignant dans un jus hyperglycémique à chacun des trois… Lire la suite »

Sylvain
Sylvain
2 mois il y a

Vous n’avez pas parlé du sirop d’érable qui semble t’il possède également des propriétés intéressantes pour la santé.

Rosane
Rosane
2 mois il y a

Je suis entièrement d’accord avec vous
Par contre j’utilise de la stevia qui vient d’une plante vous l’avez pas citer dans votre liste
J’aimerais savoir pour quoi
Merci beaucoup pour toutes ces informations qui sont précieuses

Michelle Rouaix
2 mois il y a

Bonjour, Je suis diabétique (DID 1 ) depuis 1989, la première chose que l’on m’a proposé à l’hôpital pour remplacer le sucre est l’aspartame. J’ai décidé que je me passerais de sucre (sauf exception) et que je ne consommerais jamais ce produit chimique. Je fais davantage confiance à la Nature qu’aux folles créations de l’Homme. Je me suis très bien habituée et je trouve le vrai goût des aliments. Quand j’ai besoin de sucrer un gâteau j’utilise le sucre complet. J’ai cru comprendre que le sucre de coco avait un index glycémique bas.Je vais l’essayer. Merci pour cette lettre fort… Lire la suite »

Evelyne
Evelyne
2 mois il y a

Compliqué qd même les médicaments se mettent au gout du jour et pour des sirops simples ou autre produits de base ils n’existent plus que sous la forme édulcorant

Suivez-nous sur Facebook

33
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close