Pour bien manger, soyez à l'heure ! - Nouvelle Page Santé

Pour bien manger, soyez à l’heure !

Le secret de la chrononutrition

Mangez-vous des salades le midi ? Eh bien vous avez tout faux !

Des fruits le matin ? Pareil.

Un bon steak au dîner ? C’est une erreur.

Ce n’est pas moi qui l’affirme mais le Dr Delabos, le spécialiste de la chrono-nutrition.

Selon lui, bien manger, c’est d’abord une question de bon moment.

Je vous en parle dans cette lettre.

Rien à voir avec un régime

J’arrête tout de suite ceux qui penseraient : « encore un régime de plus… »

La chrono-nutrition n’a rien de restrictif.

Ici, nul besoin de compter les calories, de peser les aliments ou de supprimer tel ou tel type de nourriture.

Il s’agit d’envisager cette méthode comme un rééquilibrage alimentaire mieux adapté aux besoins de notre organisme.

Alors, à quoi ça sert ?

Eh bien selon ses adeptes, la chrono-nutrition permet aussi bien de mincir si vous êtes en surpoids, que de grossir si votre IMC est inférieur à 18.

L’idée est de s’alimenter avec les bons aliments au bon moment pour que le corps en profite pleinement.

La digestion sera ainsi optimisée tout comme l’assimilation des nutriments.

Avec pour résultat : une stabilisation du poids mais aussi un bien être général, plus d’énergie, et un meilleur sommeil.

L’homme aussi suit un cycle

On le sait, la nature est cyclique et fonctionne selon des rythmes bien précis.

Songez à la succession des saisons, à l’alternance du jour et de la nuit, aux phases de la lune, aux marées…

En tant qu’êtres vivants, nous ne faisons pas exception à la règle.

Notre vie se déroule en fonction de cycles plus ou moins perceptibles et immuables.

Nous alternons les périodes fastes et les moments difficiles ; nous passons de l’enfance à l’adolescence, puis de l’âge adulte à la vieillesse ; nos journées sont plus ou moins rythmées de la même manière…

De façon peut-être plus abstraite pour certains d’entre vous, sachez que notre organisme fonctionne lui aussi selon des cycles bien réguliers.

Connaissez-vous le rythme de votre organisme ?

Selon la chrono-nutrition, l’alimentation est fondamentale car elle peut à elle seule perturber la synchronisation des « horloges » de plusieurs organes.

En effet, l’organisme secrète tout au long de la journée, de manière précise, enzymes et hormones pour assimiler au mieux les aliments.

La synthèse du cholestérol par exemple a lieu le matin, la sécrétion d’insuline, quant à elle, est cyclique…

Le respect de ces rythmes biologiques est fondamental en matière de santé.

C’est ce que le Docteur Delabos a pu observer en tant que chef du service de gériatrie de l’hôpital de Rouen.

C’est en 1986, qu’il a planté les premières graines du concept de chrono-nutrition après avoir étudié les rythmes biologiques et métaboliques du corps humain et fait superviser ses théories par le professeur Rapin (pharmacologue et neurobiologiste.)

Leurs recherches vont peu à peu s’enrichir et se préciser jusqu’à la création d’un institut de recherche, l’IREN1.

Précision importante : c’est en réalité le travail commun de ces deux médecins qui a mené à la chrono-nutrition, même si l’on met souvent en avant le seul Alain Delabos.

Maintenant, passons à la pratique !

Votre feuille de route matin midi et soir

Manger selon son rythme biologique demande de savoir ce qui se passe dans votre corps et à quel moment cela se passe.

Voici quelques repères pour régler votre programme de chrono-nutrition :

En matinée :
C’est le moment où les enzymes qui permettent la digestion des graisses (les lipases) sont sécrétées en plus grande quantité. Les protéases (enzymes de la digestion des protéines) commencent aussi à se réveiller.

Les aliments riches en graisses et en protéines sont par conséquent les bienvenus. A vous les œufs, le jambon, la charcuterie, le beurre, le fromage, le lait végétal (le lait animal est proscrit en chrono-nutrition).

Aux alentours de midi :
La sécrétion de protéases gagne en vigueur tandis que les amylases (pour les amidons) entrent dans la danse. Le repas que vous ferez pourra par conséquent se composer de protéines animales ou végétales (viandes, volaille, poissons, tofu, légumineuses, fruits à coque…) et de féculents (pommes de terre, haricots secs, lentilles etc…).

L’après-midi :
C’est l’insuline qui domine (sécrétion du pancréas qui régule le taux de sucre sanguin).
Le goûter des adeptes de la chrono-nutrition sera idéalement sucré. Piochez dans les fruits frais ou secs,  le miel, les céréales, le pain…

En soirée :
L’organisme commence à tourner au ralenti en prévision de la nuit. La production des enzymes digestives est plus faible. Le repas du soir devra être léger. Voici le temps des légumes, en purée, bouillis ou sautés au wok par exemple. Oubliez les graisses, le sucre et les féculents. Vous pouvez, si vous le désirez, intégrer un peu de protéines « légères » comme du poisson.

Le protocole précis établi par le docteur Delabos est assez complexe. Il serait trop long à détailler ici mais vous pouvez en découvrir toutes les subtilités en vous référant à ses ouvrages (La nouvelle chrononutrition illustrée aux éditions Hugo doc) ou sur le site Bio chrono2 qui répond à de nombreuses questions.

Mon humble avis

Je suis loin d’être un spécialiste de la chrono-nutrition, je vous l’avoue.

J’ai souhaité vous en parler car la notion de temps et de respect des cycles naturels de l’organisme me paraissait pertinente.

Intégrer cette composante lorsqu’on parle de nutrition tombe sous le sens mais elle est rarement mise en avant par les spécialistes.

Je pense qu’appliquer la simple règle qui consiste à manger les bons aliments au bon moment est l’idée forte de cette méthode et celle qu’il faut principalement retenir.

Vous en retirerez automatiquement une meilleure digestion, une réduction des troubles qui y sont liés, ainsi qu’une meilleure assimilation des nutriments.

La chrono-nutrition peut aider à atteindre et maintenir un poids santé puisqu’elle vise à avoir une alimentation cohérente avec les besoins de l’organisme.

Dans tous les cas, il me paraît important de :

  • limiter son apport en protéines animales et en graisse ;
  • prendre le temps de manger ;
  • bien mastiquer ;
  • adapter vos portions en fonction de vos besoins. Rien ne sert de vous remplir le ventre à craquer si vous allez passer la journée assis au bureau ;
  • boire peu durant les repas mais s’hydrater régulièrement dans la journée ;
  • intégrer des fibres et des légumes en bonne quantité tous les jours (donc le soir si vous suivez la chrono-nutrition) ;
  • privilégier le fait maison, et les produits de saison (bio de préférence).

Connaissiez-vous cette approche ? La pratiquez-vous au quotidien ? Je serais heureux de connaître vos avis en commentaires de ce message.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Richard Villeneuve
Richard Villeneuve
1 mois il y a

Très intéressant et porte a réfléchir ??? Est-ce que ces cycles dient régulier s’adaptent à notre rythme de vie ??? Ex: j’me lève vers 11hres et prend petit déjeuner vers midi alors go le gras ?? Vers 16 ou 17hres serait le dîner steak patate metons ?? Vers 20 ou 21hres serait la collation et go le sucre ?? et vers 23hres serait souper léger poison légume et le coucher vers 3hres ?????

maret
maret
1 mois il y a

adepte de la chrono depuis des années , m’a permis de perdre quelques kilos mais surtout d’avoir une hygiéne de vie :poids stable ++et meilleure maitrise de la diét.
facile a tenir sans contrainte sociale

Laurent
Laurent
1 mois il y a

bonjour, je suis un peu en peine pour organiser mes repas quotidiens à domicile. je suis fatigué , je vois un docteur nutritionniste, jai besoin d’aide…..

Simone
1 mois il y a

Oui, je connais la chrono nutrition depuis des années, mais pas étonnant, je suis médecin, et je l’applique au quotidien. A mon avis c’est une excellente méthode, comme toutes celles qui suivent la physiologie.

Bersillon
Bersillon
1 mois il y a

Il me paraît difficile d’appliquer une méthode basée sur la chronologie (surtout après le changement d’heure au mois de mars) où on est décalé de deux heures par rapport à l’heure solaire, donc à « midi » on n’est qu’à 10h, par exemple.

Hubert
Hubert
1 mois il y a

celà fait 12 ans que je fais le programme chrononutrition. j’étais en surpoids et mal dans ma peau. j’ai perdu 25 kgs en tout dont plus de 10 kgs en 6 mois.
je trouve cette façon de m’alimenter génial car il n’y a pas d’interdiction à partir du moment où l’on respecte le moment auquel il faut manger.
Aujourd’hui c’est plus compliqué car j’ai la maladie Hashimoto et j’ai pris 4 kgs que je n’arrive pas à perdre.

natacha
natacha
30 jours il y a

J’en pressentais l’importance au vu de mes pbs de digestion en apparence anarchiques

Wider Valérie
Wider Valérie
30 jours il y a

Bonjour,
le programme est accessible combien temps? A vie ? En vous remerciant d’avance pour votre retour
Valérie

Renard
Renard
30 jours il y a

Tout à fait d’accord avec vous Laurent très bon article
c’est ce que je fais matin midi soir comme repas …
aujourd’hui j’a 79ans je n’ai prit en poids que 4kg

Isabelle LABORIE
Isabelle LABORIE
30 jours il y a

Bonsoir, oui je connais depuis longtemps la chrononutrition, j’avais acheté le livre du Dr Delanoë et perdu quelques kilos en suivant les conseils. D’ailleurs je vais m’y remettre! !!

nadia
nadia
30 jours il y a

Bonjour, je pratique le jeune intermittent et donc je prends mon premier repas vers midi et le deuxième le soir . Comment donc suivre les principes de la chrono nutrition?

lerique janine
lerique janine
29 jours il y a

Sans le vouloir ni le savoir, j’appliquais vos instructions. J’en suis ravie car j’ai tout bon.

françoise
françoise
28 jours il y a

C’est une hygiène de vie que j’ai adopté et fait adopter à mon mari, j’ai été conseillée par une naturopathe. Il a perdu 9 kgs sans se priver e moi je me suis affinée car je n’ai pas de kgs à perdre.Il y a des résultats.

Jean-François
Jean-François
7 jours il y a
Répondre à  françoise

bonjour Madame, en lisant votre commentaire.je me posais la question : « en combien de temps votre mari a t’il perdue les 9 kg (combien pèse t-il actuellement, ( pouvez-vous S.V.P nous confirmer sont poids actuel ainsi que çà taille (Hauteur).

maryvonne croxo
maryvonne croxo
28 jours il y a

c’est effectivement et sans le savoir ce que je fais depuis plus de 10ans ,mon poids ne change pas , il varie de 500grs , selon les occasions exceptionnelles que je vis…….

Partagez-nous

15
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close