Patient-médecin, cette relation ne peut plus durer ! - Nouvelle Page Santé

Patient-médecin, cette relation ne peut plus durer !

medecin parlant à son patient

Chers amis,

Ici le Dr Antoine Demonceaux.

Savez-vous que 50 % des médecins français sont en burn-out ?

La moitié de ces médecins épuisés ont des symptômes sévères, et près de 15 % envisagent même de quitter leur métier1.

Une enquête toute récente a noté que la première cause de ce burn-out serait due à une charge de travail excessive (de 40 à 61 heures par semaine) ainsi qu’à la multiplication des tâches administratives.

Et malheureusement, en période de Covid, ça ne s’est pas arrangé de ce côté-là !

Mais la deuxième cause de l’épuisement des médecins est encore plus préoccupante : il s’agit de la détérioration de la relation avec les patients.

Là encore, depuis le début de la pandémie, cette relation a pris du plomb dans l’aile.

Le burn-out du médecin, ça existe aussi !

Le burn-out, c’est un sentiment d’épuisement physique, émotionnel et mental, et de frustration par rapport à son travail.

Au bout d’un moment, on en arrive à questionner nos compétences et la valeur du métier que nous exerçons.

Les médecins, eux aussi, sont victimes de ce « ras le bol ».

Parmi eux, les femmes sont majoritairement touchées, mais également, tous sexes confondus, les médecins de 40 à 54 ans.

Comment la consultation du médecin a-t-elle pu se transformer en un moment stressant générateur de burn-out ?

SixCinq causes ont été pointées du doigt par les soignants :

  1. La dépersonnalisation des consultations : elles sont souvent trop brèves alors que l’informatisation est chronophage. Les médecins doivent maintenant tout saisir sur leur ordinateur : patient, suivi des consultations, ordonnances, …
  2. Des difficultés relationnelles avec les patients : ils sont parfois vus comme trop exigeants, manquant de respect (retard en consultation, consultations non honorées, …), les patients pensent en savoir plus que le médecin,font eux-mêmes le diagnostic et imposent le traitement… J’ai, par exemple, une patiente qui arrive régulièrement en retard, ce qui perturbe les consultations. Mais le jour où j’ai 10 minutes de retard et qu’elle est pour une fois à l’heure, c’est le scandale dans la salle d’attente…
  3. La pression émotionnelle importante vécue au quotidien. Je me rappelle d’un stagiaire de 6ème année de médecine me disant en fin d’une grosse journée de consultation « comment fais-tu pour supporter tout ce que tu entends, ces émotions, ces souffrances ? » Je ne fais qu’écouter avec la bonne distance lui répondis-je.
  4. Le sentiment de ne pas pouvoir faire son travail correctement : le médecin est dans le curatif et regrette de ne pas avoir le temps nécessaire pour faire de la prévention, des conseils ou de l’écoute.
  5. La consultation est devenue un travail répétitif perdant de son intérêt.
  6. L’épuisement professionnel a un impact sur la vie personnelle et familiale.

Et le patient dans cette relation ?

Côté patient, hélas, ça n’est guère mieux.

De plus en plus, les patients se plaignent de ne pas être entendus voire écoutés. Ils expriment la sensation d’être expédiés aussi bien par leur médecin généraliste, qui est débordé, que par les spécialistes, qui se retranchent derrière leur technicité.

Combien de fois ai-je reçu en urgence des patients en pleurs après une annonce de cancer un peu brutale, ou en panique après leur consultation chez le cardiologue.

Quand je pense que certains reprochent aux homéopathes leur sens de l’écoute … je m’interroge !

Pour une bonne consultation

Savoir que son médecin est peut-être épuisé nous donne quelques clefs pour savoir comment bien préparer sa consultation.

Si vous devez vous rendre prochainement chez les médecins, voici ce que je vous propose pour que la consultation se passe au mieux, pour vous comme pour votre médecin :

  1. Je prépare ma consultation : quel est mon problème, quels sont mes symptômes, quelles sont les questions que j’aimerais poser.
  2. J’arrive à l’heure.
  3. Je me familiarise avec la communication non violente : écoute, bienveillance, ouverture, absence de jugement pour favoriser la compréhension de mon message.

Les 4 points importants de la communication non violente :

  • Observer ses symptômes pour les décrire
  • Reconnaître ses émotions, ses peurs
  • Exprimer ses besoins
  • Formuler sa demande
  1. J’exprime ma souffrance et mes émotions simplement et calmement. Le médecin sait écouter, point besoin d’en rajouter.
  2. J’écoute les conseils pour pouvoir en discuter avec le médecin.

Une bonne consultation est une consultation qui apporte des réponses à nos questions de patient. Pour cela, il est important de savoir les exprimer.

Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous satisfait de votre relation avec votre médecin de famille ? Témoignez dans les commentaires !

Prenez soin de vous,

Antoine Demonceaux

3.7 16 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
32 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Xavier
Xavier
1 mois il y a

Bonjour Il me semble aussi qu’une communication bienveillante est essentielle. Le patient consulte le professionnel de santé parcequ’il est en souffrance. Il vient chercher de l’aide et de l’écoute. Le professionnel en face se doit d’avoir cette écoute et cette bienveillance. Je suis kinésithérapeute et je me mets dans cette écoute de mes patients. Celui qui souffre c’est le patient et il n’a pas à gérer mes états émotionnels ou ma fatigue….c’est à moi de le faire en leur montrant l’exemple et en prenant soin de moi ! Je n’ai aucune excuse à l’égard de ces professionnels qui ne respectent… Lire la suite »

Casabianca
Casabianca
24 jours il y a
Reply to  Xavier

Tout a fait.
Moi je vais changer de médecin. Il est dèvenu insupportable.

H. Delisle
H. Delisle
1 mois il y a

Si je suis globalement satisfaite de ma relation avec mon médecin traitant je note en revanche une grande dégradation de l’accès à celui ci. Une urgence c’est maintenant un ou plusieurs jours pour obtenir un rendez vous, un renouvellement de traitement trois semaines à un moi d’attente. il me pose des questions et n’écoute pas la réponse et me les repose ensuite, comprend parfois le contraire de ce que j’ai dit. Il doit faire plusieurs choses en même temps, renseigner son ordinateur, m’écouter, faire son diagnostic, choisir un traitement (il choisit de moins en moins un traitement personnalisé, des protocoles… Lire la suite »

Poussin
Poussin
1 mois il y a

J’ai récemment changé de médecin traitant car mon médecin précédent est décédé. Je n’ai vu qu’une seule fois le nouveau médecin donc je ne peux pas encore m’exprimer sur lui. Mes commentaires concernent donc mon ancien médecin, qui m’a suivi pendant plus de 25 ans. Et mon expérience confirme tout ce qui a été écrit dans cet article. Quand j’ai commencé à le voir, il était très attentif à ce qu’on lui disait, il nous expliquait les problèmes de santé qu’on avait et comment on pouvait faire pour les prévenir, pourquoi il nous conseillait tel traitement plutôt que tel autre,… Lire la suite »

FARDEL
FARDEL
1 mois il y a

Bonjour, Votre article est très bien et décrit totalement le mal être des médecins et spécialistes en ce moment, mais il faut parler également du même mal être des secrétaires médicales qui font le « tampon » entre le médecins et le patient. Etant secrétaire médicale je connais bien la situation où l’on a beaucoup de mal à gérer l’agressivité des patients, ces derniers deviennent de plus en plus égoïstes, nombrilistes et orduriers avec le secrétariat comme si c’était notre faute de ne plus avoir de créneaux pour des consultations, que le médecin ne prennent plus de nouveaux patients ou que le… Lire la suite »

NORMAND
NORMAND
1 mois il y a
Reply to  FARDEL

Tout ce système est dù a notre cher Mittérand qui avais supprimé la formation des docteurs le fameux ( NUMERUS CLOSUS ) . Donc plus de docteur , plus de malade !

Jardiniers
Jardiniers
1 mois il y a

un médecin m’avait dit « compte tenu de votre espérance de vie, ça ne vaut pas la peine de faire des examens plus approfondis ».
Mon épouse avait été effarée par cette expression, alors que moi, plus pragmatique, avait préféré une réponse réaliste (sur la base de ce que savait ce médecin), et je mets à présent un point d’honneur à le faire mentir…
Bon courage à tous les soignants et surtout les « petites mains » au travail ingras.

BRETECHE.
BRETECHE.
1 mois il y a

cet article pose les éléments essentiels de ce qui peut se passer lors d’une consultation et c’est important d’avoir plusieurs points de vue. La consultation est vraiment une interaction avec une co-responsabilité..j’ai personnellement choisi depuis longtemps un médecin homéopathe pour son écoute et ses compétences mais je constate qu’il est rattrapé par » la bureaucratisation médicale informatisée » et parfois découragé.

Warda
Warda
1 mois il y a

Warda

Benayadi
1 mois il y a

Moi je suis super contente de mon médecin.
Personne sympathique, agréable et aussi intelligent et compétent.

Jeannine foudral
Jeannine foudral
1 mois il y a

Je reconnais que les médecins peuvent être fatigués….Mais souvent li n’ont plus la vocation et ne sont attirés que par l’appât du gain !!
Il serait judicieux de revendiquer une base de remboursement plus élevée(pour permettre à tous d’avoir accès à une consultation de qualité ….)à condition de prendre le temps d’écouter et de conseiller.
En ce qui me concerne…j’ai un bon échange avec mes médecins car j’ai « la chance » d’oser et de savoir m’exprimer !!!

Marie-Jeanne
Marie-Jeanne
1 mois il y a

Allez demander cela à l’assurance maladie qui a asservi les médecins avec cette maudite convention qui les ligote et les empêche d’exercer leur art, surtout depuis que ce sont les gros labos, complices avec les institutions de santé, qui imposent leur loi. Et je sais de quoi je parle !

Rivière
Rivière
1 mois il y a

Pour nous patients, il est difficile de trouver un médecin qui nous corresponde ! Beaucoup ne prennent plus de nouveaux patients ! En ce qui me concerne je vais voir ma généraliste à reculons ! Pour commencer, elle a systématiquement 30 min de retard et ne s’excuse jamais ! Quand j’emmène mon fils, la première chose qu’elle demande concerne son vaccins contre la méningite ! Elle ne cherche pas à savoir d’où vient le problème, sa réponse est systématiquement la prise d’un médicament ! Quand je suis retissante à certaines molécules, elle est de suite sur la défensive. Elle est… Lire la suite »

Sylvie Costes
Sylvie Costes
1 mois il y a

Bon contact avec mon médecin. MAIS 1) il n’est disponible QUE sur RV (à prendre via Internet) et seulement 4 jours par semaine, du lundi au jeudi 2) il ne se déplace pas et ne prend pas en charge les urgences (oriente vers les urgences de l’hôpital) 3) il ne pratique pas d’examen physique lors de la consultation et se limite à prescrire des analyses et prendre la tension. Burn out, vraiment ?

Poilane
Poilane
1 mois il y a

Bonjour, j’ai constaté que le travail de médecin est du travail à la chaîne, sans prendre le temps à se poser pour écouter, juste le temps de prescrire pour essayer! Ils n’ont plus le temps de lire les revues scientifiques pour se faire leur propre opinion et ne lisent que les courtes infos de l’ARS! Rien ne va plus et les patients ne peuvent pas aller mieux!

Marcel
Marcel
1 mois il y a
Reply to  Poilane

Et j’ajouterais qu’ici au québec tout est régie par l,assurance maladie et les questions que les médecin doivent répondre sont déjà pré-établi ce qui ne donne pas une réponse 100% bien ciblé vis à vis le patient et ces réponses donnent lieu à une errance à bien ciblé le processus pour soigner le patient avec cohérence et exactitude donc l’assurance par ces méthode de questions avec réponses pré-établi a un but ultime d,économiser sur le dos des patients et très difficile à corriger s’il y a agravation de la situation car la description du tout début d,un diagnostique laisse place… Lire la suite »

Cécile Moulin
Cécile Moulin
1 mois il y a

C’est effectivement notre quotidien de médecin, quotidien qui inclut bien évidemment le quotidien des patients,de leur famille, des soignants

Christiane
Christiane
1 mois il y a

Bonne relation avec mon nouveau médecin, sympathique, mais restant en superficie …
J’ai l’impression très désagréable qu’après toutes ces années d’études, le comportement d’un certain nombre de médecins n’est pas à la hauteur. Par moment, il me semble qu’ils ne savent rien !!! Bizarre !!!

Jacquemart Catherine
Jacquemart Catherine
1 mois il y a

J’ai un bon médecin mais elle est débordée comme tous. Cependant elle prend le temps pour chaque consultation d’où beaucoup de retard sur l’horaire de rendez-vous. Et un délai de plusieurs jours pour une consultation. C’en est fini aujourd’hui des consultations ouvertes en salle d’attente sans rendez-vous et c’est bien dommage car ça freine la consultation et l’on attend parfois de voir si ça passe. Difficile aujourd’hui de se faire soigner correctement et il n’y a plus de suivi.

NORMAND
NORMAND
1 mois il y a

Tout devient très compliqué, le patient se documente de plus en plus sur internet en constatant les interactions et les contre indications médicamenteuses et aussi produits d’origine naturelle qui viennent s’ajouté au manque de temps que dispose le médecin . Ce dernier fait que soignés les symptômes et non les causes qui aboutissent a des erreurs de diagnostiques qui peuvent être très graves. J’en passe et des meilleurs .J’ai 80 ans

Dominique
Dominique
1 mois il y a

Bonjour, Je ne sais pas si la consultation est enseignée à la Fac de médecine mais la relation avec le patient s’est beaucoup dégradée. Il y a certainement un problème de rendement et de rentabilité économique à cette situation et qui s’inscrit dans les dérives morales de notre société dédiée à l’argent. Dans tous les cas une consultation de Généraliste conventionné de 10 minutes n’est pas une vraie consultation. Lorsque je rentre dans le cabinet de mon Généraliste il a sur son bureau une ordonnance vierge qu’il commence à remplir dés mes premiers mots. C’est terriblement stressant et à la… Lire la suite »

martine
martine
1 mois il y a

Bonjour, J’ai de bonnes relations avec mon médecin, je commence souvent par lui demander de ses nouvelles et de ses enfants. Mais c ‘est vrai que la consultation, c’est souvent trop rapide! Dans cette lettre vous nous avez dit que signaler un vague symptôme ou ce qui nous paraît être un « bobo » pouvait être important…Mais visiblement cela passe « par dessus les cheveux » de beaucoup de médecin. Par manque de temps peut-être… Avoir un médecin de famille cela peut être super mais…. trop vous connaitre est aussi un inconvénient car trop souvent la consultation est bâclée puisque il vous connaît déjà!… Lire la suite »

Lexania
Lexania
1 mois il y a

Bjr Je n’ai plus de généraliste depuis que j’ai déménagé (il y a quatre ans). Pas d’accroche avec les médecins que j’ai consulté dans mon quartier ou en urgence la plupart m’ont informés d’entrée qu’ils ne prennent pas de nouveaux clients. Rien a voir avec les médecins du siècle dernier. Peu d’écoute : ce sont des « prescripteurs ». Examen très réduit. Guère d’explications et de dialogue. Cela casse la confiance. J’utilise de plus en plus souvent les médecines homéo et huiles essentielles etc car avec le temps j’ai acquis une certaine expérience de mes problèmes. Le numéro d’urgence ce n’est pas… Lire la suite »

cesou
cesou
1 mois il y a

Pourquoi faudrait plaindre des medecins qui prennent trop de clients et qui sont surbookés ? Ils n’ont qu’à en prendre moins dans une journée, mais ça ne rapporte pas assez pour payer les belles voitures, maisons secondaires etc !!! Allez plutôt voir de bons thérapeutes, qui vous prennent pendant 1 à 2h de temps et qui recherche les origines du mal, sans vous droguer à vie, en pratiquant en +, des soins sur votre corps et en travaillant sur plusieurs plans dont le plan émotionnel (le grand oublié de la médecine dure, souvent à l’origines des maladies !) ! Donc,… Lire la suite »

Jean Marie
Jean Marie
1 mois il y a

Bonjour,
Ancien infirmier à domicile, quand un patient me disait qu’il avait vu son médecin traitant, je ne lui demandait pas en premier ce qu’il lui avait dit, mais:
 » au fait, comment va-t-il ?? »

Jan Piet H.
Jan Piet H.
1 mois il y a

J’ai fait le test, mais je n’ai pas compté mon nombre de oui, puisque ce n’était pas demandé avant de faire le test 🙁

SAINT MARC
SAINT MARC
1 mois il y a

J’ai eu un médecin de famille pendant 25 30 ans!Il est parti en retraite il y a 5 ans!Hélas!!!Depuis j’ai changé 3 fois de médecin!Mon ancien médecin prenait son temps,posait des questions et s’intéressait à la personne!J’avais un rendez vous justement aujourd’hui chez le médecin,15 mns tout compris!Pressé,la course!Ils deviennent plus distributeur d’ordonnances que dans le relationnel!C’est affligeant!Je reconnais que le domaine médical est difficile mais la relation est vitale!!!!

Christiane DA PAZ
Christiane DA PAZ
1 mois il y a
Reply to  SAINT MARC

Mon médecin partant en retraite j’ai atterri chez un jeune débutant, verdict rapide, touché inexistant, longue liste de médicaments , 5 mn, il faisait rentrer le second patient alors que je n’avais pas terminé de poser mes problèmes, histoire de signifier la fin de la consultation. Un couple agé est ressorti de ce cabinet complètement perdu au bout de 5 mn, ils étaient affolés et disaient : que va-t-on faire? il nous a pas écouté… A ma première visite je lui ai demandé s’il faisait des visites à domicile. Il m’a répondu qu’il n’en faisait pas car il débutait et… Lire la suite »

Marie-Jeanne
Marie-Jeanne
1 mois il y a

Moi, mon médecin traitant c’est mon mari ! Alors, je vais vous donner mon opinion sur cette profession à laquelle je participe indirectement en aidant mon mari dans la « paperasserie » Le gros piège qui a été tendu aux médecins c’est la convention ! Ils ont perdu leur liberté en signant ce contrat, ce qui a eu avec le temps, l’inconvénient de les transformer en fonctionnaires corvéables à merci sans les avantages du fonctionnariat, ils restent des « libéraux » sans liberté. Dès qu’il y a eu une « fenêtre conventionnelle » j’ai conseillé à mon mari de sortir de la convention (secteur 3). Un… Lire la suite »

patricia chatel
patricia chatel
1 mois il y a
Reply to  Marie-Jeanne

Je suis complément d’accord avec vous, seulement beaucoup
d’individus ne comprennent pas, faute d’être informer ou de ne pas comprendre

gil
gil
1 mois il y a

Je suis entièrement d’accord. A une époque où je consultait des chirurgiens pour une éventuelle opération, je me souviens de consultations qui ne duraient que 15 minutes, dont 7 étaient consacrées à pianoter sur le clavier pour rentrer les informations du patient (du travail qui aurait pu être fait par une secrétaire medicale payée 10 fois moins cher que le praticien!). Mais l’essentiel n’est pas là; le « drame » est qu’il ne reste alors plus que 8 minutes pour faire l’oscultation du patient, de voir comment l’opération va être réalisée, bref d’étudier un acte qui va engager après la vie du… Lire la suite »

Ingrid
Ingrid
1 mois il y a

Comment voulez-vous vous experimer en un quart d’heure? Ce n’est pas possible!

Partagez-nous

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close