Les maladies saisonnières sont de retour ! - Nouvelle Page Santé

Les maladies saisonnières sont de retour !

Chers amis,

Ici le Dr Antoine Demonceaux.

Cela fait plus d’une année et demie que nos défenses immunitaires sont secouées par un coronavirus qu’elles ne connaissaient pas.

Pour lutter contre lui, nous avons été obligés de prendre des mesures sanitaires fortes qui ont probablement éloigné les virus concurrents.

Et de fait, depuis une année et demie, la plupart des autres maladies ont disparu.

Pourtant, ça y est, les virus saisonniers sont de retour !

Les plus pessimistes nous prédisent une vague de grippe pour cet hiver et les premières gastro-entérites et autres bronchiolites pointent leur nez.

Les gestes barrière oui…

Si la pandémie a apporté quelque chose de bon, ce sont les gestes barrières.

Quoi de plus naturel que de se laver les mains, de se moucher dans des mouchoirs en papier à jeter (dans une poubelle !), d’éternuer dans son coude ou de porter un masque si on se sent contagieux ?

Les populations asiatiques le font depuis très longtemps et nous avons pu constater les effets positifs au début de la pandémie : gardons donc ces gestes efficaces-là !

…la distanciation sociale excessive, non !

D’après certains grincheux, le fait que l’on recommence à se serrer la main et à se faire la bise serait la cause de tous nos maux (hivernaux).

Devrons-nous choisir entre une distanciation sociale déprimante et un risque contagieux modeste ? Pour moi, le choix est clair.

A chacun de prendre ses responsabilités et d’annoncer son risque d’être contagieux ou non.

A force d’obliger la population à prendre des mesures contraignantes (comme la distanciation sociale), les autorités nous infantilisent et font perdre à chacun son libre arbitre et sa responsabilité individuelle.

Apprendre à respecter l’autre constitue la base de l’éducation en santé.

Se laver les mains régulièrement, mettre un masque en cas de doute contagieux ou dans des endroits à fort risque de contamination, se moucher avec précaution sont des mesures de bon sens que nous devrions garder.

Nous ne sommes pas tous égaux en termes d’immunité

Autre leçon que nous a appris la pandémie, le niveau moyen des défenses immunitaires de la population est plutôt mauvais.

Et je ne parle pas des personnes à facteur de risque accru (obèses, hypertendus, diabétiques…).

Les personnes très âgées, par exemple, ont montré une grande disparité de leurs risques face au coronavirus. Nous avons tous rencontré des sujets de plus de 90 ans, menant une vie saine (alimentation équilibrée, marche quotidienne, mental positif) qui ont traversé la pandémie sans problème et avant que la vaccination ne puisse leur être proposée.

De même, les enfants et jeunes adultes, qui ont la réputation d’avoir de meilleures défenses immunitaires, ont bien réagi à l’invasion virale.

Les personnes dont l’immunité est très moyenne montrent un profil reconnaissable :

  • elles ne respectent pas les règles hygiéno-diététiques de base (nutrition, activité physique) ;
  • elles sont souvent soumises à un stress important et ne parviennent pas à gérer leurs émotions.

Le surpoids, les stress répétés ou violents et la sédentarité sont des facteurs majeurs d’une dégradation de nos défenses immunitaires.

Mes conseils pour renforcer votre immunité cet hiver

Comme je vous l’ai déjà dit, nos défenses immunitaires dépendent beaucoup de notre état de santé. Nous en sommes responsables et pouvons la maintenir durablement avec des recommandations simples.

Les règles habituelles s’appliquent :

  • Une bonne alimentation

Privilégiez les légumes et fruits de saison pour un apport en fibres et vitamines. Bannissez les aliments gras et raffinés. Évitez les plats tout préparés qui sont souvent trop gras et salés. Mangez au moins trois fois par semaine des petits poissons gras comme les sardines. Les légumes secs vous apporteront des protéines végétales et de la vitamine B indispensable à notre équilibre. Profitez des agrumes (citrons, oranges, pamplemousses) pour vous recharger en vitamine C.

  • Marchez régulièrement

Tout est bon pour bouger. Vous pouvez monter les escaliers plutôt que de prendre l’ascenseur, garer votre voiture un peu plus loin ou profiter d’un peu de soleil pour vous balader sur un chemin.

  • Gérez vos émotions

La cohérence cardiaque qui peut se faire avec des applications gratuites comme Kardia, Respirotec ou Respirelax est une pratique très efficace pour se détendre. Associer la marche à la respiration vous permettra de calmer votre cerveau. N’hésitez pas à consulter un spécialiste de la gestion des émotions (sophrologue, psychologue, hypnothérapeute…) pour vous aider.

Quelques compléments pour booster nos défenses.

  • Du zinc :

Vous pouvez le prendre en complément alimentaire à raison de 15 mg par jour, mais l’alimentation vous apportera aussi son quota de zinc. Vous le trouverez dans les huitres, le foie de veau, le pain complet et le jaune d’œuf.

  • De la vitamine D :

Considérée aujourd’hui comme une véritable hormone, elle contribue à la solidité de nos os, au fonctionnement musculaire et à la vitalité des lymphocytes, pièces maîtresses des défenses antivirales. Un apport de 1000 à 3000 UI par jour est nécessaire de fin octobre à fin mars. Pour savoir quand débuter votre cure, le plus simple est de vous caler sur les changements d’heure. Privilégiez les prises quotidiennes, beaucoup plus efficaces que les ampoules mensuelles ou trimestrielles.

  • De la vitamine C :

Le plus simple est de la trouver dans les fruits et légumes frais. Attention, n’oubliez pas que la conservation au réfrigérateur plus de 48 heures altère la quantité de vitamine C.

Des plantes pour la vitalité :

  • L’échinacée qui améliore nos défenses
  • Le cyprès, puissant antiviral
  • Le thym pour les voies respiratoires et les défenses
  • Le ginseng qui stimule l’organisme
  • Le curcuma, antioxydant et anti inflammatoire

Vous pouvez les prendre en tisane, en gélules ou au naturel.

Mais aussi des huiles essentielles :

  • Ravintsara
  • Tea Tree
  • Origan compact
  • Sarriette des montagnes
  • Eucalyptus radiata

A mélanger dans une huile neutre (noisette par exemple) et mettre 3 gouttes sur le poignet à inhaler. (A partir de 3 ans).

Enfin, de l’homéopathie pour la prévention :

  • Influenzinum 9 CH
  • Serum de Yersin 9 CH
  • Sulfur iodatum 9 CH

10 granules de chaque, 1 fois par mois, espacées d’une semaine au minimum.

Les maladies virales ne sont pas une fatalité. Si nous respectons les autres et veillons à garder une bonne vitalité immunitaire, nous serons toujours plus forts pour lutter contre ces envahisseurs.

A bientôt,

Antoine Demonceaux

4.8 4 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Barbara Jarzebska
Barbara Jarzebska
1 mois il y a

Drogi Antoine, piszesz o wit D3. Ale nic o tym, jak wazna jest wit. K2MK7, ktora jest potrzebna razem z wit.D3. I ze musza to byc witaminy naprawde dobrej jakosci. A takze wazne jest, zeby badac poziom 25(OH)D3, zeby wiedziec jaki mamy poziom tej witaminy. Zdrowa oaoba powinna miec ok. 50-70 ng/ml, a osoby przewlekle chore nawet powyzej 100ng/ml.

Bonnet
Bonnet
1 mois il y a

Tout à fait ma philosophie vous dites vraiment ce que je pense moi Merci.

Cecile Marinelli
Cecile Marinelli
1 mois il y a

Une petite cuillère de nigelle ou cumin.noir le matin.

ferry
ferry
1 mois il y a

Bonjour: personnellement, je suis habituée a prendre un complexe defenses naturelles bio a base de: echinacéee, plantain curcuma, eleutherocoque, ainsi qu’une huile essentielle de niaouli ou de ravintsara, a marcher plusieurs fois/ semaine, manger fruits et legumes frais, mais aussi a ne pas frequenter les gens malsains, a me proteger des informations televisées au maximum, privilegier documentaires et lectures, a refuser le vaccin anticovid, je pense que je suis plutot bien armée de ce fait, ceci dit merci pour vos conseils bienveillants!!!

Massouh
Massouh
1 mois il y a

Merci M. DEMONCEAU pour vos conseils. Pour une fois nouvelle page santé a donné une indication pour le sujet annoncé. Contrairement à toutes ces pages de Bla bla bla-bla-bla sans fin. En conclusion Aucune solution nous est donnée sauf un abonnement ou médicament miracle qui ne se trouve que chez eux. Pour cela merci de nous avoir donné ces remèdes. Juste que je voudrais savoir à quoi sert le sulfur iodatum ? Je connais bien les deux autres.
Cordialement

Nicole
Nicole
1 mois il y a

je suis très heureuse de vos conseil c’est très claire je vous en remercie

LE ROUX Norbert
LE ROUX Norbert
1 mois il y a

Rien à redire, sinon un grand merci pour ce message plein de bon sens… Un lecteur: Norbert LE ROUX

Christina
Christina
1 mois il y a

Je mange une gousse d’ail par jour, c’ext extremement efficace. Lorsque je le fais dès octobre, et ce, nusqu’en mars, je n’attrape tout simplement pas la grippe ou une bronchite. Decapant, bon marché et facile.

Hilda
Hilda
1 mois il y a

le moment sue je constate que je ne suis pas à 100%, je prends oscillococcinum. Au début 3 doses/jour en quand ca va mieux, j’en prends 1 dose pendant qq jours.

Nicole TASSIN
Nicole TASSIN
1 mois il y a

En dehors de l’homéopathie, je fait une cure de gelée royale en hiver, je consomme du gingembre frais régulièrement (et je ne rince pas tout de suite le « jus » que j’ai sur les mains après l’avoir épluché), enfin mes douches sont uniquement à l’eau froide toute l’année !

Brigitte
Brigitte
1 mois il y a

J’utilise le protocole anti grippe d’une excellente homéopathe (qui a pris sa retraite bien méritée a 72 ans 🙂 Dès que les doses de grippe de l’année sont disponibles: une dose de Influenzinum 7CH; une semaine après: une dose de Serum de yersin en 7CH; toujours une semaine après, etc: Influ en 9CH; puis Yersin en 9CH; puis Influ en 15CH; puis Yersin en 15CH; ensuite alterner Influ et Yersin en 15CH tous les 15 jours, ou toutes les semaines en période de forte épidémie ou si on le sent comme ça; continuer jusqu’à fin mars environ; tous les gens… Lire la suite »

Guilloreau
Guilloreau
1 mois il y a

Bonjour
pouvez vous préciser le traitement homéopathique 10 gr de chaque une fois par mois mais il est noté espacées d’un moins une semaine Est ce 10 granules de l’un 1 fois par mois et encore 10 gr d’un autre 1 semaine plus tard etc
merci pour votre reponse

Ginette
Ginette
1 mois il y a

Moi, dès que je sens un petit mal aux oreilles, à la gorge ou je coule du nez, je mets une goutte d’huile essentielle d’oregano avant le coucher. Seulement une car si vous en mettez deux, vous le regretterez. Le lendemain je n’ai plus aucun mal. Mais s’il s’avère que cela continue, alors je mets 5-10 gouttes d’huile essentielle de Eucalyptus, dans mon diffuseur avec de l’eau distillée, avant le coucher, ou même le jour, et cela se règle très rapidement.

Ginette
Ginette
1 mois il y a

sous la langue (l’huile d’orégano)

Partagez-nous

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close