Les coupeurs de feu : de la légende aux services hospitaliers - Nouvelle Page Santé

Les coupeurs de feu : de la légende aux services hospitaliers

J’ai vécu un certain temps dans le Berry où j’ai eu l’occasion d’assister à des phénomènes mystérieux. Il y a quelques années, une de mes nièces, alors âgée de six ans, a manipulé une casserole d’eau bouillante lors d’un moment d’inattention de notre part.

Le contenu bouillant s’est renversé sur son buste et ses bras provoquant de graves brûlures.

Tandis que nous l’amenions précipitamment aux urgences de Bourges, sa maman eut le réflexe de téléphoner à un barreur de feu très réputé dans la région.

Il pratiqua sans attendre le soin à distance, pendant que je roulais vers l’hôpital.

Le résultat fut immédiat : les pleurs ont cessé, la douleur s’est apaisée de façon spectaculaire et en arrivant sur place seuls quelques soins superficiels suffirent à régler le problème.

Lorsqu’il m’arrive de repenser à cet épisode ô combien angoissant, j’ai encore du mal à comprendre comment une guérison si spectaculaire a pu se produire à la suite d’un simple coup de téléphone…

Une histoire de don

Les coupeurs de feu, connus aussi sous le nom de barreurs de feu, de leveurs de maux, ou de panseurs de secrets, n’ont rien d’inhabituel dans les campagnes.

N’imaginez pas un homme ou une femme rabougrie, au visage dissimulé sous un capuchon de bure, vivant au fin fond d’un bois, et remuant un breuvage inquiétant dans un chaudron fumant.

Non, en réalité le coupeur de feu est plus probablement le voisin avec qui vous jouez aux cartes l’après-midi.

Le seule différence entre vous et lui c’est qu’il est connu de tout le village et des alentours pour ses compétences particulières.

Le « pouvoir » qui le rend si populaire consiste à soulager, sans contrepartie financière, la douleur due aux brûlures, et d’en limiter les complications et les cicatrices grâce à une prière appelée le don.

Guérisseurs ou charlatans ?

La question est légitime et beaucoup se la posent.

Certains médecins et soignants constatent parfois les effets de leurs interventions sur les patients brûlés sans pouvoir les expliquer.

D’autres, plus cartésiens, arguent d’un effet placebo.

Les coupeurs de feu eux-mêmes ne comprennent pas toujours comment ça marche.

Le don se transmet oralement et se résume à une simple prière tenue secrète pour les non initiés.

Les guérisseurs, au sens large, font partie des personnes exerçant illégalement la médecine.

L’article L. 3161-1 du code de la santé publique réserve en effet aux seules personnes possédant le titre de docteur en médecine la réalisation d’un diagnostic ou la mise en place d’un traitement.

Cet article définit donc un monopole, dont la violation est pénalement sanctionnée.

Quand l’hôpital fait appel aux coupeurs de feu

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le fait de barrer le feu ne se fait pas toujours en catimini, dans un cadre privé, dans les campagnes profondes.

En 2007, le généraliste Nicolas Perret a consacré sa thèse de médecine au phénomène, interrogeant les intervenants de trois services d’urgences de Haute-Savoie1.

Sur les 76 % qui ont répondu, 70 % estiment l’efficacité sur la douleur « forte » ou « totale ». Soit 53 % de tout le personnel soignant !

Aux urgences d’Annecy, les coupeurs de feu peuvent participer aux soins dès que les patients composent le 15.

L’intervenant au téléphone leur propose d’en contacter un en plus de l’intervention médicale classique.

On peut même trouver à l’accueil de l’hôpital une liste de coupeurs de feu locaux.

C’est dire si cette pratique, à priori venue d’un autre temps, est profondément ancrée dans les mœurs les plus actuelles.

Pas seulement les brûlures

Le champ d’action des barreurs de feu ne se limite pas qu’aux brûlures.

Toute une panoplie de symptômes provoquant les mêmes sensations peuvent être traités.

Cela va de la piqûre de méduse, au zona, aux coups de soleil, en passant par les effets de la radiothérapie.

Le Dr Daniel Serin, spécialiste du cancer du sein, ne cache pas son étonnement face aux résultats qu’il peut constater dans sa pratique : « La première patiente qui vous annonce qu’elle a moins mal grâce à un coupeur de feu, vous vous dites que c’est une folle. Mais à la centième  ? »

« Les coupeurs de feu, ça marche dans 80 % des cas2. »

A-t-il une explication rationnelle pour autant ? Non.

Il est appréciable, par les temps qui courent, de constater que la science laisse encore un peu de place à ce qu’elle ne peut pas expliquer, vous ne trouvez pas ?

Quelques recettes naturelles contre les brûlures pour les plus sceptiques

Si l’idée de faire appel à un coupeur de feu est malgré tout impensable pour vous, il existe quelques moyens naturels de soulager une brûlure.
1. Les premiers réflexes 

En cas de brûlure, la première chose à faire est de passer la zone touchée sous l’eau fraîche (pas d’eau glacée) pendant quinze minutes (pas de dentifrice, de corps gras, de pomme de terre et autres  remèdes incertains).

Retenez la règle des trois 15 : une eau à 15°C, à 15 cm du jet, pendant 15 min.

Ce geste d’urgence va diminuer la température de la peau et éviter que les lésions ne se répandent et ne s’aggravent.

En parallèle, si la brûlure paraît grave, appeler immédiatement les secours. 

Si vous vous êtes brûlé sur une zone couverte (avec un liquide très chaud par exemple) pensez à enlever immédiatement vos vêtements avant de rincer à l’eau fraîche. S’ils adhèrent ne serait-ce qu’un petit peu à votre peau, ne tentez surtout pas de les décoller, vous pourriez aggraver votre blessure. Dans ce cas, passez sous l’eau sans les retirer.

Après et seulement après avoir passé votre brûlure sous l’eau fraîche, il est possible d’apaiser la douleur et de favoriser la cicatrisation avec quelques remèdes tout simples.

Attention : ces remèdes ne sont recommandés que pour les brûlures superficielles.

2. L’huile végétale de millepertuis (Hypericum Perforatum) pour son action anti-inflammatoire et antalgique3

L’huile de millepertuis peut être une solution pour calmer la douleur. Vous pouvez y ajouter 10 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic (pour une cuillère à café d’huile végétale) afin d’en démultiplier les effets. Appliquer le mélange trois fois par jour sur la brûlure.Veillez à ne pas vous exposer au soleil pendant 24 heures après utilisation car l’huile de millepertuis est photosensibilisante. Cette huile est également contre-indiquée chez les sujets épileptiques.

3. Le miel pour ses propriétés cicatrisantes et antiseptiques

Il contient des enzymes qui vont permettre de lutter contre l’inflammation et ainsi réduire le temps de cicatrisation de la brûlure4.Vous pouvez mélanger 1 cuillère à café de miel ou de propolis avec 2 cuillères à café de vinaigre de cidre et 200-250 ml d’eau.

Appliquez directement le mélange sur la peau brûlée. A renouveler trois fois par jour.

4. Le bicarbonate de soude 
Comptez environ 1 cuillère à soupe de bicarbonate pour 250 ml d’eau. Remuez et appliquez sur la zone concernée à l’aide d’une compresse stérile. Attention à ne pas garder le mélange trop longtemps sur la peau car le bicarbonate peut se révéler irritant en cas d’exposition prolongée. Rincez au bout d’une demi heure et renouvelez l’opération si nécessaire quelque temps après.
5. L’Aloe-Vera 
Découpez une belle feuille dans sa longueur et appliquez la sève de la plante sur la zone touchée. Vous pouvez aussi utiliser de la gelée d’aloe vera si vous n’avez pas de plante fraîche sous la main. Vous pouvez renouveler l’application dès que la peau a entièrement absorbé le gel. Vous apaiserez ainsi la douleur et accélérerez la cicatrisation5.
6. La vitamine E

Trente-six études portant sur un total de 2 339 patients ont étudié l’utilisation de suppléments vitaminiques pour accélérer la guérison de certaines blessures et notamment des brûlures6.

La vitamine E fait partie des vitamines qui fonctionnent bien.

Son utilisation est délicate en supplémentation orale (la prise de vitamine E est déconseillée chez les personnes qui prennent des médicaments fluidifiants du sang, qui ont eu un accident vasculaire cérébral, ou qui ont un ulcère digestif. Elle est également à proscrire en cas d’hypertension…)

Je conseille par conséquent d’en briser une gélule et de frotter son contenu ( liquide) sur la brûlure. Ce procédé est sans danger. L’effet sera analgésique, il accélérera la cicatrisation et rendra votre éventuelle future cicatrice moins visible.

Et vous, avez-vous déjà eu recours à un coupeur de feu ? Avec quel résultat ? Racontez-moi votre expérience en commentaire de ce message.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

2.9 7 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

49 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lisa
Lisa
4 mois il y a

Bonjour Votre sujet m’a ramené trente ans en arrière …..un été nous étions en train de faire un barbecue chez un ami j’ai voulu retourner des brochettes et je me suis brulée très vivement le poignet droit .L’ami chez qui nous étions en campagne de Charente maritime m’a immédiatement amené chez un grand père coupeur( de brulures, de feu )je suis passée d’une douleur inssuportable en 20 secondes à plus rien il à fait une prière à voix basse et m’a enlevé le feu;Pas une seule cicatrice plus rien;;;;étant très sensible à toutes ces pratiques je continue moi aussi depuis… Lire la suite »

HÜBSCH Bernadette
HÜBSCH Bernadette
4 mois il y a

Vous avez oublié le citron!

Jean-Luc GANIVET
Jean-Luc GANIVET
4 mois il y a

il y a 30 ans ,j’étais très septique , et j’ai vu un ami garagiste guéri d’une grosse brulure au bras avec l’explosion d’un radiateur d’auto en quelques minutes ! depuis , j’ai découvert que moi aussi je pouvais couper le feu..y compris les « brulures » de méduses…
c’est étonnant !

Phil
Phil
4 mois il y a

Je confirme ce qui est dit plus haut ; en effet, mon épouse traitée par radiothérapie suite à un cancer du sein a vu un « coupeur de feu » qui a effectivement largement atténué les brûlures résultant de son traitement.

Valerie
Valerie
4 mois il y a
Répondre à  Phil

même chose pour moi! 6 semaines de radiothérapie et pas de brûlure.
J´avais donné mon planning et ma photoa un coupeur de feu

Armand
Armand
4 mois il y a

Bonjour Laurent !

Sujet intéressant et mystérieux. Vous avez écrit: « Les guérisseurs, au sens large, font partie des personnes exerçant illégalement la médecine. » Cela me parait exagéré. Il n’a jamais été interdit de faire des prières, ce n’est pas illégal car il n’y a pas d’acte médical.  

Marc
Marc
4 mois il y a

Bonjour
Enfin une vraie discussion sur les barreurs de feu.
J’exerce depuis 43 ans, sur Landevant ( 56690) actuellement et auparavant sur Crac’h ( 56950) et je vois régulièrement des cas pour tous les genres de brûlures. Y compris des brûlures chimiques.
En dépit de ce que pense le corps médical officiel dans son ensemble en France, ces 2 « mondes » peuvent cohabiter parfaitement et en bonne intelligence, comme en Suisse…

La Médecine Officielle Française passe encore aujourd’hui pour des arriérés et des incultes…

guerard
guerard
4 mois il y a

Bonjour, je suis aussi originaire du Berry, et la première à me raconter une telle histoire a été ma maman, pour elle même. Je suis médecin, j’ai été installé dans le Berry, au centre de la France, et beaucoup de patients venaient me voir après être allé chez la guérisseuse du village voisin. J’ai aussi travaillé, et je travaille toujours, dans d’autres sociétés, ou j’ai appris que la douleur était subjective. (En mélanésie) Il y a donc plusieurs choses à dire sur cette histoire. L’intensité de la douleur ressentie par le patient n’est pas un élément de gravité. Un coup… Lire la suite »

Serge Dufour
Serge Dufour
4 mois il y a

Bonjour
J’ai découvert sans les chercher, les prières des coupeurs de feux.
J’ai la certitude que chaque barreur de feux, où presque, on chacun la prière
qui leur va le mieux.
Pour savoir ce qu’il en est, j’ai testé sur moi une prière toute simple pour une légère brulure dans la main. Résultat formidable.
Puis un autre jour j’ai un début de bouton de fièvre sur la lèvre, même chose,
un résultat flagrant.
Le plus important c’est « l’intention » de guérison qui doit être très fort.

Bruno R.
Bruno R.
4 mois il y a
Répondre à  Serge Dufour

Exact, je confirme

Bluebell
Bluebell
4 mois il y a
Répondre à  Serge Dufour

Bonjour,

Je voulais juste savoir ce que disais cette prière dans laquelle vous croyez.

Bonne journée

farina
farina
4 mois il y a

j’ai eu le cancer du sein en avril 2010 , j’ai refusé la chimio mais les thérapeutes se sont « vengés  » en m’imposant 40 séances de radiothérapie , en consequence de quoi sont apparues des rougeurs , vesicules de brulures , et douleurs sur la zone irradiée . j’ai imédiatement fait appel a un ‘coupeur de feu  » contre la volonté des specialistes du cancer et le resultat obtenu en48 heures ont sidéré l’ensemble du personnel hospitalier local . Pour « la petite histoire  » !! un des medecins me traitant de « folle !! » faisant confiance à un charlatan !! a… Lire la suite »

Nadia Machaira
Nadia Machaira
4 mois il y a

Vous oubliez le remède le plus efficace : l’HE de lavande aspic à mettre pure sur l’endroit brûlé, après l’avoir bien sûr passé sous l’eau.

Josee
Josee
4 mois il y a

J’ai un autre truc . Par expérience j’ai validé l’application d’argile verte sur une blessure par brûlure récente . D’ailleurs à conserver à la cuisine au cas où .

Bruno R.
Bruno R.
4 mois il y a

Bonsoir, je confirme totalement ce que vous écrivez. Ce « secret » comme me disait ma mère m’a été transmis par elle. Je l’ai vu,enfant, le faire et je l’ai utilisé personnellement à maintes occasions. Parfois avec une réussite toate, parfois avec un résultat moindre. Je suis incapable d’expliquer pourquoi. Je renouvelle la prière quand c’est possible et les résultats s’améliorent. Je n’ai jamais eu l’occasion de pratiquer à distance, mais je crois tout à fait en cette capacité. Me concernant, c’est beaucoup plus difficile sur des zonas par exemple où la douleur est très ancienne. Bon courage, et merci pour votre… Lire la suite »

JEAN Arlette
JEAN Arlette
4 mois il y a
Répondre à  Bruno R.

Bonjour Bruno, Ma mère était coupeuse de feu, je l’ai aussi vue pendant toute mon enfance recevoir des gens du village qui venaient pour se faire « toucher » et le plus souvent avec une grande efficacité. Je connais la prière et son mode d’emploi, bêtement je n’ai jamais eu « l’idée » de l’utiliser pensant que ce don était spécifique à ma mère et pas à la prière …. Dès que l’occasion se présentera, je l’utiliserai et bien sûr je ne vais pas manquer de la transmettre. Merci de votre message.

Darnau
Darnau
4 mois il y a

Article très apprécié 😁
mais n oubliez pas l élixir du suédois qui est magique, entre autre pour les brûlures (compresses).

Boujus Louisiane
Boujus Louisiane
4 mois il y a

Mon mari a réussi à éviter le zona grâce à magnetiseur. Personnellement, je n’ai pas eu cette chance car, n’ayant pas de sensations de brûlures, le docteur avait diagnostiqué une cruralgie ! Une fois les boutons sortis, le magnétiseur ne pouvait plus rien faire. Par contre ces derniers mois j’ai eu décharge électrique et brûlures à l’endroit même de mon ancien zona. Des séquelles d’après le médecin qui m’a dit de prendre tout simplement duDoliprane.Bien sûr, je n’en ai pas pris et j’ai couru chez le magnétiseur qui, en une séance à supprimé ces douleurs handicapantes. J’y crois vraiment! Et… Lire la suite »

Bonnet
Bonnet
4 mois il y a

Bonjour! Oui je crois au pouvoir de calmer la douleur d’un coupeur de feu! J’ai eu l’occasiin de leur delander de l’aide par plusieurs fois! Cela se fesait par télephone en donnant mon prénom et expliquer mon mal. La 1ere fois, je m’etais bruler avec de la colle d’un pistolet a colle sur mon doigt, la douleur etait terrible, juste après mon appel, la douleur a disparu! Une autre fois ce fut pour un erythème fessier tres enflammé sur l’enfant que je gardais, j’etais nounou, il a arrete de pleurer apres le coup de telephone! Et dernierement, j’ai demandé par… Lire la suite »

andre dufour
andre dufour
4 mois il y a

je suis coupeur de feux…….et bien d’autres choses en temps que rebouteux !

dommage que tout cela ne soit pas reconnu !

Bleucorail
Bleucorail
4 mois il y a

Elle en parlait souvent de son don, transmis par une lignée de mères, elle proposait de faire appel à elle aussi lorsque ma peau s’est progressivement couverte de vésicules sèches je l’ai appelé. Deux mois de rendez-vous quotidien à distance à la même heure pendant un quart d’heure calme. sans amélioration je la recontacte pour apprendre que oui elle viendra faire une séance à domicile mais il faut que je sache que dorénavant elle se fera rémunérer. Je demande pourquoi, c’est pour rembourser ses frais de stage de perfectionnement de coupeur de feu et le temps passé… Je propose 20… Lire la suite »

Thymos
Thymos
4 mois il y a
Répondre à  Bleucorail

Bonjour Bleucorail. En fait il ne doit pas y avoir une question d’argent pour une guérison dite énergétique, mais pour que tout fonctionne bien il doit y avoir un échange d » énergie ». Le « guérisseur » ne peut donner si il ne sait pas recevoir, de même celui qui reçoit dois savoir donner, c’est un échange d’énergie. Si non dans les deux, un vampirise l’autre. Donc un échange doit se faire de n’importe quel manière, en fait, le bon échange est égal au temps passé, je passe 1 h00 pour toi, tu passes 1h00 pour moi, quelque soit ton rang social. Si… Lire la suite »

Luciani solange
Luciani solange
4 mois il y a

Après 1 longue série de chimio j ai eu 25 séances de radiothérapie et je n ai jamais eu de brûlures ( contrairement aux autres patients)j ai eu tout les jours une prière anti feu ;aussi j en ai fait part à plusieurs personnes qui ont eu de graves brûlures.quelques unes le savaient déjà d autres non .c était à Clairval à Marseille.même le personnel soignant était au courant pour le coupe-feu.

ECHARD
ECHARD
4 mois il y a

Bonsoir, je connais bien le sujet des coupeurs de feu, mon papa est berrichon et nous le sommes tous les 2. Par contre ceux qui n’y crois, nous n’arrivons pas à les soulager.
avec toute mon amitié, bonne soiree

Perron
Perron
4 mois il y a

Je viens vous signaler, que je vous suis par rapport au coupeur de feu, car je suis moi même coupeuse de feu, en effet je ne l’explique pas mais oui cela fonctionne, et même à distance, cela m’arrive de soulager d’après une photo reçu sur mon téléphone alors oui même moi cela me fait très bizarre de souffler mon portable, mais les retours sont bleffant donc c’est ce qui compte. Je le fais sur le feu , l’eczéma les piqûres, j’agis juste par bonté cela me fait plaisir de rendre service.

Michelle QUARTIER
Michelle QUARTIER
4 mois il y a

Mon ex mari est coupeur de feu. Il m a calmé personnellement des brûlures d eau bouillante, de fer à repasser, on cicatrise plus vite aussi et lorsque ma petite fille a sorti ses grosses dents, ses joues devenaient toutes rouges, il passait sa main sur son visage et quelques heures plus tard, plus de rougeurs. Une piqûre de méduse, aussi calmée grâce à lui. Il est aussi efficace pour calmer le feu des coups de soleil. C est magique quoi !

Flo
Flo
4 mois il y a

Méthode enseignée dans un cours de formation de pompiers : lorsqu’il se produit une brûlure, quelle qu’en soit l’étendue, les premiers secours consistent à placer la zone affectée sous un jet d’eau froide jusqu’à ce que la chaleur diminue et que cessent de brûler les couches de peau, puis à étendre du blanc d’œuf sur cette zone (le blanc d’œuf est un collagène naturel)

Tonellier
Tonellier
4 mois il y a

Bonsoir A l’age d’environ 7 ans je me suis brulé le dos de la main avec le métal d’un poele à bois chauffé au rouge , à l’époque dans les années 50 la médecine n’était pas si développée et l’on a eu recours à une Guérisseuse de brulures , En un mois de soins je n’ai plus eu de traces ni aucune cicatrices ! Quelqu’un m’a transmis le secret pour cette guérison qui elle ne se fait pas à distance mais uniquement en présence de la personne ! Elle est basée sur une sorte de signe de croix sur la… Lire la suite »

Lar
Lar
4 mois il y a

Je vient de lire attentivement votre mail sur les barreurs de feu , vos explications ce retrouve dans beaucoup de reportages TV et livre dédier à se sujet . Pour temps, la vérité est tous autres , on peu devenir barreur de feu soit par la formule qu’on vous donne ou bien en la créant soit même, ou bien par magnétisme en direct sur le sujet . je pence que le sujet des barreur (tous confondu ) est encore survolé et minimaliser pour une compréhension simple d’une personne lambdas. Sans allez à la genèse du fameux secret de polichinelle merci… Lire la suite »

Cucco francoise
Cucco francoise
4 mois il y a

J’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt, ma mère âgée aujourd’hui de 101 ans est coupeur de feu, je ne peux dire si elle peut encore le faire car ses capacités ont fortement diminuées. Je l’ai vue exercer un grand nombre de fois avec succès quasi immédiat, sur moi même et différentes personnes de la famille. Elle m’a initié il y a peu de temps et je ne sais pas si je suis capable de couper le feu, je n’ai pas encore eu l’occasion d’essayer, et cela me stresse un peu a l’idée de détenir ce secret sans savoir si… Lire la suite »

Lar
Lar
4 mois il y a
Répondre à  Cucco francoise

bonjour, quant on reçois une formule ou prière pour barrer le feu c’est un clé en main tout est prêt il y a juste à réciter et appliquer le rituel ,il y a pas à se poser de question la formule ce lance toute seule

Henin ghislaine
Henin ghislaine
4 mois il y a

oui j’ai eu à faire à un coupeur de feu l’année dernière pour un zona au visage’c’était à distance par telephone.a ma grande surprise la brûlure s’ est arretéè instantanémant .ce fut un miracle pour moi.et en plus gratuit.merci à l’univers de nous envoyer ces belles personnes qui peuvent nous guérir par magie.

suzanne
suzanne
4 mois il y a

ma kiné est allé voir un coupeur de feu pour un zona sur les conseils d’une de ses patientes ; elle n’y croyait pas mais elle souffrait tellement qu’elle a tout de même essayé ; sidérée de voir le résultat absolument instantané ; je connais un médecin qui se rend de temps en temps chez un magnétiseur et qui dit qu’il devrait y en avoir dans les hôpitaux ; ça rendrait service aux malades et aux médecins

Cordialement Claudia
Cordialement Claudia
4 mois il y a

Connaissez-vous la chromatotherapie méthode Agrapart qui fonctionne également très bien sur les brûlures entre autres indications ?
Cordialement
Claudia

Gian
Gian
4 mois il y a

L’expérience « grâce » au cas de feue ma compagne, qui a vu une coupeuse de feu pour tenter de calmer les brûlures de radiothérapie utilisée pour son cancer bronchique, et les commentaires ci-après m’amènent à relativiser mon rationalisme-scepticisme, et à m’interroger sur la part de crédulité-subjectivité de celui qui bénéficie de ce traitement qui n’est manifestement pas qu’un placebo. Mystère encore insondable… Bonne journée.

Roger CARRIER VERNAND
Roger CARRIER VERNAND
4 mois il y a

Bonjour,ayant ete gravement brule par une projection d’essence enflammee sur le visage et la poitrine et ayant ete pris en charge par le SAMU et mis sous opiaces,mon epouse a contacte un voisin qui coupe le feu et 8heures apres la brulure il m’a conjure à distance.Au debut mon coeur s’est accelere et un bien etre m’a envahi et le lendemin il ma rendu visite à l’hopital il ma reconjure en me souflant dessus et recitant une priere.La cicatrisation s’est bien passe et le feu a disparu j’en ai parle au chirurgien qui me soigner et ma dit qu’il etait… Lire la suite »

catherine
4 mois il y a

je suis coupeur de feu moi même et je confirme que cela fonctionne super bien, je suis un jour appelé par une personne dont la femme vient de s’ébouillanter le visage avec la vapeur de sa centrale vapeur dont la sécurité n’a pas fonctionné. J’arrive chez cette dame et constate qu’elle est sous morphine et a le visage emballé comme une momie. Le mari m’indique qu’ils viennent de rentrer des urgences. Je commence mon travail, qui va me prendre un certain temps, je suis assidue car le visage pour une jeune femme c’est important. Mais je suis toujours assidue quelle… Lire la suite »

Liliane ROCHE
Liliane ROCHE
4 mois il y a

Bonjour
Je crois au barreur de feu, car je me suis renversée une casserole d’eau bouillante sur le pied en 1997, arrivée aux urgences du C H R U de Clermont Ferrand, j’ai du patienter 6 heures avant que l’on me prenne en charge, et on m’a proposé un barreur de feu ce qui m’a permis de rester zen pendant ces 6 heures d’attente ! d’ailleurs, j’en profite pour remercier toutes ces personnes bienveillantes qui prennent de leur temps pour nous aider.

France CHARREAU
France CHARREAU
4 mois il y a

Lorsque j’était enfant ,j’ai posé la main sur la cuisinière où lala !! Ma mère m’a tout de suite emmenée chez une voisine pour me conjurer cela à été presque instantané autant que je me souvienne !! Je n’ai pas eu de cicatrice et ça a guéri assez vite … depuis j’ai eu recours à ses personnes quelques fois dans ma vie d’adulte .Je sui persuadée que toutes ces pratiques ancestrales ne peuvent qu’être bénéfiques pour beaucoup de maux !! Malgré la médecine actuelle qui ne veut pas en entendre parler ? les 2 choses peuvent très bien aller de… Lire la suite »

Sylvie
Sylvie
4 mois il y a

Bonjour, J’ai connu dans mon entourage très peu de personnes qui avaient cette pratique de dire cette petite phrase ; phrase que ne connais d’ailleurs pas. Il est exact que les personnes souffrant de brûlure étaient dans ce cas soulagées. Une simple question : puisque cette phrase est considérée comme une prière, à qui est-elle adressée ? Pour ma part, la bonne nouvelle c’est que j’ai été guérie instantanément plusieurs fois (il ne s’agissait pas là de brûlure) parce que je me suis appuyée sur la promesse de Dieu dans le livre d’Ésaïe au chapître 53. Une autre approche concernant… Lire la suite »

Marie
Marie
4 mois il y a

Bonjour, il y a bientôt 7ans, j’ai dû subir 33 séancs de radiothérapie suite à un cancer de la gorge….Une copine  » nouvellement formée » au coupage de feu, m’a traitée pour les 33 séances. Je précise qu’au préalable je lui avais communiqué mes dates de RV. Lorsque j’entrais ds la cabine pour me déshabiller je préparais le SMS  » séance faite » et lorsque j’avais fait ma séance, en rentrant ds la cabine j’appuyais sur le bouton  » envoyé ». Dès réception de mon message ma copine me coupait le feu….les 33 séances ont été traitées à distance ( via le téléphone… Lire la suite »

Anonyme
Anonyme
4 mois il y a

Effectivement, en Haute-Savoie (spécifiquement à Annecy) mais aussi à Grenoble,, c’est le service d’oncologie qui propose des coupeurs de feu pour des traitements de radiothérapie. Oui, ça fonctionne super bien même sur quelqu’un de pas trop influençable qui a accepté de le faire pour faire plaisir à sa femme!!!!

LEFUMAT
LEFUMAT
4 mois il y a

Très bien expliqué, le blanc d’œuf est également à ajouter aux remèdes.
Cordialement.
Un coupeur.

Christine
Christine
4 mois il y a

Merci au coupeur de feu .
Vraiment efficace….
J ai fait un zona sur un sein. Après avoir suivi les médicaments pendant plus de 3 mois .sans résultat
J ai téléphone à un hôpital spécialisé pour les cancer. On m’a donné le numéro d un coupeur de feu. En 2 séances ce fût terminé. Je souffrais énormément. Merci merci

France Murachco
France Murachco
4 mois il y a

Application de feuilles de choux sur la brulure, directement. n 15 minutes soulagement de la douleur. En maintenant des compresses de choux durant plusieurs jours, on évite lámpoule correspondante et si elle se crée, en maintenant la compresse de choux, lorsqu’on vide l’ampoule la peau s’est paraitement reconstituée sans aucune trace ni cicatrice. Je l’ai employé sur moi-même et sur les membres de ma famille, avec un égal succès. Je suis du reste étonnée de n’avoir jamais rien lu sur le choux daans vos articles; car je l’ai aussi utilisé pour d’autres blessures et aussi pour guérir les furoncles qui… Lire la suite »

Clé
Clé
4 mois il y a

Juste un petit témoignage de quelqu’un qui « coupait le feu » :

http://www.tas2minutes.fr/vod/jacqueline-guerisseuse-ne-savais-se-cachait-derriere/

Prenez soin de vous !

JEAN Arlette
JEAN Arlette
4 mois il y a

Merci pour cet article bien utile et pas conformiste. Ma mère était coupeuse de feu, je l’ai vue pendant toute mon enfance recevoir des gens du village qui venaient avec des brûlures pour se faire « toucher », ces pratiques sont encore très vivaces en Normandie (Orne) . Je connais le prière et son mode d’utilisation mais « bêtement » je ne l’ai jamais utilisée pensant que l’efficacité venait d’un don de ma mère et pas de la prière. Si l’occasion se présente, je l’utiliserai, et bien sûr je vais la transmettre ….. Merci encore, j’aime bien vos articles.

Gisele JACQUELIN
Gisele JACQUELIN
4 mois il y a

Bonjour, Je suis moi-même guérisseuse et donc barreur de feu. Je suis medium – voyante et guérisseuse à Imphy (58160). J’ai été brûlée gravement quand j’ étais enfant, c’est ma mère qui m’avait soignée. Quelques années plus tard, je me suis à nouveau brûlée gravement, là, je me suis soignée moi-même. Je n’ai gardée aucune cicatrice de ces 2 brûlures. J’ai soigné d’autres personnes pas seulement pour les brûlures mais aussi pour d’autres maladies (mêmes graves), blessures, convulsions et autres…. Je peux vous dire que mon travail donne de très très bons résultats et ce qui est surprenant surtout pour… Lire la suite »

beatrice ROUGE
beatrice ROUGE
5 jours il y a

est ce que on peut avoir une liste des barreurs de feu?

Partagez-nous

49
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close