"La ruche est une pharmacienne" - Nouvelle Page Santé

« La ruche est une pharmacienne »

Les jours raccourcissent, les températures commencent à baisser : c’est le bon moment pour profiter des nombreux produits fabriqués par les abeilles.

Aristote en était déjà convaincu : « la ruche est une pharmacie » disait-il.

Quels que soient vos maux récurrents à cette période de l’année, il y a toujours un produit de la ruche fait pour vous.

Que le miel soit ton premier médicament

Le miel est loué pour ses propriétés antiseptiques, antioxydantes et anti-inflammatoires1.

Cela est dû notamment aux 25 oligosaccharides différents qu’il contient.

Ces sucres complexes sont des prébiotiques qui fournissent aux bactéries bénéfiques à l’équilibre de notre flore intestinale nourriture et énergie.

En plus de favoriser une bonne flore intestinale, le miel contient de petites quantités de protéines, d’enzymes, d’acides aminés, de minéraux, d’oligoéléments, de vitamines, et de polyphénols.

Les propriétés antimicrobiennes du miel résident, en particulier, dans son osmolarité.

Cela signifie qu’il vient à bout des germes en provoquant chez eux une forte déshydratation.

Privés d’eau, ceux-ci disparaissent purement et simplement.

Avec son pH acide, ses flavonoïdes (provenant des huiles essentielles des nectars de fleurs), ses protéines antimicrobiennes comme la défensine-1 et son inhibine (une substance antiseptique), le miel est un véritable poison pour les microbes !

Parmi les miels au pouvoir antibactérien le plus élevé, on trouve des miels monofloraux de couleur sombre, comme celui de châtaignier.

À ces composés purement antiseptiques s’ajoutent des polyphénols, aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Je vous recommande de penser en premier lieu au miel en cas de coup de froid ou de coup de fatigue aux changements de saisons.

Il remplacera efficacement tout médicament chimique à raison d’une cuillère à café trois fois par jour (consommez-le de préférence pur, en évitant de le chauffer)

Contre les affections respiratoires et ORL :

  • miel de sapin,
  • miel de pin,
  • miel d’eucalyptus,
  • miel de lierre.

Contre les extinctions de voix :

  • miel de thym,
  • miel de lavande.

Contre les troubles gastriques (mauvaise digestion, acidité…) :

  • miel d’acacia.

Royale gelée !

La gelée royale est produite par les abeilles nourricières à destination des larves au début de leur développement. La reine des abeilles, chanceuse, s’en nourrit tout au long de sa vie.

La gelée est essentiellement composée d’eau, de glucides, de protéines, de vitamines du groupe B et de minéraux.

Les recherches ont confirmé que les effets de la gelée royale sur la santé proviennent de l’association complexe de protéines, peptides, lipides, composés phénoliques et flavonoïdes qui constituent ses principaux composés bioactifs2.

Ainsi, la gelée royale présente dans l’ensemble les mêmes avantages que le miel avec en plus une forte activité immunomodulatrice.

Cela signifie qu’elle va permettre à l’organisme d’adapter judicieusement ses mécanismes de défense contre une agression.

La réponse immunomodulatrice joue par exemple un rôle important dans les allergies, le cancer ou l’inflammation en activant la formation d’anticorps ou au contraire en inhibant l’activité des globules blancs.

La gelée royale, tout comme elle le fait pour la reine des abeilles, a sur nous une action contre le stress et le vieillissement (effet neuro-protecteur).

Ainsi, elle est surtout utilisée en cure préventive pour stimuler l’immunité, gagner en énergie, et stimuler les fonctions cognitives.

On lui attribue également des vertus face aux troubles de la ménopause, ou pour réduire le cholestérol sanguin.

Vous trouverez la gelée royale fraîche en pot. L’idéal est de la consommer durant l’automne (sachez qu’elle peut se conserver jusqu’à 18 mois au réfrigérateur).

Attention, 98% de la gelée royale vendue en France provient d’Asie, et en particulier de Chine.

Mieux vaut se fier au logo « Gelée royale française », garantissant l’origine et le respect d’un cahier des charges précis.

Vous pouvez aussi la trouver sous forme liquide en ampoules. Ce n’est pas celle que je préfère car elle est très transformée pour la rendre liquide, mais cela revient moins cher que la gelée fraîche.

La gelée royale se consomme en cure de 4 à 6 semaines.

Référez-vous aux recommandations du fabricant pour ce qui est de la posologie.

Le pollen, un super aliment pour la prostate

S’il contient des vitamines B1, B2, B9, de la vitamine E, des antioxydants, des fibres et des minéraux, le pollen est aussi une bonne source de protéines (entre 17 et 22 grammes pour 100 grammes).

C’est donc un aliment de choix pour les végans et les végétariens.

Sa composition en glucides, lipides, minéraux et vitamines peut être utile dans certaines carences alimentaires, et sa richesse en fibre est intéressante en cas de constipation.

Plus étonnant, il est également utile en cas de prostatite, ou d’hypertrophie de la prostate.

Ses puissants effets anti-inflammatoires permettent d’améliorer considérablement les symptômes, la douleur et la qualité de vie des patients atteints de prostatite chronique.

Concernant l’hypertrophie, les recherches signalent qu’il améliore avant tout les symptômes gênants comme un débit urinaire réduit, mais qu’il ne permet pas de diminuer la taille de la prostate.

On le trouve dans le commerce (boutiques bio ou parapharmacies naturelles) sous forme de poudre ou de petites pelotes.

Le mieux est de faire une cure à chaque changement de saison pour pallier une fatigue chronique ou réduire le risque d’infections à répétition.

En cas de problèmes liés à la prostate vous pouvez faire une cure de trois mois à renouveler après avoir fait une pause d’un mois.

Il faut compter une cuillère à soupe par jour, que vous pouvez saupoudrer sur un yaourt, du fromage blanc, une compote ou tout autre aliment qui vous plaira.

La propolis

La propolis est utilisée par les abeilles comme mortier pour réparer la ruche mais aussi pour la protéger contre les agressions extérieures en tant qu’anti-infectieux.

Les abeilles la fabriquent à partir de résine de végétaux, de cire et de leurs propres sécrétions.

La propolis est transformée en laboratoire, pour en faire des baumes, des extraits alcooliques, des gommes, ou encore des gélules.

Ce sont surtout ses propriétés anti-infectieuses et antiseptiques qui lui valent sa réputation.

Vous la connaissez certainement sous forme de pastilles pour soulager les maux de gorge ou en sirop pour la toux.

Il en existe trois types :

La propolis brune (ou jaune)

C’est la plus connue et la plus classique. Elle renforce les défenses immunitaires et est utile en cas de problèmes dermatologiques. A utiliser en cas d’affections hivernales (maux de gorge, angines, bronchites et autres), pour soigner les plaies, brûlures et blessures (en cataplasme ou avec une crème à base de Propolis), et pour réduire l’acné ou l’eczéma (en crème).

La propolis verte

Elle est généralement produite au Brésil, et provient majoritairement des feuilles des romarins des champs (Baccharis dracunculifolia). Elle semble très efficace sur les ulcères gastro-intestinaux (maximum 3 grammes par jour jusqu’à amélioration) grâce à l’effet cicatrisant de son composé principal, l’artepilline C4. Elle serait également utile pour accompagner les personnes en chimiothérapie en soulageant les effets secondaires.

Cet effet n’est cependant pas prouvé scientifiquement à ma connaissance.

La propolis rouge

C’est encore au Brésil qu’on la récolte le plus, dans les mangroves. En effet, cette propolis est récupérée sur des palétuviers nommés Dalbergia Escastaphyllum.

Sa couleur provient de l’action de larves de coléoptères qui font des trous dans ces arbres. Trous par lesquels est sécrétée une résine rouge. Cette propolis possède une activité antimicrobienne supérieure à la propolis brune. Elle serait pourvue en phyto-oestrogènes, ce qui lui conférerait une action lors de la ménopause. Ainsi, elle combattrait les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale ou encore l’ostéoporose. Là encore aucune étude ne le confirme. Je vous la conseille surtout en cas d’infection virale et bactérienne : jusqu’à 3 grammes par jour, jusqu’à amélioration.

Ces trois types de propolis se trouvent généralement en magasin bio. La marque de référence Ballot Flurin, la propose sous forme liquide.

Quelques recommandations pour finir : si vous êtes allergique aux pollens, asthmatique, ou même allergique aux acariens ou aux poils d’animaux, mieux vaut vous abstenir d’utiliser des produits de la ruche.

Enfin, méfiez-vous de l’apport en glucide de ces produits qui est très important.

Et vous, êtes-vous un adepte des produits de la ruche ?

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 4 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anne FERNANDEZ
Anne FERNANDEZ
1 mois il y a

J’ai même soigné l’infection virale de mon chat ! Je lui ai sauvé la vie !

Fabienne
1 mois il y a
Répondre à  Anne FERNANDEZ

Et moi un de mes chiens, là où, la médecine vétérinaire avait échoué.

Popovic Stéphane
Popovic Stéphane
1 mois il y a

Mon fils est asthmatique et allergique a un tres haut niveau et je le soigne avec du miel et de la propolis je ne comprends pas votre reco en fin d article
De plus l indice glycemique n empêche pas les diabétiques de prendre du miel
Sinon poir le reste merci

denou marie claude
denou marie claude
1 mois il y a

Bonjour
Tous les matins nous prenons une demi cuillère à café de miel propolis avant ie petit déjeuner et on fait ça tout l’hiver

Lasry
1 mois il y a

Très bon

Chantal SAMMAN
1 mois il y a

Bonjour,
Merci pour ces conseils
Bonne journée

Chemidlin
1 mois il y a

Très bons conseils

Pompon philippe
Pompon philippe
1 mois il y a

Extrudeur plastique je me suis souvent brûlé avec de la matière. Une application de miel permet de cicatriser très rapidement sans surinfection

SCHMITT JEAN CLAUDE
SCHMITT JEAN CLAUDE
1 mois il y a

bonjour,
oui un grand adepte depuis des années de la gelée royale fraiche du miel à jeun tous les matins (une cuillerée à café) et tout pris auprès d’apiculteurs français

Annie ,
Annie ,
1 mois il y a

Totalement adepte des produits de la ruche ; je mange quelques cuillérées , à café , de miel tous les jours depuis des années ! Le miel français est très cher ! Le mien vient de chez Intermarché  » Miel des Compagnons  » compagnonsdumiel.fr et page Facebook Je prends de la propolis pure  » brune « , que j’achète auprès d’un apiculteur, petit flacon brun 10ml , tous les jours 4-5 gouttes pour des problèmes de diverticulose qui m’enverraient tous les 3 mois chez mon toubib pour infection et inflammations du colon sigmoïde ; sinon ce sont des antibiotique à chaque… Lire la suite »

aubard
aubard
1 mois il y a

bonjour j’utilise le miel tous les automnes-hivers dans une tisane après diner,dans un grog si j’ai mal à la gorge,j’en donne même un mon petit chien dès qu’elle tousse, pour moi c’est primordial et pas besoin de docteur.

Jocelyne
Jocelyne
1 mois il y a

celà fait des années que j’utilise les produits de la ruche et je me porte très bien, je prends très peu de médicaments, même mon médecin est surpris.
dès que j’ai un problème de voix ou de toux je suce des pastilles de propolis à l’eucalyptus et au ravintsara – tous les matins je prends une dosette de gelée royale pendant tous l’hiver et au printemps – je prends également 1 cuillère de miel ainsi qu 1 cuillère de pollen – j’ai la chance d’avoir un apiculteur dans ma famille pour me conseiller !

KLEIN Josette
1 mois il y a

Je consomme la gelée royale au mois d’octobre et au mois de mars……la propolis liquide e
st efficace en cas de gorge irritée, 3 à 5 gouttes directement sur la langue et je l’avale…..
J’ai la chance de connaître un apiculteur vosgien très sérieux….. le miel de tilleul, toutes fleurs, miel de sapin et celui de chataignier, tous délicieux…..

chris 06
chris 06
1 mois il y a

Effectivement, les produits de nos amies les travailleuses, sont tous bons.
Les abeilles sont précieuses, et sans elles, plus de vie. Je suis surprise que vous ne parliez pas du miel de Manuka concernant la cicatrisation des plais infectées? Quelle est votre opinion?? Merci pour le retour et bien cordialement. Chris 06

apollonia
apollonia
1 mois il y a

j’utilise le miel et le propolis dès les premiers signes d’un refroidissement …
mais j’utilise egalement du miel pour mettre sur une blessure comme desinfectant et cela 1fois car si on le fais plusieurs fois sur la meme blessure , on m’a dit que le miel creuserait la blessure au lieu de la cicatriser

Caroline
1 mois il y a

Quand j’ai mal à la gorge, je prends aussitôt de la propolis. Plus rien après 2 jours

Caro
Caro
1 mois il y a

Merci Laurent pour toutes ces précieuses informations que vous partagez généreusement.
Caro

Zaza
1 mois il y a

Bonjour J’ai besoin d’un conseil et j’espère que vous pourrez me le donner – Le 7/06/22, suite à un malaise je suis tombée dans les escaliers menant à mon garage. J’ai eu une plaie interne labiale supérieure. Les services d’Urgence étant saturés (Pentecôte) je me suis fait des compresses glacées et bains de bouche salés car je saignais beaucoup. Le lendemain j’ai réussi à faire des radios : je n’avais rien de cassé mais une des dents supérieures avait avancé avec le choc et apparemment ce serait elle qui aurait occasionné cette plaie de 1cm4. Intérieur de la lèvre –… Lire la suite »

Fabienne
1 mois il y a
Répondre à  Zaza

Bonjour. Suite à un problème parodontologique héréditaire, le dentiste a du procédé à l’arrachage de 3 dents. J’ai fait des bains de bouche avec une solution à base de propolis. 2 jours après c’était refermé sans aucun problème.

Fabienne
1 mois il y a

Les trésors de la ruche font partie de mon quotidien, pour ma famille, pour moi mais également pour mes compagnons à 4 pattes. Ils sont tout simplement exceptionnels dans bien des cas.

Demarta
1 mois il y a

Michèle, bonsoir, il est souvent écrit qu’il ne faut pas consommer du miel sur les tartines du petit déjeuner- Quel est le meilleur moment ds la journée pour qu’il soit vraiment bienfaisant ? Et aussi, qu’il perd ses qualités dans une boisson chaude …????

Angely
Angely
1 mois il y a

Propolis et échinacee les alliés pour passer un bon hiver en toute sérénité.

Suivez-nous sur Facebook

22
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close