La choline, « l’alcool de vidange » de votre foie - Nouvelle Page Santé

La choline, « l’alcool de vidange » de votre foie

Chaque fin d’année, vous empoisonnez votre foie. Vous lui faites subir une attaque massive avec tous les excès liés aux fêtes de Noël et du réveillon.

Il se retrouve à gérer des milliers de substances toxiques qui le surchargent.

Hormis certains médicaments, rien n’est plus nocif pour lui que l’alcool et une alimentation trop riche en graisses ou en sucres.

Et si vous ne faites pas ce qu’il faut pour aider votre foie, il finit par se fatiguer et s’encrasser. Il ne fera plus correctement son travail de « filtre à déchets ».

Avant d’en arriver là, je vous propose de faire un grand nettoyage grâce à un alcool qui va désencrasser votre foie.

Pas n’importe lequel, mais un alcool aminé méconnu : la choline.

Il se trouve qu’elle est très efficace pour éviter l’accumulation des dépôts graisseux et pour limiter les dégâts de l’alcool au niveau de votre foie[1-2].

Le meilleur antidote de vos soirées alcoolisées

Lorsque vous buvez de l’alcool, vous provoquez plusieurs réactions nocives.

Tout votre organisme subit une agression : ralentissement et perturbation du système nerveux, troubles de la vision, de l’équilibre, pertes de mémoire, arythmies cardiaques… Aucun de vos organes n’est épargné.

Mais c’est surtout votre foie qui se retrouve le plus submergé.

Car l’alcool va entraîner l’augmentation de l’autodestruction des phospholipides, des acides gras indispensables à la production de la bile.

Il suractive également des enzymes spécifiques comme la P 450 E1, utilisées pour la détoxication de l’alcool.

Stimulées de manière excessive, elles deviennent dangereuses en générant une grande quantité de radicaux libres[3-4] .

C’est là où la choline vous est d’un grand secours !

Car elle est capable d’intervenir sur ces mécanismes induits directement par l’absorption d’alcool au niveau de votre foie.

Ce sont les conclusions d’une étude menée en laboratoire sur des rats. Les chercheurs ont réussi à démontrer que[2] :

  • La consommation d’alcool multiplie par 5 l’apoptose des cellules du foie,
  • Et qu’une supplémentation en choline réduirait pratiquement par 2 cette autodestruction provoquée par l’alcool.

La choline : la reine des fontes de graisses

De nombreuses études ont permis de mettre en évidence un lien de cause à effet entre un manque en choline et l’accumulation de graisses au sein du foie.

Des chercheurs ont souhaité aller plus loin en évaluant le lien entre l’apport de choline par l’alimentation et le risque de stéatose hépatique non-alcoolique, une maladie caractérisée par une accumulation de lipides au niveau du foie.

C’est ce qu’on appelle communément le « foie gras ».

Leur étude a été menée auprès de 56 000 personnes âgées entre 40 et 75 ans.

Les scientifiques se sont intéressés à leurs habitudes alimentaires et à l’état de leur foie afin d’évaluer l’apport en choline et le risque de stéatose hépatique non-alcoolique de chaque participant.

Les résultats de leurs travaux ont montré que plus l’apport en choline était élevé, plus le risque de stéatose hépatique non-alcoolique était faible[1].

Cette conclusion peut s’expliquer pour deux raisons : une grande partie du métabolisme de la choline se produit dans le foie, et c’est l’un des premiers organes à accumuler la choline absorbée par l’intestin.

Ainsi, la choline assure plusieurs rôles[5-6]:

1. Elle intervient dans la composition des membranes cellulaires en permettant la production de phospholipides indispensables à la bile.
2. Elle facilite la digestion des lipides dans les intestins puisqu’elle participe à l’émulsification des graisses. Grâce à ce mécanisme, elle réduit le stockage des amas graisseux et limite l’accumulation de cholestérol.

Un apport adéquat en choline est donc indispensable pour éviter que votre foie ne s’empoisonne. Vous en trouverez dans certains aliments tels que l’œuf, la viande, le poisson et les légumineuses[7].

L’idéal serait donc d’augmenter vos apports avant et après la consommation d’alcool.

Je vous conseille donc de miser sur une supplémentation surtout si vous buvez régulièrement. Une cure de 2 mois, deux fois par an, devrait vous aider à mieux détoxifier votre foie. N’hésitez pas à consulter votre médecin avant de commencer.

  • Pour un homme en bonne santé âgé de plus de 19 ans, l’apport suffisant* est de 550 mg/j et l’apport maximal tolérable** est de 3500 mg/j [7].

 

  • Pour une femme en bonne santé âgée de plus de 19 ans, l’apport suffisant* est légèrement inférieur (425 mg/j), mais l’apport maximal tolérable** reste le même : 3500 mg/j [7].

Alors, aviez-vous déjà entendu parlé de cet acide aminé essentiel pour notre foie ?

4.3 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Dandville
2 mois il y a

Bonjour
Je connais la choline , le jaune d’œuf est riche en choline et cet acide aminé est excellent aussi pour le cerveau
Bonne journée
Cécile

marie
marie
2 mois il y a

non jamais entendu parler, pour le foie, interressant

courtens alain
courtens alain
2 mois il y a

Bonjour,
j’ai fait une syrose médicamenteuse
est ce que la choline peut être efficace?

Véronique F
Véronique F
2 mois il y a

Bonjour, Sauf erreur de ma part, je ne vois aucune explication, dans le texte ou les sources, aux astérisques * et ** liées aux mots suffisant et tolérable.
alors pourquoi ces astérisques?

Nouvelle Page
Éditeur
Nouvelle Page
2 mois il y a
Répondre à  Véronique F

Bonjour,
Vous avez à la fin de l’article (après l’évaluation) un bouton + ou – pour afficher ou masquer les sources.
Cordialement

Vanita
Vanita
2 mois il y a

Merci jamais entendue, mais ça invite à boire au lieu de vouloir guerire la cause

Vercruysse
Vercruysse
2 mois il y a

Bonjour je suis vos commentaires De Belgique

Jacques
Jacques
2 mois il y a

Bonjour,
Bravo!
Je ne manque pas vos informations.
Merci
Cordialement

Vanessa
2 mois il y a

Bonjour, je suis naturopathe et en effet la choline (appelée avant vitamine B7)à un rôle à jouer. La choline est fabriquée par notre corps mais des études montrent qu’elle serait insuffisante aujourd’hui (peut-être à cause de microbiotes déséquilibrés). Le déficit en choline touche particulièrement les femmes ménopausées car la ménopause baisse la synthèse de la choline. En cas d’AVC la CDP-choline limite les dégàts au cerveau après un AVC, et prise pendant un an elle améliore la récupération du cerveau et la qualité de vie. Il agit en synergie avec les oméga-3. Du côté du foie, un déficit en choline… Lire la suite »

--F-rançois-e--------------------------
--F-rançois-e--------------------------
2 mois il y a

Non je ne connais pas mais je ne vais pas tarder à connaître !

THEBAUD
THEBAUD
2 mois il y a

Bonjour, je ne connaissais pas ce complément alimentaire, cela à l’aire simple et éfficace, mais ou peut on avoir une tel produit de bonne qualité,? merci

Joanne Turgeon
Joanne Turgeon
2 mois il y a

Bonjour quelle est là différence entre la choline bitartate et l’inositol?

pranayama
pranayama
2 mois il y a

Je ne connaissais pas l’effet de la choline sur le foie. J’en consomme régulièrement depuis plusieurs années 1.5g par jour avec 1.5g d’acetyl l carnitine pour stimuler l’acetylcholine. Car c’est aussi un bon complément pour éviter Alzheimer. Ce que je prends en plus pour mon foie, c’est de la N acetyl L cystéine à raison de 600mg par jour. Il permet d’augmenter le taux de glutathion, un excellent anti oxydant pour le foie.

MARTIN F
MARTIN F
2 mois il y a

vous nommez plusieurs fois l’alcool que je n’ai jamais bu ,j’ai sûrement manger trop de sucre et depuis que j’ai un foie gras on ne me propose aucune solution pour l’éliminer

Gerard MARCHESSEAU
Gerard MARCHESSEAU
2 mois il y a

première fois que j’en entends parler
merci de m’indiquer comment faire cette cure

JEAN
JEAN
2 mois il y a

Bonsoir Laurent voilà un article qui m’a interpellée .c’est toujours intéressant et rassurant de savoir qu’on peut agir sur sa santé au travers des informations que vous donnez dans votre lettre. Pour en savoir plus il existe un abonnement à la revue Plantes et Bien Être: je la connais en tant qu’ancienne abonnée. A moins d’agir!! Merci

Bianay
Bianay
2 mois il y a

Bonsoir j’ai un foie gras

Barrios
Barrios
2 mois il y a

Bonjour ou peut on acheter de la choline svp ? Merci

Agnes
Agnes
2 mois il y a

Je connais et prend de la choline régulièrement, choline bitartrate en synergie avec de l’Inositol, Méthionine, hypromelose et Betaine HCI, j’ai une polyadenomatose hépatique décelée en 2004, mon foie est gras, d’où l’importance d’en prendre soin et de le chouchouter, je mange quelques œufs à peine cuit chaque semaine ainsi que ce que vous préconisez, mon complément alimentaire est Facteurs Lipotropes du laboratoire Vit’All.+ , merci Laurent pour vos lettres toujours tres intéressantes et ce que vous faite pour la santé naturelle, à très bientôt Agnes

Anne-Françoise
2 mois il y a

je la connais bien et je la conseille souvent à mes patients : lactacholine de NaturaMedicatrix ou bien sous d’autres formes, pour le cerveau notamment (phosphatidylcholine).

Suivez-nous sur Facebook

20
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close