Covid-19 : la phytothérapie sur le banc des accusés - Nouvelle Page Santé

Covid-19 : la phytothérapie sur le banc des accusés

visuel phythothérapie

Chers amis,

Comme beaucoup d’entre vous, depuis le début de la pandémie, j’utilise des plantes pour me prémunir de l’infection.

Pourtant, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, la phytothérapie serait un danger.

Mon avis est clair sur ce sujet : ne remisez pas vos remèdes naturels au placard.

La liste noire de l’Anses

Dans une publication d’avril 20201, l’Anses alertait la population sur une vingtaine de plantes susceptibles d’être dangereuses quand on est contaminé par la Covid-19.

  • 10 plantes aux propriétés anti-inflammatoires
    • le saule blanc
    • la reine-des-prés
    • l’écorce de bouleau
    • le peuplier
    • le polygala
    • la verge d’or
    • l’harpagophytum
    • le curcuma
    • la boswellia
    • la myrrhe
  • 2 plantes qui modulent le système immunitaire 
    • l’échinacée
    • la griffe de chat

Autant dire, l’ensemble des plantes communément utilisées en phytothérapie pour contrer les infections virales !

Que faut-il penser de cette stigmatisation qui porte un coup de plus aux médecines intégratives ?

Moi, je dis : bonne nouvelle !

La raison pour laquelle l’Anses recommande d’éviter ces plantes est qu’elles sont susceptibles de perturber les défenses naturelles de l’organisme.

En luttant contre les phénomènes inflammatoires (la fièvre, par exemple), elles empêcheraient l’organisme de se défendre efficacement.

Pour rappel : un état inflammatoire est le signe que le système immunitaire fait son travail.

Je me dois par conséquent de remercier l’Anses qui, par ce propos, confirme sans ambiguïté l’efficacité de ces plantes.

Voici qui devrait mettre un point final aux incessantes polémiques entre les tenants de la phytothérapie et ceux qui les taxent de gourous.

L’inflammation qui tue

Je suis entièrement d’accord avec l’Anses sur un autre point : l’inflammation est nécessaire à la guérison.

Cela dit, je me pose une question…

Nous avons mainte fois entendu dire que les décès Covid étaient dus à un orage de cytokines.

Les cytokines sont des molécules produites par le système immunitaire pour favoriser la réaction inflammatoire.

Dans des circonstances que la science ignore, la production de cytokines peut parfois s’emballer.

On parle alors d’« orage de cytokines » ou de « tempête hyper-inflammatoire », qui détruit tissus et organes vitaux.

Alors pourquoi ne pas agir en amont ?

Faut-il attendre d’être au bord du précipice pour calmer l’inflammation2 ?

S’il est clair qu’en cas d’infection à la Covid-19, il faut mettre de côté les plantes qui stimulent le système immunitaire, quid de celles qui le modèrent ?

Je ne suis pas médecin, mais la question mérite d’être posée, non ?

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout. »

Si vous avez des symptômes de la Covid-19 je vous recommande de ne pas consommer les plantes ciblées par l’Anses sans l’avis d’un médecin.

En revanche, si vous voulez vous prémunir de la Covid-19 en plus des gestes barrière, vous devez prendre soin de votre terrain.

Cela signifie :

  • avoir une hygiène de vie la plus saine possible ;
  • cultiver votre flore intestinale (ou microbiote) à l’aide de probiotiques ;
  • faire une cure détox ;
  • et le cas échéant, en finir avec les mauvaises habitudes.

Pandémie et plantes : mode d’emploi

les 2 règles à respecter

► Les plantes utilisées ne doivent pas faire baisser la fièvre d’une manière directe ◄

► Ne pas utiliser une seule plante à forte dose, mais favoriser les synergies

  1. Pour lutter contre le risque d’attraper la maladie

Purifier et nettoyer le sang

Avec des feuilles d’olivier, au choix :

  • 30 à 50 g de feuilles dans un litre d’eau pour une infusion ;
  • 30 à 50 gouttes de teinture-mère par jour, à diluer dans un grand verre d’eau ;
  • 400 à 1 500 mg par jour sous forme de gélules.

Les principes actifs des feuilles d’olivier peuvent interagir avec des médicaments antihypertenseurs et antidiabétiques. Un avis médical est recommandé aux personnes sous traitement.

Avec de l’ail :

  • ail frais : 4 à 8 g par jour, soit 1 ou 2 gousses ;
  • extrait standardisé à 1,3 % d’allicine : entre 600 mg et 1 200 mg en 3 prises ;
  • teinture mère d’ail (1:5, 45 % éthanol) : 6 ml à 12 ml en 3 prises.

Renforcer le système respiratoire

Faire infuser dans 1 litre d’eau :

  • 8 g de laurier noble (Laurus nobilis), feuilles sèches ;
  • 10 g de thym (Thymus vulgaris), feuilles sèches ;
  • 15 g d’origan (Origanum vulgare), feuilles sèches ;
  • ajouter du miel et boire 2 à 3 tasses par jour.
  1. En cas de symptômes grippaux (en plus du traitement de votre médecin)

Fluidifier le mucus et désinfecter les sécrétions pulmonaires.

Sirop d’ail

1 cuillère à café toutes les 3 heures, contre la toux.

Infusion toux sèche

  • 5 g de thym
  • 8 g de plantain (Plantago lanceolata, P. major), feuilles sèches
  • 5 g de cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum), écorce en poudre
  • 10 g de mauve (Malva sylvestris), fleurs sèches
  • Ajouter du miel et boire 3 à 4 tasses par jour.

Infusion toux grasse

  • 8 g de thym 8 g
  • 10 g d’eucalyptus (Eucalyptus globulus), feuilles sèches
  • 10 clous de giroflier (Syzygium aromaticum). Peut provoquer des irritations digestives.
  • 10 g de pin sylvestre (Pinus sylvestris), bourgeons secs
  • Ajouter du miel et boire 3 tasses par jour.

Infusion en cas de fièvre

Elle contribue à évacuer la chaleur en activant la sudation, elle ne stoppe pas la fièvre.

  • 10 g d’achillée millefeuille (Achillea millefolium). Ne pas utiliser en cas d’allergie à la famille des astéracées.
  • 15 g de sureau noir (Sambucus nigra), fleurs
  • Boire 3 tasses par jour.

La phytothérapie est à l’origine de la médecine moderne.

Il serait bon de ne pas l’oublier en cette période de confusion.

À bientôt,

Laurent des Éditions Nouvelle Page

P.S. : Et vous ? Quels sont vos secrets d’immunité ? partagez-les moi dans les commentaires.

3.8 4 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
17 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
chardon
chardon
25 jours il y a

bonjour, je vous suis depuis un certain temps et malheureusement quelquefois il faudrait preciser les medicaments et les plantes qui ne vont pas ensemble … EX: l harpagoumim et les anti coagulants et certainement qu il en existe bien d autre
moi, je suis pour les plantes mais j ai eue un probleme a cause de cela ; donc..

Bellemaison
Bellemaison
25 jours il y a

Tout à fait d’accord avec vous ! Une hygiène de vie attentive aussi bien sur l’alimentation et la propreté sont indispensables au corps.

seux sylviane
seux sylviane
25 jours il y a

bonjour, je me souviens quand j’étais enfant que ce soit mon frère ou moi qui avions de la fièvre, ma mère nous faisait boire du vin chaud au cointreau avant de nous coucher, c’est sûr que nous transpirions toute la nuit, mais le matin la fièvre était tombée ; des années plus tard j’étais à bord d’un bateau en tant que secouriste pour suivre une course de nage à la palme dans la rade de Cherbourg et le pilote (un ancien skipper) nous a demandé si nous aimions le thé, étant la seule, il m’a servie une tasse, j’ai trouvé… Lire la suite »

KUHN Jean-Paul
KUHN Jean-Paul
25 jours il y a
Reply to  seux sylviane

La fièvre serait aussi tombée toute seule et plus intelligemment sans l’alcool . La fièvre est une désintoxication naturelle du corps , lorsqu’il dispose encore de beaucoup d’énergie vitale , car la fièvre nécessite beaucoup d’énergie vitale . L’alcool aggrave seulement l’empoisonnement du corps . Les fausses croyances sont souvent transmises pour nous empoisonner .

Baradat
Baradat
25 jours il y a

Les HUILES ESSENTIELLES TUENT LES VIRUS ET LES BACTÉRIES.
DES DIZAINES DE DOCTEURS DE PHARMACIENS, DE CHERCHEURS L’ONT PROUVÉ.
J’ai stoppé une immense bronchite virale sur ma personne en 48 h grâce à un mélange d’huiles essentielles
Et débarrasse de plus de 50 verrues le dos des mains de mon facteur. Et nos gouvernants ne veulent pas tester mon cocktail maison dans les hôpitaux sur les malades en réanimation
Ceci pour des raisons financières !!!
Cordialement
JPH BARADAT

Ettejo
Ettejo
25 jours il y a

Une toute petite chose qui me chagrine, j’ai toujours appris les choses suivantes:
gr……gramme
g…….goutte
Dans vos éditions, en est-il autrement?

Pottam
Pottam
25 jours il y a
Reply to  Ettejo

Le symbole du gramme, c’est g
L’ancienne unité décimale d’angle, le grade, s’écrivait gr

Waÿ Guy
Waÿ Guy
25 jours il y a

Bonjour .Moi étant atteint d’une miello dysplasie(precancer du sang)et à 75 ans l’on ma jugé trop vieux pour les perfusions ,je me soigne depuis 5 ans et une dernière semaine à l’hopital,(cet maladie en provoque dès que le globules blanc baissent de trop)je me suis jeté sur les compléments alimentaire, c’est à dire l’artémisia annua qui mange 92 à 98 % des cellules cancéreuses ,et l’echinacée pour me redonner quelques globulues blanc et de temps temps aussi de l’aswaganda,et je parvient à me maintenir à 2500 globules blanc,donc tout va bien.J’aimerais me débarrasser de cette merde ,mais pas encore trouver… Lire la suite »

Marie
Marie
25 jours il y a

OU SONT VOS SURCES ? BIBLIO ?

Rina Gualezzi
Rina Gualezzi
25 jours il y a

Ajouter une pratique de qi gong quotidienne
Par exemple les 2 pieds ds l ecartement des épaules
Les bras viennent en passant sur les côtés bras tendus jusqu’à au-dessus de la tête les mains se tiennent entre elles tout ceci en inspirant vous monter sur la pointe des pieds..Racine des orteils bien sur vous comptez 3 et redescendez les talons en frappant doucement les talons à terre ceci 108 fois tous les jours…je suis prof depuis 30 ans j ai 79 ans et donne encore des cours et j espère que je pourrai en donner encore quelque temps
Rkna gualezzi

Paul Captanis
Paul Captanis
25 jours il y a

Msrci Laurent pour ces bonnes informations. J’ai 2 choses à ajouter à tes recommandations: Selon l’Ayurvéda, le miel doit être mis dans une tisane à une température qui ne dépasse pas 40 degrés Celsius, sinon il devient toxique. C’est la même raison pour l’extraction à froid du miel des ruches. Selon l’Ayurvéda aussi, bactéries et virus se développent dans le corps dus à la présence de toxines ou impuretés, appelés ama dans le langage ayurvédique. On produit de l’ama dans sa physiologie lorsque l’on mange au-delà de sa capacité. Les aliments non digérés sont de l’ama. De même manger alors… Lire la suite »

KUHN Jean-Paul
KUHN Jean-Paul
25 jours il y a

Le problème le plus grave a mon avis , c’est qu’on nous fait croire qu’une maladie est dangereuse et doit être immédiatement combattue et supprimée , ce que font tous les poisons dans n’importe médicament . En effet , les poisons force notre corps à arrêter tout ce qui est de moindre importance pour sauver l’organisme d’une mort certaine , s’il ne met pas immédiatement les poisons dans un endroit où ils perturbent le moins l’organisme : les poisons doivent rester le plus éloignés possible des organes vitaux , pour ce faire il met le plus de poisons dans les… Lire la suite »

Aristm13
Aristm13
25 jours il y a

Bonjour,
Personnellement, à chaque entrée dans la saison froide je fais une cure de gelée royale « Bio » puis ensuite une cure de spiruline, et ensuite une cure d’huile de foie de morue vitamine D (en gelules plus facile à prendre) . Si les risques sont importants comme c est le cas en ce moment avec la covid, je refais régulièrement ces cures pour une meilleure immunité. L infusion de thym et de romarin est très utile aussi.
Bonne santé et surtout prenez soin de vous.

dany
dany
25 jours il y a

Merci pour cette piqure de rappel ! :o)

Joel BONET
Joel BONET
25 jours il y a

l’an dernier au mois de mars, mon épouse a été victime du covid et le médecin ne lui a donné que du paracétamol , suivant de ce fait les recommandations des autorités.ne travaillant pas moi même nous étions confinés tous les deux, j’ai donc entrepris de la soigner avec des infusions de thym et comme elle avait perdu le goût, j’en ai profité pour y joindre un oignon coupé en rondelles. au bout d’un mois elle commençait à retrouver le goût et s’est rétablie doucement pour reprendre la travail en juillet. pour ma part, dès qu’elle est tombée malade, j’ai… Lire la suite »

buchbach
buchbach
20 jours il y a

bonjour j’ai une recette de vinaigre bonne forme 75 cl de vinaigre de cidre bio 100gr d’ail bio 100gr de gingembre 100gr de radis noir 2 C à soupe de curcuma et 1/2 c à café de poivre noir Laisser macérer 2 semaines utiliser avec les crudités en rajoutant son huile d’olive ou autre !

Partagez-nous

Testez la taille de votre prostate

Hypertrophie de la prostate : informez-vous !

Close