Comment "Big Pharma" prend notre santé en otage - Nouvelle Page Santé

Comment « Big Pharma » prend notre santé en otage

Médicaments

Chers amis,

Connaissez-vous le Sovaldi ?

C’est un antiviral révolutionnaire agissant contre l’hépatite C fabriqué par le laboratoire américain Gilead Sciences.

Il est disponible sur le marché français depuis novembre 2014.

La molécule de ce médicament, le sofosbuvir, permettrait de terrasser le virus avec une efficacité impressionnante1 !

C’est une formidable découverte, sachant que les risques de fibroses et de cancers qui découlent de l’hépatite seraient par ricochet considérablement réduits.

Pour cela il suffit de suivre une cure de trois mois, à raison d’un comprimé par jour.

Quelle bonne nouvelle !

Certes, sauf que vous n’en bénéficierez probablement jamais.

Lorsque le traitement a débarqué dans les officines il était facturé 40 000 euros par patient pour la cure de trois mois.

Le prescrire à l’ensemble des malades (en France, environ 200 000 personnes souffrent de l’hépatite C2) aurait eu un coup pour l’assurance maladie de 8 milliards d’euros !

Un scénario inenvisageable, vous vous en doutez, qui a conduit les autorités à réserver le traitement aux malades les plus sévèrement atteints et à ceux combinant un risque d’être atteint par le VIH.

N’aurait-il pas été plus judicieux de pouvoir diminuer ce prix exorbitant ?

71 millions de malades… 1,85 million traité

Olivier Maguet, un des responsables de Médecins du Monde, a publié un livre en 2020 : La santé hors de prix : l’affaire Sovaldi3.

Il y dénonce les abus des labos pharmaceutiques dans la fixation du prix des médicaments et le renoncement des États à jouer leur rôle de régulateur.

Le scandale dont il parle est d’autant plus honteux que le coût de fabrication du Sovaldi est estimé à… une centaine de dollars4 ! (non, je n’ai pas oublié un ou deux zéros)

Il n’y a pas que la France qui est gratifiée de ce prix « d’ami ».

Aux États-Unis le prix du traitement revient à 84 000 dollars (environ 65 000 euros) par patient.

Une coalition mondiale contre l’hépatite C a publié une fiche d’information5 révélant que seul 1,85 million de personnes ont reçu le traitement sur les 71 millions de personnes dans le monde qui en ont besoin (700 000 morts dans le monde chaque année).

Pas de problème, c’est la sécu qui paie !

Fin 2018, l’ONG dénonçait le fait que depuis fin 2013, Gilead avait engrangé
25,8 milliards de dollars de profits.

Sur la seule année 2017, 14,8 milliards de dollars avaient été reversés aux actionnaires6.

« Les bénéfices auraient pu traiter toutes les personnes en attente d’un traitement contre l’hépatite C. Il s’agit d’un transfert massif de richesse des systèmes de santé publique et des personnes malades vers une poignée de dirigeants et d’actionnaires du secteur pharmaceutique », a déclaré Annette Gaudino, directrice de projets à Treatment Action Group7.

Pendant ce temps, le Sovaldi a coûté plus de 702 millions d’euros à l’assurance maladie entre 2014 et 20178.

Comment le laboratoire justifie-t-il un tel désastre pour les patients et le système de santé ?

Son principal argument tient dans le caractère innovant de son médicament et les promesses de guérison.

Certes, son prix est élevé mais il fera économiser à la sécurité sociale le prix de nombreuses hospitalisations et de greffes de foie.

« Si cette logique s’appliquait à tous les secteurs, on paierait un airbag au prix d’une vie humaine ! », rétorque Médecins du Monde.

La réplique est belle !

Cher et “peut-être pas d’effet clinique”

Autre pavé dans la mare : le succès thérapeutique de ces médicaments contre l’hépatite C n’est pas au rendez-vous.

Je dis bien ces médicaments car le Sovaldi n’est pas le seul à faire polémique.

Parmi les antiviraux destinés à lutter contre l’hépatite C on compte par exemple Viekirax, Zepatier ou Exviera.

Et ils ne sont pas moins chers ! Environ 28 000 euros le traitement en moyenne.

Je devrais en réalité parler de certains d’entre eux au passé car l’Exviera et le Viekirax ne sont plus commercialisés depuis 2018.

En cause, l’incertitude autour de l’efficacité de certains de ces traitements à long terme.

Dès 2017, dans The Guardian, l’institut Cochrane a présenté son évaluation des études réalisées pour commercialiser ces antiviraux9.

Leur conclusion est sans appel : « Nos résultats indiquent que les traitements n’ont peut-être pas d’effets cliniques. »

« Le manque de preuves valables et la possibilité de nuire potentiellement aux personnes atteintes d’hépatite chronique doivent être pris en compte avant de traiter les personnes atteintes d’hépatite C avec des AAD (antiviraux à action directe). »

Certes, le virus disparaît du sang des malades, mais pourrait rester présent dans leur corps. C’est ce qu’on peut lire dans le rapport que l’institut Cochrane a rendu.

Notre santé n’est pas un business !

L’Inde et l’Égypte ont réussi à produire eux-même une version du Sovaldi grâce à un accord négocié avec le laboratoire Gilead.

Le prix a ainsi été considérablement abaissé (de 200 à 700 dollars le traitement).

Le problème (comme souvent) est que le laboratoire américain possède un brevet qui lui confère un monopole sur la production (et la fixation du prix) difficilement contestable.

Pourtant, et c’est une belle victoire, Médecins du monde et d’autres ONG de 17 pays, comme Médecins sans frontières (MSF) ou Aides ont obtenu en octobre 2016 auprès de l’Office européen des brevets l’annulation partielle de la protection intellectuelle couvrant la molécule sofosbuvir (commercialisée sous le nom de Sovaldi par le laboratoire américain Gilead).

S’en prendre au brevet c’est espérer qu’il soit révoqué ou que sa durée de validité soit raccourcie.

Ceci ouvrirait la voie à l’arrivée sur le marché de médicaments génériques et une réduction drastique des prix.

Des brevets sur le sofosbuvir ont déjà été révoqués en Chine et en Ukraine par exemple, mais pour cela il faut un coup de main de l’État.

En effet, la fixation du prix des médicaments et l’obtention des brevets sont définies par la loi et par les conventions internationales, dont la convention sur le brevet européen de 1973.

Le droit français permet de mettre sous licence10 (accordée par l’État) l’exploitation de brevets lorsque l’intérêt de la défense nationale, de l’économie nationale ou de la santé publique le justifient.

Ce n’est donc bien qu’une question de volonté.

Les “bénéfices de la crise sanitaire”

Toute ressemblance avec des événements récemment vécus n’est pas fortuite.

Il ne vous a sans doute pas échappé que les laboratoires qui participent à la course pour le vaccin Covid sont en train de réaliser des profits qui crèvent le plafond.

Pfizer vient de revoir à la hausse ses prévisions de vente pour l’année 2021. Ils devraient, aux dernières nouvelles, se situer autour de 33,5 milliards de dollars (uniquement pour le vaccin !).

Moderna de son côté anticipe un revenu de 20 milliards de dollars grâce à son vaccin11.

À tel point que certains journaux n’hésitent pas à parler des “bénéfices de la crise sanitaire”.

Je suis choqué, mais hélas pas étonné.

Quand arrêtera-t-on de faire de la santé un business à 9 zéros ?!

À bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

P.S. : J’ai rédigé il y a quelques jours une pétition pour mettre fin aux profits gigantesques des industries pharmaceutiques sur le dos de la crise. Vous pouvez la signer ICI.

5 2 votes
Évaluation de l'article

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
37 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
MABON ALAIN
MABON ALAIN
22 jours il y a

La mafia actuelle sns foi ni.loi des voyous
Les misérables cette et compagnie sont des nantis de la vie par rapport à ces pratiques guillotine pour ces gens là pas de pitié
À quand un etat qui ne soit pas complivr comment agir

Perrault
Perrault
22 jours il y a

J’ai eu sofosbuvir et daklinza mais gros effets secondaires j’ai arrêté le spécialiste m’a presque enguirlander à croire qu’ils touchent de l’argent sur ce traitement, depuis j’ai pas revu spécialiste à cause Covid etc test obligatoire pour hôpital 😡

Beaujeu
Beaujeu
22 jours il y a

C’est nous le peuple qui avons le pouvoir de changer les choses. Pas les politiques ni les financiers, ils sont une minorité. Alors quand le peuple va t’il réagir (pacifiquement bien sûr).

sevellec
21 jours il y a
Reply to  Beaujeu

tout à fait d accord combien de personnes déjà le chef d’état tous les laboratoires qui s en mettent plein les poches et ils ont enlevé le remboursement de l homéopathie ce n etait pas intéressant pour eux lamentable, la le vaccin il faut prendre un cachet ,j ai eu mes vaccins bien que pour le 2 ieme ça n a pas etait mais tout de suite du doliprane et bien non je suis contre je suis pour que l on se soigne au naturel , de l argile super ,du baume du tigre tout se qui est naturel je… Lire la suite »

Sylviane Lenne
Sylviane Lenne
22 jours il y a

Cette crise n’est qu’une grande mascarade pour enrichir les riches et assujettir la classe moyenne. Il existe des traitements qui ne coûte pas cher et qui marche mais il ne veulent pas qu’on les utilises pour favoriser un vaccin qui tuent , rend malade, qui risque dans les années avenir de développer chez certaines personnes toutes sortes de maladie « orpheline » et de plus en plus de gens stérile et qui n’est pas efficace puisqu’on peut toujours l’attraper et le transmettre. C’est beaucoup d’argent dépensé pour diminuer la population, car rappelons le, le terre est surpeupler donc il faut éliminer tout… Lire la suite »

CHAZEAUX
CHAZEAUX
22 jours il y a

Moi qui suis née sans thyroïde et différente malformation notamment des artères rénales, je suis là proie idéale de ce commerce de santé auxquels les médecins s’adonnent avec joie pour me refourguer leurs cammellotes et toucher des avantages des laboratoires complice de ce bisness ! La crise sanitaire est la belle occasion, et la 3 ème vaccination est un coup supplémentaire pour ajouter des zéro à leur bisness honteux sur les rats de laboratoires que nous sommes. Le bien être des patients est le cadet de leurs soucis, ils s’en foutent. Je l’es bien vu avec mon médecin concernant le… Lire la suite »

REBECCA
REBECCA
22 jours il y a

Bonjour
Toutes ces entreprises de la malbouffe ,big pharma ou autres existent parceque nous achètons leurs produits.
Comment voulez vous Qu’elles changent.
Le Problème est la sensibilisation et éducation de la population.
Je suis responsable de mon bien-être et ma santé.merci

Polonini de Vignier
22 jours il y a

je suis tout à fait d’accord avec vous. Je viens de me décider à prendre quelque chose de très connu qui en principe elle pour la dépression et bien j’ai découvert toutes les propriétés complètement et ETONNANTES pour des tas de maladie il comprit le virus, LE CANCER LE FOIE LES REINS ENFIN PRATIQUEMENT TOUT SANS COMPTER LA MÉMOIRE,les os, le cerveau,. je ne sais pas comment l’idée m’est venue en tête comme ça par hasard tiens si je recommencer ce truc que je n’ai plus pris depuis et quand j’ai vu toutes les propriétés que cela avait j’en suis… Lire la suite »

Ghislaine Heger
Ghislaine Heger
22 jours il y a

Excellent article : toute vérité n’est pas bonne à dire? moi, je pense que si….
Hélas, même si certains courageux la disent, la crient, bien peu de gens s’informent et cherchent cette vérité.
Concernant les médicaments, c’est la honte totale de laisser faire et que l’ordre des médecins, des pharmaciens, les « conseils scientifiques » divers et variés ne mènent pas le combat contre les prix exorbitants que nous imposent ces laboratoires à l’aide des politiques; Tous dans l’immoralité la plus complète. Qu’attend le peuple???

Alain MARY
Alain MARY
22 jours il y a

Il est peut être temps de se questionner sur l’origine réelle de beaucoup de maladies et de s’attaquer aux causes originelles !…
Prenons la gestion de notre santé en main, mangeons moins et mieux, ne buvons plus n’importe quoi, ayons une vie saine, gérons nos émotions, faisons du sport intégrant du cardio, etc.. et la grande majorité des problèmes vont disparaître, c’est certain !…

Juliette Dubas
Juliette Dubas
22 jours il y a

Oui c’est tellement décevant ! Comment peut-on faire pour que les autorités régulent ce prix? Et par exemple pour les actionnaires on ne pourrait pas les dissuader de « prendre » ces milliards?

Vincent C.
Vincent C.
21 jours il y a
Reply to  Juliette Dubas

Les actionnaires c’est le public! (Et pas le public français seulement, certainement d’abord les Américains mais les autres aussi) Si vous les dissuadez, et même à la première rumeur de possible dissuasion, leur argent va ailleurs, le prix des actions des big pharma s’écroule, et au final vous aurez des médicaments moins nombreux et/ou de moins bonne qualité et/ou plus chers. Pourquoi les big pharma sont-ils cotés en bourse? Pour se financer… Vous souhaitez les en empêcher? Alors faites faire vos médicaments par l’état… des fonctionnaires… Vous paierez donc plus d’impôts et la recherche sera dirigée par les même clowns… Lire la suite »

Danyzen
Danyzen
22 jours il y a

J’ai eu une hépatite C soignée par interféron ribavirine une première fois pendant 6 mois. J’ai difficilement supporte ce traitement qui s’est révélé négatif
2eme traitement anti viral 6 mois également négatif
Dernier traitement il y a 3 ans avec sofosbuvir 6 mois qui acceptait tous les génotypes.
Réussite VHC guéri mais conservation d’une cirrhose qui m’a déclenche un diabète insulino-dependant.

Herry Luc
Herry Luc
22 jours il y a

Que l’on rétablisse le droit à la médecine naturelle cela réduirait déjà un peu l’impacte de Big Pharma. Mais on constate que souvent les dirigeants des états sont liés à cette mafia.

ejngoren
ejngoren
22 jours il y a

Il ya longtemps que le covid 19 a révélé au grand jour la dime mafieuse de la pieuvre BIG PHARMA au bénéfice de ses actionnaires qui se gavent sur ses bénéfices colossaux et indécents. Limiter à des prix normaux les traitements, réduire la portée des brevets par des lois « ad hoc » est un must. S T O P ! aux lobbies dont les actions insidieuses et perverses à l’insu de notre plein gré multiplient par 10 les morts et les malades au lieu de les guérir : Pensez aux plus de 4 MILLIONS DE MORTS sur la planête, alors que… Lire la suite »

Silingardi F.Carlo
Silingardi F.Carlo
22 jours il y a
Reply to  ejngoren

Faut se poser une question.Meme les non medecins savent que le coronavirus etant mutagene c est impossible de faire un vaccin reellement et pour toujours efficace mais pourquoi TOUS les etats se sont mis a faire les vaccin au lieu de se baser sur les medicaments efficaces? A part le vaccin Coronavirus n y aurait pas AUTRE chose dans ces vaccins bientot obbligatoires pour tout le monde?

HUBERSON
HUBERSON
22 jours il y a

Tout à fait d’accord, la recherche et la production des médicaments est un enjeu de santé publique qui ne devrait pas être gérées par des intérêts privés.

Anne-Marie
Anne-Marie
22 jours il y a

Bien sûr que big pharma se joue de notre santé, comme de nos espoirs de mieux être, le but n’est pas de nous soigner mais de nous en laisser l’illusion grâce au montant faramineux des traitements, l’effet psychologique(ou placébo), ça doit forcément être efficace. Avec ce prix annoncé ils se remboursent surtout du coût de la publicité qu’ils engagent pour promouvoir les nouvelles molécules, champagne, petits fours, tailleurs haute couture des déléguées pharmaceutiques, sans oublier les « petits à côtés » distribués aux prescripteurs… (c’est du vécu) On peut regarder également de près le prix des traitements psychiatriques, Risperdal Consta par exemple,… Lire la suite »

Raymond MONARD
Raymond MONARD
22 jours il y a

Ou est passé le serment d’Hypocrate et le temps ou les médecins ne faisaient payer que les riches et pas les pauvres ?

Crozier Magali
Crozier Magali
22 jours il y a

bonjour, je souhaiterai savoir où sont les références pour les notes dans l’article ( 1 à 11 ) ? merci

Laurent Tessier
Éditeur
Laurent Tessier
20 jours il y a
Reply to  Crozier Magali

Bonjour Magali. Vous devez cliquer sur le + de SOURCES en bas de l’article (juste en dessous de « évaluation de l’article »)
Bien à vous.

Silingardi F.Carlo
Silingardi F.Carlo
22 jours il y a

Bonjour.A propos de l hepatite C je peux vous rapporter que il y a environ 8 ans j avais apporte du Cameroun( ou je travaillais) un medicament a base de plantes( la euterpa taxifolia pour etre precis)que j ai donne a ma tante alors agee de 80 ans.Elle avait l hepatite C.Malgre l avis contraire de son medecin elle s est soignee avec ca.Au bout de deux mois l hepatite a diparue.Son medecin etait surpris.Ce medicament s appelle l HEPASOR mais le medecin que le fabriquait ,Docteur Ekotto,est decede.Je crois que on continue de le commercialiser.Il y a aussi d… Lire la suite »

Odette
Odette
22 jours il y a

Entièrement d’accord avec l’article. C’est honteux !
Où est passé le serment d’Hippocrate ? BIG PHARMA s’en met pleins les poches ainsi que les actionnaires de ces grosses firmes aux dépens des malades et de la Sécurité Sociale. Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement ne réagit pas contre les laboratoires qui fixent des prix exorbitants au lieu de faire réduire les prescriptions médicales et d’accuser des pseudo fraudeurs de créer un trou dans les comptes de la Sécurité Sociale. Il faut que tout le monde s’unissent afin d’obliger le gouvernement à agir dans le bon sens.

JOLLY Maryse
JOLLY Maryse
21 jours il y a
Reply to  Odette

Le gouvernement est de mèche , c’est une vraie mafia et j’espère qu’ils paieront tôt ou tard pour leurs crimes !

Vincent C.
Vincent C.
22 jours il y a

Bonjour, Je suis surpris par cette vision. Je suis un ancien patient hépatite C. J’ai été traité avec succès par interféron alpha et ribavirine, avec en plus des doses de granocyte car l’interféron faisait terriblement baisser mes neutrophiles (des globules blancs), jusqu’au risque de septicémie. Je connais bien la réalité de la maladie,pendant quelques temps l’hôpital était pour moi comme un deuxième chez moi, avec des crises répétées de calculs rénaux juste après le traitement hépatite. Je suis aussi investisseur. Je n’achète pas souvent d’actions dans le domaine pharmaceutique ou médical, quoique c’est arrivé. Ce que je souhaite rappeler c’est… Lire la suite »

Jacqueline JOSSET
Jacqueline JOSSET
22 jours il y a

Bonjour, C’est exact, pour soigner l’hépatite C il existe le DESMODIUM. C’est un médecin qui se trouvait en Afrique de l’ouest qui l’a rapporté au vu des résultats pour soigner et même guérir l’hépatite C. Il se trouve facilement sous forme de plante en vrac mais pour ceux qui n’aime pas trop utiliser les tisanes, on doit pouvoir la trouver en teinture mère. A savoir qu’il est très utile pour tous les problèmes de foie. Perso, je l’utilise régulièrement pour la détox avec le Chrysanthellum qui agit plus en douceur. Ce qui est sur c’est que le prix est minime… Lire la suite »

nadiafathi304@gmail.com
nadiafathi304@gmail.com
22 jours il y a

La covid19 à mis à nu les inégalités sociales et les mécanismes instaurés par les lobbies (de connivence avec les gouvernants, souvent ) de didu médicament dans le monde rendent difficile l’accès aux soins pour beaucoup , des millions,de citoyens de part le monde. C’est encore plus grave pour Les pays pauvres !(0 vaccins pour certains !) pendant que des gens souffrent, meurent d’autre sur leur dos engrengent des milliards et des milliards de dollars dans les pays qui se veulent les chantres de la démocratie et des droits de l’homme! Honte à eux.l’Humanite devrait revoir sa copie le monde… Lire la suite »

Nicole
Nicole
21 jours il y a

La bonne question serait, me semble-t-il, de quelle plante provient cette molécule au nom barbare de sofosuvir (probablement inventé par un chercheur illuminé). Tout comme pour l’hydroxichloroquine cette molécule existe certainement depuis que la terre est terre, les chercheurs ne créent rien, ils découvrent !
Merci beaucoup pour tous vos articles intéressants.
Bonne continuation

JOLLY Maryse
JOLLY Maryse
21 jours il y a

Je sais depuis longtemps que l’on est « entourloupé » sur toute la ligne , le comble c’est que beaucoup trop de personnes croient que ces mafieux de big pharma et leurs collabos politicards œuvrent pour leur santé ! Malheureusement le « pognon » est roi chez eux , nous sommes dirigés par une caste perverse et psychopathe qui ne reculera devant rien pour s’enrichir encore plus ! Tant que les peuples courberont l’échine , on en sortira pas ! C’est gravissime oui !

Elisabeth
Elisabeth
21 jours il y a

Comme vous je ne suis pas étonné par les chiffres et les évènements actuels. Aujourd’hui on ne pense pas aux malades mais juste à remplir les poches des actionnaires !!! Depuis le temps pourquoi guérir les malades (ça ne rapporte rien), il vaut mieux faire des médicaments qui soignent juste en faisant durer la maladie avec des effets secondaires que de la stopper. Il y a beaucoup d’alternatives pour se soigner mais chut il ne faut pas en parler car c’est un sacrilège ! Quand on pense que c’est à partir des plantes que les médicaments existent, c’est vraiment navrant… Lire la suite »

Boomerang
Boomerang
21 jours il y a

Gouverne&ment de pourritures psychopathes (µ, Veran le vereux , Salomon , Buzyn is business qui a classé l’HCQ dans les substances veneneuses ,etc ) sans compter les Karine Lacombe et autres gavés par les labos . Pourquoi avoir lavé le cerveau des gens pour leur sortir de la tete que le COVID aurait pu et du êtreune maladie comme une autre si « ILS » n’avaient pas fait obstruction systematique à toutes les solutions medicamenteuses ( Apres l’HCQ , c’est l’IVERMECTINE ,trés efficace à tous les stades du COVID ,qu’ils denigrent ) et interdit aux medecins de soigner ? Pour fourguer à… Lire la suite »

PiéPié 84
PiéPié 84
21 jours il y a

Mais mon bon Monsieur, merci de nous informer de cette escroquerie, hélas pas nouvelle, je crois qu’il faudrait plus qu’un Larousse en six volumes pour toutes les dénoncer.
Il n’y a rien de changé dans ce bas monde, ce sont toujours les mêmes qui en profitent et qui vous donnent des leçons de morales et autres,
à grands renfort de chaînes de télévision.

PiéPié 84
PiéPié 84
21 jours il y a

En attente de quelle modération ?? En quoi mon propos est-il immodéré ??

BarbierPollet
BarbierPollet
20 jours il y a

Si cet argent ,qui me paraît logique ,car rien n’est gratuit sur terre …pouvait servir à trouver des molécules capables de traiter ces virus correctement ,et autres maladies qui ne manqueront pas d’apparaître dans les années futures cela me conviendrait!

GUILLOT Sébastien
GUILLOT Sébastien
20 jours il y a

Je trouve que vous avez entièrement raison Laurent TESSIER. C’est un vrai scandale de jouer avec les maladies. Il y a que les plus riches qui se soignent en mettant leur main à la poche.

Berger
Berger
19 jours il y a

Malheureusement je ne parviens pas à signer vos péticions! C’est comme si elles étaient trafiquées!

philippe marie
philippe marie
9 jours il y a

comment ne pas être scandalisé!!!!!

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close