C’est une gastro ou un Covid ? - Nouvelle Page Santé

C’est une gastro ou un Covid ?

Ici le Dr Antoine Demonceaux.

Avec la période hivernale, les médecins généralistes constatent une recrudescence des épisodes de diarrhées et vomissements.

La pandémie de Covid-19 a focalisé toutes les attentions sur cet unique virus. Et il est indéniable que les mesures de prévention – lavage des mains, port du masque, distanciation sociale – avaient fait baisser toutes les infections virales habituelles de l’hiver (grippe, gastro-entérite, bronchiolite…).

Aujourd’hui la pandémie est passée, le virus en constante mutation a perdu de sa virulence et a rejoint la cohorte des virus hivernaux qui font leur grand retour.

Faut-il pour autant baisser la garde face aux virus ?

Une prévention pour tous les virus

Nous perdons rapidement les bonnes habitudes mises en place dans l’angoisse d’une contamination potentiellement grave.

Mais ces gestes dits « barrière » restent toujours d’actualité :

  • Lavons-nous les mains ;
  • Mettons un masque si nous sommes malades (pour les autres) ou si nous prenons des transports en commun surchargés (pour nous) ;
  • Pensons à nettoyer les surfaces qui pourraient être contaminées : poignées de porte, surfaces de travail, WC, … Les virus de la gastro-entérite adorent ces endroits ;
  • En période d’épidémie, lavons bien les fruits et les légumes. Nous ne savons pas qui a pu les toucher ;
  • Faisons attention aux plats réchauffés ou qui ont traîné trop longtemps dans la cuisine. Ils peuvent être source d’une toxi-infection alimentaire ;
  • Faisons aussi un peu plus attention aux bisous en période d’hiver. Les petits bouts de choux aiment bien partager les virus qu’ils ont attrapés à la crèche ou à l’école…

Une gastro, c’est comment ?

Facile à diagnostiquer, la gastro-entérite, qui est d’origine virale, présente des symptômes rarement inquiétants. Le principal risque étant la déshydratation, il menacera principalement les bébés et les personnes âgées ou fragilisées par une maladie.

Voici quelques points de repère pour dépister votre gastro :

  • Des vomissements qui peuvent vous soulager d’une sensation d’embarras gastrique ;
  • Une diarrhée aiguë ;
  • Des douleurs abdominales à type de crampes plus ou moins douloureuses ;
  • Rarement un peu de fièvre (moins de 38°) ;
  • Une petite atteinte de l’état général.

Ces symptômes durent au plus 2 ou 3 jours et cèdent spontanément.

Ne confondez pas gastro et…

Faisons maintenant un diagnostic différentiel :

L’intoxication alimentaire, due à une bactérie, donnera des signes semblables mais plus violents.

La bronchiolite du nourrisson, elle, peut s’accompagner de vomissement, mais c’est la toux et l’encombrement qui dominent.

Le Covid-19 se présente habituellement comme une grippe avec des maux de tête, des courbatures, une fatigue intense et de la fièvre. Les signes digestifs peuvent être associés mais ne sont pas prédominants.

La grippe vous donnera des symptômes proches du Covid et seul un test de dépistage peut vous permettre de faire la différence. Une grippe peut prendre la forme d’une gastro-entérite avec les céphalées et les courbatures en plus. On l’appellera grippe intestinale. La fièvre est souvent élevée (+ de 38°).

Comment prendre en charge toutes ces viroses ?

D’abord en prenant du repos. Les affections virales mettent en  beaucoup les défenses immunitaires de l’organisme car elles peuvent toucher plusieurs organes en même temps (estomac, intestin, système nerveux, poumons). Pour la gastro-entérite, la caisse primaire d’assurance maladie préconise 3 jours de repos.

En adoptant une alimentation allégée. Dans le cas de troubles digestifs comme des vomissements et de la diarrhée, commençons par un jeune liquide : eau, tisanes calmantes de l’intestin (badiane, mélisse) avec un peu de miel, bouillons de légumes bios avec un peu de sel complet. Pas de laitages qui risquent d’irriter votre intestin. Pour les bébés, des solutions de réhydratation sont disponibles chez votre pharmacien qui saura vous conseiller. L’alimentation normale sera reprise progressivement. Laissez d’abord vos intestins récupérer !

L’homéopathie, une bonne alternative dans ces infections virales

Pour les signes de gastro, vous pouvez prendre à raison de 5 granules toutes les deux heures :

  • Arsenicum album 9 CH

En cas de vomissement et diarrhée liquide souvent un peu brûlante. Une fatigue y est souvent associée et les symptômes débutent généralement en milieu de nuit.

  • Phosphorus 9 CH

Dans le cas où les vomissements dominent et même une petite quantité d’eau est rejetée. L’estomac est très enflammé et douloureux.

  • China rubra 5 CH

Si vous avez des ballonnements importants associés à un état de fatigue intense pouvant donner des malaises vagaux.

Pour les symptômes grippaux, avec la même posologie, pensez à :

  • Gelsemium 9 CH

En cas de courbatures musculaires, maux de tête, fièvre, sensation d’abrutissement et mieux à la chaleur du lit.

  • Rhus toxicodendron 9 CH

Si vous ressentez une sensation d’ankylose obligeant à bouger pour se soulager. Souvent accompagné d’un herpès labial.

  • Arnica montana 9 CH

En cas de sensation de courbatures comme des coups. Le lit semble trop dur tant les muscles sont douloureux.

Et pour récupérer, pour tout le monde, 5 granules 2 fois par jour de :

  • Acidum phosphoricum composé 
  • China 5 CH

Pour les adultes sauf les femmes enceintes : Cuivre-Or-Argent une mesure par jour pendant 8 jours (ma lettre sur le sujet est disponible ici).

Les viroses de l’hiver ne sont pas une fatalité. Nous pouvons y échapper avec des mesures d’hygiène préventives.

N’oublions pas, dans tous les cas, de renforcer nos défenses immunitaires avec 1000 à 2000 UI de vitamine D et 15 mg de zinc quotidiens d’octobre à mars.

Prenez bien soin de vous,

Antoine Demonceaux

0 0 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Anny
Anny
11 mois il y a

Merci,Docteur.Clair et precis.
Perso, je ne crois pas a l’homeopathie, par experience.
Mais j’ai apprecie votre message.

ErwanF
ErwanF
11 mois il y a

Bonjour, Concernant la prévention des virus je vous incite à consulter la conférence du chirurgien Eric Loridan qui fait le tour des études produites sur leur efficacité depuis 1975. https://www.conseil-scientifique-independant.org/categorie/masques/ (A noter, son intervention commence à la 15e minute ; la partie concernant les études vers la 27e minute) Il conclue à l’absence de preuve solide d’efficacité des masques contre les infections respiratoires. A l’inverse, un mauvais usage de ces masques peu augmenter les risques de contagion par contact (en le touchant machinalement on peut réinfecter les mains fraichement lavées) Je ne pense donc pas qu’il soit aujourd’hui judicieux d’en… Lire la suite »

Ruth Dessemontet
11 mois il y a

Ça fait près de 50 ans que j’utilise pour la famille cuivre/or/argent en oligo élément ( liquide de Bioligo en Suisse ) ou des granules. Au début du Covid j’ai découvert l’argent colloïdal. Interdiction selon certaines sources pour emploie oral en France, n’étant pas française, j’en ai avalé 3 sàs/jour et fait des lavages nasales à chaque fois qu’un signe d’infection se manifestait ( covid ou rhume ?) Chaque fois en 2 jours c’était fini.

Christine VERHELST
Christine VERHELST
11 mois il y a

Bonsoir docteur. Sincère gratitude pour le temps passé à transmettre vos connaissances accessibles et réellement aidants. Merci

RAFFINI
RAFFINI
11 mois il y a

Bjr Dr Demonceaux,
Merci pour vos conseils et vos lettres d’infos gratuites qui sont géniales! Continuez ainsi! Cordialement.
Mr RAFFINI Joseph.

Verdu marie
Verdu marie
11 mois il y a

Merci pour la précision de vos conseils

c;lagord @orange
c;lagord @orange
11 mois il y a

Merci pour tous ces renseignements.

MEve
MEve
11 mois il y a

Substances préoccupantes dans les masques faciaux[1] Les masques d’hygiène prescrits par le Conseil fédéral peuvent provoquer des maux de tête et des vertiges et irriter la peau et les organes respiratoires. Tous les masques testés par le K-Tipp dégageaient des polluants sensibles. file:///C:/Users/FRANCK/AppData/Local/Temp/msohtmlclip1/01/clip_image002.jpg K-Tipp a envoyé au laboratoire une vingtaine de masques d’hygiène et FFP2 disponibles en magasin. Il a examiné si et, le cas échéant, quelles substances chimiques s’échappaient du matériau du masque. Ceci est important car ces gaz sont inhalés lors du port des masques. Résultat : le laboratoire spécial a trouvé les plus grandes quantités d’hydrocarbures volatils (COV)… Lire la suite »

MEve
MEve
11 mois il y a

Merci pour vos données que je garde avec beaucoup d’intérêt. Seul bémol, plein d’études prouvent que les masques sont très nocifs (chimique, physiologique (Hypercapnie, baisse d’oxygène), risque de contamination (prolifération des germes déposés lors de la fabrication, du stockage, des manipulations, du contact avec la peau sont chauffés et humidifiés à chaque expiration humide et chaude). https://www.mdpi.com/1660-4601/18/8/4344 En plus, le masque est inutile puisque selon les fabriquants, ils n’arrêtent que 98% des bactéries, qui sont bien plus grosses que les virus. Quand aux aérosols, ils passent. Il suffit de porter le masque et de parler dedans devant des lunettes ou… Lire la suite »

J. Michel
J. Michel
11 mois il y a

BonjourDr.
Tous mes remerciements pour votre présence et vos bons conseils.
Je reste à l’écoute.

Suivez-nous sur Facebook

10
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close