Barbecue, rosé et santé ? - Nouvelle Page Santé

Barbecue, rosé et santé ?

L’été est source de bienfaits : soleil, repos, détente entre amis et en famille. Cette liberté retrouvée, qui nous permet des soirées longues et des grasses matinées, est essentielle à notre équilibre.

Après un hiver difficile, un printemps gâché par la crise sanitaire et son lot de peurs, le confinement et, pour certains, la contamination à la Covid-19, nous retrouvons enfin une vie apaisée.

Cette période de « farniente » est bienvenue, mais attention toutefois à ne pas tomber dans des excès mauvais pour notre santé. Nos organismes ont été mis à mal pendant cette période de Covid, nous devons en prendre soin.

Voici mes conseils pour profiter de l’été, sans en payer le prix à la rentrée.

Barbecue, ennemi de votre santé

On le sait bien maintenant, le barbecue n’est pas bon pour notre santé. 

Sous l’action d’une forte chaleur (plus de 200° celsius) des études ont prouvé que certains types de cancer étaient augmentés (1). Il y a deux raisons à cela :

  • d’une part, les hautes températures ont pour effet de transformer des composants naturels comme les acides aminés, la créatine et les sucres en amines hétérocycles
  • d’autre part, les graisses de la viande qui fondent à la cuisson sont converties en fumées qui se déposent ensuite sous forme d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (aussi appelés HAP). Ce sont elles qui donnent ce goût caractéristique apprécié par les inconditionnels du barbecue.

Ces deux composants chimiques peuvent détériorer l’ADN de notre organisme après avoir été métabolisés par des enzymes spécifiques.

Blanche ou rouge, quelle différence ?

Malheureusement, ce risque cancérigène des barbecues existe pour tous les types de viande, qu’elles soient blanches ou rouges. 

Il est davantage dépendant du temps de cuisson. Plus une viande cuit longtemps au barbecue, plus elle se charge d’amines hétérocycles et de HAP. 

De ce fait, les poissons, qui cuisent moins longtemps, exposent moins l’organisme.

La plancha : barbecue sans risque 

Pour les cuissons de l’été, vous pouvez privilégier une cuisson à la plancha. C’est une forme de cuisson plus lente car elle est plus douce. Vos légumes, eux aussi, pourront en bénéficier. Le goût est merveilleux !

Faire mariner ses légumes réduit le risque de cancer

C’est le site Santé Canada qui l’affirme : mariner sa viande – ne serait-ce que 10 à 20 minutes – peut réduire le risque cancérigène jusqu’à 90 %.

Comment réaliser une bonne marinade ? Voici 3 options que j’aime :

  • mélangez un peu d’huile avec un jus de citron jaune (ou vert pour les poissons), ou un peu de vinaigre balsamique ;
  • vous pouvez également laisser mariner votre viande rouge dans un peu de bière pendant 4 heures ;
  • une marinade « sèche » consiste à frotter la viande avec du romarin avant de la faire cuire.

Vous l’aurez compris, quoi qu’il arrive, évitez de carboniser vos viandes cet été !

À savoir avant de boire du rosé 

Les vins jeunes sont souvent acides et donc toxiques pour vos articulations, vos tendons et vos ligaments très sensibles à l’acidité. 

Ils contiennent également beaucoup de soufre sous forme de bisulfites qui peuvent au mieux déclencher le fameux mal de tête le lendemain ou au pire intoxiquer votre foie. 

Le soufre est aussi un facteur aggravant des migraines, de l’eczéma et de perturbations de votre tube digestif favorisant des épisodes de diarrhées.

L’addition des bisulfites et de l’acidité pourra déclencher des cystites très inflammatoires chez les femmes qui ne boiront pas assez d’eau.

Pour éviter ces excès, pensez à boire deux ou trois grands verres d’eau avant l’apéritif du soir pour vous réhydrater… autrement qu’avec du rosé ! D’autant plus que l’alcool déshydrate.

Pour un bel été en pleine santé :

  • buvez beaucoup d’eau ; 
  • mangez des fruits et des légumes en abondance, c’est la saison pour faire le plein de vitamines ;
  • évitez de cuire vos aliments à des températures trop élevées.
0 0 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Dany
Dany
9 mois il y a

Merci pour cet article plein de bon sens !

Partagez-nous

Testez la taille de votre prostate

Hypertrophie de la prostate : informez-vous !

Close