6 “mauvais gestes” à changer d’urgence pour votre santé - Nouvelle Page Santé

6 “mauvais gestes” à changer d’urgence pour votre santé

Ces habitudes anodines peuvent être fatales

Je ne vous l’apprends pas, certaines pathologies parmi les plus graves sont “simplement” dues à des habitudes ou comportements néfastes.

Le tabagisme, l’alcoolisme, la mauvaise alimentation, l’excès de médicaments, la sédentarité, sont nos principaux ennemis. J’ai souvent abordé ces problématiques dans mes lettres.

Pourtant, d’autres habitudes en apparence anodines ne sont pas sans risques pour la santé.

Elles sont plus courantes que vous ne le pensez, mais on ne soupçonne pas leur danger. Certaines même passeraient pour être, à tort, de bonnes habitudes.

En voici 6 que je vous invite à débusquer dans votre quotidien.

Attention au thé trop chaud !

Je suis certain qu’un grand nombre d’entre vous aiment boire leur thé, leur café, ou leur tisane bien chauds.

Je vous mets en garde, c’est sans doute l’une des pratiques les plus risquées !

Les boissons consommées très chaudes sont une source d’agression pour la muqueuse de l’œsophage et de la partie haute de l’estomac.

En répétant cette erreur jour après jour, vous augmentez votre risque de cancer. 

Évidemment, si cela vous arrive de temps à autre, il n’y a rien de grave, mais si vous le faites fréquemment depuis des années votre risque est majoré.

Certaines régions du monde sont plus touchées que d’autres par le cancer de l’estomac ou de l’œsophage en raison de cette pratique bien ancrée dans le quotidien.

En Amérique du Sud et notamment en Argentine, la grande consommation de maté, boisson aspirée bouillante, pourrait expliquer la plus forte fréquence de ce genre de cancer.

C’est ce que semblent confirmer les études menées sur ce sujet.

Voici les conclusions compilées de douze d’entre-elles : « La consommation de thé chaud est significativement associée au risque de cancer de l’œsophage. »1

On retrouve ce même constat au Japon, où le thé est traditionnellement consommé brûlant.

Attention, cela est aussi valable pour la nourriture consommée trop chaude2.

Quant au cancer de l’estomac, les risques semblent moins évidents mais ils ne sont pas écartés pour autant3.

Attendez donc que votre thé, tisane, ou café tiédisse un peu avant de le boire.

N’ayez pas la main trop lourde sur la salière !

Le cancer de l’estomac est le cinquième cancer le plus fréquent et la troisième cause de décès par cancer dans le monde.

Les facteurs de risque de cette maladie sont essentiellement l’infection à Helicobacter pylori, une alimentation pauvre en fruits et légumes, le stress, l’âge, et on le sait moins…une consommation élevée de sel4 !

D’autant que le sel favorise également la prolifération de la bactérie Helicobacter pylori5 qui est considérée comme la cause principale de 80 % des cancers de l’estomac.

Au Japon où l’alimentation contient beaucoup de saumure et de sel, les taux de cancer de l’estomac sont très élevés6.

Soyez donc parcimonieux avec le sel de table traditionnel.

Remplacez-le par du Gomasio (un mélange de graines de sésame torréfiées et d’un peu de sel) ou du sel de céleri (lui aussi beaucoup moins riche en sel).

Les épices et les herbes aromatiques sont également une bonne alternative au sel pour donner du goût à vos plats.

La sucrette à bannir absolument

L’aspartame fait partie de ces molécules que nous ingérons parfois quotidiennement en pensant bien faire.

Sodas “zéro”, sucrette pour le café, desserts industriels… on en trouve un peu partout !

L’aspartame est l’un des édulcorants artificiels les plus utilisés dans le monde et plus de 5 000 produits alimentaires en contiennent !

Consommer trop de sucre n’est évidemment pas recommandé, mais son substitut aspartame n’est pas non plus la solution.

Une étude de 20217 alerte sur ce sujet. En voici la conclusion : « Nous encourageons toutes les agences nationales et internationales de santé publique à réexaminer d’urgence leurs évaluations des risques pour la santé de l’aspartame. »

Des risques de cancers sont fortement suspectés y compris pour les futurs enfants de femmes enceintes qui en consommerait régulièrement.

Jusqu’à présent les études plus anciennes avaient plutôt tendance à minorer les effets de l’aspartame sur la santé mais les recherches récentes sont beaucoup moins optimistes.

L’une d’entre-elles, réalisée cette année, conclut que: « Dans cette vaste étude de cohorte, les édulcorants artificiels (en particulier l’aspartame et l’acésulfame-K), qui sont utilisés dans de nombreuses marques d’aliments et de boissons dans le monde, ont été associés à un risque accru de cancer. »8

Pour savoir comment manger moins sucré sans avoir recours aux édulcorants, je vous invite à consulter ma lettre consacrée au sucre ici.

Dormez suffisamment, mais pas trop non plus

Le manque de sommeil n’est pas bon pour la santé. Nous avons tous besoin de bien dormir pour que notre corps se régénère aussi bien physiquement que mentalement.

Mais trop dormir ne serait pas non plus profitable.

Une étude9 montre que l’inactivité physique combinée à de trop longues durées de sommeil est  associée à un risque de mortalité majoré toutes causes confondues.

Ces résultats sont à relativiser car la plupart des études suggèrent qu’une longue durée de sommeil a tendance à être associée à un sommeil perturbé, à la fatigue, à la dépression, ou à des maladies sous-jacentes.

Bref, dormir beaucoup serait le signe (et non la cause) d’un mal-être plus profond.

Quoi qu’il en soit, vous lever de bonne heure est aussi un bon signal envoyé à votre corps : je suis levé et prêt à dévorer cette journée !

Evitez les boissons en canette

Boire une boisson fraîche en canette nous le faisons tous, pourtant ce n’est pas bon du tout, et pour plusieurs raisons.

L’ASEF (Association de la santé et de l’environnement en France) soulève d’abord que l’aluminium présent dans les emballages alimentaires peut migrer vers les aliments lorsque ces derniers sont chauffés et s’il s’agit d’aliments acides10.

Plus la boisson est acide et plus elle est restée longtemps dans la canette, plus le risque de contamination est élevé.

Vérifiez bien la date limite de consommation et évitez autant que possible tous les sodas qui sont dans leur grande majorité très acides.

Un film plastique tapisse généralement l’intérieur des canettes pour empêcher le contact de la boisson avec l’aluminium (c’est aussi valable pour les conserves de nourriture).

Le problème c’est que ce film, à base de bisphénol, est un perturbateur endocrinien.

Si le bisphénol A est interdit en France depuis 2015, il a été remplacé par le bisphénol S… qui pose exactement le même problème11.

Bref, le serpent se mord la queue…

On entend depuis longtemps que boire directement à la canette peut être très dangereux en raison des agents pathogènes qu’elles transportent.

Durant leur stockage dans les dépôts, elles peuvent notamment être contaminées par la présence de nuisibles comme les rats ou les souris.

Cette légende urbaine n’a jamais été prouvée mais elle ne semble pas tout à fait dénuée de bon sens.

Mon conseil donc : évitez les cannettes et si d’aventure vous en buviez, pensez à bien nettoyer la partie qui entre en contact avec votre bouche.

Tatouages : attention à ce qu’on vous met sous la peau !

Ils sont à la mode et on les voit fleurir sur de plus en plus de peau.

A tel point qu’un français sur cinq a cédé à cette pratique, un chiffre qui a doublé en l’espace de 10 ans !

Pourtant, en 2021 l’UFC Que Choisir a lancé une alerte concernant la composition des encres utilisées par les tatoueurs12.

75% d’entre elles contiendraient des substances nocives.

Parmi elles :

  • les amines aromatiques classées cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction,
  • les hydrocarbures aromatiques polycycliques cancérogènes et mutagènes,
  • les colorants interdits et les conservateurs hautement allergisants.

Il faut bien avoir conscience que ces encres ne se contentent pas de décorer la peau en surface.

Une bonne partie de leurs composants, à l’exception des colorants, migrent dans la circulation sanguine et lymphatique.

Début janvier 2022, le règlement européen a mis un peu d’ordre en limitant l’emploi de substances dangereuses dans les encres de tatouage, mais quelles seront les futures conséquences pour les millions de personnes déjà tatouées ?

La liste que je viens de dresser n’est pas exhaustive.

Les mauvaises habitudes ont la vie dure et nous avons une imagination débordante pour en inventer régulièrement de nouvelles.

Et vous, avez-vous de “mauvaises” habitudes à changer ? Je serai heureux de vous lire en commentaire.

A bientôt,

Laurent des éditions Nouvelle Page

5 3 votes
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
R. D
R. D
4 mois il y a

Merci beaucoup pour ces informations. Bien à vous et à toute l’équipe.
Daniella R.

NIZARD MICHELE
NIZARD MICHELE
4 mois il y a

QUE PENSEZ VOUS DES ANCHOIS A L’HUILE

Devooght
Devooght
4 mois il y a

Grand merci de tous ces rappels santé très utiles.

Ghisline Laflamme
Ghisline Laflamme
4 mois il y a

Je recois votre info lettre depuis quelques années, j’ai visionner souvent des vidéos que vous nous avez proposés. Souvent j’apprend les des solutions pour l’amélioration de notre santé toys plus pertinents les uns que les autres. Un bémol je vous trouve alarmiste. J’ai 76 ans donc j’en ai vu des vertes et des pas mûres et j’aimerais bien conservé certaines de vos commentaires pour les reconsultés car la mémoire oublie et surtout il faut faire le tri dans nos courriels de temps à autres n’est- ce- pas? Sur ce je vous souhaite une bonne continuité dans vos dénonciationset bonne route… Lire la suite »

Pol
Pol
4 mois il y a

Que penser des encres dites végétales ou vegan??

Jérémie
Jérémie
4 mois il y a

Oui. Faut vraiment que j’arrête de boire du soda en cannette. Je ne savais pas que les tatouages étaient aussi risqués, j’étais déjà tenté.

Gérard PERGET
Gérard PERGET
4 mois il y a

Dormir avec de la lumière: Détraque les cycles.- Regarder la télévision au lit et s’endormir devant: Très mauvais… …

dominique
dominique
4 mois il y a

aucune de ces « habitudes » youpi!

Jean
Jean
4 mois il y a

Bonjour, que du bon sens merci. Point utile de réfléchir 10 mn. pour comprendre. Le plus étonnant sont ces habitudes familiales ou de groupe qui persistent, ancrées chez certains jusqu’à braver des évidences connues, divulguées, expliquées quoiqu’il en coûte.

Guy Rochefort
Guy Rochefort
4 mois il y a

Le problème souligné concernant les canettes d’eaux gazeuses est commun à toutes les canettes, peu importe le contenu ( bière, cooler, etc. ). Et tous les produits alimentaires en contenant de plastique ( qui dit plastiques dit phtalates, parabènes, bisphénols ).

dorisssa
dorisssa
4 mois il y a

merci Laurent pour nous rappeler le néfaste de ces petits gestes quotidiens

Ric Germain
Ric Germain
4 mois il y a

Les cosmétiques, les vernis à ongles, les antisudorifiques (avec alu), les parfums, crèmes, les déodorants et assainisseurs d’air pour la maison et l’auto …

En conclusion, si les produits sont fabriqués industriellement, il y a matière à interrogationsss.

Avant cette pandémie, BIG FOOD, BIG CHEM, BIG BRODER étaient tous liés entre eux sous la direction de BIG PHARMA. Avec cette pandémie, de nouveaux ‘Joueurs’ se sont joints à l’équipe pour nous ‘perturber’ physiquement et mentalement.

Partagez-nous

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close