Le régime méditerranéen, un mode de vie avant tout - Nouvelle Page Santé

Le régime méditerranéen, un mode de vie avant tout

On parle très souvent du régime méditerranéen comme le Graal des “régimes santé”.

Mais ce régime est bien plus qu’un livre de recettes !

C’est avant tout une philosophie pour vivre plus longtemps.

Il n’y a qu’à regarder la Sardaigne et son taux record de centenaires : les habitudes de vie des Sardes jouent un rôle essentiel pour une meilleure santé.

Une alimentation gourmande et saine

C’est Ancel Keys, physiologiste américain, qui a popularisé le régime méditerranéen dans les années 1950.

Il avait observé la longue vie et la bonne santé des habitants du sud de l’Italie malgré un régime riche en graisses. Il a compris qu’il existait de bonnes et de mauvaises graisses.

L’huile d’olive, par exemple, a tendance à réduire le risque de maladies cardiovasculaires1.

Les piliers de l’alimentation méditerranéenne sont : des légumes et des fruits frais et de saison, des légumineuses (lentilles, haricots, fèves, pois…), du blé complet, des huiles d’olive et de colza et, en petites quantités, des poissons et des viandes blanches. Le tout arrosé de thé, café et un peu de vin rouge.

Mais on sait que les maladies cardiovasculaires sont influencées par des facteurs autres que l’alimentation, tels que le stress, le tabagisme, le surpoids et le manque d’exercice.

C’est toute la force du “régime” méditerranéen : en plus d’une alimentation saine, il promeut aussi un véritable mode de vie.

Buvez un grand bol… d’air frais !

L’un des piliers du régime méditerranéen est l’activité en plein air.

Une étude menée en 20112 s’est penchée sur le lien entre la longévité exceptionnelle des Sardes et l’exercice physique.

La recherche montre que faire de l’exercice à faible intensité tout au long de votre vie peut être bon pour votre santé. Il peut renforcer votre cœur et vos poumons et vous aider à vivre plus longtemps.

Les bergers et les agriculteurs par exemple travaillent le plus clair de leur temps dehors, dans la campagne ou les montagnes. Leur activité physique est répartie sur toute la journée, et sur toute l’année aussi.

Cette activité physique « diffuse » est associée à une réduction des facteurs de risque cardiovasculaire bien connus : mauvais cholestérol, pression artérielle élevée, excès de graisse, résistance à l’insuline.

Autrement dit, elle agit donc comme un remède contre la mortalité précoce.

Enfin, l’étude se conclut en affirmant que l’activité physique peut même modifier certaines caractéristiques génétiques. Et tout particulièrement la longueur des télomères. Or plus les télomères sont longs, plus nous vivons longtemps.

La sieste, une pratique sacrée pour prévenir d’Alzheimer

Le régime méditerranéen vous encourage à suivre le rythme naturel du soleil et de la lune. Une bonne nuit de sommeil est primordiale pour votre santé globale.

Mais en plein été, les nuits sont courtes. Et parfois, elles ne suffisent pas à recharger complètement nos batteries.

C’est pour cela que la sieste fait partie de la tradition des cultures méditerranéennes. Elle y est même sacrée.

En outre, en milieu de journée, le soleil estival est difficile à supporter. Il est même dangereux pour la santé.

Une sieste permet donc le combo gagnant : « éviter l’insolation », “protéger sa peau” et « récupérer du sommeil ».

Aussi, les Grecs pratiquent le mesimeri (“temps calme”) après le déjeuner. Entre 13h et 15h, les Espagnols cessent toute activité et s’adonnent à la siesta. En Italie, on fuit la canicule avec un riposo bien mérité.

Et la science vient même corroborer l’importance de cette pause journalière.

En effet, une étude de trois chercheuses de l’University College of London3, montre qu’une sieste de 30 minutes par jour équivaut à un volume cérébral supérieur de 15 centimètres cubes.

Cela revient à retarder le vieillissement de 3 à 6 ans.

Or le rétrécissement naturel du cerveau lié à l’âge suscite des préoccupations quant à la prévention des maladies dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer.

Alors ne vous sentez pas coupables de faire une sieste en milieu de journée. Votre cerveau vous remerciera !

Convivialité et amour de la nature

Dans les régions méditerranéennes, la famille et les amis jouent un rôle central dans la vie de chacun.

Les repas sont l’occasion de rassembler les êtres chers, de partager des moments de qualité et de cultiver des relations sociales saines.

Cela change de nos sociétés où l’individualisme nous fait facilement oublier l’importance des relations humaines pour notre bien-être mental.

Les cultures méditerranéennes ont également compris à quel point il était important de se reconnecter à la nature.

Ce n’est pas un hasard si les bergers y pratiquent le pastoralisme.

Ils utilisent les espaces naturels comme principale source de nourriture. Pour leurs troupeaux et, à terme, pour l’humain aussi.

Bref, se nourrir de ce que la terre nous donne et le partager avec les gens qui nous sont chers : voilà la philosophie du régime méditerranéen.

Et si vous n’habitez pas dans le Sud

Vous vous demandez peut-être comment adopter le régime méditerranéen si vous n’habitez pas au bord de la Méditerranée. Eh bien, bonne nouvelle, le régime méditerranéen peut être adopté partout où vous êtes.

Voici comment :

  1. Bougez en plein air : Trouvez des parcs, des sentiers de randonnée, des pistes cyclables ou des cours de danse en plein air près de chez vous. L’activité physique en plein air est une façon fantastique de se connecter à la nature et de profiter des bienfaits du régime méditerranéen.
  1. Adaptez votre planning : Si vous vous sentez fatigué, ne vous tuez pas à la tâche. Prenez un moment pour vous reposer et faire une courte sieste. Sous un arbre dans un parc, s’il fait beau. Ou dans un endroit tranquille et frais à l’intérieur. Vous pourrez ainsi repartir au travail en vous sentant revigoré.
  1. Des amis, des amis, des amis : Rassemblez vos amis et votre famille autour d’un bon repas, en suivant les principes du régime méditerranéen. Organisez des pique-niques en plein air, des soirées barbecue saines et savoureuses, ou même des dîners à thème inspirés de la Méditerranée.

Au fond, le régime méditerranéen, c’est le plein air, le repos et les amis. Rien qui soit hors de portée.

4 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean Garagnon
Jean Garagnon
7 mois il y a

Le mot grec « mesimeri », plutôt que « temps calme », signifie simplement « mi-journée » : « mes- » (le milieu) + « imer- » (le jour). C’est exactement notre « midi » ou l’anglais « midday », l’allemand « Mittag », l’italien « mezzogiorno » etc;

Mansour
Mansour
7 mois il y a

Bonjour ! Je voudrais avoir un remède naturel contre les varices.

LANGLOIS CHANTAL
7 mois il y a

bonjour
pouvez vous donner des marques d huile d olive cout moyen bonne pour notre santé
merci

Sophie
Sophie
7 mois il y a

Mon père suivait le régime méditerranéen, mangeait bio, était végétarien, n’a jamais fumé, buvait tous les jours des infusions à base de plantes de son jardin… Malgré cela il a eu les artères coronaires endommagées, il est parti pour ses 84 ans, je le pleure tous les jours, j’espérais qu’il deviendrait centenaire ! Je ne crois plus à rien

Gertrud
Gertrud
7 mois il y a

La majorité des articles sont adaptés au personnes citadines et à activité professionnelle. Et les vieux là dedans?

Suivez-nous sur Facebook

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close