La vitamine D nous protège-t-elle vraiment de l'infarctus ? - Nouvelle Page Santé

La vitamine D nous protège-t-elle vraiment de l’infarctus ?

Un véritable casse-tête pour les scientifiques

Les chercheurs s’intéressent depuis longtemps aux effets protecteurs de la vitamine D sur la sphère cardiovasculaire.

Jusqu’à présent les résultats sont plutôt contrastés.

Ainsi, l’étude VITAL menée en 20181 et incluant 25 871 participants, semblait mettre fin aux espoirs.

Menée sur une période de cinq ans, elle ne montrait aucune différence entre le groupe traité avec de la vitamine D (2000 UI/j) et le groupe placebo en matière de bénéfice cardiovasculaire.

Une déception quand on sait que, paradoxalement, la vitamine D semble donner de bons résultats dans la prévention de l’insuffisance cardiaque2.

En fait, il semblerait que ce soit surtout le déficit en vitamine D qui pose problème.

Plusieurs études observationnelles ont rapporté une association entre la carence en vitamine D et le risque d’hypertension, d’athérosclérose et d’insuffisance cardiaque3.

Pour autant, aucune preuve n’a été véritablement trouvée affirmant qu’une supplémentation en vitamine D, lorsqu’on présente des taux normaux, pouvait avoir des bénéfices sur la santé cardiovasculaire.

Un vrai casse-tête on vous dit !

Une théorie qui pourrait pourtant se confirmer

Tout récemment une équipe de chercheurs australiens a néanmoins poursuivi les recherches et constaté une diminution des infarctus, en particulier chez les sujets âgés déjà suivis pour leur maladie cardiovasculaire.

Et il s’agit du plus grand essai jamais réalisé sur le sujet !

21 315 Australiens âgés de 60 à 84 ans ont reçu une dose de vitamine D ou un placebo par voie orale au début de chaque mois, sur une période pouvant s’étendre jusqu’à cinq ans.

L’équipe a cherché à déterminer si cette prise mensuelle de vitamine D pouvait avoir un impact sur les événements cardiovasculaires, et plus particulièrement sur le taux de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

Les résultats de leur travail ont été publiés dans le British Medical Journal (BMJ)4.

On y apprend que le taux d’accidents cardiovasculaires majeurs était inférieur de 9 % dans le groupe ayant consommé de la vitamine D.

Dès lors, qui croire ? Et si la vraie question c’était…

Pourquoi se focaliser sur la vitamine D ?

Si le potentiel de la vitamine D dans la protection cardiovasculaire intrigue autant les chercheurs, c’est qu’elle a une action directe sur la santé cardiaque à plusieurs niveaux. Par exemple :

  • Les cellules du revêtement des vaisseaux sanguins sont dotées de récepteurs de la vitamine D. Cette dernière permet d’éviter que ce revêtement ne s’épaississe. Une carence en vitamine D est d’ailleurs associée à l’épaississement des carotides5.
  • La vitamine D est connue pour réduire l’inflammation qui joue un rôle dans l’apparition des maladies cardiovasculaires.
  • La vitamine D permet de réguler la tension artérielle.

Tous ces effets sont maintenant bien documentés6.

Voilà pourquoi on peut aisément penser que la vitamine D pourrait jouer un rôle préventif sur les risques d’infarctus.

Il n’en demeure pas moins que le déficit en vitamine D reste le facteur le plus important à prendre en compte.

Ne vous précipitez donc pas chez votre médecin pour lui demander une supplémentation, sauf si vous souffrez d’une carence avérée.

Un déficit courant

Le déficit en vitamine D est très courant, surtout en hiver du fait d’une moindre exposition au soleil.

De plus, lorsque nous avançons en âge, les risques de carence augmentent encore car notre peau devient de moins en moins capable de produire de la vitamine D pour une durée d’exposition similaire (jusqu’à 75 % de moins !).

Pensez-y également si vous êtes en surpoids.

En effet, la vitamine D a tendance à se retrouver prisonnière dans la masse graisseuse.

Ainsi, dans les pays occidentaux, à partir de 50 ans, plus de 40% de la population présenterait un déficit.

Si vous souhaitez vous supplémenter, vous trouverez deux formes de vitamine D :

  • La vitamine D2 (ergocalciférol) qui est synthétisée à partir de végétaux ou de levures.
  • La vitamine D3 (cholécalciférol) qui est la forme la plus active de la vitamine D. On la trouve dans les aliments comme les huiles issues de poissons gras, le jaune d’œuf et le foie.

Gardez à l’esprit que la vitamine dont votre corps a besoin est la D3. La D2 sera nécessairement transformée en D3, notamment par votre foie, pour être utile. De ce fait, elle est moins bien assimilée par l’organisme.

Retenez aussi que l’alimentation n’est malheureusement pas suffisante pour combler une carence. On recommande alors traditionnellement un apport journalier de 600 à 2000 UI en compléments alimentaires.

Pour l’hiver, vous pouvez même passer à 3000 UI afin de combler le manque de lumière ; sachant que si vous achetez un complément chiffré à 1000 UI, vous aurez 1000 UI dans une goutte. C’est aussi simple que ça !

Enfin, même si le froid commence à se faire sentir, ne vous privez pas de balades en plein air. Une exposition, même modeste, aux rayons du soleil reste largement profitable.

Pensez-vous à vous supplémenter en vitamine D durant l’hiver ? Saviez-vous qu’un déficit pouvait mener à des problèmes cardiovasculaires ?

5 1 vote
Évaluation de l'article

Sources :

Merci de ne poser aucune question d’ordre médical, auxquelles nous ne serions pas habilités à répondre.

En soumettant mon commentaire, je reconnais avoir connaissance du fait que les éditions Nouvelle Page pourront l’utiliser à des fins commerciales et l’accepte expressément.

S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vitamine D
Vitamine D
5 mois il y a
  1. je prend de la vitamines Depuis 4ans !étant en dessous des normes même en pratiquant la couse a pieds a l’extérieur taux remonté relativement vite ! aucun rhume pas de Covid esce ce supplément qui me protège ? je ne sais pas mais cela a été une très bonne initiative de mon médecin de faire cette recherche de la vitamine D par une sérologie
Dido
Dido
5 mois il y a

Merci 🙏 j’associe la vitamine D3 avec la K2 depuis trois ans tout les jours d’hiver.

Ric
Ric
5 mois il y a

Oui je me complémente en vit D3 au hauteur de 3000 UI.
Concernant la vit D3 et la sphère cardiovasculaire et où le cancer, le Dr Vincent Castronovo préconise un taux supérieur (70 a 100 ng/ml) par rapport aux valeurs dites optimales pour rester en bonne santé (entre 40 et 70 ne/ml). Encore faut il connaître son taux de vit D sanguin pour se complémenter suffisamment.

Marc Burel
Marc Burel
5 mois il y a

Jeff T Bowles dans son dernier livre à écrit énormément de choses sur la vitamine d. Il a compilé des milliers d’études Ils scientifiques sur le sujet.Il ressort de ces étude les supplémentation vitamines d seraient faites avec des dosages nettement insuffisants: 1000 ou 2000 ui correspond à quelques minutes d’expositionau soleil.. la peur des médecins sont l’hypercalcémie qui est évitée en associant de la vitamine k2. (Plus aucun risque alors). De plus un manque de magnésium et en vitamine c empêche l’assimilation. Une supplémentation en vitamine a aussi. Préférer la beta carotène. Je prend personnellement 25000 à 40000 ui… Lire la suite »

bdd13
bdd13
5 mois il y a

Merci pour cet article fondamental et accessible, ce qui change des interminables vidéos qu’on ne lit plus, et qui nous privent (de temps en temps) d’information d’ordre de la santé publique.

Clody
Clody
5 mois il y a

J’ignorais qu’un déficit en vitamine D augmentait les risques cardio vasculaires. Merci pour cette information.
Cordialement.

Fery Dominique
Fery Dominique
5 mois il y a

Bonjour, votre article est très intéressant et je vous remercie pour votre message. Je vais donc suivre vos conseils, sachant que mon médecin m’a dit la même chose, mais sans détailler, là j’ai les infos qui m’ont définitivement convaincue . J’ai 60 ans.

Areli
Areli
5 mois il y a

Bonjour, il me semble qu’il y a une erreur à propos du dosage de vit D.
Sur mon flacon il y a 10 000 Ui / ml, Or une goutte ne correspond pas
à un ml, ni à un dixième de ml….
Dans ce cas (10000 Ui) Cela correspondrait plutôt à 300 Ui/ goutte.

Ducloux
Ducloux
5 mois il y a

Il convient de préciser que la vitamine D3 la plus performante est celle d’origine végétale ( idéalement lichen boréal)

MATHURIN Michel
5 mois il y a

Bonjour, Mon épouse 87 ans et moi 93, avons traversé toute la période covid et tous ses variants sans le moindre « vaccin » , une supplémentation en vit D3, Zinc, magnésium, nous a vraisemblablement protégés, j’oubliais un petit snif de HE Ravintsara ; c’est de l’observationnel, mais le résultat est là : tous mes voisins vaccinés étaient malades sauf nous ! J’apprécie vos lettres pour la qualité et la pédagogie de vos exposés .
Bien cordialement .

AMAR SLIMANI
5 mois il y a

SALUT A QUELLE DOSE ET POUR COMBIEN DE TEMPS /FAUT IL LA PRENDRE MEME SI LE DOSAGE SANGUIN EST NORMAL

Suivez-nous sur Facebook

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

Quel est votre profil énergétique ?

Découvrez votre personnalité énergétique et le type d'alimentation qui vous correspond le mieux.

Close